Mercredi 21 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Justice

Mort de Malick Bâ : La Cour suprême classe l’affaire

Single Post
Mort de Malick Bâ : La Cour suprême classe l’affaire

La Cour suprême a débouté le parquet général, qui réclamait l’annulation du non-lieu accordé aux deux gendarmes accusés d’avoir tué Malick Bâ lors des manifestations de Sangalkam, le 30 mai 2011. Les mis en cause étaient l’ex-commandant de la brigade de la localité, Samba Sarr, et son ex-collègue, Adama Sarr, parti à la retraite en 2014.

Inculpés par l’ex-doyen des juges, Mahawa Sémou Diouf, les deux gendarmes devaient ensuite répondre devant le successeur de ce dernier, Samba Sall.

Le juge Sall, au bout de son instruction, ordonne un non-lieu pour les accusés. Le parquet général avait contesté la décision en saisissant la Cour suprême. La haute juridiction a confirmé le non-lieu pour les deux gendarmes.

Enquête, qui donne l’information, souligne que la décision est tombée «il y a quelque temps».

Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (09:30 AM)
    Maintenant on sait que les Sénégalais peuvent faire pousser des balles dans leur corps.

    Pauvre Sénégal !
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (10:04 AM)
      on ne peut pas s'attaquer violemment avec des armes à une brigade de gendarmerie. voilà l'enseignement qu'il faut tirer de cette décision de juste. la démocratie n'est pas l'anarchie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (10:04 AM)
      on ne peut pas s'attaquer violemment avec des armes à une brigade de gendarmerie. voilà l'enseignement qu'il faut tirer de cette décision de juste. la démocratie n'est pas l'anarchie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (10:04 AM)
      on ne peut pas s'attaquer violemment avec des armes à une brigade de gendarmerie. voilà l'enseignement qu'il faut tirer de cette décision de juste. la démocratie n'est pas l'anarchie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (10:17 AM)
      l'etat detient le monopole de la violence legale koufi policer ray wala gendarme dans l'exercice de ces fonctions yay perte gayi dagn lay djaler djakhal la sa mbok yi rek gnioy soneu c'est triste quel pays de merde
  2. Auteur

    Temoin

    En Juillet, 2018 (13:35 PM)
    Il n'en pouvait pas etre autrement quand des individus armés s'attaquent a des gendarmes dans leur brigade en usant de pierres et d'armes blanches. ils faut quils se défendent comme le leur autirise la loi. Ce commandant de brigade a ete arreté pour apaiser la situation. il en sera de meme pour le cas de l'etudiant de saint louis. quand on sattaque des hommes armés il faut attendre a la risposte aucun gendarme ne se laissera tuer bêtement par des irresponsable et rien ne sen suivra apres
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (19:37 PM)
    c'est wade et alioune sow qui sont les vrais responsables de la mort de malick ba qui allait au travail ce matin là.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR