Dimanche 15 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Après le Sénégal, Total étend ses tentacules en Mauritanie

Single Post
Après le Sénégal, Total étend ses tentacules en Mauritanie

Après son entrée polémique dans l'exploration minière au Sénégal, Total vient de signer avec la Mauritanie, un contrat d'Exploration-Production portant sur l'exploration d'hydrocarbures. Il lui a été attribué le bloc C7, vaste d'une superficie de 7.300 km2.

"Total sera opérateur (90%), aux côtés de la Société Mauritanienne des Hydrocarbures et de Patrimoine Minier (Smhpm) qui détiendra les 10% restants", renseigne un communiqué publié sur le site de la compagnie.

"Cet accord s'inscrit dans la stratégie de Total d'explorer de nouveaux bassins en mer profonde du continent africain. Associé à notre participation existante dans le permis en mer profonde C9, ce bloc permettra de créer une surface d'exploration contigüe étendue sur environ 17.000 km2 dans une zone prometteuse de l'offshore mauritanien", a déclaré Guy Maurice, directeur Afrique de la Branche Exploration Production de Total, rapporte le communiqué.


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (19:02 PM)
    Alors ils sont recolonisés les Mauritaniens?
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (19:22 PM)
    Je vois que les conditions d'attribution sont les memes 90% - 10%. Khana c'est une règle établie dans le domaine du pétrole.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (19:32 PM)
      pas dans les emirats ou en amerique latine. seulement pour le anciennes colonies de la france
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (19:38 PM)
      c'est normal, eux ont leur opérateur.. nous aucun (a qui la faute ?)... si y a pas total, ou bp, ou consort, on peut avoir 100%, on ne pourra quand meme jamais l'exploiter....

      résumer : 10% ou rien
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (21:10 PM)
      les émirats et l'amérique latine sont des sites pétroliers qui ont une longue histoire. au début ils n'avaient presque rien et avec le temps ils ont pu se développer. tu vois des arabes ou des indiens devenir du jour au lendemain des producteurs? ils ont appris et se sont développés. c'est ce qu'il faut faire au sénégal. apprenez et dans 40 ans (durée des contrats) vous serez capables d'exploiter...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (21:26 PM)
      c'est comme si tu disais celui qui ne sait comment construire une maison, ne peut avoir de maison. tout comme tu es capable de conclure un bon deal avec ton architecte et ton maçon, l'etat et les privés du pays peuvent conclure un bond deal avec des gens comme total and co. si nos ploucs de leaders signent des mauvais contrats c'est qu'il y a une volonté...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (09:32 AM)
      les emirats, l amerique latine, le nigeria, l angola sont ce qu'on appelle des marches matures avec une presence prouvee d hydrocarbures depuis des decennies. pour entrer dans ces marches, il faut payer un bonus de signature ou ticket d'entree tres cher parce que simplement on est presque sur de trouver. pour ce qui est du bassin mauritanie senegal gambie guinee bissau guinee conacry, il s'agit d un nouveau spot de l industrie qui n 'a pas encore fait ses preuves.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (19:57 PM)
    c'est leur deuxieme contrat avec les mauritaniens qui sont des hommes fiers comme des Dieux .Contrairement a certains qui ne font que du blabla a longueur de journée et qui sont incapables de concevoir une boite de conserve à 100% made in N'Doumbélane a plus raison de concevoir un petit troncon de pipeline pour acheminer à 100% de leur 10% de pétrole ou de gaz :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (20:30 PM)
      les sénégalais parlent petrosen a 10%, les mauritaniens sont fiers smhpm a 10%. tu veux dire que les mauritaniens sont fiers d'avoir décroché 10% ? les français ne voulaient rien leur donner ?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (20:44 PM)
    Total (Elf) et Shell petrolum sont les Propriétaires de toutes les Concessions (Champs ou périmètres) de toute l'Afrique de l'Ouest depuis le temps colonial jusqu'à ce jour et ce sont en outre les Clients principaux des deux plus grandes Sociétés de Recherche géophysique et minières à savoir la Compagnie Générale de Géophysique (CGG -Massy France) dont le Capital est détenu à +50% par le Groupe Total-Elf et la Société américaine RAY Mandrel Géophysique qui appartient à +50% à Shell Petrolium.

    Ce sont ces 2 Compagnies de Recherche appliquée en géophysique qui ont découvert tous ces Gisements en Mer comme sur Terre et c'est totalement du bleuf quand on cite des centaines d'autres compagnies qui n'ont aucune capacité en recherche géophysique mais qui ont bénéficié du bradages des puits localisées en Mer et sur Terre par Total Elf et Shell Pétrolum.Il faut remarquer que ce même principe de pbradage des ressources minières et pétrolifères s'est opéré sur tout le Territoire de l'Afrique du Nord et du Moyen Orient car jusqu'alors aucun pays dans le Monde (autre la France el les USA n' a pu mettre en place des Société de Géophysique comme CGG et RAY Mandrel Géophysique
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (00:06 AM)
    A lire ces commentaires l'on se rend compte de l'ignorance du Sénégalais. Les contrats pétroliers sont accordés sur la base des dispositions des Codes pétroliers . Certains pays qui ne dispose pas d'un opérateur national à même de mener les travaux d'exploration pétrolière qui sont très complexes et très couteuses pour des résultats très aléatoires signent des contrats de recherche et de partage de production avec une ou un groupe de compagnies.Avec ce genre de contrat tous les investissements sont à la charge de la compagnie bénéficiaire du contrat qui s'engage à exécuter un certain nombres de travaux entièrement à ses risques. En cas de découvertes commercialement rentables , l'ETAT a automatiquement 10% des réserves et prélèvent des impôts et taxes sur la part revenant aux compagnies. Le niveau de ces impôts augmente avec le niveau de la production, par exemple à partir de 100.000 barils /jour la part de l'ETAT peut dépasser 60%. Il faut lire le code pétrolier pour comprendre cela au lieu de pleurnicher sur 10%. Etes vous posé la question de 10% de quoi.

    Youssouf Sané est malhonnête, Total est à son troisième contrat en Mauritanie et un communiqué a été diffusé par cette compagnie depuis le 12 mai 2017 que je me suis permis de mettre dans mes commentaires et que SENEWEB s'est fait un malin plaisir d'effacer pour venir nous divertir avec son titre de politicard.Voici le communiqué en question:

    Paris - Le groupe pétrogazier français Total a annoncé vendredi la signature d'un nouveau permis d'exploration-production en mer profonde, au large de la Mauritanie.



    Le contrat porte sur l'exploration d'hydrocarbures sur "le bloc C7", une zone de 7.300 km2 dans l'océan Atlantique, a précisé Total dans un communiqué.



    Le groupe en sera l'opérateur avec une participation de 90%, aux côtés de la Société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (SMHPM) qui détient les 10% restants.



    "Cet accord s'inscrit dans la stratégie de Total d'explorer de nouveaux bassin en mer profonde du continent africain", a expliqué Guy Maurice, directeur Afrique de la branche Exploration-production.



    Total possède déjà 90% dans le permis d'exploration contigu C9, d'une superficie de 10.150 km2 en mer profonde.



    Il opère également le permis d'exploration à terre Ta2 sur une surface de 12.500 km2 dans le bassin de Taoudeni (nord). mpa/ef/tes



    Total



    ©AFP | 12 mai 2017 14h38



    Cher lecteur, il s'agit bien , aussi bien pour la Mauritanie que le Sénégal, de permis d'exploration de fonds marins TRES PROFONDS pour y déceler des hydrocarbures et non de licences d'exploitation ou de permis miniers! En tout cas, les spécialistes de réjouissent que des compagnies viennent investir l'offshore très profonds car cela pourrait se traduire par des découvertes importantes d'hydrocarbures.



    LES PETITS "SOURNALISTES" VEULENT MANIPULER LES SIMPLES D'ESPRIT A TRAVERS DES TITRES RACOLEURS ET DES ARTICLES A CONNATION PUREMENT POLITICIENNE

    Auteur

    Esclavage économique

    En Mai, 2017 (07:03 AM)
    La Francafrique est plus que d'actualité et bien illustrée dans notre pays qui a été livré pieds et mains à la France. Pétrole, eau, banques, port, transit, autoroute à péage, sécurité  :nohope:  :nono: 
    Auteur

    Nébuleuse

    En Mai, 2017 (07:07 AM)
    Informer la population avec des méthodes simples est mieux que de pondre des dizaines de lignes qui ne servent à rien. Sénégalais trop cérébral  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (09:57 AM)
    Pour repondre au Post No 2, oui la repartition 90% - 10% est la pratique courante dans l'industrie, surtout en Afrique ou le risque d'investissement est entierement supporte par les Multinationales etrangeres. Mais il faut relativiser cette repartition car en fait il s'agit de:

    Operateur Etranger: 100% Investissement de Recherche. Et apres decouverte,

    Operateur Etranger: 90% des revenus pour amortir l'investissement

    Societe Nationale (Petrosen): 10% des revenus sans aucun sous investis...

    ... Jusqu'a remboursement total de l'investissement etranger, et les pourcentages changent avec:

    Operateur: 20 a 40% selon les volumes de production et les termes contractuels

    Etat (Petrosen inclus): 60 a 80% selon les volumes de production et les termes contractuels.

    Encore une fois, les contrats petroliers sont bons pour nos etats, et please arretez de comparer avec les pays arabes producteurs du Golfe.

    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (10:51 AM)
      avec cet article les nihilistes vont se taire maintenant. j'ai pas encore vu de
      commentaire "ms..... notre petrole" senegal nexna!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (09:58 AM)
    Pourquoi exploration et production quels avantages?

    Contrat-type est à mon sens un modèle indicatif non

    obligatoire, à actualiser dès modification de la situation,

    comme meilleures connaissances de la ressource ou

    des techniques par exemple?

    Les juristes, les financiers, économistes, ..., ont leurs mots

    à dire.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (13:01 PM)
    recolonisation par la france en marche sous maky
    Auteur

    Amilcar Cabral

    En Mai, 2017 (13:27 PM)
    Ce que je sais: l'or de Sawadola (kédougou), c'est que dégât écologique et on ne voit pas où passe l'argent. Le pétrole qui doit être exploité, fera sans doute plus de dégât: écologique, politique ect...

    Les populations de cette zone ont toujours étaient bien nourries, beaucoup de poissons, et beaucoup de légumes du fait de la proximité de la mer et des niayes, on verra bien l'évolution et le développement que cela nous procurera...

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (14:37 PM)
    wade avait chassé les toubabs, maky les fait revenir

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email