Lundi 27 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Nouvelle intervention décriée aux États-Unis: un homme décède après avoir été maîtrisé par des policiers, agenouillés sur sa nuque

Single Post
La Police tue un californien
Angelo Quinto, un trentenaire californien, est décédé quelques jours après que des policiers se sont agenouillés sur sa nuque pendant près de cinq minutes pour le maîtriser alors qu’il souffrait d’une crise psychotique, relate mercredi la chaîne américaine CNN, citant des avocats de sa famille.

Angelo Quinto, 30 ans, souffrait d’anxiété, de dépression et de paranoïa depuis plusieurs mois, selon la plainte déposée le 18 février. Lors d’une conférence de presse le même jour, l’avocat John L. Burris, spécialisé dans les violences policières, a expliqué que la soeur de M. Quinto avait appelé la police pour une intervention à leur domicile d’Antioch, voulant éviter l’escalade et craignant que son frère ne fasse du mal à leur mère. Entre-temps, cette dernière l’avait serré contre sa poitrine et il avait commencé à se calmer avant l’arrivée de la police. 

D'après Me Burris, quand deux policiers se sont présentés, ils n’ont pas cherché à comprendre la situation et ont immédiatement saisi Angelo hors des bras de sa mère. Jusqu’à preuve du contraire, les policiers ne portaient apparemment pas de bodycam. L’incident a par contre été partiellement filmé par la maman. Peu clair, l’enregistrement de sa diffusion (ci-dessus, avec une brève reconstitution dans la foulée) n’apporte pas grand-chose si ce n’est l’audio, mais on y verrait notamment son fils immobile, front au sol, puis le visage ensanglanté. Après avoir perdu connaissance, l’homme a été emmené à l’hôpital, où il est décédé trois jours plus tard.

“Ces agents d’Antioch avaient déjà menotté Angelo mais n’ont pas arrêté l’assaut sur le jeune homme et ont commencé de manière inexplicable à utiliser la technique ‘George Floyd’, soit placer un genou sur la nuque et le côté du cou, ignorant les suppliques ‘S’il vous plaît, ne me tuez pas’ de M. Quinto”, a commenté Me Burris.

Les faits sont survenus le 23 décembre et le décès a été prononcé le 26 du même du mois. Jusqu’ici, en quasi deux mois, la police n’avait pas communiqué sur cette mort. La cause exacte du décès n’est toujours pas connue et fait l’objet d’une enquête. La famille attend encore les résultats de l’autopsie mais suppose une asphyxie. Elle espère pouvoir comprendre et obtenir justice.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email