Jeudi 09 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Justice

Le «bras droit» du directeur et ses acolytes encourent 5 à 7 ans de prison

Single Post
DGID
L’histoire de timbres volés au magasin de la direction des Impôts et Domaines avait fait le tour de la presse sénégalaise, il y a presque deux ans de cela. A la suite de l’instruction du dossier, l’affaire a été appelée hier jeudi à la barre du tribunal correctionnelle de Dakar.
Au terme des débats d’audience, le Procureur a requis des peines allant de 5 à 7 ans, plus un mandat d’arrêt prononcé à l’endroit de Djibril Demba Kâ qui n’a pas comparu.
A la barre du tribunal correctionnel où ils ont été attraits hier, leur stratégie est restée la même : nier en bloc et fourrer les aveux mentionnés dans le Procès-verbal (Pv), dans le lot d’aveux extorqués à la faveur de tortures qu’ils auraient subies de la part des enquêteurs de la Section de recherches (Sr) de la gendarmerie de Colobane.
Un moyen de défense que les 6 prévenus qui sont d’anciens agents des Impôts et Domaines, accusés d’avoir volé des timbres d’une valeur de 1,16 milliard de FCfa, ont brandi pour réfuter les faits qui leurs sont reprochés. De cette affaire de détournement de timbres fiscaux découverte en 2014, à la Direction générale des Impôts et des Domaines (Dgid), ils ne voulaient rien savoir. Mais le Procureur, estimant qu’ils sont tous coupables des faits à eux reprochés, a requis des peines de prison ferme allant de 5 à 7 ans. De lourdes peines également requis par le substitut du Procureur à l’endroit du prévenu El H. Malick Ndiaye qui se réclamait être le «bras droit du directeur (sans autres précisions)».

Au nombre de 7 prévenus dans cette affaire, seuls six ont comparu. Il s’agit du courtier El Hadj Malick Ndiaye, des chauffeurs Pape Moussa Gaye et Bassirou Ndiaye et des manutentionnaires Ibou Sané, Lamine Sané et Seydou Sané. Le septième prévenu absent, Djibril Demba Kâ, vendeur de timbres de son état, poursuivi pour recel, détournement de deniers publics, encourt 5 ans de prison ferme et un mandat d’arrêt. Pour ce qui est des six agents poursuivis des délits d’association de malfaiteurs et détournent de deniers publics, ils risquent chacun 6 ans ferme, à l’exception de El Hadj Malick Ndiaye.
A l’endroit de ce dernier, le parquetier a requis une peine de 7 ans. Soit, 1 an de plus, car il pèse également sur lui le délit de corruption passive. Les enquêteurs l’accusent d’avoir proposé une somme de 3 millions de FCfa, en échange de sa liberté. Une accusation battue en brèche par ce coursier qui a soutenu le contraire, arguant que c’est plutôt les enquêteurs qui lui ont demandé d’aller retirer de l’argent dans son compte. C’est ainsi qu’il a retiré 3 et 15 millions dans ses deux comptes.
«L’inspecteur Mamadou Lamine Bâ a bénéficié d’un non-lieu, car il a menacé ses supérieurs de tout balancer»
Les autres mis en cause ont également tour à tour rejeté les accusations, à l’exception de Bassirou Ndiaye, ex-chauffeur de la Directrice générale sortante des Impôts et Domaines.
Il a reconnu avoir vendu des timbres d’une valeur de 750 000 FCfa à la somme de 200 000 FCfa au sieur Djiby Demba Kâ. Bassirou Ndiaye a, en sus, expliqué les avoir pris auprès d’Ibou Sané. «Il les a pris dans un dossier, alors que l’on était à Mbeubeuss pour une incinération. Je les ai vendus et je lui ai donné 30 mille FCfa, ainsi qu’aux autres agents présents. Puis, j’ai acheté deux paquets de canettes que j’ai mis dans notre frigo.» Des allégations réfutées par Ibou Sané qui a soutenu n’avoir jamais donné de timbres à Bassirou.
Seulement, toutes ses dénégations ont fondu comme beurre au soleil, sous le regard du représentant de l’Agent judiciaire de l’État, Boubacar Bâ, qui a réclamé 2 milliards de FCfa en guise de dommages et intérêts.
La défense a plaidé la relaxe en évoquant un problème d’imputabilité des faits, tout en dénonçant les défaillances du système. Pour Me Baboucar Cissé, leurs clients sont des lampistes. «Où sont les inspecteurs qui ont accès au magasin», s’est-il indigné. Et d’ajouter que l’inspecteur Mamadou Lamine Bâ qui gérait le magasin où sont gardés les timbres, a bénéficié d’un non-lieu, car : «Il avait menacé ses supérieurs de tout balancer.»
En prison depuis février 2014, les prévenus seront fixés sur leur sort le 17 décembre 2015.

MARIE LOUISE NDIAYE

liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Dof

    En Novembre, 2015 (19:40 PM)
    Il faut les relâcher , c'est l'Etat qui est fautif .Il faut pas de l'argent entre les hommes il faut des machines qui distribuent les timbres ou changer la méthode de paiement aucun pays civilisé ne laisse l'argent circuler entre les hommes et les femmes au niveau des services de l'Etat , il faut dematerialiser.
  2. Auteur

    Zep

    En Novembre, 2015 (19:55 PM)
    CELUI QUI DEVRAIT SE FAIRE ARRÊTER C'EST L'ACTUEL MINISTRE DES FINANCES AMADOU BA L'ANCIEN DG DES IMPÔTS ET DOMAINES. CE VOLEUR, CE TRUAND, CE MENTEUR. AU TEMPS DE WADE IL A VOLé PLUSIEURS MILLIARDS SUR LES COMPTES DE LA DGID ET AUJOURD'HUI IL SE CACHE DERRIERE LE PRESIDENT EN FAISANT SEMBLANT DE RIEN FAIRE ET D'AVOIR LES MAINS PROPRES SUR LES AFFAIRES DES IMPÔTS ET DOMAINES.
    • Auteur

      Tahirou Sarr

      En Novembre, 2015 (02:01 AM)
      en tout cas,le receveur de ngor almadie (meissa ndiaye )et son contrôleur truand thiam doivent faire attention...wait and see....
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (12:28 PM)
    Mamadou lamine Ba est Secretaire d'Admimistration et non inspecteur des impôts
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (17:29 PM)
    le responsable de la Cave ou étais les timbres, Monsieur Lamine BA est le cerveau de toute cette bande ont l'a blanchit et livrer les gosses qui ne faisait que obéir à ses instructions;

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email