Jeudi 21 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

La Jordanie prête à libérer la djihadiste en échange de son pilote

Single Post
La Jordanie prête à libérer la djihadiste en échange de son pilote
Le gouvernement jordanien a affirmé mercredi qu'il était prêt à libérer une djihadiste irakienne emprisonnée dans le royaume en échange de la libération de son pilote retenu en otage par le groupe Etat islamique (EI), selon la télévision d'Etat.Dans une vidéo diffusée mardi, le groupe djihadiste EI a réclamé la libération sous 24 heures d'une jihadiste irakienne, Sajida al-Rishawi, emprisonnée en Jordanie, à défaut de quoi il menace d'exécuter le pilote jordanien Maaz al-Kassasbeh et l'otage Japonais Kenji Goto. Cet ultimatum expirerait à 15h00 HB selon Tokyo. 

"La Jordanie est tout à fait prête à libérer la prisonnière Sajida Al-Rishawi à condition que le pilote jordanien soit libéré sain et sauf", a déclaré le porte-parole du gouvernement Mohammad Al-Momeni, cité par la télévision. "Depuis le début, la position de la Jordanie a été d'assurer la sécurité de notre fils, le pilote Maaz al-Kassasbeh", a-t-il ajouté. 

Mardi soir, le père du pilote jordanien a exhorté les autorités à accéder aux demandes des ravisseurs, lors d'une manifestation de dizaines de membres des tribus de Karak (sud) dont est originaire le pilote, devant le siège du gouvernement à Amman. "Nous réclamons le retour de Maaz. Nous avons une seule requête, le retour de Maaz à n'importe quel prix", a dit Safi el-Kassasbeh. 

Maaz al-Kassasbeh a été capturé le 24 décembre après le crash de son F-16 au dessus de la Syrie, où il menait un raid sur des positions de l'EI dans le cadre de la coalition internationale anti-djihadistes. Kenji Goto est un journaliste indépendant, vraisemblablement retenu depuis fin octobre en Syrie. En visite à Amman pour tenter de trouver une issue, le vice-ministre des Affaires étrangères, Yasuhide Nakayama, a affirmé mercredi matin aux journalistes: "En ce moment, je n'ai pas de nouvelles informations". Il a ajouté que les discussions se poursuivaient et refusé de donner des détails. 

Dans une précédente vidéo publiée le 20 janvier, l'EI réclamait au Japon une rançon de 200 millions de dollars sous 72 heures pour relâcher Goto et un autre otage japonais Haruna Yukawa. Faute d'avoir obtenu satisfaction, le groupe avait annoncé samedi avoir exécuté Yukawa et réclame depuis la libération de la prisonnière irakienne.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email