Dimanche 25 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Une paranoïa s'est emparée de Sarkozy et ses proches

Single Post
Une paranoïa s'est emparée de Sarkozy et ses proches

Enregistrements de Buisson, écoutes téléphoniques: l'ancien président français prépare sa riposte, mais avec prudence.Au coeur de l'actualité française, après la publication d'enregistrements de son ancien conseiller Patrick Buisson et les révélations des écoutes téléphoniques pratiquées par la justice française depuis le 3 septembre 2013, Nicolas Sarkozy "observe, écoute, mais se tait médiatiquement", nous apprend Europe 1 ce jeudi. 

Un véritable climat de paranoïa s'est emparé de lui et de ses proches; chacun se demande si les écoutes se poursuivent, raison pour laquelle Nicolas Sarkozy a dû modifier ses habitudes. Désormais, il privilégie le tête-à-tête avec son avocat ou encore l'échange (plus sûr?) de mails. "Ils sont tous devenus un peu paranoïaques", souligne la station de radio. Nicolas Sarkozy agit avec prudence, même avec sa garde rapprochée. "Il a été échaudé avec l'affaire Buisson, les écoutes téléphoniques, il ne parle plus de manière cash comme il peut le faire d'habitude", avance l'un de ses proches. 

 Pratiques de dealers Mais silence ne signifie pas inaction. Habitué à la lumière, l'ancien président agit désormais dans l'ombre, où il prépare point par point sa riposte et couchesur papier les nombreuses questions engendrées par les écoutes téléphoniques. Reste à voir sous quelle forme se fera la contre-attaque. Elle sera politique, Sarkozy ayant défendu à son entourage de cibler l'appareil judiciaire. Selon Europe 1, l'un de ses conseillers est chargé de corriger les phrases chocs sorties depuis le début de l'affaire, comme celle de Benoît Hamon, le ministre délégué de l'Economie sociale et solidaire, qui avait déclaré "quand on a rien à se reprocher, ce n'est pas grave d'être sur écoute". 

Ce jeudi matin, Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, face à Jean-Jacques Bourdin, ne disait pas autre chose, comparant l'utilisation d'un prête-nom pour un téléphone, à une pratique de dealer. "Comment, quand on est un responsable politique, un ancien président de la République, éprouve-t-on le besoin d'ouvrir une ligne téléphonique sous un faux nom? Vous savez la dernière fois que j'ai entendu parler de ça? C'était les dealers de la Cité cordon en face de chez moi à Saint-Ouen". Scandale d'Etat, l'affaire des écoutes téléphoniques est devenue un match politique. Reste à voir qui, entre Nicolas Sarkozy et le gouvernement (et le Président Hollande), a le plus à perdre.


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Gnalorgui

    En Mars, 2014 (12:28 PM)
    le plus vilain président français de tout les temps à quand la recolonisation de l'Afrique
    • Auteur

      Panafricain

      En Mars, 2014 (12:53 PM)
      au moins c'était un président qui montrait le vrai visage de la france, notamment avec le discours de dakar, pas comme hollande le pro-gay qui mène la france à la dégradation des valeurs. sarkozy défend les valeurs. marine le pen elle, défend l'identité contre le mondialisme gauchiste qui veulent mélanger les gens pour tuer les identités, les races et les peuples.

      pour tuer le colonialisme il faut interdire les mariages mixtes avec des français ou des françaises et interdire la double nationalité. car qui dit double nationalité, dit double fidélité et la fidélité à la france (ancienne puissance coloniale et oppresseur) et la fidélité au sénégal (ancienne colonie et oppressé) sont incompatibles.

      trop de familles au sénégal sont mixées avec des français cela crée une dépendance, l'inverse de l'indépendance. quand je vois des enfants d'émigré dans l'armée française, porter l'uniforme de la france pour la politique coloniale de la france ça me dégoute. la majorité des riches ont une maison en france comme "placement", soit disant parce que ça ne perd pas de valeur, mais la réalité c'est qu'ils préfèrent la france à notre pays.

      quelqu'un qui rejette la nationalité sénégalaise pour prendre la nationalité française doit être considéré comme ce qu'il est : un traitre! il doit en échange être mécaniquement interdit de séjourner et transiter sur le territoire sénégalais.

      de même un sénégalais qui sert dans la légion Étrangère doit être considéré comme un traitre.

      vivement un retour de la droite au pouvoir chez les français pour faire comprendre à ces nègres de maison, ces bountys, que les français ne veulent pas d'eux.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email