Vendredi 24 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Ukraine: Tensions vives autour de la Crimée, Poutine accepte un "groupe de contact"

Single Post
Ukraine: Tensions vives autour de la Crimée, Poutine accepte un "groupe de contact"

Après sa démonstration de force, Poutine est-il prêt à revenir à la table des négociations? L'Ukraine s'est déclarée dimanche "au bord de la catastrophe" à la suite de la "déclaration de guerre" de la Russie et semblait perdre rapidement le contrôle de la Crimée. Les pays occidentaux ont cherché, tout le week-end, une issue à l'un des plus graves conflits avec Moscou depuis la guerre froide. En fin de soirée, Angela Merkel a fait savoir que Vladimir Poutine acceptait une proposition d'Angela Merkel sur la création d'un "groupe de contact" pour entamer "un dialogue politique" sur l'Ukraine

Le président par intérim, Olexandre Tourtchinov, a de son côté répété dimanche que Kiev espérait parvenir à une solution "pacifique" à la crise. Mais un autre haut responsable a parallèlement annoncé la mobilisation des réservistes ukrainiens afin d'assurer "la sécurité et l'intégrité du territoire".
Mainmise des pro-Russes en Crimée

Mais la tension semblait monter dimanche en Crimée entre les deux camps, même si aucun affrontement n'a été rapporté dans cette péninsule russophone du sud de l'Ukraine qui abrite la flotte russe de la mer Noire.

Plusieurs sites stratégiques de la péninsule, bases militaires, aéroports ou bâtiments officiels ont fait l'objet de blocages de ce type par des hommes en armes, dont l'uniforme ne porte aucun signe distinctif mais que tous les observateurs assimilent à des soldats russes, depuis deux jours.

Coup dur pour les autorités de Kiev, l'amiral Denis Berezovski, commandant en chef de la marine ukrainienne, nommé il y a quelques jours par le président par intérim Tourtchinov, a annoncé qu'il prêtait allégeance aux autorités locales pro-russes de Crimée.
Mise en garde très ferme

Principale menace concrète jusqu'à présent, les Etats-Unis ont averti la Russie qu'elle risquait d'être exclue du G8, dont le prochain sommet doit avoir lieu en juin à Sotchi, la ville des récents JO d'hiver qui ont servi de vitrine à Vladimir Poutine.

Une "réunion de crise" sur la situation en Ukraine s'est tenue dimanche matin à l'Elysée autour du président François Hollande et du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. La France a annoncé sa décision de "suspendre" sa participation aux réunions préparatoires du G8 de Sotchi en Russie prévu en juin.


Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email