Vendredi 20 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Justice

Babacar Ba : « Il faut revoir le délit d’offense au chef de l’Etat »

Single Post
Babacar Ba : « Il faut revoir le délit d’offense au chef de l’Etat »

« Je pense fondamentalement que le délit d'offense au Chef de l'État est une disposition qu'il va falloir revoir parce que dans toutes les grandes démocraties comme la France, ce délit a été supprimé. Dans le débat public, il faut que les gouvernants acceptent la contradiction mais aussi que les opposants aient un discours responsable ». La proposition est de Babacar Ba, chef de file d'Alternatives Citoyennes (AC). Selon lui, il n'existe aucune justification pour tenir des propos discourtois contre le Président de la république. « Personnellement, je condamne l'escalade de la violence aussi bien verbale que physique.

À plus forte raison les injures à l'égard de nos institutions dont la plus haute reste le Président de la république. Rien ne peut justifier aujourd'hui dans le débat politique qu'on insulte le Chef de l'État qui est la clé de voûte de nos institutions », dit-il Pour Babacar Ba, « on peut ne pas être d'accord avec Macky Sall comme c'est mon cas, je ne suis pas d'accord avec la politique qu'il mène, mais il faut le dire avec des idées. Quand les acteurs politiques qui sont censés être une alternative, versent dans les invectives et les insultes, ça veut dire qu'il y a un vrai problème dans ce pays ».

Et d'ajouter : « quand on dirige un peuple de plus de 14 millions de personnes, il faut comprendre que tout le monde ne peut pas être au même niveau de réflexion, d'éducation et de compréhension. La grandeur d'un Chef d'État, c'est de prendre de la hauteur, car le phénomène des réseaux sociaux est incontrôlable. Poursuivre chaque Sénégalais qui veut s'exprimer sur les réseaux sociaux est insensé ».

Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Doul Rekk Ta Dof

    En Août, 2017 (12:02 PM)
    n'importe quoi , bla bla bla bla .clé de voûte de nos institutions, grandes démocratie , institutions et tuti quanti. ET NOS CARTES D’IDENTITÉ ET D’ÉLECTEUR ???????????????????
    • Auteur

      Banania Republic

      En Août, 2017 (16:01 PM)
      banacar mon ami d'enfance:

      il faut aussi dire au président d'être un peu plus responsable - sa gouvernance est trop président centree

      le gauchi des milliards dans un pays pauvre
      la terreur des militants de son parti qui ont sabote presque tous les posters des opppsants

      macky est devenu un dictateur avere

      l'homme est la république et la république est l'homme qui monopolise tout la justice le parlement la presse via des lobbies.

      macky est abonné au clientelisme politque
      sa gouvernance est plus propagandiste que travailliste, futuriste

      l'homme a bafoué la meritocracie aux profit des laudateurs ( farba ngom et autres )
      ses copins marxiste meneurs de grève à l'ucad où ils arrivaient à peine à compléter leurs tickets pour la restauration du campus sont aujourd'hui dans la gestion de structures dont ils n'ont aucune compétence et promettent des dizaines de millions cfa à des électeurs dans leurs circonscriptions et ses individus ont construits plus de 3 proprietes de valeur au sénégal.

      bref babacar tu as vécu en occident alors acceptes que macky sall n'est pas légitime pour gouverner car trop abonné à la corruption

      just try to imagine his governing style in france to see where he would be by now - certainly not in Élysée palace but rather in jail.

      this president has committed economic crime to the same extend with charles taylor

      macky is a bouli - he does not respect his countrymates - his style of governance is identical to those small féodal kingdoms of cayor , sine jolof ect.....

      senegal has gone backward to become a banania republic.

      babacar you seem to be tempting macky for a portfolio - your article is too soft almost in favour of a man who need to be told off and reminded to respect his people sometime if not always.

      blaise diagne. van vo. babs. good to see your picture after so many decades.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (12:10 PM)
    Merci Me. Le grand combat c'est de changer les textes et les élus doivent s'y atteler.

    Les injures retournent d'où elles viennent.

    Injurieux une personne c'est s’injurier soi-même
    Auteur

    Mansour Mbodji

    En Août, 2017 (12:46 PM)
    Pertinent et Responsable comme toujours
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (12:52 PM)
    Il faut changer beaucoup de choses dans notre société qui devient de plus en plus corrompue.

    Un grande part de responsabilité incombe aux politiciens et aux enseignants
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (12:59 PM)
    Ce message s' adresse à Manko Taxawu Sénégal
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (13:11 PM)
    Ce monsieur se perd dans son raisonnement,il dit une chose et son contraire ,on ne peut plaider pour la suppression de ce delit et à la fois fustigier ceux qui s'y livrent par l'injure et l'outrage. A mon avis cette periode ou on assiste avec désolation dans le net et ailleurs à une explosion d'injures et de grossiertés contre des autorités institutionnelles, est le moment le moins approprié pour demander la suppression des injures contre le chef de l'ETAT ,cela equivaudrait non seulement à ouvrir l'impunité à ceux qui jusqu'ici n'avaient pas osé .mais à encourager ceux qui sont familiers de tels faits .il faut apres tout distinguer l 'emission d'une opignion ou 'une idée qui peut etre enrichissante pour tout le monde et le fait de proferer des injures ou des propos désobligeantes contre une personne ce qui est une agression verbale contre cette personne et choquante pour certaines oreilles .
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2017 (15:32 PM)
      @6. tu as parfaitement raison ! mais c'est le propre du sénégalais ! feuss rek, di wakh, wakh, wakh ba lamb sa tatte, né ki dou souma tatte. ce qu il faut c est dissocier la fonction de chef de parti (parti ou coalition au pouvoir) de celle de president de la republique. on ne doit plus dans ce pays, être en même temps chef (ou président) de parti politique, et être en même temps chef de l'etat. l amalgame est d autant plus que l apr se dit "républicain" et il me semble sauf erreur de ma part que leur grand chef de parti est aussi appelé "président". en termes clairs il faut que se le president de la republique reorganise son parti l apr, de sorte a ne plus etre le chef supreme de ce parti.
    Auteur

    Cheikh Ndiaye

    En Août, 2017 (13:18 PM)
    Gueumo touss , mey gnou way....c est une porte de sortie pour démontrer que tu n'es plus avec aissata tall sall. On retiendra juste que tu as fait tous les partis du Senegal. PS, URD , PDS , Rewmi , Oser l'avenir , pour finir à l'APR dans quelques mois.
    Auteur

    Aicha

    En Août, 2017 (14:46 PM)
    Merci pour ce discours responsable MR BA. On prie pour vous pour la suite. Yalla same la
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Août, 2017 (16:16 PM)
    Merci Babacar pour le recadrage de ces gens qui pensent qu'au nom de la liberté d'expression, on peut se permettre d'être impoli. Comme vous dites on peut ne pas être d'accord avec les choix du Président, mais en ouvrant un oeil critique sur les actions de son gouvernement, la priorité qu'il donne à certaines des actions à mener sur d'autres et surtout pour faire des contre-propositions chaque fois qu'on trouve pour l'intérêt supérieur du peuple, le besoin d'en faire part.

    On ne développe pas un pays à coup d'insulte, d'invective et d'indélicatesse.
    Auteur

    Samba

    En Août, 2017 (19:22 PM)
    C'est sûre que Mr. Bâ n'est pas allé au bout de son idée, il a bifurqué pour ne pas se nuire. Il ne faut sur tout pas faire du "copier coller" démocratique, nous avons nos valeurs qui doivent nous servir de guides. Dans l'éducation qu'on reçoit à la maison, on sait que le respect est d'importance, on doit toujours l'avoir à l'égard de tout le monde, mais surtout à l'égard de nos aînés, nos supérieurs. Manquer de respect au président de la république est vraiment un manque d'éducation. Dans notre pays, hélas ! de nos jours on dirait que l'éducation n'existe plus dans toutes les familles. Nos, soit disant artistes, pour se donner de la visibilité, font des gaffes qui les dépassent. Arrêtez de demander pardon au président Macky Sall, réfléchissez sur les conséquences des actes que vous allez poser avant d'agir. S'EXCUSER ÇA FAIT ...PETIT. C'EST HONTEUX.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (20:44 PM)
    macky sall dafa yabate motakhe gnou koye saga

    - comment est ce que tu peux aller défiler a paris pour soutenir des gens qui ont caricature ton prophète et en meme temps mettre Ouleye Mane en prison parce qu’elle t'a caricaturé ?

    - comment macky peux mettre amy colle dieng en prison parcequ'elle a dit qu 'elle l'a traite de sai sai alors que cisse lo qui l'a insulte de mère est libre et Abdoulaye qui l'a traite de deume est libre.?

    il faut arrêter de se faire l'avocat du diable

    nafekh bakhoule
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (21:15 PM)
    je pense qu'il faut enlever le delit d'injures publiques dans le corpus jurididique

    comme sa on verra cela ou il peut nous mener

    demain si un citoyen insulte de mere quelqu'un si la justice ne le regle pas cest des coups de poing et viendra une homicide et la chambre criminelle prendra ses responsabilites

    arretons detre demagogue

    le code penal reprimera les insulteurs de gre ou de force

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR