Samedi 04 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Médias

PRESSE-REVUE: La "guerre de sucession au PS" à la Une des quotidiens

Single Post
PRESSE-REVUE: La "guerre de sucession au PS" à la Une des quotidiens

Les quotidiens traitent lundi de sujet politiques en priorité et font état d’une ‘’guerre de succession’’ au sein du Parti socialiste (PS) sénégalais, tout en se faisant écho notamment de ‘’grincements de dents’’ consécutifs à la nomination de l’ancienne directrice générale de l’APIX Aminata Niane comme ministre-conseiller auprès du chef de l’Etat Macky Sall. ‘’La tête de Tanor mise à prix’’, affiche ainsi Walfadjri. ‘’Au Parti socialiste, la succession de Ousmane Tanor Dieng est ouverte. Désigné par un congrès dit +sans débat+, l’actuel patron de la Maison Senghor s’apprête à passer la main dans des conditions que certains de ses camarades jugent anti-démocratiques’’, signale le journal. ‘’D’abord encagoulés, ces derniers s’expriment désormais à visage découvert. Et accusent Tanor de vouloir pistonner un de ses lieutenants, en l’occurrence Serigne Mbaye Thiam. Une atmosphère, faite de phrases assassines et de formules à l’emporte-pièces, qui augure d’un congrès mouvementé’’, écrit Walfadjri. Cité par L’Observateur, le leader de Convergence socialiste Malick Noël Seck, par exemple, soutient que Ousmane Tanor Dieng ‘’est rejeté par 89 pour cent de l’électorat, il sera difficile de faire pire que lui’’. Mais, Doudou Issa Niasse, du comité des sages du parti socialiste, estime que Ousmane Tanor Dieng doit rester et ‘’descend en flammes Malick Noël Seck, René Diagne et Bamba Fall (…)’’, entre autres contestataires. N’empêche, le PS ‘’est dans l’œil du cyclone. Depuis la défaite de son candidat et secrétaire général à la présidentielle, il est secoué par la rébellion de certains responsables’’ qui demandent le départ de M. Dieng. Par contre, d’autres, se disant ‘’outrés par le +diktat+ de Macky Sall au sein de la majorité (présidentielle), exhortent le parti à prendre ses responsabilités. Une situation qui n’augure rien de bon pour les socialistes Enquête revient sur la nomination de l’ancienne directrice générale de l’APIX (Agence nationale chargée de la promotion des investissements et des grands travaux) comme ministre-conseiller auprès du président de la République. ‘’Fronde silencieuse contre Macky’’ Sall, le chef de l’Etat, en rapport avec des nominations ‘’de plus en plus contestées’’. Selon le journal, ‘’à côté des grincements de dents d’une bonne frange de l’opinion qui ne comprend pas qu’on puisse propulser à ce niveau de responsabilité quelqu’un qui a accompagné l’ancien régime dans beaucoup de micmacs et qui a été très atteinte par la chute de Wade, les alliés non plus ne comprennent pas trop cette nomination qui rompt d’avec la dynamique engagée avec la suppression du Sénat’’. Rewmi quotidien juge également incompréhensible la nomination de Aminata Niane comme ministre-conseiller et parle d’une ‘’tendance à flirter avec d’anciens cadres sénégalais connus pour +leurs hauts faits+, surtout s’ils sont recrutés dans les rangs de l’ancien club libéral que le peuple a remercié, sans ambages (…)’’. Sud Quotidien s’intéresse aux réformes fiscales en cours et annonce que le nouveau code des impôts devrait être soumis au gouvernement avant fin septembre, ‘’en vue de sa prochaine entrée en vigueur avec la loi de finances 2013’’. ‘’Dans la même foulée, un nouveau code douanier devrait être finalisé d’ici la fin de 2012’’, selon le journal. ‘’Le régime fiscal à venir est censé être plus simple, plus transparent, mais sera-t-il pour autant plus équitable ?’’, se demande Sud Quotidien. Une fois n’est pas coutume, Le Soleil donne le ton aux quotidien sportifs, en revenant à sa Une sur la victoire de l’équipe de Niary Tally à l’issue de la finale de la coupe de la Ligue de football, aux dépens de l’AS Pikine, battue 1-0. ‘’La coupe de la Ligue, premier trophée de Niary Tally’’, note le journal. Niary Tally ‘’détrône Pikine pour son premier trophée’’, relève Stades. ‘’Un sacre obtenu grâce à l’engagement et à la détermination affichés par les protégés d’Abdoulaye Ndiaye (entraîneur de Niary Tally), qui tenaient à tout prix à faire oublier à, leurs supporters la finale perdue en 2010 face au Jaraaf’’, écrit le quotidien spécialisé.
 BK/ASG


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email