Mercredi 05 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Proces pour diffamation contre la 2STV : Serigne Aramine reclame 1 milliard à Pape Ale Niang et à la dame Oumy Thiam

Single Post
Proces pour diffamation contre la 2STV : Serigne Aramine reclame 1 milliard à Pape Ale Niang et à la dame Oumy Thiam

L’affaire de diffamation opposant Serigne Aramine Mbacké à la dame Oumy Thiam et à la chaîne de télévision privée 2Stv a été plaidée hier, devant le tribunal correctionnel de Dakar. Tout au long du procès, les prévenus et leurs avocats ont dénoncé une mauvaise transcription de l’émission incriminée.


Contrairement à la volonté de ses avocats, le propriétaire de la 2Stv, El Hadj Ndiaye, a répondu des faits de diffamation dont l’accuse Serigne Aramine Mbacké. Puisque le tribunal correctionnel a rejeté l’exception de nullité soulevée le 7 mai dernier par les conseils du prévenu pour demander que leur client soit écarté de la procédure. Même hier, Mes Alassane Cissé et Baboucar Cissé ont soulevé une nouvelle exception, arguant qu’il y a prescription. La réplique de Me Abdou Dialy Kane ne s’est pas fait attendre. Il a accusé ses confrères de vouloir s’agripper à une erreur matérielle de l’huissier pour demander l’annulation de la procédure.


En effet, sur le procès-verbal de constat, l’huissier a mentionné que l’émission a été diffusée en février 2014, or c’est en 2015. Finalement, le tribunal a tranché en faveur du conseil de Serigne Aramine Mbacké et a ordonné l’ouverture des débats. Ainsi par rapport aux faits, El Hadj Ndiaye, tout comme ses présumés complices, le journaliste Pape Alé Niang et la dame Oumy Niang ont clamé leur innocence. La dame a nié avoir déclaré que le patron de Dangote Sénégal avait fomenté un coup pour la tuer, lors de l’un de ses voyages aux USA. Elle a également réfuté avoir déclaré au cours de l’émission ‘’ça me dit Mag’’, diffusée le 14 février dernier, que ‘’Aramine Mbacké a usurpé le nom Mbacké et qu’il se nomme en réalité Sonko’’.


Pape Alé Niang l’a confortée, en affirmant que lors de l’émission, sa coprévenue n’a jamais tenu de tels propos. Le journaliste a ainsi dénoncé une mauvaise transcription en français, puisque l’émission était en wolof. El Hadj Ndiaye de renchérir qu’il n’y a rien de choquant par rapport aux propos de Oumy Thiam. ‘’Tout ce qui choque ne passe pas, car il y a la rédaction qui contrôle tout’’, a-t-il ajouté.


Mais, Me Abdou Dialy a soutenu que la dame a bel et bien tenu les propos incriminés et que ses coprévenus cherchent à la défendre. ’’Le but de l’émission n’était pas d’informer, mais de faire pression sur la justice et c’est minable’’, a asséné Me Kane qui a fait allusion à la plainte pour escroquerie et abus de confiance portant sur 544 millions que Mme Thiam a déposée contre son client. Pour la réparation, il a réclamé des dommages et intérêts d’un montant de 1 milliard de F Cfa.


Comme leurs clients, Mes Alassane Cissé et Baboucar Cissé ont tenté de démonter la transcription qui, selon eux, ne correspond pas à la réalité. Me Baboucar Cissé a failli créer un incident d’audience en qualifiant Serigne Aramine Mbacké d’escroc. ‘’Vous êtes plus escroc que lui’’, a répliqué Me Kane. Il s’en est suivi un échange de propos, avant que Me Cissé ne poursuive ses attaques contre le patron de Dangote Sénégal, en évoquant la procédure opposant ce dernier à la famille de son défunt frère Kader Mbacké. Il a été coupé court par le président qui a fixé la date du délibéré pour le 18 juin prochain. 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email