Jeudi 22 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Médias

PRESSE-REVUE :Divers sujets de l’actualité à la une de la presse quotidienne

Single Post
PRESSE-REVUE :Divers sujets de l’actualité à la une de la presse quotidienne

Les quotidiens dakarois parvenus jeudi à l’APS abordent divers sujets de l'actualité économique, politique et sociale. Le populaire révèle que ‘’malgré les nombreuses crises qui l’ont marquée cette décennie, qui ont valu des enseignements tronqués avec des quantum horaires non atteints et lui ont fait frôler le pire, à deux reprises, une année blanche, l’école sénégalaise a ingurgité beaucoup de milliards au cours de cette période’’. Citant le ministre de l’Education, Ibrahima Sall, le journal parle de ‘’près de 3500 milliards injectés à l’école à travers le PDEF. Le chiffre fait aussi à la Une du Soleil qui précise que M. Sall en a fait la révélation, mercredi à Dakar, en lançant la semaine de l’hygiène et de la propreté à l’école. Direct Info donne la parole au ministre de l’Education nationale qui dit ne pas être informé d'une quelconque menace de grève de la part des enseignants. ‘’Je ne suis pas au courant d’une menace de grève’’, a-t-il déclaré, assurant notamment que son département était ‘’fin prêt pour la rentrée et pour le BFEM’’. Le Soleil, qui a consacré un large dossier aux relations entre le Sénégal et la Gambie, donne la parole à différents acteurs diplomatiques, juridiques et économiques sénégalais qui se prononcent sur les implications de l’application de la peine de mort en Gambie. Le journal a notamment ouvert ses colonnes au Pr Amsatou Sow Sidibé, ministre conseiller, et à l’ambassadeur Ibra Déguène Kâ, ancien représentant du Sénégal auprès des Nations Unies ‘’Sénégal-Gambie : les relations à l’épreuve des faits’’, titre Le Soleil qui constate qu’un mois après l’exécution de neuf détenus par la justice de ce pays, ‘’parmi lesquels deux Sénégalais’’, ‘’la sagesse semble avoir prévalu’’. Il note en effet que ‘’les pressions’’ ont ‘’amené le régime gambien à décider d’une suspension des exécutions’’. Pour sa part, Sud quotidien consacre son principal titre au bilan macabre des accidents de la route. ‘’Plus de 3000 morts en dix ans’’, titre le journal, en citant des chiffres publiés dans les ‘’Bulletins d’analyse des accidents corporels’’. En page intérieure, Sud parle plus exactement de ‘’3177 morts dont 1205 piétons’’. Sur un tout autre aspect, Le Pays au quotidien annonce que l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, a décidé de porter plainte contre des personnalités du nouveau régime dont Abdoul Mbaye (Premier ministre), Aminata Tall (secrétaire général de la Présidence de la République), Aminata Touré (ministre de la Justice), Abou Abel Thiam (porte-parole du président de la République). Le journal explique que ‘’l’ancien chef de l’Etat est outré par les accusations sans fondement [de] vols de voitures, d’œuvres d’art, de meubles et de tapis’’ ainsi que de ‘’détournement d’argent et pillage des ressources financières du pays’’ et d’’’octroi de terrains et biens mal acquis’’. Par ailleurs, Libération révèle que ‘’la fameuse plainte que l’Etat du Sénégal était en train de matérialiser contre Karim [ancien ministre et fils de l’ancien président de la République] et Sindiély Wade [fille de l’ancien président de la République] devant les juridictions françaises a fait long feu’’. Evoquant le Conseil supérieur de la magistrature prévu avant le 2 novembre, l’As parle d’un ‘’chamboulement en vue dans la justice’’. En politique, la plupart des quotidiens dakarois sont revenus sur l’exclusion de Malick Noël Seck, militant du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle) et leader de Convergence socialiste. ‘’Accusé d’avoir insulté des ténors et les symboles du parti : Malick Noël Seck exclu du Parti socialiste’’, titre Rewmi Quotidien. Parlant de ‘’l’épilogue d’un bras de fer’’ au sein de ce parti, Le Populaire affiche : ‘’Tanor [Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du PS] liquide Malick Noël Seck’’. Parlant de la succession de l’ancien chef de l’Etat Abdoulaye Wade à la tête de son parti, le PDS, Walfadjri écrit qu’’’à quelques mois du congrès qui désignera’’ le futur patron de l’ancienne formation au pouvoir, ‘’le PDS ne se porte pas bien’’. ‘’Le choc des ambitions est passé par là’’, explique le journal, estimant que ‘’l’avenir du PDS (est) menacé’’. En vue du match Sénégal-Côte d’Ivoire, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2013, Walf Sports s’est intéressé à ‘’ces Lions qui ont les clés du match’’. Le journal cite Mouhamed Diamé, Idrissa Gana Guèye, Ricardo Faty et Kouli Diop. ASG
Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR