Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Echange de tirs : Idy Kâ et Serigne Saliou Bara Mbacké comparaissent jeudi

Single Post
Echange de tirs : Idy Kâ et Serigne Saliou Bara Mbacké comparaissent jeudi

 L’affaire est loin d’être terminée. Idy Kâ et Serigne Saliou Bara Mbacké qui se sont livrés à des échanges de tirs par balles dans l’enceinte même de la gendarmerie de Touba seront présentés ce jeudi 27 novembre devant le tribunal des flagrants délits de Diourbel. 

Le fils du défunt Khalife Serigne Bara Mbacké et Idy Kâ, président du syndicat des transports  ont eu un différend avant de s’échanger des coups de feu. Arrêtés et placés en garde à vue, ils ont été libérés 24 heures plus tard. Présentés hier devant le Procureur de la République près le Tribunal régional de Diourbel, les deux hommes ont bénéficié d’une liberté provisoire en attendant d’être jugés jeudi. 
Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    De

    En Novembre, 2014 (11:02 AM)
    des faux tireurs echange de tirs pas même un blessé vraiment vous etes nuls
  2. Auteur

    Ask

    En Novembre, 2014 (11:19 AM)
    un des faits les plus graves de cet année? on découvre un problème majeur de sécurité et de respect de l'ordre républicain mais ON N ENTENDRA AUCUN POLITICIEN FAIRE UNE DECLARATION SUR CE SUJET

    ON VOIT BIEN QU IL NY A PAS ENCORE SUR LA PLACE UN HOMME DIGNE DE DIRIGER NOTRE CHER PAYS
    Auteur

    Mounos

    En Novembre, 2014 (11:22 AM)
    Nous saurons si la justice Sénégalaise est indépendante dans ses décisions, quels que soient les justiciables ! Qui disait que les marabouts étaient des citoyens ordinaires ? Oser mettre en prison un fils de Khalife qui n'a ni tué ni volé ni blessé, heureusement, constituerait une première au Sénégal depuis l'indépendance de notre pays ! Qu'on le dise ou pas, le parquet reçois des ordres directement de la Chancellerie qui reçoit elle aussi des ordres du Président de la République qui lui aussi a déjà été sollicité par de hautes personnalités religieuses. C'est ainsi que cela se passe dans notre pays quand il n' y a pas mort d'homme, depuis l'indépendance !
    Auteur

    Kilkli

    En Novembre, 2014 (11:31 AM)
    Il faut bien punir de tels comportements comme s'il s'agissait d'un acte de defience a l'autorite charge de faire maintenir l'ordre public. User d'armes a l'interieur d'une brigade de gendarmerie ou d'un commissariat de police est extremement grave. Tout autre senegalais qui l'aurait fait dans d'autre lieux purgerait une peine de prison. Arretez cette justice a deux vitesses s'il vous plait.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR