Jeudi 17 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

"200 milliards recouvrés" : Les avocats de l’État s'accrochent à la révélation de Mimi Touré

Single Post
"200 milliards recouvrés" : Les avocats de l’État s'accrochent à la révélation de Mimi Touré

La révélation de Mimi Touré selon laquelle 200 milliards de francs Cfa ont été recouvrés dans le cadre de la traque des biens mal acquis relance la polémique sur les honoraires des avocats de l’État commis pour ce dossier. Certains d’entre eux ont saisi la balle au bond pour réclamer que les sommes qui leur sont dues soient calculées sur la base du montant avancé par l’ex- Premier ministre.

L’Observateur, qui donne l’information, précise que tous les 10 avocats du pool ne sont pas concernés par cette requête. Seuls quelques-uns se sont manifestés. Mais, souligne le journal, ces derniers entendent saisir leurs confrères pour les pousser à émettre sur la même longueur d’ondes.

"Elle parle en connaissance de cause. Si l'État ne dément pas ses propos, c'est parce que ce qu'elle dit est vrai", souffle l'un des avocats.

La convention conclue, dit-on, dans le bureau de Mimi Touré, à l’époque ministre de la Justice, accorde aux avocats de l’État 2% des montants recouvrés dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Entre août et octobre derniers les conseils concernés ont réclamé publiquement le paiement de leurs honoraires. À l’époque, ils tablaient sur 12 milliards puisqu’officiellement 60 milliards ont été recouvrés.

Le chef de l’État avait jugé le montant exorbitant et des négociations étaient engagées pour trouver une solution consensuelle. Le nouveau ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall avait pris des initiatives dans ce sens. Depuis, silence radio.

En avançant la somme de 200 milliards, Mimi Touré relance la polémique. Peut-être sans le vouloir.


Article_similaires

38 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (08:12 AM)
    2 pour cent certes mais avec un plafond à ne pas dépasser.....Ne soyez pas gourmands le peuple sénégalais qui souffre a besoin de cet argent.

    10 millions pour chaque avocat et le remboursement de vos frais de déplacement, d'hebergement etc.... soyez patriotes (pour les nationaux) et complaisants (pour les étrangers).
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2017 (10:57 AM)
      sacrée dame, pour ne plus prononcer le gentil et populaire mimi. que diantre et à quel titre se permet elle maintenant d'évoquer cette affaire de traque et recouvrement des biens mal acquis. elle n'est plus dans le gouvernement et n'occupe pas un rang officiel de premier ordre au sein de l'apr où il n(ya qu'un seul boss, le pr sall.
      sa traque est tombée à l'eau depuis qu'aucun des 25 autres anciens dignitaires de l'ancien régime n'a été inquiété, en dehors du pauvre. karim wade.
      elle fut au maximum de sa popularité avant qu'au plus sommet de l'etat, elle commençait à déranger car la traque à fond faisait un peu peur..
      depuis le président est devenu ami à maitre ousmane ngom, ceux qui à qui on avait enlevé leur immunité parlementaire sont libres comme le vent et redevenus députés.
      entre temps, kalifa sall qu'on accuse d'avoir "volé é moins de 200 milliards
      est emprisonné et sera le seul deuxième "opposant" à aller en prison aprés karim de doha.
      quant l'ofnac fait une honteuse diversion en accusant les baols baols et les flics d'être les plus corrompus , en mettant sur "le coude" les dossiers du coud, pétrotim, la poste, le port de dakar;;;;
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (08:20 AM)
    ...Encore une fois rattrapé par la vérité !!!

    Exactement comme pour l'immunité parlementaire de Khalifa qu'on disait qu'elle n'existait pas pour ensuite demander sa levée.

    Mais cela ne pose aucun problème. Ils vont trouver la parade pour dire que le problème ce n'est pas eux qui disent le lendemain le contraire de ce qu'ils avaient dit la veille (donc wakh-wakhët), mais le problème sera toujours celui qui constate le flagrant délit de contradiction.

    Donc on va dire maintenant que le problème ce sont les avocats qui sont des rapaces alors que l'on est censé savoir ce que l'on fait quand on a recours à ces avocats !

    .
    Auteur

    Malicius

    En Décembre, 2017 (08:21 AM)
    c'est une rancuniere mais guissagoul daara.
    Auteur

    Senephile

    En Décembre, 2017 (08:40 AM)
    Auteur

    Mauritanien

    En Décembre, 2017 (08:47 AM)
    2% de 60 Milliard c'est pas 12 Milliard mais 1 Milliard 200 Millions

    • Auteur

      Anonyme

      En Décembre, 2017 (10:33 AM)
      ok mais 2% de 200 milliards c'est pas mal...
      donc l'état n'a pas interet a annoncer les vrais montants..
      certains preferent bien sur annoncer 60 milliards et se garder une parti des honoraires reels dus aux avocats :-)

      ils auraient du proposer 1% aux avocats sachant qu'ils partaient sur une traque de plusieurs 100taines de milliards.

      dommasse
    Auteur

    Anonymamateur

    En Décembre, 2017 (08:48 AM)
    Gouvernement d'amateurs. La moindre des choses c'était de fixer un plafond dans le contrat.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (08:48 AM)
    Mimi dafa ratakhlé rek. En plus ces avocats aussi daniou beug lou yomb. Tout ce que mimi a énuméré n'est pas un recouvrement effectif. ay douli késsé la :frustre: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (09:04 AM)
    Donc c'est possible qu'il y aie recouvrement sans que les avocats le sachent ? ha ha ha non mais sénégal mo nekh. Un avocat qui n'est pas au courant de l'aboutissement d'un dossier Fii la beute yam. Soit Mimi ment, soit l'article est mensonger mais c'est impossible.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (09:07 AM)
    C'est vraiment bizarre comment des avocats censé défendre les intérêts de l'état dans le but de recouvrer les biens appartenant au peuple ignorent qu'il y a des sommes déjà récupérées. Franchement nous assistons à un cirque. Que ces gens aillent au diable car ils veulent s'enrichir illicitement sur le dos du peuple ça suffit quand même
    Auteur

    Cisko

    En Décembre, 2017 (09:14 AM)
    Ne soyons pas gourmands ! Soyons de vrais patriotes ! Soyons conscients que cet argent appartient au peuple Sénégalais qui a longtemps souffert de certains gens malhonnêtes. Soyons raisonnables !
    Auteur

    Foulbés!

    En Décembre, 2017 (09:21 AM)
    L'honorable Dr. Aminata MIMI Touré, ex hautement haute fonctionnaire internationale,

    ex Ministre de la Justice Justement JUSTE,

    ex PM de la République du Sénégal,

    actuelle Ministre-Consellère speciale, appréciable et appréciée par le CHEF suprême de toutes les magistratures du Sénégal, Son Excellence, Dr. Macky Sall,

    une COMPATRIOTE digne-noble-courageuse-honnête-sincère-franche-fidèle-loyale-humble

    maitrise l'Etat, le Fonctionnement de l'Etat, les cultures-natures-éducations-langues-us-coutumes-modes-manières-façons des peuples archi-divers-archi-différents du pays.

    ELLE dit que 200 milliards sont récupérés. Mais il y a encore des collines de sous volés à récupérer.

    Il n'y a pas seulement un seul être dans le pays qui maitrise ces questions plus que l'Honorable Dr. Aminata MIMI TOURE.

    C'est sa sous digne conduite, conformément au programme du Président de la République du Sénégal,

    qu'est mise en oeuvre une bonne partie de la récupération des collines de sous volés par des hordes de corrompus-prédateurs-magouilleurs-trafiquants-mafieux-salopards.

    On arrivera jamais à récupérer tous les sous indignement volés par des éternels corrompus-prédateurs-trafiquants-mafieux-salopards-comploteurs-menteurs-falsificateurs-tricheurs-usurpateurs-haineux-racistes déguisés.

    L'honorable Dr. Aminata MIMI TOURE parle franchement-sincérement-honnêtement sur la base de faits concrétement concrets,

    ELLE n'a rien à foutre avec la politicienne politique, faite de mensonges-trahisons-falsifications-combines-complots-pactes diaboliques pour des funestes desseins.

    DR MIMI TOURE est une PATRIOTE PURE, qui adore son pays, les peuples de son pays et n'est animée-motivée-guidée que pour leurs biens-beaux-vrais-justes.

    PULAGU AUTHENTIQUE OBLIGE!



    Le CERTAINISME est un cruel HANDICAP cruellement HANDICAPANT.



    FOULBES!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2017 (09:53 AM)
      qui ment alors, l'etat du sénégal ou mimi? le 1er annonce 60 milliards et la 2nd annonce 200 milliards. l'un dans l'autre le peuple trinque encore une fois, comme toujours avec nos gouvernants. il s'agit de nos sous, issu des impôts qu'on tire de nos maigres ressources. on s'est cassé les reins pour l'avoir.
      ne venez pas nous indisposer avec vos plaidoyers ridicules en voulant défendre l'un ou l'autre camp. ce qui est constant, la manne issue des recouvrements suite à la traque des biens mal acquis reste une nebuleuse.
      pour le peuple, vive le senegal
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2017 (09:54 AM)
      tu as oublié de dire aussi président poltron yambare qui veux pas d'adversaire en 2019 et qui à pleuré à chaude larme devant un marabout pour ne pas aller en prison.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (09:50 AM)
    Ils sont tres bons en Maths en tout cas. 2% de 60 milliards, ils reclament 12 Milliards?...Euh??!!!   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (09:56 AM)
    Qu'elle se taise ! elle n'est plus affaires
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (09:58 AM)
    Je vends deux terrains jumelés à kounoune ngalap , prés base armée française

    Appelez au 70 305 62 55

    Auteur

    Avocat

    En Décembre, 2017 (10:21 AM)
    2% de 60 milliards pour chaque avocat (ils sont 10) fait effectivement 12 milliards. Le contrat est de 2% pour chaque avocat.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (10:35 AM)
    Il faut leur donner leur argent. C’était un engagement. Ignane bakhoul. L’impot en récupérera déjà une bonne partie.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (10:44 AM)
    reconciliez la avec o sarr et di na rek le ni
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (11:01 AM)
    La somme avancée de recouvrements est sûrement exacte ; ne pas oublier les millions versés par les transumants, ceux qui ont payé pour ne pas se retrouver à Reubeus avec Karim grand voleur .



    Dans le même temps, ces avocallions marrons ont tout intérêts à faire traîner les choses, se déplacer à l'étranger, même si ils ne trouvent rien dans les banques ( secret bancaire) ou se heurtent à des comptes prête-noms , ils voyagent en 1ère classe, logent dans des palaces ; la facture grossit et leurs honoraires avec.



    Le Sénégal est une république bananière et corrompue , nul n'est sensé l'ignorer !



     :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (11:06 AM)
    Cet argent doit servir á construire des hôpitaux et dispensaire,2% est plus que raisonnable,cet argent appartient au contribuable,senegalais,investissons le,dans la santé et l'éducation de nos populations.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (11:23 AM)
    Je le jure , cette rombière DAFA TOGNE WALIOU .



    JE N'ai jamais vu une personne aussi indigne , Macky l'a relégué au niveau



    d’epsilon c'est à dire du négligeable .



    Elle continue , sous le regard indifférent et méprisant des pontes de l'ARM ,



    à nous pomper l'air avec ses conneries aussi grosse qu'un cochon déstiné à des festivités de première communion .



    SVP MIMI TAIS TOI A JAMAIS LE Sénégal ne s'en porterait que mieux







    Mimi ya niak class . SET TALK OFF
    Auteur

    Elegence Beaute

    En Décembre, 2017 (12:03 PM)
    institut elegence beaute vous propose ses services

    soins du visage;pedicure et manicure;massage

    gommage du corps;coifure homme et femme

    n'eshitez pas à nous contacter sur ces numeros:

    771222272/766968634

    faites vos choix nous ferons votre joie!!! :jumpy2:  :jumpy2: 
    Auteur

    Elegence Beaute

    En Décembre, 2017 (12:15 PM)
    institut elegence beaute vous propose ses services

    soins du visage;pedicure et manicure;massage

    gommage du corps;coifure homme et femme

    n'eshitez pas à nous contacter sur ces numeros:

    781222272/766968634

    faites vos choix nous ferons votre joie!!! :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (12:30 PM)
    Ok, l'état a recouvré 200 milliards de la Traques des biens mal acquis. Il faut payer les avocats de l' état qui ont fait un bon travail. En voulant faire croire aux sénégalais au père Noel, vous mettez votre gouvernement à rude épreuve. Respectez votre engagement envers les grands avocats que vous avez utilisés pour mouiller le grand bâtisseur qu' est Karim Meissa WADE. Vous payez des avocats avec l' argent du contribuable sénégalais pour salir d'honnêtes citoyens que sont KHALIFA SALL et KARIM MEISSA WADE. A la perte du pouvoir en 2019, vous connaitrez tous la même traque sans pitié. Nous sommes tous fatigués de vos incohérences et de os tâtonnements. Le Sénégal ne mérite pas de tels dirigeants. Vivement 2019 nous ne demandons que nos cartes d'identités dont le prix est de 52 milliards. Thiey SENEGAL  :smile:  :smile:  :smile:  :smile:  :smile:  :smile:  :smile: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2017 (12:42 PM)
      comment des avocats peuvent ignorer le montant total recouvré ? so beugué degg deug il n'y a aucun recouvrement...ay door la
    Auteur

    Aliou

    En Décembre, 2017 (14:29 PM)
    Ki mom dafa eupeul. Pourquoi sent elle le besoin de toujours parler. Elle n'est plus aux affaires. Qu'elle se taise vraiment. Elle ne connait pas le President, il ne lui dira rien, il la laissera mouye kebetou rek. Cette Femme downa war.
    Auteur

    Aliou

    En Décembre, 2017 (14:29 PM)
    Ki mom dafa eupeul. Pourquoi sent elle le besoin de toujours parler. Elle n'est plus aux affaires. Qu'elle se taise vraiment. Elle ne connait pas le President, il ne lui dira rien, il la laissera mouye kebetou rek. Cette Femme downa war.
    Auteur

    Lu Pour Vous

    En Décembre, 2017 (14:38 PM)
    L’ancien premier ministre et envoyée spéciale du Président de la République a déclaré, lors d’une interview radiophonique que « plus de 200 milliards ont été récupérés » (passage 9’05 de l’interview) dans le cadre de la traque des biens mal acquis. En justifiant la pertinence de la traque, elle lâche une phrase très floue sur l’origine des sommes récupérées en déclarant : « si vous avez récupéré 200 à 300 milliards, alors que le condamné gérait la moitié du budget du Sénégal, c’est important et cela constitue une première en Afrique » (passage 10’08 de l’interview). En plus de relever, encore la barre des montants récupérés (200 à 300 milliards FCFA), ses propos laissent penser que tout cet argent prétendument récupéré provient des poursuites engagées contre l’ancien Ministre d’État Karim Meïssa Wade. Plus tard, questionnée par un quotidien de place relativement aux 200 milliards recouvrés par l’État, elle apporte des détails concernant l’origine des sommes récupérées : Karim Wade (30 milliards FCFA récupérés dans le compte de Monaco), Dubaï Ports Word (37 milliards représentant le ticket d’entrée au Port de Dakar), Abbas Jaber et le Groupe Advens (5 milliards FCFA) et Tahibou Ndiaye, ancien Directeur du cadastre (2 milliards FCFA).



    À l’analyse, les déclarations d’Aminata Touré ne résistent au test de la vérité. Elles s’avèrent non fondées avec de forts relents propagandistes. Des choses que l’ancien Premier ministre nous a habituées. D’ailleurs, cela n’a pas pris du temps pour que telles affirmations soient contredites, arguments à l’appui, par la seule voix, réputée crédible et courageuse, de la société civile sénégalaise en l’occurrence celle de Birahim Seck.



    30 milliards récupérés dans un compte bancaire qui n’en a que 1,3 milliard à son crédit



    En ce qui concerne Karim Wade, il est impossible d’avoir récupéré 30 milliards FCFA dans son compte de Monaco, pour la bonne et simple raison qu’on ne peut pas récupérer ce qui n’existe pas ! En effet, dans le jugement rendu par le Président de la CREI, Henri Grégoire Diop, voilà ce qui est écrit, noir sur blanc, à propos de ce compte : « Considérant qu’il appert des documents, en l’occurrence des relevés de comptes reçu à la CREI, à la suite de l’exécution de la commission rogatoire adressée aux autorités judiciaires monégasques par la Commission d’Instruction de la dite Cour que Karim WADE est titulaire d’un compte n°5102960 ouvert dans les livres de la Julius Baer à Monaco ; Qu’il s’agit d’un compte dormant puisqu’aucune opération de retrait n’a eu à y être effectué depuis son ouverture et dans lequel des personnes non identifiées ont eu à verser au total la somme d’un milliard trois cent vingt neuf millions neuf cent soixante sept mille six cent soixante quinze francs (1 329 967 675 frs) ; ». Par conséquent comment peut-on prendre 30 milliards dans un compte bancaire qui n’a à son crédit que 1,3 milliard FCFA ? En tout cas, la ficelle est trop grosse comme le théorisait le propagandiste Goebbels, voilà pourquoi cette assertion pourrait être tenue pour une « vérité » par le peuple non averti.



    Dubaï Ports Word : les sommes payées n’ont rien à avoir avec la traque des biens mal acquis



    Suite aux contestations des co-inculpés de Karim Wade sur l’illégalité de la mise sous administration provisoire de leurs sociétés, le Président de la CREI Henri Grégoire Diop, répond, dans les attendus du jugement qu’il a rendu, par ce qui suit : « Qu’en effet le juge d’instruction ne peut laisser un inculpé poursuivi pour enrichissement illicite gérer ou faire gérer par des prête-noms ou des hommes de paille des sociétés qui lui permettent de continuer à s’enrichir illicitement ; Que c’est par conséquent à bon droit que la Commission d’instruction, en se fondant sur les dispositions des articles 72 et 87 bis du CPP, a mis sous administration provisoire les sociétés AHS, ABS, AN MEDIA, HARDSTAND et BLACK PEARL FINANCE ; ». Il est dès lors évident que Dubaï Ports Word ne figurait pas sur la liste des entreprises mises sous administration provisoire, donc n’avait aucun lien avec l’affaire Karim Wade. Le premier Procureur de la CREI, Aliou NDAO, avait essayé d’aller dans ce sens, appuyé en cela par la presse à la solde de l’APR, mais ce chemin n’a pu prospérer faute de preuves et suite aux contestations vigoureuses et fondées des émiratis.



    D’abord, contrairement à ce qu’affirme Mimi Touré, ce n’est pas 37, mais un peu plus de 24 milliards FCFA que Dubaï Ports Word a versé au Trésor sénégalais. Ensuite, ce montant payé par Dubaï Ports Word fait suite à une enquête diligentée par l’Inspection générale d’État (IGE) sur les conditions de concession du terminal à conteneurs du Port autonome de Dakar (PAD). L’IGE avait conclu à une présomption de fraude sur les manipulations du ticket d’entrée, car Dubaï Ports Word ne s’était pas acquitté « selon l’article 5–1 du contrat de concession, la 2e partie du ticket d’entrée évaluée à vingt-quatre milliards six cent millions de francs (24 600 000 000) CFA » (Rapport IGE 2013, p. 96). Sur ce point, l’IGE conclut en proposant une « renégociation du pacte d’actionnaires pour que la deuxième composante du ticket d’entrée, soit vingt-quatre milliards six cent millions (24 600 000 000) de francs CFA, soient affectés au capital social de la société d’exploitation, conformément à l’article 5.1 b de la concession » (Rapport IGE 2013, p. 97). Ce que Macky Sall s’est chargé de faire lui-même, en juin 2013 à Paris, en négociant, avec le Sultan Bin Sulayem, Chairman de Dubaï Ports World, lors de l’audience qu’il lui a accordée. La même Mimi Touré, alors Ministre de la Justice, s’était aussitôt fendue d’un communiqué de presse confirmant que « DPW s’est résolument engagé à payer le reliquat du ticket d’entrée d’un montant de 24 milliards de FCFA » et appelant à faire la différence entre l’exécution régulière des termes du contrat liant l’État du Sénégal à Dubaï Ports World et les procédures judiciaires en cours dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Est-elle amnésique au point d’oublier tout cela en mettant les sommes payées par Dubaï Ports Word au crédit de la traque des biens mal acquis ? Cela s’appelle mauvaise foi ou mensonge. Où les deux à la fois.



    Paiement d’Abbas Jaber : aucun lien avec la traque des biens mal acquis



    À la suite de la Cour des comptes, l’IGE dirigée par François Collin est revenue sur les conditions nébuleuses qui avaient entouré la cession des parts de l’État dans la SONACOS au consortium ADVENS mené par Abbas Jaber. En résumé, voici le problème : le 22 décembre 2004, l’État du Sénégal a convenu de céder 66,90% des actions de la SONACOS au consortium ADVENS correspondant à un prix de vente de 5,352 milliards FCFA déterminé sur la base d’une fausse évaluation (volontaire ?) des fonds propres de la SONACOS (fixée à 8 milliards FCFA) alors que ces derniers étaient réellement de 25,967 milliards comme en faisant foi le bilan comptable de la compagnie au 31 décembre 2004. Ce qui a amené l’IGE à écrire que « force est de constater qu’à l’occasion de sa privatisation, la Société nationale de Commercialisation des Oléagineux du Sénégal (SONACOS) n’a pas été cédée à son juste prix » (Rapport de l’IGE 2015, p. 104). Fait important à noter : le 22 décembre 2004, Karim Wade n’était pas encore un Ministre du gouvernement (il devenu ministre pour la première fois dans le gouvernement dirigé par Souleymane Ndéné Ndiaye à partir du 30 avril 2009).



    Suite à la convergence, dans leurs constations et recommandations, des rapports des deux organes de contrôle (Cour des comptes et l’IGE), Abbas Jaber et le consortium ADVENS se sentaient cernés de toutes parts et n’avaient pas d’autre choix que de corriger le prix de cession de la SONACOS dans le sens de la hausse. Cela a abouti au paiement d’une somme supplémentaire de 5,4 milliards de FCFA même si c’était au titre « des taxes, des frais de loyer et des pénalités » (on peut noter, au passage, le caractère dérisoire du montant par rapport aux préjudices subis). Quel est le lien entre le paiement de ce montant et la traque des biens mal acquis déclenchée à l’arrivée de Macky Sall ? Aucun, si l’on se fie à la liste des personnes que la CREI avait l’intention de poursuivre. À noter que ce n’est pas la première fois que Mimi Touré tente, faussement, d’établir un lien entre ces faits. En sa qualité de Ministre de la Justice, elle avait tenté de le faire pour prouver l’efficacité de « sa » traque des biens mal acquis.



    Tout ça pourquoi ?



    Ces mensonges avec des relents propagandistes que Mimi Touré a fini de nous habituer ne visent qu’une chose : lui permettre de revenir au cœur du pouvoir, à défaut, de continuer à jouir de son train de vie à la charge de l’État avec la pompeuse, creuse et absurde fonction d’Envoyée spéciale du Président de la République. Elle passe tout son temps à appeler les opposants et contradicteurs du régime à des débats basés sur des faits et chiffres et, en ce qui la concerne, elle se fait remarquer par des propos au ras des pâquerettes d’une plate évidence (qui est contre la vertu ?) comme ceux -ci : une personne qui gère les deniers publics est tenue de rendre compte ; elle ne doit pas confondre sa poche avec la caisse de l’État dont elle a la responsabilité de gérer ; le contrôle et la vérification de l’utilisation des deniers publics est un impératif de développement ; de même que la lutte contre le développement ; et tutti quanti.



    Elle enfume son monde avec des propos du genre « (…) ce que je percevais était 20 fois plus, voire 30 ou 40 fois supérieur au salaire du maire (…) » (passage 13’20 de l’interview). Les personnes compétentes issues du système onusien, on les connaît et elles reçoivent immédiatement des offres alléchantes dès leur sortie du gouvernement leur permettant de réintégrant la fonction publique internationale au plus haut niveau. Le cas de Matar Diop, premier ministre des Finances de Wade et actuel Vice-Président de la Banque mondiale ainsi que celui d’Éva Marie Coll Seck qui était retournée dans le système international comme Directrice exécutive du partenariat de Roll Back Malaria après sa défenestration sont là pour le prouver. Mimi Touré doit comprendre que sa nomination comme Premier ministre a été un accident de l’histoire qui risque de plus se reproduire, car les sénégalais la connaissent maintenant, à commencer par le premier d’entre nous, le Président Macky Sall.



    Ibrahima Sadikh NDour



    Auteur

    Boy Maroc

    En Décembre, 2017 (15:01 PM)
    Guisse nguen ndaw si doul rek la meune
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (15:01 PM)
    POURQUOI NE NE PAS DIRE QU ILS ONT RECU 1000 MILLIARD ça ne trompe personne.

    ça ne vient pas de KARIM. continuer de voler sur les biens de BIBO et consorts TOT OU TARD LE SENEGAL PAYERA.

    c votre habitude.  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Pauvre Senegal

    En Décembre, 2017 (15:03 PM)
    Tout est occasion pour bavarder et ne pas travailler. Que l'on est recouvré 1milliard, 1000 milliards, le plus important est que celà contribue au développement.

    J'ai été tellement déçu ce matin quand je vois que Mamoudou Ibra KANE n'a rien trouvé d'autre faire que d'en faire sa CHRONIQUE. Pour la parlotte nous sommes des champions, mais pour travailler nous sommes les plus paresseux au monde. Un pays où TOUT est source de polémique.

    Nous sommes malades de nos politiciens, mais nous sommes encore plus malade de nos journalistes
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (15:18 PM)
    AVOCAT YI XANA MAKY MAY LENE KHALISS SINON DUGNU FAYEKO PARCEQUE ILS N'ONT RECOUVRE
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (16:09 PM)
    aka foroxlé!
    Auteur

    Xeme

    En Décembre, 2017 (18:12 PM)
    Est ce que cette fois Mimi va regretter son mensonge ?
    Auteur

    Anonymethioth

    En Décembre, 2017 (19:23 PM)
    Rancunière elle ne dit jamais la vérité qui vivra verra
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (19:53 PM)
    2% de 60 milliards=1,2 milliars au lieu de 12. nullards :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (20:01 PM)
    elle croyait avoir levé un lièvre, alors qu'elle a soulevé une grosse pierre contre l'Etat
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (09:12 AM)
    Je vends deux terrains jumelés situés à Kounoune prés base armée française

    77 556 26 54 / 70 305 62 55

    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (09:26 AM)
    Omar sarr PDS
    Auteur

    Zouzou

    En Décembre, 2017 (11:16 AM)
    C'est une situation très délicate pour un plaignant (l'Etat) que d'être confronté à un problème d'honnêté intellectuelle de la part de ses propres avocats, lesquels ne peuvent pas démontrer leur mérite dans le processus de recouvrement et cherchent à piéger leur client pour gagner plus. Il faut bien avouer que ce dernier prête le flanc, victime de sa voracité pour la propagande politique.



    L'Etat doit rechercher un arbitre international neutre qui devra déterminer quel est le mérite réel des avocats concernés et déterminer ainsi l'assiette sur laquelle ils peuvent réclamer leurs honoraires. C'est mon humble avis :sunugaal: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR