Vendredi 10 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

"Discrimination des Noirs" : Pékin "regrette" et met en avant la diplomatie

Single Post
"Discrimination des Noirs" : Pékin "regrette" et met en avant la diplomatie
Après la vague d'indignations soulevée suite aux actes discriminatoires perpétrés contre les ressortissants africains dans la ville de Guangzhou, les autorités diplomatiques chinoises ont apporté des précisions. En effet, dans une déclaration parvenue à Seneweb, Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a rappelé les liens d'"amitié" et de "fraternité" entre les deux peuples.

D'emblée, il précise: "la Chine et l'Afrique sont de bons amis, partenaires et frères. L'amitié sino-africaine s'est forgée sur la base d'efforts conjoints dans la recherche de l'indépendance nationale, de la libération nationale, du développement économique et de l'amélioration du bien-être du peuple au cours des dernières décennies".

Sur le traitement inhumain de certains Noirs à Guangzhou, que les autorités locales du Guangdong disent avoir regretté, Zhao Lijian souligne que "les autorités du Guangdong (la province) attachent une grande importance aux préoccupations de certains pays africains et s'emploient rapidement à améliorer leur méthode de travail".

Il s'agit, d'après lui, de "fournir des services de gestion de la santé sans différenciation, désigner des hôtels pour l'hébergement des étrangers devant faire l'objet d'une observation médicale et adopter un ajustement des prix pour ceux qui ont des difficultés financières, mettre en place un mécanisme de communication efficace avec les consulats généraux étrangers à Guangzhou, et rejeter toutes les remarques racistes et discriminatoires", a indiqué le diplomate chinois précisant, dans sa déclaration, que le peuple chinois a toujours considéré le peuple africain comme des partenaires et des frères éprouvés. Et pour preuve, le porte-parole du ministère chinois des Affaire étrangères a tenu à rappeler "l'assistance rapide" du gouvernement chinois lors de l'éclatement en 2014 de l'Ebola, en Afrique de l'Ouest.

Aussi, poursuit Zhao Lijian, "depuis l'apparition de l'épidémie de Covid-19, la Chine et l'Afrique surmontent à nouveau les difficultés dans un esprit de solidarité, et l'amitié sino-africaine est à nouveau élevée à un niveau supérieur. Au moment critique de la lutte du peuple chinois contre l'épidémie, les pays et les peuples africains nous ont exprimé leur solidarité et nous ont apporté leur soutien énergique. Nous n'oublierons pas cela". Car, pour lui, c'est seulement en conjuguant ses efforts que la communauté internationale peut le vaincre.

"Nous avons pu sauver la vie de patients africains en état grave"

"Nous sommes prêts à travailler avec les amis africains, en nous comprenant et nous soutenant mutuellement et en renforçant la coopération, pour remporter la victoire finale dans cette bataille contre le virus", a-t-il notamment juré.

Il ajoute: "Depuis le début de l'épidémie, les autorités du Guangdong attachent une grande importance au traitement des patients étrangers, y compris des ressortissants africains. Des plans spécifiques ont été élaborés et des dispositions appropriées ont été prises pour protéger leur vie et leur santé dans la mesure du possible. Nous avons ainsi pu sauver la vie de certains patients africains en état grave".

Embouchant la même trompette, l'Ambassadeur de la République populaire de Chine au Sénégal, Zhang Xun, a informé que le 13 avril 2020, Wang Yi, Conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de Chine, a eu un entretien téléphonique avec le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Au même moment, le ministre assistant des Affaires étrangères, Chen Xiaodong a rencontré les Ambassadeurs africains en Chine, pour les éclairer sur la situation.

"Présentement, les autorités de Guangdong ont pris de nouvelles mesures consistant à rétablir un mécanisme de communication rapide avec les consulats généraux africains à Guangzhou, corriger l'attitude inappropriée de certains hôtels et restaurants accusés d'avoir refusé de recevoir des Africains, enlever graduellement les contrôles sanitaires à l'égard des Africains, sauf pour les cas confirmés, les cas contacts directs et les cas suspects, désigner des hôtels pour la quarantaine et les appeler à réduire les frais pour les personnes en difficulté financière, installer davantage les Africains sans domicile", s'est défendu le diplomate chinois selon qui, son pays a pu maîtriser la pandémie du coronavirus en payant un très lourd tribut économique et social.

"C'est pourquoi, explique Zhang Xun, le gouvernement a pris ces mesures de contrôle rigoureuses, non seulement pour préserver et défendre cette victoire remportée avec peine, mais aussi pour protéger la santé et la sécurité de tous les gens résidant en Chine. Le gouvernement chinois traite ses citoyens et les étrangers sur un pied d'égalité, et rejette tous les remarques ou actes racistes ou discriminatoires".

À signaler, par ailleurs, qu'une rencontre a réuni en vidéoconférence, ce vendredi 17 avril, près d'une centaine de chercheurs et universitaires africains et chinois autour du thème : "Lutter contre Covid-19 et la coopération Afrique-Chine".

Une conférence à l'issue de laquelle, ces experts ont rappelé la nécessité de "renforcer la collaboration de recherche conjointe entre l'Afrique et la Chine sur les préoccupations critiques, freiner la propagation de Covid-19, y compris la sécurité de la santé publique et la lutte contre les maladies, ainsi que préparation aux crises et capacité de gouvernance", entre autres propositions.

Parce que, d'après toujours le rapport final de cette de haut niveau consulté par Seneweb, "cette pandémie mondiale a mis en évidence la fragilité des systèmes politiques, économiques et sociaux repliés sur eux-mêmes et insulaires".

liiiiiiiaffaire_de_malade

19 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2020 (13:26 PM)
    Rasez les murs avec votre virus vous avez mis le monde K.O

    • Auteur

      Delco

      En Avril, 2020 (13:49 PM)
      les chinois sont pires que les français ou américains, c'est des rats ,tout ce qui les intéresse c'est le profit.respect des droits de l'homme, de l'environnement, ils s'en fichent. pour preuve, la raréfaction des poisons dans nos eaux c'est eux,à cause de leur mode de pêche avec des filets filtres ils nettoient nos eaux de ses ressources. la déforestation de la casamance c'est encore eux qui organisent le trafic depuis la gambie.
      en plus ils empêchent notre industrialisation ,avec leur pratique commerciale basée sur le dumping et l'exportation de leurs pacotilles à des prix défiantstoute concurrence sur l'afrique.finalement seuls les marchands ambulants tirent profits de notre partenariat avec la chine.
      l'afrique ne s'industrialisera jamais, si elle ne change de paradigme en ce qui concerne nos relations avec ces gens là.
    • Auteur

      Avis

      En Avril, 2020 (14:58 PM)
      ils dissent: "nous allons changer de méthode". cela n'augure rien de bien rassurant. c'est comme s'ils disaient "on maintient la finalité de nos relations avec les noirs, toutefois on va juste reviser le moyen qu'on utilisait pour y parvenir". l'africain devrait aussi changer de méthode en essayant de travailler dure dans tous les aspects dans le but d'être autonome au lieu de s'en remettre toujours aux autres peuples pour améliorer son statut. le respect ne s'acquiere que quan on est autonaume et qu'on peut discuter d'égal à égal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (18:08 PM)
      wakhatiko. et que nous dit ce porte-parole chinois?
      «  nous avons pu sauver la vie de patients africains en état grave"
      mais c’est la moindre des choses après leur avoir transmis ce virus. ces africains n’ont amené le coronavirus en chine. il faut que l’afrique apprenne à se faire respecter. il y a plus de 10 millions de chinois en afrique! courte queue peut bien se payer par courte queue. quand les sud-africains ont attaqué des nigérians, ces derniers ont explosé des bombes dans l’ambassade d’afrique du sud à abuja. Œil pour œil, dent pour dent rek!
  2. Auteur

    En Avril, 2020 (13:30 PM)
    Les Chinois essaient de réparer la casse...
    Auteur

    En Avril, 2020 (13:31 PM)
    Blah blah.. fait tuer un chinois ou 2 et ça servira d’exemple ..
    Auteur

    Zelimkhan

    En Avril, 2020 (13:32 PM)
    Les peuples africains doivent obligés leurs États à revoir immédiatement leur coopération avec la Chine.
    Auteur

    En Avril, 2020 (13:45 PM)
    Monsieur l'ambassadeur de Chine pas besoin de justifier le comportement de votre pays contre les africains. Frappez les, trainer les dans la rue, faites les dormir dans la rue affamer les, etc. Ils diront toujours que la France a fait pire. Ne vous en faites ces gens ont trouvé la justification à toutes leurs misères :la France. Le seul service que la Chine puisse rendre aux africains c'est de détruire la France.
    Auteur

    En Avril, 2020 (13:47 PM)
    L'afrique n'a pas d'amis. Il est bon que les africains le comprennent et fassent tout pour que la racaille qui les dirige depuis 1960 dégage pour un nouveau type de dirigeant
    Auteur

    Abou

    En Avril, 2020 (14:08 PM)
    La réalité c est que la Chine se fout de nous avec ce langage diplomatique de fraternité.Les chinois n ont jamais considéré les africains et pour preuve les étudiants africains sont toujours victimes de brimades .Le temps n est pas à se plaindre mais de faire la loi du talion.Il faut que nos états appliquent la réciprocité vis à vis de leurs ressortissants qui sont dans nos pays.Apres ,que nos ministres fassent des déclarations diplomatiques c est tout.Il savoir donner des coups au lieu de rester à toujours pleurnicher.

    Le comble dans ce discours des ministres chinois,ils ne condamnent pas les date mais ils disent regretter et qu ils feront tout pour améliorer. On n et pas encore sorti de l'auberge
    • Auteur

      Jane

      En Avril, 2020 (02:29 AM)
      more news scources like this one is better than simply complaining. emontions could not sovel problems. more balanced reports is highly important. by the way, one leaf could not hide the trees and moutains. china and africa should cooperate at this time to fight against covid-19. china africa now in the same boat.
    Auteur

    Le Vrai

    En Avril, 2020 (14:12 PM)
    Je cite : Sur le traitement inhumain de certains Noirs à Guangzhou.

    Que c'est choquant de lire l'adverbe certains. N'est-il pas plus noble et plus conséquent de de dire : des noirs. La particule des vaut bien mieux que l'adverbe certains.

    NB : à la poursuite de la lecture, j'ai constaté que les chinois accordent plus d'importance à leurs méthodes qu'à l'éradication du racisme envers les noirs.



    Le vrai





    Auteur

    Mohamed

    En Avril, 2020 (14:26 PM)
    pas de place aux regrets en ce moment. l’état chinois l'a faites en pleine conscience ces gens se foutent des africains les considérant comme des déchets humains. la seule solution c'est la réciprocité.
    Auteur

    Patriotes Africain S

    En Avril, 2020 (14:33 PM)
    Chassons ces pires créatures qui ont tjrs détesté les noirs. En plus ils sont entrain de tuer l'économie mondiale par leurs pacotilles econophobes qu'ils sont
    Auteur

    Koro No Virus

    En Avril, 2020 (16:19 PM)
    Je préfère les européens aux chinois
    Auteur

    En Avril, 2020 (16:22 PM)
    IL faut arréter tous les chantiers chinois en afrique çà représente 40% de notre dette et diversifier nos emprunts
    Auteur

    En Avril, 2020 (19:24 PM)
    C'est trop tard pour réparer quoi que se soit. La Chine a montré son véritable visage: un racisme anti-noir viscéral et violent. Elle n'est pas l'amie de l'Afrique car dans ce cas elle aurait respecté les ressortissants africains sur son sol. Tout ce que racontent maintenant ses diplomates ce sera du blabla et de l'hypocrisie.
    Auteur

    En Avril, 2020 (20:46 PM)
    La propagande anti chinoise ne passera pas l enemie de l Afrique c est le blanc européen surtout français des siècles de maltraitance de vol et d humiliation seul les esprits limites seront impressionnés mais nous nous savons les enjeux de demain et nous voyons la chine comme une alternative et une opportunité de développement
    Auteur

    Ils Enculent Et Après Ils Veul

    En Avril, 2020 (20:47 PM)
    comme partout dans le monde
    Auteur

    En Avril, 2020 (21:21 PM)
    Je viens de recevoir une vidéo danslaquelle une femme noire avec une femme occidentale arrivent devant un magasin en Chine, les vigiles ont dit à la femme blanche qu elle peut entrer, mais la femme noire non ! Monsieur l Ambassadeur , l amitié sino africaine est très blessée. La Chine a des intérêts stratégiques en Afrique et les Chinois ne sont pas mieux que les peuples impérialistes et racistes.Sorry.
    Auteur

    Larby

    En Avril, 2020 (01:45 AM)
    Il faut savoir que le covid-19 est un virus mortel et que les autorités chinose ne prennent pas les choses à la légère , y a plusieurs africain qui sont testés positives et ils refuses le traitement , alors que peut-on faire dans ce cas ? Sans oublier que la chine est un pays ou les lois sont respectées ! Quand on demande à un africain de rester à l hôpital pour recevoir le traitement et il refuse et en plus il attaque l infirmière verbalement et physiquement donc c est tout à fait normale que la chines prend des mesure sévère ! Et ceci d applique à tout le monde y compris les chinois !
    Auteur

    Jane

    En Avril, 2020 (02:25 AM)
    More news cources like this one is better than simply complain. Emontions could not sovel problems. More balanced reports is highly important. By the way, one leaf could not hide the trees and moutains. China and Africa should cooperate at this time to fight against COVID-19. China Africa now in the same boat.

    Auteur

    Line

    En Avril, 2020 (10:34 AM)
    Je suis chinoise, j'étais au Sénégal, les gens sont super sympas! J'aime tellement ce pays et sa culture que j'ai fait mon doctorat sur Mariame Bâ et traduit "Une si longue lettre" en chinois , je continue à traduire d'autres oeuvres sénégalaises pour que le peuple chinois puisse mieux connaître ce pays.



    C'est triste de lire ces commentaires à ce moment difficile pour vous et pour nous. Nous, les chercheurs sur l'Afrique en Chine, une fois la nouvelle de "Guangdong" apparue, nous contactons nos amis à Guangzhou pour savoir la vérité, si vous ne croyez pas notre "version", SVP lisez cet article en français qui expliqe cette affaire " Les africains en Chine sont-ils victimes de racisme? Faux! "



    Quand j'étais au Sénégal, bien sûr il y a des choses moins agréables. Mais après le retour chez moi, ce qui reste dans le mémoire, c'est mon Papa sénégalais M. NDIAYE, c'est mon directeur de recherche à l'Université de Dakar M. BA, c'est ma chère amie en Casamance. Ce que je veux dire, c'est que nous sommes deux peuples différents et peu familiers l'un avec l'autre dans le passé, d'où vient les malentendus. Je ne veux pas être insulté ou même blessé dans un pays que j'aime beaucoup à cause d'un "fake news" manipulé...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email