Mardi 04 Octobre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Médias

PRESSE-REVUE :Macky Sall en exergue avec ses commentaires sur le rapport de la CNRI

Single Post
PRESSE-REVUE :Macky Sall en exergue avec ses commentaires sur le rapport de la CNRI

La livraison de jeudi de la presse quotidienne se fait en priorité l’écho de commentaires du chef de l’Etat Macky Sall, concernant le rapport de la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI) dirigée par Amadou Makhtar Mbow.Cette première réaction officielle du président de la République, depuis la Chine où il séjourne actuellement pour une visite d’Etat de trois jours, fait suite aux critiques émises contre ce document par de responsables de l’Alliance pour la République (APR), le parti au pouvoir. 

‘’La Commission nationale de réforme des institutions (CNRI) sait désormais à quoi s’en tenir : le président Macky Sall (ne) prendra, dans le rapport du professeur Amadou Mactar Mbow et de son équipe, (que) ce qu’il +jugera bon+’’, note Sud Quotidien. ‘’Dans tous les pays, c’est de cette façon que les choses marchent’’, a-t-il ajouté selon le même journal. Macky Sall a fait cette déclaration lors d’une rencontre avec la communauté sénégalaise vivant en Chine où il séjourne actuellement pour une visite d’Etat de trois jours. 

‘’De la Chine, Macky parle et met les points sur les i’’, au sujet du rapport de la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI) dont certaines des réformes préconisées indisposent des responsables et alliés de l’Alliance pour la République (APR), le parti présidentiel. ‘’En filigrane, il ressort de ses propos (…) que le chef de l’Etat ne compte pas appliquer les recommandations faites par la commission Mbow’’, dont une des propositions les plus débattue stipule que le chef de l’Etat ne soit plus responsable d’un parti. ‘

’Que les tenants de l’application intégrale des conclusions du rapport de la CNRI se le tienne pour dit : le chef de l’Etat ne prendra dans son contenu que ce qui l’arrange dans ce rapport. Ce qu’il jugera bon’’, écrit Walfadjri. ‘’Il (Macky Sall) l’a fait savoir hier (mercredi) depuis la Chine où il se trouve présentement. Macky Sall précise qu’il n’y a aucune contrainte, aucun délai et qu’il prendra le temps nécessaire’’ pour cela, ajoute ce quotidien. ‘’Je ne cèderai pas à la pression’’, prévient le chef de l’Etat sur le même sujet, dans des propos rapportés par le quotidien Rewmi. 

‘’Je prendrai ce que je jugerai bon’’ des propositions contenues dans le rapport de la CNRI, insiste-t-il à la Une de L’Observateur. ‘’S’il ne tenait qu’au président de la République, le débat instauré autour des conclusions des travaux de la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI) serait clos en attendant de voir la suite qu’il va donner à l’avant-projet de Constitution rejeté d’avance par la classe politique’’, écrit le même quotidien. Selon Le Populaire, le chef de l’Etat Macky Sall ‘’a invité ses partisans à cesser toute polémique, soulignant qu’il prendrait le temps nécessaire (pour) examiner les réformes institutionnelles qui lui sont proposées’’. 

‘’Cette Constitution, c’est moi-même qui l’ai initiée, (mais je ne prendrai que) ce que je jugerai bon’’, a-t-il dit, cité par le journal. ‘’Je prendrai mon temps’’, affirme encore Macky Sall à la Une du quotidien La Tribune. D’autres journaux comme Enquête, Libération ou Direct Info reprennent peu ou prou les mêmes déclarations du président de la République. Le journal Le Quotidien, plus précis, rapporte que le président de la République Macky Sall décidera du sort de l’avant-projet de Constitution après les prochaines locales prévues en juin 2014. 

 ‘’Sa réaction était très attendue sur les conclusions de la Commission présidée par le Pr Ahmadou Makhtar Mbow sur la réforme des institutions. Le président Macky Sall a profité de sa rencontre avec les ressortissants sénégalais installés en Chine pour asséner ses vérités’’, mentionne ce journal. ‘’Il prendra le temps d’étudier le rapport déposé par le Pr Mbow et après les élections locales, il en prendra ce qu’il jugera nécessaire. 

Pour l’heure, il considère que le temps n’est pas à la polémique’’. Il reste que les prises de positions n’en continuent pas de plus belle. Ainsi du marabout Serigne Mansour Sy, leader du mouvement citoyen Bes Du Niakk. ‘’Venant à la rescousse de Mbow, rapporte Libération, Serigne Mansour Sy interpelle Macky Sall sur les +positions partisanes et tonitruantes venant surtout de son propre entourage’’. BK/ASG


affaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Déontologie

    En Février, 2014 (13:24 PM)
    Ce n'est pas une revue de presse mais du "yama nekh" presse. Soyez professionnels et sans états d'âme dans ce que vous faites.
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

7 Latest News 01
Damiba Jette Les Gants
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email