Vendredi 20 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Dépeceur japonais : Neuf victimes retrouvées dans des glacières

Single Post
Dépeceur japonais : Neuf victimes retrouvées dans des glacières

Un Japonais arrêté après la découverte chez lui de neuf victimes dépecées et en état de putréfaction a avoué les avoir tuées sur une période de deux mois, après être entré en contact avec elles sur Twitter, selon des informations parues mardi dans la presse locale.

L’homme de 27 ans a également dit avoir « attaqué » les huit femmes parmi les neuf victimes. Un euphémisme utilisé par les médias japonais pour qualifier des agressions sexuelles.

Les enquêteurs interrogeaient toujours hier le suspect qui aurait admis avoir arraché la chair des corps, l’avoir jetée aux ordures puis avoir répandu de la litière pour chat sur les restes, pour tenter de dissimuler les preuves. Quelque 240 morceaux d’os en tout, appartenant à huit femmes et un homme, dont des têtes et des membres, ont été découverts dans des glacières et des caisses chez lui.

Trois jours pour dépecer sa victime

Ce fait divers particulièrement sordide a abasourdi le Japon, un pays jouissant d’un taux de criminalité extrêmement bas. La police est parvenue jusqu’à lui après s’être intéressée à la disparition d’une femme de 23 ans qui aurait exprimé sur ce réseau social son intention de mourir. En perquisitionnant le domicile de ce suspect, la police a trouvé un sac blanc appartenant à la jeune disparue. Lorsque les enquêteurs ont demandé où elle se trouvait, l’homme a simplement répondu « dans la glacière », en montrant celle-ci du doigt.

Il aurait aussi dit que quatre de ses victimes étaient encore adolescentes, quatre autres âgées d’une vingtaine d’années, tandis que la neuvième approchait la trentaine. Il leur proposait de les aider à concrétiser leurs intentions suicidaires, selon le quotidien Mainichi Shimbun. Il a également raconté aux enquêteurs avoir tué sa première victime, une jeune femme qu’il connaissait, peu après avoir emménagé, et qu’il lui avait fallu trois jours pour la dépecer. Il avait ensuite assassiné son petit ami, qui demandait où elle se trouvait.

La police estime pour le moment qu’il a agi seul, selon le Tokyo Shimbun. Mais ses motifs ne sont pas clairs et les enquêteurs se demandent comment il lui a été possible de tuer une personne par semaine sans que l’attention de ses voisins ne soit attirée par des altercations ou des cris.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:37 PM)
    Bienvenue sur le meilleur site de rencontres de sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:56 PM)
    aakhirou zamman
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (22:04 PM)
    Ce genre de faits est récurrent chez les japonais.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (23:54 PM)
      bilakhi wakhatiko sa fait 10ans k je vis a kanagawa mes chak annee mem histoire
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (23:54 PM)
      bilakhi wakhatiko sa fait 10ans k je vis a kanagawa mes chak annee mem histoire
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (06:09 AM)
    moytoul you depiecé la dé yaw mi deug kanagawa :fbhang:  :fbhang: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (09:19 AM)
      loll tu ma tué, ne moytou key, avant k on le depece, en plus il dit le nom de sa ville, bakhna

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR