Jeudi 25 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Les réactions après l'attaque menée contre Israël par l'Iran

Single Post
Les réactions après l'attaque menée contre Israël par l'Iran
   

L'attaque sans précédent menée par l'Iran contre Israël samedi, qui fera l'objet dimanche d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité et d'une convocation des membres du 7, a suscité de vives condamnations dans le monde et des appels à la retenue.

Voici les principales réactions :

- Biden condamne une attaque "éhontée", soutien "inébranlable" à Israël
"Notre engagement en faveur de la sécurité d'Israël face aux menaces de l'Iran et de ses relais (dans la région) est inébranlable", a écrit le président américain Joe Biden sur le réseau social X, en postant une photo d'une réunion d'urgence avec son équipe chargée de la sécurité nationale à la Maison Blanche.

Il a ensuite "condamné ces attaques avec la plus grande fermeté", les qualifiant d'"éhontées" et réaffirmant son soutien "inébranlable" à Israël. Les forces américaines ont contribué à abattre "presque tous" les projectiles iraniens, a-t-il dit dans un communiqué.

- Le chef de l'ONU condamne "la grave escalade"

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a fermement condamné samedi "la grave escalade" que représente l'attaque de l'Iran contre Israël, et appelé à "une cessation immédiate de ces hostilités".

Il a affirmé être "profondément alarmé par le danger très réel d'une escalade dévastatrice à l'échelle de la région", disant "exhorter toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue afin d'éviter toute action qui pourrait conduire à des confrontations militaires majeures sur plusieurs fronts au Moyen-Orient".

- L'Otan "appelle à la retenue"  pour éviter un conflit "incontrôlable"

L'Otan "condamne l'escalade de l'Iran" et "appelle à la retenue", a indiqué dimanche la porte-parole de l'Otan, Farah Dakhlallah, dans un communiqué. "Il est essentiel que le conflit au Moyen-Orient ne devienne pas incontrôlable",  ajoute l'Otan.

- Le Qatar exprime "sa profonde inquiétude"

Le ministère des Affaires étrangères du Qatar a exprimé sa "profonde inquiétude" et appelé "toutes les parties à mettre fin à l'escalade" et à "faire preuve de la plus grande retenue".

L'émirat -engagé depuis des semaines dans des pourparlers entre Israël et le Hamas- exhorte la communauté internationale à "prendre des mesures urgentes pour désamorcer la tension", ajoutant qu'il soutenait "les efforts pour parvenir à la sécurité et à la stabilité régionales et internationales".

- Riyad prône la "retenue"

Le ministère saoudien des Affaires étrangères a appelé "toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue et à épargner à la région et à ses habitants les dangers de la guerre", selon un communiqué.

Tout en faisant part de sa "profonde inquiétude" face à "l'escalade militaire" dans la région, il a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à "assumer ses responsabilités en matière de maintien de la paix et de la sécurité internationales".

- Le Caire met en garde contre un "risque d'expansion" du conflit
L'Egypte a affirmé par la voix de son ministère des Affaires étrangères "appeler à une retenue maximale" et "être en contact direct avec toutes les parties au conflit pour essayer de contenir la situation", en mettant en garde contre le "risque d’expansion régionale du conflit".

- Moscou appelle "à la retenue"

Le ministère russe des Affaires étrangères appelle "toutes les parties impliquées" à la "retenue", après les frappes iraniennes visant Israël.

"Nous comptons sur les Etats de la région pour trouver une solution aux problèmes existants, par des moyens politiques et diplomatiques", ajoute-t-il dans un communiqué.

- Pékin exprime sa "profonde préoccupation", appelle au "calme"

"La Chine exprime sa profonde préoccupation concernant l'aggravation actuelle (de la situation) et appelle les parties concernées à faire preuve de calme et de retenue afin d'éviter une nouvelle escalade" des tensions, a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

- L'UE "condamne fermement" une attaque "inacceptable"

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a condamné "fermement" l'attaque "inacceptable" lancée par l'Iran contre Israël. "Elle constitue une escalade sans précédent et une menace grave à la sécurité régionale", a ajouté le responsable sur X.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen "condamne fermement l'attaque flagrante et injustifiable de l'Iran contre Israël", sur X. "J'appelle l'Iran et ses mandataires à cesser immédiatement ces attaques. Tous les acteurs doivent maintenant s'abstenir de toute nouvelle escalade et œuvrer au rétablissement de la stabilité dans la région", ajoute-t-elle.

- Paris exprime sa "solidarité" avec le peuple israélien

Le président Emmanuel Macron a "condamné avec la plus grande avec la plus grande fermeté l'attaque sans précédent lancée par l'Iran contre Israël, qui menace de déstabiliser la région".

"J'exprime ma solidarité avec le peuple israélien et l'attachement de la France à la sécurité d'Israël, de nos partenaires et à la stabilité régionale", ajoute-t-il sur X, tout en appelant à "la retenue"

- Berlin prévient du risque de "chaos"

L'Allemagne a prévenu dimanche que l'attaque de l'Iran contre Israël pourrait "plonger toute la région dans le chaos".

"Nous condamnons avec la plus grande fermeté l'attaque en cours, qui pourrait plonger toute la région dans le chaos", a déclaré la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, sur X, exhortant l'"Iran et ses mandataires à cesser immédiatement" et ajoutant que Berlin se tient "fermement aux côtés d'Israël".

- Rome exprime "sa forte inquiétude"

La cheffe du gouvernement italien Giorgia Meloni, dont le pays préside le G7 convoqué en urgence ce dimanche, a "condamné" l'attaque iranienne contre Israël, exprimant sa "forte inquiétude face à une déstabilisation ultérieur de la région".

"Nous continuons à travailler pour l'éviter", a-t-elle affirmé dans un message publié dimanche sur X.

- Madrid appelle à "éviter une escalade régionale"
Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a appelé dimanche à "éviter à tout prix une escalade régionale". "Après une longue nuit angoissante au cours de laquelle s’est confirmée l'ampleur de l'attaque perpétrée par l'Iran, le gouvernement espagnol la condamne, comme il a condamné et condamnera toujours toutes les formes de violence qui menacent la sécurité et le bien-être de civils innocents", commente-t-il.

- Londres condamne une attaque "dangereuse"

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak condamne "dans les termes les plus vifs l'attaque dangereuse du régime iranien contre Israël" assurant que le Royaume-Uni "continuerait à défendre la sécurité d'Israël" en annonçant l'envoi d'avions de combat supplémentaires au Proche-Orient.

"Aux côtés de nos alliés, nous travaillons en urgence à stabiliser la situation et empêcher une escalade. Personne ne veut voir de nouveau bain de sang", a dit M. Sunak dans un communiqué.

- La Belgique dénonce "l'attaque directe" d'un pays "sponsorisant le terrorisme"

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a souligné sur X que "l'Iran est connu comme un Etat sponsorisant le terrorisme, son attaque directe sur Israël est une escalade dangereuse de la violence au Moyen-Orient".

"Je condamne cette attaque de grande ampleur sur Israël et j'appelle toutes les parties à faire montre de retenue, un cessez-le-feu immédiat est attendu depuis trop longtemps".

- L'Ukraine rappelle qu'il faut "défendre les frontières mondiales de la démocratie"

L'Ukraine "condamne fermement l'attaque aérienne massive de l'Iran contre Israël", a réagi sur X le ministère des Affaires étrangères, en jugeant que "les actions inacceptables de l'Iran risquent de provoquer une nouvelle escalade au Moyen-Orient".

"Cette attaque démontre également pourquoi il est essentiel que toutes les forces du monde libre soient unies pour défendre les frontières mondiales de la démocratie", ajoute l'Ukraine.

- La Pologne dit "bravo" à Israël -

"Bravo à Israël pour avoir repoussé un énorme assaut aérien iranien, coordonné depuis plusieurs directions. Les capacités antimissiles d'Israël devraient être renforcées et des défenses similaires devraient être envoyées en Ukraine" a réagi le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski sur X.



10 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2024 (10:31 AM)
    Pas de paix possible entre des religions incompatibles qui attendent toutes la fin du monde avec impatience.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:14 PM)
      l'Iran n'est pas le Hamas, c'est pas un groupe de combattants avec des rockettes artisanales, c'est un état puissant avec une armée structurée. 
      Alors Israël sait pourquoi il est parti chialer pour une réunion du conseil de sécurité.
      Si Israël s'aventure a bombarder l'Iran comme il a fait pour Gaza, il sait a quoi s'attendre.
       
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Avril, 2024 (10:33 AM)
    Œil pour œil dent pour dent contre ces maudits sionistes. Quand eux ils tuent il ne faut rien dire mais quand un seul juif est tué le monde doit trembler. Pour qui se prennent ils? Les usa sont leur parrain c'est pourquoi ces tapettes se bandent les muscles 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:48 AM)
    J'espère que ce nouveau régime Diomay et Sonko seront claire de leur positionnement pour le soutien  des palestiniens comme l'Afrique du Sud 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:30 PM)
    Les occidentaux sont de vrais nafèkhs
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:43 PM)
    Oh paris
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (13:53 PM)
    Ces européens, ces complexés peureux et serviles. Ils n'ont jamais condamné les attaques sionistes préfèrent la célèbre phrase( RETENUE ET PRÉOCCUPÉE) Bande de Laches.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (13:53 PM)
    Ces européens, ces complexés peureux et serviles. Ils n'ont jamais condamné les attaques sionistes préfèrent la célèbre phrase( RETENUE ET PRÉOCCUPÉE) Bande de Laches.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (13:53 PM)
    Ces européens, ces complexés peureux et serviles. Ils n'ont jamais condamné les attaques sionistes préfèrent la célèbre phrase( RETENUE ET PRÉOCCUPÉE) Bande de Laches.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (14:03 PM)
    Titre fallacieux et manipulateur à dessin. Il s'agit d'une riposte, pas d'une attaque! 
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (14:30 PM)
    l'Iran est un état voyou. Il finira comme son voisin, l'Irak. C'est un état à rayer de la carte. Tous les voyous terroristes se sont réunis dans ce pays.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email