Mercredi 14 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

La Chine utilise des faux pigeons pour espionner ses habitants

Single Post
De faux pigeons pour espionner les habitants en Chine

Des drones espions déguisés en faux pigeons survolent certaines régions du pays dans le but de surveiller la population. En Chine, des drones se cachent parmi les oiseaux. Selon le South China Morning Post, des pigeons-robots survoleraient déjà cinq provinces du pays afin d'y surveiller les citoyens. Baptisé "opération colombe", cette nouvelle technique permet d'étendre encore plus le réseau de surveillance déjà bien installé dans le pays.

Ces oiseaux bioniques ont été conçus par des chercheurs de l'université polytechnique du Nord-Ouest de Xi'an, qui avaient déjà travaillé sur la création d'avions de combat furtifs utilisés par les forces aériennes chinoises. Plus vrai que nature Chaque drone est équipe d'une balise GPS, d'une caméra haute définition, d'un système de pilotage à distance et d'une liaison satellite.

Un petit moteur électrique permet également à ces faux oiseaux de battre des ailes, ce qui permet même de tromper le bétail au sol, alors incapable de distinguer les robots de vrais volatiles. Extrêmement silencieux, ils ne peuvent pas non plus être repérés par l'oreille humaine. Les autorités chinoises ont reconnu l'existence du programme tout en minimisant son importance.

"Le développement de cette technologie n'en est pour l'instant qu'à ses débuts. Pour l'instant, le champ d'action reste restreint mais nous pensons que ce système a le potentiel pour être utilisé à grande échelle. Il offre des avantages uniques pour satisfaire les besoins en drones pour les secteurs militaires et civils", a expliqué Yang Wenqing, une professeure ayant travaillé sur le projet.

Vaste réseau de surveillance

Ce nouveau système de surveillance vient s'ajouter aux nombreux autres déjà en place dans le pays. D'ici 2020, la Chine désire d'ailleurs installer près de 600 millions de caméras de surveillance sur son territoire afin de contrôler les citoyens. À terme, elle espère également instaurer un système de "crédit social" qui lui permettra d'évaluer la population et de punir les mauvais comportements, empêchant ainsi certaines personnes de prendre le train ou l'avion, par exemple.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email