Dimanche 20 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

France: Les pompiers entrent en grève pour dénoncer le manque de moyens

Single Post
France: Les pompiers entrent en grève pour dénoncer le manque de moyens

En France, les principaux syndicats des pompiers professionnels ont déposé un préavis de grève à partir de ce mercredi 26 juin et jusqu'à la fin du mois d'août. Ils dénoncent un manque de considération de la part du gouvernement et demandent plus de moyens humains notamment.

En moyenne, les pompiers interviennent toutes les cinq secondes. Mais ils s'estiment aujourd'hui sur-sollicités, car ils doivent gérer de plus en plus de situations qui ne relèvent pas de leurs compétences, et cela avec moins d'effectifs.

« On nous engage sur du transport de malades, sur des situations à gérer qui ne relèvent pas de nos missions, tout simplement parce qu'il n'y a plus de réponse de la part des autres services », rapporte André Goretti, président du FA/SPP-PATS, premier syndicat chez les pompiers professionnels. Mobilisés sur des missions qui ne sont normalement pas les leurs, les effectifs disponibles pour assurer des missions d'urgence se trouvent alors diminués. « Cela devient impossible pour nous », s'alarme André Goretti.

L'appel à la grève a été lancé par sept des neuf syndicats de pompiers professionnels, qui représentent 85 % des 40 000 pompiers professionnels, une forte minorité chez les quelque 247 000 sapeurs-pompiers (militaires, professionnels et volontaires) de France.

En plus de ce préavis de grève, les syndicats ont adressé un courrier à Christophe Castaner. Parmi leurs revendications figurent le recrutement d'au moins 20 000 pompiers professionnels et une revalorisation des salaires. Mais André Goretti dénonce le mépris du ministre de l'Intérieur. « On ne dialogue pas, reproche-t-il. On lui demande de se mettre autour d'une table et de discuter, de faire un état de fonctionnement de notre service public de secours parce qu'aujourd'hui, il est malade de ce manque d'effectifs, de ce manque de moyens. Et quand il s'agit de valoriser la profession, il n'y a plus de son, plus d'image. »

Pour se faire entendre, les 40 000 pompiers professionnels entament donc une grève ce mercredi. Ils ont néanmoins l'obligation de service minimum pour répondre aux urgences.


Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR