Mercredi 18 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Justice

Diagna Ndiaye sur l’affaire Lamine Diack : « ça ne sert à rien de spéculer sur une affaire judiciaire »

Single Post
Diagna Ndiaye sur l’affaire Lamine Diack : « ça ne sert à rien de spéculer sur une affaire judiciaire »

Interpellé hier, lors d’une conférence de presse qu’il tenait dans un grand hôtel de la place, sur l’affaire Lamine Diack, Diagna Ndiaye a invité le monde à la retenue. Estimant qu’il ne servait à rien de spéculer sur une affaire judiciaire en cours, l’homme fort de l’olympisme sénégalais a fait valoir le respect du principe de la présomption d’innocence. « Tant que la culpabilité n’a pas été validée par le juge, chaque homme ou chaque femme est innocent. En matière de justice, il faut savoir avoir de la retenue. Par ce que faire de la spéculation ne sert à rien. L’affaire est en cours », a déclaré M. Ndiaye au sujet de l’ancien président de l’instance dirigeante de l’athlétisme mondiale qui est impliqué dans une affaire de dopage et de corruption passive.

Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Halifa

    En Novembre, 2015 (11:25 AM)
    Le Syndicat Unique des Travailleurs des Transports Aériens et Activités Annexes du Sénégal (SUTTAAAS), s’est réuni en conseil syndical extraordinaire, le mardi 27 octobre 2015, sous la présence de son Secrétaire Général, le camarade Alassane NDOYE et en présence de 85 délégués du personnel et syndicaux de toutes les sections syndicales. Les délibérations du Conseil Syndical ont porté sur CINQ points :

    1. Situation à Aviation Handling Services (AHS).

    2. Plateforme revendicative 2016 et le plan d’action du SUTTAAAS

    3. Compte rendu audience avec le Ministre des Transports Aériens et du Tourisme

    4. Préparation renouvellement conseil administration IPM TA

    5. Divers

    Sur le premier point, le Conseil Syndical dénonce vigoureusement la gestion gabégique, népotique, et clientéliste orchestrée par l’administration provisoire à AHS. Cette bande d’incompétents veut faire supporter au personnel son échec patent en supprimant par la terreur tous les avantages acquis par les travailleurs depuis plusieurs années. Depuis plusieurs semaines, la Direction d’AHS s’est engagée dans une vaste et dangereuse campagne de menaces, d’agressions physiques et de sanctions arbitraires et illégales dans l’optique d’éliminer toute possibilité de contestation de sa gestion chaotique. Parallèlement, avec d’importants moyens financiers, la Direction d’AHS mène une campagne médiatique mensongère pour déstabiliser le SUTTAAAS et son Secrétaire Général, le camarade Alassane NDOYE mais elle échouera lamentablement comme d’autres qui l’avaient tenté dans le passé. Par manque d’arguments objectifs et vérifiables, la Direction d’AHS sert aux plus hautes autorités du pays des arguments politiques fallacieux et sans preuves. Prétextant de sa proximité avec les plus hautes autorités du Sénégal, Monsieur Abdoulaye SYLLA a refusé et ignoré avec mépris toutes les propositions de sortie de crise proposées par Madame Le Ministre en charge du Transport Aérien qui s’est beaucoup investie pour éviter une détérioration rapide et dangereuse du climat social à l’aéroport Léopold Sédar Senghor . On se demande qui cautionne l’arrogance, l’insolence et le mépris de Monsieur Abdoulaye SYLLA ? Le Conseil Syndical du SUTTAAAS dénonce vigoureusement l’attitude inadmissible, irrespectueuse et dangereuse de Monsieur Abdoulaye SYLLA et invite ses supposés soutiens à le ramener à la raison avant qu’il ne soit trop tard. Le Conseil Syndical salue la décision de l’inspection Régionale du Travail de Dakar portant refus de de la demande de licenciement des 2 délégués du personnel introduite par la Direction d’AHS confirmant ainsi le caractère illégal et arbitraire de toutes les sanctions prises à l’encontre des travailleurs d’AHS. D E C L A R A T I O N 2

    Le Conseil Syndical exige l’annulation de toutes les sanctions arbitraires et illégales prises par la Direction d’AHS et la reconnaissance du droit d’expression et de manifestation reconnu aux travailleurs dont le port des brassards rouges. Le Conseil Syndical dénonce les comportements abjects d’une infime minorité de 3 délégués du personnel et syndicaux, manipulés et achetés par la Direction d’AHS pour déstabiliser et diviser le SUTTAAAS. Le Conseil syndical salue l’élaboration de la plateforme revendicative 2016 du SUTTAAAS, tout en invitant tous les membres du syndicat et tous les travailleurs à la vigilance et à la mobilisation. Le Conseil Syndical salue la disponibilité et l’engagement au quotidien de son Secrétaire Général, le camarade Alassane NDOYE à qui il renouvelle sa confiance et son soutien tout en le félicitant des démarches menées pour la reprise des travaux sur le projet de nouvelle Convention Collective. Le Conseil Syndical se félicite du soutien sans faille apporté par la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS) et la Fédération Internationale des Ouvriers du Transport, à travers son Bureau pour l’Afrique Francophone et la CEDEAO particulièrement dans la gestion du dossier AHS. Le Conseil Syndical engage le Secrétaire Général du SUTTAAAS à déposer dans les plus brefs délais un préavis de grève de 24 heures renouvelables et demande à toutes les sections syndicales de préparer la campagne de port du brassard rouge, la marche des travailleurs du Transport Aérien et le ralentissement des rythmes de travail. Le Conseil Syndical remercie Madame le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens pour l’audience accordée le Jeudi 9 octobre 2015 à une forte délégation du SUTTAAAS conduite par son Secrétaire Général. Le conseil syndical a prévu de renouveler d’ici la fin de l’année le conseil d’administration de l’IPM TA. A la suite de l’audience accordée par Madame le Ministre, le SUTTAAAS s’est engagé à déposer des mémorandums pour le handling, l’avitaillement, le catering le contrôle documentaire entre autres. Le conseil a en conclusion affirmé sa volonté de démontrer à la direction de AHS ce qu’est la SOLIDARITE AGISSANTE et prouvera sous peu sa capacité de mobilisation et de lutte afin que toutes les injustices soient bannies au niveau de cetteadministration provisoire et scélérate

    Fait à Dakar, le 03 novembre 2015

     :emoshoot: 
  2. Auteur

    Thieye Lii

    En Novembre, 2015 (11:48 AM)
    BIEN DIT  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :thumbsup:  :brawoo: 

    Mais tout le monde est devenu spécialiste ou partisan dans cette affaire. :frustre: 
    Auteur

    Tapalapa

    En Novembre, 2015 (12:27 PM)
    ndiaye tu cache quoi?????



    Il a chippe et il va payer

    un point cest tout
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (12:38 PM)
    Il faut appeler un chat un chat , ça ne sert à rien de vouloir camoufler la vérité , les bandits en col blanc on en trouve partout , les magouilleurs n'ont pas de couleur de peau , l'argent facile c'est comme une femme , sans un controle de soi on peut vite déraper et perdre sa dignité et tout ce qui en suit: :taz-smile:  :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (13:02 PM)
    Mais c'est pas lui qui disait que ce n'est pas a plus de 80ansque lamine disco va faire dans les combines??
    • Auteur

      Sangsuendiaye

      En Novembre, 2015 (13:43 PM)
      il avait besoin de lui pour entrer au cio. il le lache maintenant. c'est la methode diagna. demandez a ses nombreuses victimes. impitoyable sangsue, il identifie ses proies, ceux d'en haut, les lechent tant qu'ils sont au pouvoir, et les lachent des que les vents tournent. lamine diack aurait du s'en douter...ses fils et sa famille l'ont laisse a la merci de la sangsue-pieuvre.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (13:55 PM)
    l'Afrique ne va jamais se developper, , parce qu'il a ete un grand homme,on doit pas l'inculper.

    Il n'a qu'a juste amener des preuves
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (14:43 PM)
    Il fallait commencer par cela au lieu défendre à la con l'indéfendable. LD ne mérite certes pas cette disgrâce mais il n'a rien fait pour l'éviter. 1. Il ne devait pas prendre son dernier mandat et 2. Ses fils n'avaient rien à faire à l'IAAF, sur pour qui les connaît....Wasalam nak.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (15:04 PM)
    lou djiin djiineu diagay ndiack

    drapeau lamine diack à la tfm
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (15:08 PM)
    Quelle triste fin! C'est bien dommage.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (16:28 PM)
    Sage réaction et équilibrée. Je crois que tout le monde a fait ce choix. Celui d'attendre sagement une décision de justice
    Auteur

    @realite

    En Novembre, 2015 (17:37 PM)
    ON N'ACCUSE PAS UN HOMME DE LA DIMENSION DE LAMINE DIACK POUR RIEN. UNE INSTANCE COMME L'IAAF NE S'ENGAGE PAS DANS UNE TELLE AFFAIRE SANS CAUSE ET IL N'Y A PAS DE FUMEE SANS FEU. L'ON PARLE DE CORRUPTION PASSIVE, LAMINE DIACK PEUT NE PAS ETRE DIRECTEMENT TOUCHE, MAIS DANS SON ENTOURAGE IL PEUT Y AVOIR DES BREBIS GALEUSES.
    Auteur

    Bidon

    En Novembre, 2015 (17:52 PM)
    ""ON N'ACCUSE PAS UN HOMME DE LA DIMENSION DE LAMINE DIACK"

    va voir les archives du temps de LSS...



    Ce mec n'a que la dimension de la PETITE crapule...

    Pour rajouter une couche va t'informer sur Joao Havelange.... Antonio Samaranch and co...



    La dimension des dirigeants des instances sportives est souvent égales à celle des voleurs de scooters....

    TU NE RENDS DES COMPTES qu'à des "potes" obligés (redevables) assis à a même table /

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR