Samedi 28 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
People

CATÉGORIE MUSIQUE HOMME DE L'ANNÉE SELON VIPPEOPLE : 10 ANS : Waly Balago Seck, Le vrai fils de son père : Un talent hérité

Single Post
Wally

Le comité de rédaction de VIPeoples a dû choisir parmi une centaine d’artistes qui ont pu marquer l’année 2019 mais, curieusement, ses membres n’ont jeté leur dévolu sur aucun homme public. A une majorité -sortie de nulle part- ils ont porté leur choix sur un illustre inconnu du grand public, mais un entrepreneur naturel devenu un leader parmi les jeunes de sa génération
Waly !!! Un nom simplement lapidaire qui n’est plus à présenter dans le landerneau musical sénégalais. Parce que justement son nom s’identifie désormais au showbiz local voire africain et international.

Waly Balago Seck est le fils typique et sans conteste de son père, Thione Balago Seck.   Le sang ne ment pas diront certains. Né dans une famille de musiciens et chanteurs (griots), Waly qui n’avait pas comme option première de faire de la musique, s’est laissé aller dans l’expression de son don inné dans la chanson.  Papa Thione a très tôt détecté le don de son fils et a tout fait pour réaliser le pari exceptionnel qu’il peut en tirer. Au début c’était d’abord d’exhiber le jeune Waly à travers des soirées et des concerts pour asseoir un talent que le Sénégal en entier a fini de découvrir. 


 Waly se présente désormais comme un musicien sensible et fin qui chante des notes veloutées de l’amour, l’amour du bien et de la vie tout simplement. Sa puissante voix ne s’élève que pour les vertus traditionnelles de la société sénégalaise dont il semble bien maîtriser les contours et les moindres principes.  La voix de l’époux de Sokhna Aïdara offre une voix qui est d’un jaillissement naturel. Elle enveloppe l’auditoire et l’étonne ; Waly compose des airs aussi beau que spontanés au grand bonheur de jeunes filles séduites et au grand dam des cocus magnifiques.  C’est à travers des fils dorés et des images vraies aux brillances d’amour comblé, d’amitié suivie que les paroles du fils de Thione sont cousues. Mais cela ne l’empêche pas également de chanter les rêves brisés, les femmes trompées et les enfants maltraités. Waly avec son style ultra moderne et in, provoque à son insu quand il se sangle dans ses tenues de scènes, ses vestes aux couleurs vives, ses pantalons « Pinw » ressemblant à un superman triomphant. Le succès de Waly s’illustre dans «Symphonie » ou encore «Taxi Love». Un album mélodieux et mélopé qui s’ajoute à son succès déjà acquis.  Un album où la force de l’amour se matérialise à travers un poème lyrique qui met en relief des qualificatifs pour décrire son love le plus parfaitement possible. Juste pour rappeler que dans une autre vie, Waly Ballago Seck était un brillant footballeur qui a failli faire une carrière professionnelle dans ce milieu. Mais entre le sport et la musique, il  n’y a presque pas de frontière et c’est tant mieux pour les mélomanes et tant pis pour les sportifs. 


Aujourd’hui, le chanteur adulé du peuple , Waly Seck traverse les frontières par sa voix, son talent, son professionnalisme qui lui vaut l’espoir de suivre les traces de Youssou Ndour.
VIPeoples a donc choisi de  consacrer Waly Seck«Dans la catégorie de la musique » SON LEADERSHIP» en raison de sa reconnaissance par une compétence indiscutable, homme de l’année 2019 et lui souhaite davantage de succès pour le futur.



liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    En Décembre, 2019 (00:08 AM)
    Ce récit est émouvant autant qu'il donne à compter sur l'avenir de ce jeune musicien adulé aujourd'hui pour ses mérites dans la classe des talents les plus respectés. Il n'a pas eu tort de s'être signalé de cette façon à réussir à faire l'unanimité autour de lui en grand fils de Thione Ballago. Qu'il reste serein et garde la tête entre les épaules, drivé qu'il doit être par l'expérience de ses devanciers.
  2. Auteur

    En Décembre, 2019 (02:21 AM)
    Quand le très très passable très très bien soutenu comble le vide
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (02:23 AM)
      critique très très objective pour réellement encourager le petit nakhate bakhoul
    Auteur

    En Décembre, 2019 (02:25 AM)
    Le talent de son père ? pèrmettez nous d'en douter !

    Ce gosse doit d'abord commencer par apprendre son métier. A la dure, comme son père ou Youssou Ndour ou Ismaël Lo.

    Au lieu de compter sur le look et le buzz.

    Il devra , sinon se contenter d'être adulé par nos radios et télé. A l'international, il est encore un illustre nain inconnu.

    Hélas.

    Il est temps de revenir à la réalité !
    Auteur

    En Décembre, 2019 (03:15 AM)
    Combien il vous a payé pour l’article?!!!!
    Auteur

    En Décembre, 2019 (05:35 AM)
    Félicitations l'homme de l'année n'en déplaise aux éternels idiots mécontents belle sera la célébration
    Auteur

    Sénégal Mo Nekh

    En Décembre, 2019 (07:07 AM)
    C vrai ,il a tenu en haleine le pays pendant des mois pour des histoires de goordjiguene.Il a eu au moins 2proces pour escroquerie devant les tribunaux.Il pèse rien en Afrique. En Europe il rassemble que les Sénégalais. Il doit travailler ses textes qui sont nuls.Bravo l'homme de l année.Tous nos encouragements à toi et ce Grand jury pour vos conneries.



    Auteur

    En Décembre, 2019 (07:16 AM)
    Senegalais yi khamunu music. Wally khamul dara.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (07:30 AM)
    cokhamné ay yihi yihi rék lay way
    Auteur

    En Décembre, 2019 (07:41 AM)
    C'est qui le faux fils de son père ? Comme waly est le vrai fils de son père !
    Auteur

    En Décembre, 2019 (09:04 AM)
    Ce mome ne chante pas.

    Il se contente de chantonner, comme un choriste.

    C'est la génération copier-coller.

    Consécration de la médiocrité avec la complicité des médias.
    Auteur

    Attention Attention

    En Décembre, 2019 (10:23 AM)
    Homme de l annee WALY



    Homme du ciecle Youssou n'dour



    Homme du millenaire OUMAR PENE



    Femme de l annee sokhna Aida DIALLO
    Auteur

    221

    En Décembre, 2019 (11:03 AM)
    sincèrement waly est formidable mais quand je vois notre voisin sidiki diabaté plus jeune et dèjas disque d'or connu partout en afrique je me dis que nous les sénégalais nous sommes vraiment en retard.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (11:31 AM)
    Waly ne sait pas chanter mais son père oui ,l'autre jour j'écoutais les deux avec deux chefs d'orchestres américains et ils m'ont dit le jeune ne sait pas chanter mais le monsieur oui il chante bien... , comme quoi on ne devient pas le fils de son père par le talent mais tant mieux pour Waly si sa musique et aimé par les sénégalais.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (11:55 AM)
    Au pays des aveugles les borgnes sont rois. Cette nouvelle génération de mbalax men est complètement nulle. Aucun n'a une envergure africaine, à fortiori mondiale. Tous se contentent @ du grand théâtre pour un semblant d'existence. Mal inspirés et insuffisamment travailleurs, leur musique autant que leurs textes sont d'une platitude exaspérante. Ce gosse est la plus grande arnaque musicale du showbiz sénégalais. Mauvais chanteur et mauvais exemple pour la jeunesse, il n'existe que par le mauvais buzz. Qui ne se rappelle pas de ses fiascos récurrents lors de concerts tenus hors de nos frontières et dont le plus récent est le grand flop de Genève? Tchippri... Le bout de bois a beau séjourner dans la rivière, jamais il ne deviendra caïman.

    Auteur

    En Décembre, 2019 (13:02 PM)
    A part youssou ndour le meilleur c est wally seck a vrai dire c est lui qui draine du monde fou c est la verite soyez moins jaloux il talonne you attention

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email