Jeudi 28 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Elle avait brûlé vif son mari : Jour de vérité pour Aïda Mbacké !

Single Post
Elle avait brûlé vif son mari : Jour de vérité pour Aïda Mbacké !
Sauf renvoi, c'est ce mercredi 28 juillet 2021 qu'Aïssatou Mbacké dite Aïda comparaît devant la chambre criminelle de Dakar.

Elle avait brûlé vif son mari sous l'emprise de la jalousie. Elle risque la réclusion à perpétuité, rapporte Rewmi Quotidien.

Ses avocats avancent qu'elle n'était pas en état normal au moment de son acte et qu'elle souffrirait de troubles psychiques.


7 Commentaires

  1. Auteur

    Sambou2

    En Juillet, 2021 (08:42 AM)
    elle doit payer c un meutre arreter de dire qu,elle avait des problemes psychiques c une crise de jalousie excessives

     

     
  2. Auteur

    Goor

    En Juillet, 2021 (08:48 AM)
    Faut qu'elle serve d'exemple! Perpet rékk...
    {comment_ads}
    Auteur

    Hangherhigh

    En Juillet, 2021 (08:52 AM)
    Pendez la haut et court.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kakatar2.0

    En Juillet, 2021 (09:40 AM)
    Elle ne mérite pas de vivre, Ce serais un bon exemple de la pendre en publique.

    C'est juste une criminelle, rien de plus. Sou guemoone yallah , elle n'en sera jamais arrivée là.

    Paix à l'ame du défunt mari .

    #FreeJustice
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (10:09 AM)
    Avocat du diable 😡
    Auteur

    Yép

    En Juillet, 2021 (10:35 AM)
    Quelle pourrisse en prison PFFFF
    {comment_ads}
    Auteur

    Lizi

    En Juillet, 2021 (10:53 AM)
    J'aime trop ma liberté ce qui fait que soit tu es normal je reste avec toi soit tu fais le con je te remercie ma rayoul kéne mane goorou legui yi teuyé wounou diabar danouy nek si ménage beug di takhawalou comme avant té dounou diokhé dépense tek si du moins la majorité en plus respecté tounou santané yalla surtout sen devoir par contre leur droit mome sén yon motakh tass gui beurri imaginé goor bou ni sa diabar no dane def pour vivre avant donc continué si kokou war na am droit nane djiguéne bi seuyoul en tout cas seuy dou fowou kay quant a rayaté mome dara diarouko fi dakh yalla amna bénéne ndawal boudoul kéthiakh l'essentiel c'est d'etre quitte avec ta conscience dakh yalla moy atté kou togne si seuy dakh le mariage est trop sacré chez le tout puissant je ne parle pas du cas aida Mbacké mais de maniere générale
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2021 (12:02 PM)
      Mdr... pourquoi les femmes se victimise toujours. Sokhna ci bo begueu dégu degueu rék, yene jiguene gni seyeuto lene, vous partez juste pour visiter comment est le mariage, ensuite vous demander le divorce et louer un appartement, commencer à se prostituer. Parce que la société dira k Oui, elle s'est mariée mais après patati...patata.. l'homme n'est pas bon, amoul yereumandé, dou diokhé dépense...té fék ya tane bone, beugueu bone, anda ak bone tallal di dém . Je m'excuse nak, mais sont pas toutes les femmes, il y en a des braves et digne femme
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email