Vendredi 18 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Poutine et le président sud-coréen appellent à un apaisement "urgent"

Single Post
Poutine et le président sud-coréen appellent à un apaisement "urgent"

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue sud-coréen Moon Jae-in ont jugé mardi "urgent d'apaiser les tensions" liées au dossier nucléaire nord-coréen, en dépit de leur désaccord concernant d'éventuelles nouvelles sanctions contre Pyongyang après le dernier essai nucléaire. "Nous partageons l'opinion qu'il est plus important que jamais de régler le problème de missiles nucléaires nord-coréens (...) le plus vite possible", a déclaré Moon Jae-in, lors d'une conférence de presse commune avec M. Poutine, à l'issue de leur rencontre à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe.

"Le président Poutine et moi sommes d'accord (...) qu'il est urgent d'apaiser les tensions sur la péninsule coréenne", a-t-il souligné. Depuis que la Corée du Nord a revendiqué, dimanche, l'essai réussi d'une bombe H, la plus puissante jamais testée par Pyongyang, la Corée du Sud a lancé lundi des manoeuvres terrestres à tirs réels et la marine sud-coréenne a fait de même mardi dans l'espoir de dissuader Pyongyang de toute provocation en mer.

M. Moon avait demandé après l'essai d'infliger "la punition la plus forte" à Pyongyang, notamment via de nouvelles sanctions dans le cadre de l'ONU afin d'"isoler complètement la Corée du Nord". De son côté, Vladimir Poutine, tout en condamnant l'essai nucléaire, a déjà multiplié les mises en garde mardi lors d'un sommet en Chine, appelant au dialogue, critiquant l'idée de nouvelles sanctions et refusant toute "hystérie militaire". Avec son homologue sud-coréen mercredi, il a répété qu'il était "impossible de régler les problèmes de la péninsule coréenne uniquement par des sanctions et des pressions".

"Il ne faut pas céder aux émotions et acculer la Corée du Nord", a-t-il insisté. "Aujourd'hui comme jamais, tout le monde doit faire preuve de sang froid et éviter les mesures qui mènent à une escalade des tensions", a déclaré le président russe. "Sans les outils politiques et diplomatiques, il est très difficile de faire avancer la situation (...) et je pense même que c'est complètement impossible", a-t-il ajouté. Après l'essai nucléaire, M. Poutine s'était déjà entretenu au téléphone avec Moon Jae-in, ainsi qu'avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe qui doit participer jeudi à un forum économique à Vladivostok et avoir des entretiens avec le président russe notamment sur le problème nord-coréen.


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (15:04 PM)
    au lieu de chercher des solutions sur les massacres en Birmanie, vous cherchez toujours a vous mettre a l'aise

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR