Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Alioune Tine : «Il faut faire bloc contre l'impunité garantie par les négociateurs aux putschistes du RSP et à Diendéré»

Single Post
Alioune Tine : «Il faut faire bloc contre l'impunité garantie par les négociateurs aux putschistes du RSP et à Diendéré»

L’amnistie proposée par la Cedeao aux auteurs du putsch intervenu au Burkina Faso la semaine, dernière fait prospérer l’impunité sur le continent. C’est ce que dénoncent bon nombre d’observateurs, dont Alioune Tine, directeur regional d"Amnesty International pour l'Afrique de l"Ouest et du centre., dans un post publié sur sa page Facebook. Il réagit aux dernières actualités du «pays des hommes intègres».

«Accentuer la pression pour rejeter tout projet relatif à l impunité»

«La question de l impunité garantie par les négociateurs aux putschistes du RSP et à Diendéré est le point de fixation entre les négociateurs et la société civile. L impunité est un cancer sur le continent et elle détruit nos sociétés et nos institutions. Au Burkina, le passif humanitaire est lourd. Tôt ou tard, il faut adresser cette question pour permettre à la société de recouvrer son équilibre et de retrouver la paix. Et la meilleure façon, de mon point de vue, c est une justice transitionnelle du fait de la nature du contentieux des acteurs concernés et des rapports de force. Ne jamais oublier l ombre de Blaise Comparé qui plane dans tout cela», écrit l’ancien président de la Raddho.

Pour Alioune Tine, «Assurer et garantir l impunité au lieu de chercher des solutions dans la durée est une très courte vue et un mauvais message envoyé à l opinion».

«Beaucoup de Chefs d État sont redevables à Blaise Compaoré»

«Pendant plus de 26 ans de règne qui lui ont permis de jouer les premiers rôles dans toutes les crises de la Cedeao, Blaise a, selon lui, pu asseoir une influence réelle dans la sous-région. Beaucoup de Chefs d État lui sont redevables. Donc il ne faut pas se faire d illusions. D où la nécessité d accentuer la pression pour rejeter tout projet relatif à l impunité comme contraire aux valeurs prônées par les textes de la Cedeao, contraire aux valeurs contenues dans nos constitutions et contraire aux valeurs universelles relatives aux droits de l homme».


«Il faut faire Bloc contre cette proposition qui est contraire aux textes, contraire à la morale et contraire au bon sens», conclut M. Tine.


Article_similaires

37 Commentaires

  1. Auteur

    Milk

    En Septembre, 2015 (14:39 PM)
    PARLER D'AMNISTIE ALORS QU'IL Y'A EU DIX MORTS ME POSE PROBLEME.



    UNE PRIME A L'IMPUNITE DANS LA SOUS REGION : C'est le resumé que l'on peut faire de cet accord.
    • Auteur

      Reply_authorgossas

      En Septembre, 2015 (17:20 PM)
      milk le sénégal avait connu pire avec + de 12 morts quand abdoulaye wade disait que c'est une brise. qu'as tu dit ou fait par rapport à cela. c'était plus grave que le burkina.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (22:43 PM)
      c'est ça ou la guerre civile avec des milliers de morts à venir. aliou tine faut pa mettre de l'huile sur le feu non plus.
  2. Auteur

    L'observateur

    En Septembre, 2015 (14:45 PM)
    Alioune tine est un faux type qui doit la boucler. Il est séléctif dans sa prétendue défense des droits de l'homme. En Egypte, il a approuvé le coup d'état de ce criminel de Sissi et béni, du coup, le massacre de plus de 2200 manifestants en un seul jour ! Pareil type doit se taire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (15:12 PM)
      et au sénégal, il a béni la séquestration arbitraire, la prise d'otage politique de karim wade par le régime de macky. il s'était emmuré dans un silence assourdissant, pour mettre à macky sall et à ses courtisans de traquer des opposants à son régime comme des bêtes sauvages. franchement, alioune ferait mieux de la boucler: il n'a aucun crédit
    Auteur

    Diendre C'est Fini

    En Septembre, 2015 (14:47 PM)
    Selon lefaso.net le chef d'etat major general deq armees burkinabe demande a des soldats somdats de desrmer les RSP et de les cantonner
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (17:31 PM)
      on parachève la révolution même si c'est dans la douleur. les vraies ruptures se font dans la douleur. il faut liquider coûte que coûte le rsp, arrêter ce délinquant diendéré et le juger avec ses complices. voilà la seule condition pour continuer la transformation de l'afrique, morceau par morceau et par l'exemple.
    Auteur

    Kayounkounkoun

    En Septembre, 2015 (14:55 PM)
    C'est dès le soulèvement d'octobre 2014 qu'il fallait dans la foulée des négociations, envisager le désarmement des troupes de la garde Présidentielle et leur remplacement par une puissante force PANAFRICAINE. Mais assurément le compromis de 2015 risque de favoriser le retour au pouvoir d'un proche de Blaise COMPAORE ("Qui détient le pouvoir,détient les moyens ou alors qui a détenu le pouvoir ,a détenu les moyens") .
    Auteur

    Milk

    En Septembre, 2015 (15:02 PM)
    L'ERREUR COMMISE PAR LA CEDEAO EST D'AVOIR FAIT DE LA LIBERATION DE KAFANDO ET DE SON RETABLISSEMENT AU POUVOIR UN POINT DES NEGOCIATIONS.

    Il fallait exiger avt toute chose le retour au poste de kafando (1)



    On parle d'amnistie et on oublie les victimes ce qui rend l'accord difficilement acceptable.En pareil cas ON PEUT AMNISTIER SAUF LES CRIMES DE SANG (2)



    ANALYSER LE RAPPORT DE FORCE, defavorable à la RSP , pour leur un protocole de sortie honorable sans remettre en cause la transition et ses acquis enterinés par les decisions du Conseil Constitutionel du Burkina (3)
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (15:07 PM)
    Il faut vraiment arrêter ce Alioune Tine. Il bouge pour qui?
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (15:07 PM)


    SENEGALASI DEBOUT POUR DIRE NON A UN ETAT ETHNIQUE ET CLANIQUE

    REGARDEZ RIEN QUE DES HALPULAR



    chef d’etat-major général des armée: mamadou sow

    ministre de l’intérieur et de la sécurité publique: abdoulaye daouda diallo

    ministre de l'economie, des finances: amadou ba

    ministre du budget : birima mangara

    ministre de l’environnement et du développement durable : abdoulaye bibi balde

    ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement: thierno alassane sall

    ministre de l’enseignement superieur : marie teuw niane

    ministre du travail, du dialogue social, des organisations professionnelles... mansour sy

    ministre des sports: matar ba

    ministre de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat : mamadou talla



    ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la république du sénégal auprès de sa majesté juan carlos 1er, roi d’espagne: mamadou deme

    consul général du sénégal à paris: monsieur amadou diallo

    ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la république du sénégal auprès de son altesse cheikh hamad bin khalifa al thani, emir de qatar: monsieur cheikh tidiane sy

    ambassadeur du sénégal à tunis : khadidatou tall

    ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de sa majesté mohammed vi, roi du maroc, avec résidence à rabat: amadou sow

    ambassadeur: monsieur salif sada sall





    directeur générale de la bnde : thierno seydou nourou sy

    directeur de la sde : abdoulaye ball

    directeur d’exploitation sde : diery ba

    directeur achat sde : momar ba

    directeur de l’élevage : dame sow

    directeur de l’agence de développement municipal (adm) : cheikh issa sall

    directeur du centre des Œuvres universitaires de dakar : cheikh oumar anne

    directeur du centre régional des Œuvres universitaires de saint-louis : ibrahima dia

    directeur de l’ecole nationale d’administration pénitentiaire : abdourahmane kane,

    recteur de l’université du sine-saloum de kaolack: monsieur amadou tidiane guiro,

    recteur de l’université de thiès: baydallaye kane

    secrétaire général de l’université de thiès : abdoul wahab ka

    secrétaire général du ministère de l’éducation nationale : baba ousseynou ly

    directeur de la promotion des investissements : monsieur abdoulaye ly

    directeur de la police de l’air et des frontières: abdoul wahabou sall

    directeur général adjoint de la police nationale, poste vacant : monsieur ousmane sy

    directeur de la sécurité publique : monsieur oumar mal,

    directeur général de la rts: racine talla

    direction de la gestion et de la planification des ressources en eau: amadou seydou dia

    direction de l'administration générale et de l’equipement: mamadou diaw

    directeur du cadastre: amadou samba tall

    directeur général de la sapco : bocar ly

    directeur de l’office des pupilles de la nation : mamadou saliou diallo

    directeur des eaux, forêts, chasses et de la conservation des sols : colonel baïdy ba

    directeur de la gouvernance sectorielle au ministère de la promotion de la bonne gouvernance et des relations avec les institutions : ahmed tidiane dia

    directeur général du fonds de garantie automobile: monsieur mahmoudou bocar sall,

    directeur général de la société nationale de recouvrement (s.n.r.) : babacar diallo,

    directeur du personnel et de la logistique de la douane : mouhamadine oumar ba

    directeur général de l’agence d’aménagement et de promotion des sites industriels monsieur cheikh oumar anne,

    directeur de l’agence de régulation des marchés: monsieur amadou abdoul sy

    directeur général l’office du lac de guiers: monsieur amadou bocoum

    directeur du centre de documentation scientifique : mouhamadou moustapha sow

    directeur général de: cheikh oumar anne.

    directeur de l’administration générale et de l’equipement au ministère de la jeunesse, de l’emploi et de la promotion des valeurs civiques: saliou sow

    directeur de l’ineade : mame ibra ba

    directeur général de la poste: ciré dia proche parent de arona dia financier de macky sall

    directeur du traitement automatique de l’information: koura kane

    direct de la coopération économique et financière: mamadou moustapha ba

    directeur société nationale de recouvrement (snr): babacar diallo

    directeur apix: mountaga sy

    directeur des affaires générales: amadou deme

    directeur de l'automatisation des fichiers: ibrahima diallo

    directeur d'appui à l'investissement et aux projets: assane diaw

    directeur des constructions scolaires: abdoul aziz aw

    directeur général agence nationale de l'aménagement du territoire (anat): mamadou djigo

    directeur agence de développement municipal: kabir sow

    direction des etablissements de santé: saliou diallo

    directeur général de ageroute sénégal: monsieur oumar sy

    directeur de l’institut islamique de dakar, monsieur thierno ka

    directeur de la lutte contre la maladie: idrissa talla

    directeur des laboratoires: ahmad lyane sow

    directeur général de la lonase : amadou samba kane

    directeur du grand théâtre national : keyssi bousso

    directeur général de l’aviation : ousmane kane

    directeur du bureau sénégalais du droit d'auteur (bsda): mohamed mounirou sy

    directeur général de l’artp : abdou karim sall

    directeur général du fonds de garantie automobile: monsieur mahmoudou bocar sall

    directeur de l'administration pénitentiaire : cheikh amadou tidiane diallo

    inspecteur général des finances : ibrahima wone



    président de la commission nationale senegalaise pour l’unesco : alioune ly



    commissariat général au pèlerinage aux lieux saints de l’islam: amadou tidiane dia



    haute autorité chargée de la coordination de la sécurité maritime, de la sûreté maritime et de la protection de l'environnement marin (hassmar): aliou moussa sow



    président du conseil de surveillance de l’agence des travaux et de gestion des routes (ageroute sénégal): monsieur souleymane ly



    président du conseil d’administration du fonds spécial de soutien au secteur de l’Énergie du sénégal: modienne guisse



    pca ipres : amadou racine sy



    délégué général à la réforme de l’etat et à l’assistance technique: monsieur abdoul aziz tall

    président du conseil d’administration de la société sénégalaise de presse et de publication (sspp) « le soleil »: mamadou amadou tamimou wane



    administrateur et président du conseil d’administration de la société nationale du port autonome de dakar (sn-pad): amadou ka



    administrateur général du fonds de garantie des investissements prioritaires: monsieur doudou ka



    président du conseil de surveillance de l’office national des pupilles de la nation au ministère de la femme, de l’enfance et de l’entreprenariat féminin: mamadou saliou diallo

    président du conseil de surveillance de l’artp : abou abel thiam

    secrétaire général au ministère de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat: cheikh sadibou dia

    secrétaire général du ministère de la pêche et de l’economie maritime :en remplacement de monsieur oumar ndiaye : moustapha ly



    les dirigeants de la chambre africaine extraordinaire pour juger hissene habre : ciré aly ba et mamadou dia

    président du conseil de surveillance de l’agence nationale de l’aquaculture : lesseyni sy

    secrétaire général du ministère de l’education nationale: baba ousseynou ly

    payeur général du trésor: adam racine sow
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (15:29 PM)
    Ta liste s'allonge. Cette liste n'est pas objective car elle ne liste que les poulars comme tu dis. Pour être objectif, il faut dresser le tableau ethnique de tous ceux qui occupent un certain poste de responsabilité au Senegal et comme tu as du temps tu pourrais aussi faire le tableau des confessions et des confréries, mais aussi du genre...je te promets du plaisir avec tous ces sénégalais qui disent que :" sama maam toucouleur la"

    Au passage, notons que les premiers ministres de MS ne dont pas poular.

    Cela dit, ce pays n'a pas besoin de divisions ethniques ou confessionnelles ou confreriques et surtout pas maintenant. Actuellement, l'objectif est une Afrique unie et non des pays morcelés par de faux problèmes ethniques.

    Des personnes comme toi créent des problèmes la ou il y en avait pas. Les conséquences humaines de cette démarche sont connues. Le Rwanda est la pour le rappeler.

    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (15:50 PM)
      l'unite ne passe pas par la theorie senegalaise.le senegalais croit tout connaitre.et les massacres perpetres par l'armee senegalaise en casamance qu'en dites vous?et les charniers dont l'un des responsables est le colonel ndaw que tout le monde connait.au temps on publiera des images de ces charniers.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (15:50 PM)
      l'unite ne passe pas par la theorie senegalaise.le senegalais croit tout connaitre.et les massacres perpetres par l'armee senegalaise en casamance qu'en dites vous?et les charniers dont l'un des responsables est le colonel ndaw que tout le monde connait.au temps on publiera des images de ces charniers.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (15:50 PM)
      l'unite ne passe pas par la theorie senegalaise.le senegalais croit tout connaitre.et les massacres perpetres par l'armee senegalaise en casamance qu'en dites vous?et les charniers dont l'un des responsables est le colonel ndaw que tout le monde connait.au temps on publiera des images de ces charniers.
    Auteur

    Amen

    En Septembre, 2015 (16:02 PM)
    Les voyous de ce régiment vivent leur derniers jours quand ils vont subir les foudres de l'armée républicaine. 1300 voyous ne peuvent pas continuellement à pourrir la vie de toute une nation.Maintenant le Faso va respirer et ses nuits ne seront plus hantées par ses terroristes.Maintenant pour revenir au torchon de ce maquis sale du Sénégal,on peut maintenant affirmer que les points n°9 et 12 sont caduques et il y va de tout son torchon qui tombe du coup à l'eau.Lui maquis sale du Sénégal et ce boni menteur du Bénin ont trop sous estimé le peuple burkinabè,le pays de Thomas Sankara.

    La patrie ou la mort,nous vaincrons:

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (16:15 PM)
    VOILA CE QUI ARRIVE LORSQUE ON VEUT AMNISTIER DES PUTSCHISTES - VOTRE CHEF A ECHOUE DANS SA MISSION PERSONNE N´A ACCEPTÉ CES ACCORDS UNE HONTE POUR L´AFRIQUE - aller voir dans le Forum de mediapart ce que disent sur les accords de la CEDEAO une HONTE POUR L´AFRIQUE - se faire recevoir a l´aéroport de Ouagadougou par un Putschiste criminel et dialoguer et négocier Avec des putschistes cela veut dire qu´ils étaient d´accord Avec les putschistes et mettre de côté le Président par Intérim légitime CHERIF SY, cela s´appelle mépriser le peuple Burkinabé et mépriser les peuples d´Afrique - HONTE A VOUS´?????? "LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS"
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (16:18 PM)
    Silence Tine , depuis k tu manges dans le creux de la main de maky tu ne dis plus la vérité

    Seydi gassama fait bien le travail
    Auteur

    Satiguedial

    En Septembre, 2015 (16:21 PM)
    Mr Tine

    L urgence dans laquelle ces negociations se sont deroulees l extreme danger de guerre civile et toutes les atrocites qui peuvent en decouler devrait a mon sens et certainement pour beaucoup d obserateurs avertis;vous convaincre de soutenir les efforts fournis et les resultats obtenus par les negociateurs en un si laps de temps.

    La geopolitique internationale n obeit pas a certains principes utopistes que vous ne cessez parfois de ditiller ca et la en Afriqueet je le sais de bonne foi mais souvent a tord.

    Pensez juste que ces negociations n aboutissent pas et qu on en arrive a une situation de blocage

    a/Risque de blocage des institutions et de l economie du Bourkina

    b/Report du demarrage de l annee scolaire avec tout son corrolaire

    c/exactions et violence des tenants du pouvoir et de l opposition je vous rappelle le cas de la Cote d Ivoire et de bien d autres pays meme si les motifs ne sont similaires

    d/ouverture a tous vents de tous les trafiquants d armes et de drogue qui trouveront un terreau favorable

    etc etc

    j aurais pu en citer d autres que vous connaissez mieux que moi

    IL EST TEMPS QUE L AFRIQUE SOIT REALISTE. UN BON ARRANGEMENT VAUT MIEUX Q UN BON PROCES.

    Pensez d abord aux meres de familles et et peres qui riquent de perdre leurs enfants ou meme leur familles leurs maisons et tous leurs biens si jamais le Bourkina tombe dans le chaos.

    Pensez aux islamistes qui destabilisent la sous region

    Certainement ils se delectent et vous remrcient pour vos positions retrogrades et irrealistes qui leur permetront apres le Cameroun le Nigeria et bien d autres d epingler le Bourkina dans leurs terrains de chasse.

    VOILA MR TINE SOYEZ EN FACE DE VOS RESPONSABILITES VOUS ET VOS PAIRS QUI SILLONEZ L AFRIQUE ET LE MONDE EN VENDANT DES ILLUSIONS.

    SVP ARRETEZ

    Cordialement

    SATIGUEDIAL



    • Auteur

      Tonfrere

      En Septembre, 2015 (18:57 PM)
      satiguedial
      je suis tout a fait d accord avec toi,j ai vecu un coup d etat et personne ne peut me raconter le derapage que cela peut amener.
      les gens qui parlent doivent savoir raison gardee.
      merci de ton commentaire
    Auteur

    Bon Parleur

    En Septembre, 2015 (16:24 PM)
    Bon parleur nous vaincrons ou la mort mais en restent dans votre canapé bravo.alioune tine a quand la question des talibés et les enfants de la rue
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (16:38 PM)
    C'est ces genres de réactions ne sont pas bonnes. L'instinct de survie est tout naturel en l'homme. Vous voulez la paix mais vous la voulez et disant celui qui les rennes que je vais vous enfermez et vous allez payer pour ce que vous avez fait. Soit ces gens ne veulent pas réellement la paix, soit ils sont trop naïfs. Macky Sall avait bien négocier mais puisque d'autres utilisent plus le cœur que la cervelle voilà le résultat; le chaos revient.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (16:45 PM)
    alioune tine le vendu
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (17:07 PM)
    FOUTAISES, votre médiateur dont vous en êtes fiére et dont vous jubilé n´a pas associé le Président MICHEL KAFANDO dans les accords, aller voir l´interview de MICHEL KAFANDO sur RFI, il y met des réserves, votre médiateur on dirait qu´il aime les putschistes......ALIOUNE TINE A ENTIEREMENT RAISON.
    Auteur

    Ami De Sankara

    En Septembre, 2015 (17:09 PM)
    Le peuple Burkinabé et les autres peuples africains n'accepteront jamais quoi qu'il advienne "ce projet de la honte" des négociateurs et du monstre Diendéré. La lutte continue ! ....
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (17:34 PM)
    Macky Sall daale diakhalnama comment il a pu accepter ce compromis de la honte cette negocociation avec les les Dienderé et voilà le resultat le peuple bourkinabé a tout rejetté et prend leur destin en main

    Ce matin dans le metro parisien j'ai failli en venir aux mains avec un africain de la sous region car il m'a dit k votre macky est non seulement faible mais il est avec Blaise et son Dienderé :sunugaal: 
    Auteur

    Atypico

    En Septembre, 2015 (17:45 PM)
    Il est clair que ce militaire a fait ce coup de force en sachant qu'il était condamné à l'échec, puisque ses 1300 hommes ne peuvent pas vaincre l'immense majorité du peuple qui a rejeté l'ancien régime dont il a été le serviteur zélé et assaSSIN et parce que internationalement son pustch donnerait lieu à un isolement politique et un embargo économique insupportable dans la durée. Son seul objectif c'était d'obtenir l'immunité pour lui même et ses sbires meurtriers et pratiquant la terreur devant la justice .De leur côtés les dirigeants africains démocratiquement élus ne souhaitaient pas que l'exemple burkinabé de lutte victorieuse du peuple dans ses mobilisation de rues contre l'arbitraire, fasse école. C'est pourquoi ils ont choisi de répondre favorablement aux exigences inadmissibles des putschistes et d'appeler de façon infamante les populations à pardonner et a se réconcilier avec leurs bourreaux. C'est de leur part un encouragement au putschiste et une opération des plus viles pour tenter de se protéger eux mêmes des révoltes sociales à venir ! Berk !
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (17:46 PM)
    VOILA LA VÉRITÉ : - ON VOUS TROMPE....



    Michel Kafando tout à l'heure sur RFI :



    "Je n'ai pas été associé aux négociations. Ce n'est que ce matin que j'ai reçu une copie de ce projet d'accord.

    Dans tous les cas, je veux simplement dire qu'il faut que la population se rassure, notamment les jeunes parce qu'en ce qui concerne l'avenir de ce pays notamment après cette tragédie que nous avons connue, rien ne pourra se faire,qui ne prendra pas en compte l'intérêt du peuple burkinabè."



    "Je suis très réservé pour ce projet d'accord parce que tous les problèmes qui ont été abordés ne peuvent pas trouver des solutions comme ça, notamment le problème de fond. Donc je suis réservé sur cet accord."



    LeFaso.net



     :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney: 
    Auteur

    Manawali Walimansa Premium

    En Septembre, 2015 (17:49 PM)
     :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot: 



    TOUT LE MONDE DIT ICI OU AILLEURS :

    "IL FAUT..."

    "IL FAUT...".

    "IL FAUT...."



    CE QU'IL FALLAIT FAIRE C'EST CE QUE VIENT DE FAIRE NOTRE PRESIDENT MACKY SALL AUSSI BIEN POUR L'HONNEUR DE LA REPUBLIQUE DU BURKINA FASO QUE POUR LA PAIX DU PEUPLE BURKINABE





     :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (17:51 PM)
      personne ne propose ici de se constituer corps et âme ou d'aller tout de suite à ouagadoudou pour braver les armes de la garde prétorienne alors macky sall l'a fait
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (18:56 PM)
      je ne sais pas comment tu fais pour être capable de chanter macky et de l'insulter en même temps, ou de servir un homme au quotidien et de le couvrir d'injures...
      mais bon comme tu attaches le pagne depuis 30 ans...
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2015 (20:07 PM)
      post n°9 pour insulter macky et stigmatiser la communaute halpoular et post n°24 pour tenter de se dedouaner. merci a seneweb d Être patriote.
    Auteur

    Xeme

    En Septembre, 2015 (17:50 PM)
    Voir Blaise Compaoré sans voir les pourvoyeurs de légions, c'est déjà duper le peuple dans l'interprétation.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (18:36 PM)
    Facile de rester au chaud dans son salon en train de siroter son jus de bissap et dire .......pas de quartier pour les putschistes.

    Les ministres qui sont pris en "otage", le pistolet à la tempe pensent très différemment eux!! Ils ont fait les cons pour que le gars fasse son putsch...là il faut négocier et trouver le compromis qui sauvera le plus de vies possible. Personne ne peut être avec Diendéré, mais là il tient les gars par les c... On fait quoi?
    Auteur

    Mgueye

    En Septembre, 2015 (18:38 PM)
    Monsieur Tine j'aimerai de vous parlez plus des problèmes senegalais !

    -manque de sécurité !

    Violence verbale et physique des plus hauts responsables !

    mais aussi l’exclusion économique organisée par les multinationales en complicité avec des fonctionnaires véreux !



    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (19:45 PM)
    il est malade se Alioune tine /tout les prophète que dieu a envoyer il les a dit de négocier de façon longue avant de passer au rapport de force /est après un bon accord ils faut pardonner peuple burkinabè vous avaient subit pires /je suis sur que ces la dernière alors n'écouter se tine
    Auteur

    Réform

    En Septembre, 2015 (19:53 PM)
    Quand c'est important, chez nous, on ne les entend jamais; ils se terrent. Et ils s'érigent en donneurs de leçons ..courage sélectif ! Bien sur qu'ils sont à condamner, personne ne le nie.
    Auteur

    Matar

    En Septembre, 2015 (20:16 PM)
    Que dites vous des rebels senegalais qui ont tué des milliers de personnes et qui continuent a se balader dans ton pays . il vaut mieux un mauvais arrangement quun bain de sang tu sais bien que sils se radicalisent ce sont des milliers de morts qui vont etre comptés
    Auteur

    Alexeeee

    En Septembre, 2015 (21:06 PM)
    Armée contre Garde présidentielle....vous pensez que ça va durer 2 à 3 jours?????? vous etes naifs

    .Encore 6 mois de guerre avec 200 civils tués, 100 FEMMES VIOLEES, eau et électrcité coupés, ENCORE plus de misère et de pauvreté pour une pays déja pauvre NON MERCI----JE PREFERE LA SOLUTION DE MACKY
    Auteur

    Diaw

    En Septembre, 2015 (21:27 PM)
    PUNITION OU IMPINITE NE NOUS INTERESSE PAS DANS CE CAS MAIS LA PAIX ARRETE MR TINE,ARRETE .TOUS SOUTENONS MACKY SINON SAVEZ VOUS COMBIEN DE PERTE AVEC UN CONFLIT MILITAIRES ET CIVILS EN VIES HUMAINES ET MATERIELS.NE SOYONS PAS HYPOCRITES.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (21:42 PM)
    la mediation de maky salll a été un echec.

    Mais compte tenu du role de Ouattara dans cette affaire maky sall avait le dos au mur.

    L'union africaine a considere le rsp comme une organisation terroriste mais la cedeao qui a un autre agenda celui de Ouattara ne pouvait que soutenir le putsh.desormais la cedeao est completement bafouée et le peuple burkinabé prendra ses responsabilités.

    Le peuple de sankara sait relever les defis et donnera des leçons au monde.

    Au Zaire il yavait la dsp de Mobutu qui a été balayée par le soulevement armé de kabila Laurent.

    Le droit c'est la traduction du rapport de force sur le terrain et les juristes ne sont là que pour codifier ce rapport de force.

    Nous vivons en ce moment les prolongements de l'insurrection d'octobre 2014.

    Il faut procéder au dessouchage du regime de Blaise compaoré et à son systeme.

    Blaise a soutenu beaucoup de gens en Afrique de l'ouest il s'est enrichi et a enrichi une bonne partie de gens qu'il a pistonné.

    Il a meme aidé certains chefs d'etats à arriver au pouvoir par la violence ou en finançant leur campagne électorale.

    Donc le systeme Blaise c'est comme le systeme Mobutu il faut du temps pour le balayer.

    Une chose est sure entre les chefs d'etats de la CEDEAO il ya deux camps les anti compaoré et les pro compaoré avec à leur tete Ouattara.

    Au sein de l'Union africaine sous la direction de Mugabé qui porte le mandat de la SADC Blaise et son RSP n'ont aucune chance.

    Depuis plus de huit mois des emissaires de Blaise font le va et vient entre Ouaga et Abidjan à Cocody où Blaise a une belle villa sous la protection des hommes de Ouattara.

    L'Afrique bouge,l'Afrique est en lutte et cela bcp de gens ne l'ont pas encore compris.

    Vive le Burkina faso vive l'Afrique ,à bàs les putschites et leurs commanditaires.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (22:02 PM)
    Alioune Tine avait exige l'envoi de cette delegation de la CEDEAO. Maintenant qu'elle a echoue, ne devrait-il etre le premier a se terrer, wala?
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (22:45 PM)
    La CEDEAO, ce machin, vient encore de montrer ses limites dans cette crise au Burkina Faso. Mais la grande déception c'est Macky Sall...



    Terrible image, révélatrice de la compromission du président sénégalais porté au pouvoir dans son propre pays par un vaste mouvement citoyen: on ne passe pas en revue une troupe de terroristes, on ne négocie pas avec eux en portant de manière aussi complaisante leurs revendications.

    En totale contradiction avec les positions des organisations internationales telles l'Union Africaine, et les pays anglophones comme le Ghana et le Nigéria, Macky Sall ne semble avoir fait preuve d'aucune fermeté envers les putchistes!
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (23:30 PM)
    Et pourtant Mr Tine il faut bien la paix pour que le Burkina retourne au travail.Mandéla nous a montré le chemin et on a rien vu. Cela ne sert à rien de crier vengeance , au contraire les contradictions ne feront qu'augmenter, avec la haine. L'Amnistie c 'est le moindre mal, sinon le Burkina ne sortira plus de la spirale de violence. Au fait c'est vous qui dirigiez Amnisty International?
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (05:51 AM)
    Tout bas
    Auteur

    Raul

    En Septembre, 2015 (07:02 AM)
    La situation rique de degenerer a Ouagadougou dans les prochaines heures, il est temps de rapatrier notre president Macky, avec son accord rejetter par tt le monde , si jamais la situation eclate , il ne sera pas en securite. :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (18:22 PM)
    Il y a eu pire en Afrique du Sud mais après la commission Vérité et Réconciliation, les pires atrocités ont été pardonnées. M. Tine c'est facile de délirer dans les médias après avoir avaler son "tchièbou jeun" et loin du champ de bataille.

    vous êtes des brasseurs d'air

     :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (18:16 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR