Jeudi 18 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Amadou Ba pour une « Nouvelle responsabilité »

Single Post
Amadou Ba pour une « Nouvelle responsabilité »
Le deuxième à la dernière élection présidentielle exhorte ses compatriotes à embrasser une nouvelle responsabilité ancrée dans la paix et la concertation. Dans un message intitulé « Nouvelle responsabilité », il met en évidence la capacité historique du Sénégal à surmonter les crises et à se positionner en modèle de démocratie et de tolérance. À la lumière des événements de mars 2021 et juin 2023, il plaide pour l'abandon définitif de la violence dans la résolution des différends politiques, favorisant le dialogue comme principe fondamental. Amadou Ba appelle à transformer l'espace politique en un lieu de débats d'idées constructifs, visant à bâtir une société équitable où chaque citoyen jouit de ses droits fondamentaux. Il met en avant l’importance de l’implication de la jeunesse, des femmes et de la diaspora pour relever les défis nationaux. Il insiste sur la défense des libertés et des ressources naturelles au bénéfice des populations, tout en affirmant la nécessité de maintenir la paix et la stabilité pour le développement. L’ancien premier ministre invite tous les Sénégalais à se mobiliser pour une nouvelle dynamique politique.

L’intégralité de son message :

NOUVELLE RESPONSABILITÉ Par Amadou BA, Ancien candidat à l’élection présidentielle

Sénégalaises, Sénégalais,

Mes chers compatriotes,

Terre d’ouverture, de tolérance et de liberté, le Sénégal a marqué tous ses rendez-vous avec l’histoire d’une empreinte indélébile de progrès. Toutes les crises que nous avons traversées ont révélé la grande capacité de notre pays à vaincre les défis, à transformer les obstacles en opportunités pour le maintenir dans sa trajectoire de paix et de solidarité. Chaque étape de notre histoire politique et sociale a raffermi en chacun de nous la volonté commune de maintenir le Sénégal comme une authentique république et un modèle de démocratie.

La dernière élection présidentielle est une preuve multipliée de cette capacité politique de notre peuple à veiller sur les équilibres et à tracer des lignes rouges, dont les institutions de la république demeurent les garants de leur inviolabilité.

A la lumière des événements douloureux de mars 2021 et de juin 2023, mais instruits également par les leçons de la dernière élection présidentielle, notre nouvelle responsabilité est de déclarer la péremption de la violence dans le règlement des différends politiques. Aussi, pourra-t-on s'accorder pour considérer que, désormais, la concertation et le dialogue doivent être considérés comme les premiers principes et les règles d'une gestion prévisionnelle des conflits.

Notre conviction intime est qu’à présent, nous devons regarder résolument vers l’avenir dans la perspective de nous assigner une Nouvelle Responsabilité. Nous y sommes même condamnés, si nous ne voulons laisser aucune chance aux démons de la division et de la violence de nous mettre face à de nouveaux périls, alors que nous avons de réelles opportunités de réaliser notre émergence politique et économique.

Ainsi, notre Nouvelle Responsabilité est de faire de l’espace politique un lieu apaisé, un cadre de confrontations d’idées, de définition de stratégies, de projets et de programmes dans l’unique but de construire une société équilibrée. Une société susceptible d'offrir à chaque citoyen les moyens de vivre heureux, en participant activement à la vie de la communauté.

Notre Nouvelle responsabilité est d’incarner une opposition démocratique et républicaine. Une opposition adossée à la fois dans sa conduite et dans son action à une éthique politique soucieuse en priorité de la vie de chaque Sénégalaise et de chaque Sénégalais.

La Constitution de notre pays indique clairement que les ressources naturelles appartiennent aux populations. Face à cette prescription impérieuse, notre responsabilité est de tout faire pour que ce qui est aujourd’hui perçu comme un idéal de bien commun passe d’un principe à une réalité dans la vie de chaque citoyen.

Pour y arriver le Sénégal doit offrir l’exemple d’un service public de qualité dans lequel la sécurité alimentaire, la santé, l’éducation, l’eau et l’électricité, l’emploi, le logement et le cadre de vie, la sécurité, la mobilité, la culture, la communication, l’environnement ne sont plus un luxe, mais des standards minimaux adossés aux droits imprescriptibles de chaque citoyen.

Le Sénégal a tous les atouts pour relever un tel défi par une culture entrepreneuriale de sa jeunesse, par le dynamisme et l’engagement de ses femmes, par l’intelligence et l’expertise de ses fils à l’intérieur et dans la diaspora, par la robustesse de son architecture institutionnelle et par sa crédibilité sur la scène internationale.

L’égalité de tous les citoyens devant la loi, le respect des libertés, notamment la liberté d’expression, la liberté d’organisation et la liberté de manifestation dans la légalité républicaine, la défense de l’intégrité physique et morale de tous et de chacun constituent entre autres, des conditions d’une paix sociale durable dans un État de droit.

Notre Responsabilité nouvelle nous impose de consentir davantage de sacrifices, pour que notre histoire nationale, ponctuée de moments mémorables de gloire, ne soit pas un simple étendard, un luxe ornemental, mais le souffle permanent de notre nation debout.

Cela, nous devons le faire en tant qu’héritiers des audaces créatrices des héros de notre histoire nationale qui se sont dressés contre les barbaries esclavagistes et coloniales, en tant que descendants d’authentiques autorités spirituelles, porteuses des résistances culturelles qui nous valent aujourd’hui une reconnaissance universelle, en tant que dépositaires du génie. Sans oublier, tant s'en faut, les notoriétés intellectuelles qui ont marqué l’excellence de nos universités.

Notre conviction que nous devons et que nous pouvons porter le lourd poids de cette nouvelle responsabilité sur nos épaules, réside dans le fait que nous la ressentons avec bonheur et enthousiasme. Si nous avons la confiance d’y réussir c’est parce que nous sommes, dans le labeur quotidien qui mobilise nos énergies et savons pouvoir compter sur le génie de notre peuple, sur sa participation efficace dans sa réalisation. Car c’est du peuple que la politique tire sa raison d’être, sa force et sa puissance.

C’est pourquoi, le peuple sénégalais est l’horizon absolu de notre conviction, la raison d’être de cette nouvelle responsabilité, que nous portons lourdement mais fièrement, et le socle indestructible de nos espérances.

Nous savons que le peuple est la principale richesse de la Nation. Il en est la chair et le sang. Il en est le souffle vital et l’énergie créatrice. Nous rendons grâce à ce peuple sénégalais souverain, source unique de toute légitimité.

C’est sur le fond de cet idéal républicain et démocratique, porté par une nouvelle responsabilité, que nous défendons la République, ses principes et ses valeurs. Sa vocation à assurer l’égalité des citoyens emporte notre totale adhésion de la même manière que nous tenons fermement à sa dimension de régulation qui offre à chaque citoyen les opportunités de sortir du cercle vicieux du besoin.

Nous défendons la démocratie, ses principes et ses valeurs. Dans le respect des institutions. La démocratie est le régime des saines compétitions, mettant en scène des idées et des projets dont le seul arbitre est le peuple souverain.

Nous défendons la paix, la stabilité et la sécurité des citoyens et du pays. Ce sont les bases même du développement et du bien-être des populations qui ne relèvent pas de la seule prérogative de l’État mais engage chacun de nous.

Nous défendons la panafricanité, comprise comme legs de nos devanciers et projet affirmatif d’une Afrique qui se construit pas à pas et s’impose comme puissance au cœur des décisions qui façonnent le monde.

Notre nouvelle responsabilité, à laquelle j’appelle toutes les bonnes volontés, est de conjuguer le futur au présent en multipliant les espaces de concertation, de discussions, de débats d’idées, de projets et d’action, où se tissent une nouvelle trajectoire, une nouvelle dynamique, une nouvelle manière de faire la politique.

C’est à ce combat pour asseoir et conduire cette nouvelle responsabilité que nous invitons tous nos compatriotes d’ici et de la diaspora, tous nos amis et tous les cadres de notre pays.

Je m'y engage, sans aucune concession possible, vous y engage également, en sachant pouvoir compter sur vous tous pour mener le combat.

Ensemble, nous construirons dans les toutes prochaines semaines, un nouveau cadre résolument porteur d'une nouvelle orientation et d’une nouvelle dynamique politiques.

Vive la République ! Vive le Sénégal !


43 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2024 (00:03 AM)
    C'est Amadou Ba qui plaide "pour l'abandon définitif de la violence dans la résolution des différends politiques" ? Lol. Il était où quand il y avait des meurtres, des disparitions, des arrestations arbitraires, des viols etc. ? Il faut être sérieux Amadou

    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (00:21 AM)
      Ah, les sites sénégalais! Le niveau particulièrement bas, de l'esprit partisan toujours médiocre, ramène tout à la vulgarité de l'ignorance. Texte extrêmement riche et intéressant qui ne manquera pas de réponse critique de qualité de la part de la majorité et même de l'autre tendance de l'Apr-Benno. Quand les gens outillés animent le débat démocratique c'est un régal de l'esprit.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Poseidon Badji

      En Juin, 2024 (01:21 AM)
      Après avoir été à la fois le premier ministre et surtout le candidat le plus irresponsable de l'élection c'est compliqué de se faire peau neuve.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_authorejahman

      En Juin, 2024 (06:26 AM)
      Mr ba il est temps pour vous de vous déterminer. Où vous créez un parti politique ou vous soutenez ouvertement vos petits frères avec qui vous avez collaboré dans un passé. Bby et apr et son chef ne veulent plus de vous donc faites Mr ba.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (09:21 AM)
      Amadouer Ba n'ira nul part

      Shonkou Diakhar vous ont bien eus aussi

      Legui kay allez méditer pdt 5 ans
    {comment_ads}
    • Auteur

      Doff Bi

      En Juin, 2024 (10:02 AM)
      Qui sont tes compatriotes ?
      On cherche toujours le village de tes ancêtres !!!
      Un leader de l’opposition doit pouvoir gagner son bureau de vote
    {comment_ads}
    • Auteur

      Diallo

      En Juin, 2024 (12:51 PM)
      La justice d d'abord rien que la justice on ne peut pas construir un état sans la justice
    {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    Deugue Rék

    En Juin, 2024 (00:04 AM)
    Sa way! Wakhi Amadou Ba mom merci, je vous parle vous le journaliste qui a publié cet article que j'ai pas le temps de lire surtout venant d'un *TÉK KHÉÉL* comme Amadou Ba qui était déjà allé prêté allégeance aux Français avant les élections présidentielles

    Amadou mougneul rék 2049 moom Incha'Allahou Rabi yalla neu gnou féeké teu taleu ko dineu féék nga taleu lénéne loudoul politique

    YAW KAGNE MERCI ÉLÉMENT FRANCE NGA
    {comment_ads}
    Auteur

    Sweet Beauty

    En Juin, 2024 (00:06 AM)
    il etait à sweet beauty
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégal

    En Juin, 2024 (00:06 AM)
    Il ya vraiment des personnes sans scrupules au Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Tu Es Un Delinquant

    En Juin, 2024 (00:07 AM)
    Le millier de mutilé, la centaine de morts, le détrônement e deniers publics, la sauvagerie de la police et de la gendarmerie sous commande, tout ca est sous ton règne comme premier ministre. Nous, on attend une chose : que tu nous rendes les milliards que tu as volés au peuple et avec lesquels tu tes bâtie toute ton abjecte fortune. Diomaye, quand vas tu envoyer cet individu en prison ?
    Top Banner
    Auteur

    Maky Amadou

    En Juin, 2024 (00:08 AM)
    PRENEZ VOS RESPOONSABLITES CRIMINELS. Abadonner vvos claviers et faites une conference de presse



    Vous avez nos enfants, emprisonnes nos femmes meme enceintes……



    {comment_ads}
    Auteur

    Fara

    En Juin, 2024 (00:09 AM)
    J'espére que ton message sera bien entendu, je vois les pastefiens commencer à tirer sur lui alors qu'il incarne la nouvelle opposition
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (00:14 AM)
    Vraiment cette capacité à prendre les sénégalais pour des demeurés me sidère. Amadou Ba, on a vu vos principes et valeurs quand vous etiez Premier Ministre. Donc ne revenez pas nous vendre du rêve avec des mots.
    {comment_ads}
    Auteur

    Brigadier Sabari

    En Juin, 2024 (00:33 AM)
    Ewe abandon definitif de la violence ne veut pas dire tourner la page. Des jeunes ont ete Tues. Il faut que Les responsables payent de leurs crimes
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (01:35 AM)
      C’est votre premier ministre écervelé OS, qui avait demandé aux jeunes de payer le projet au prix de leurs vies. Les talibes ont exécuté le ndiguel du marabout mou sel mi.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ibra

    En Juin, 2024 (00:45 AM)
    On dirait que son titre est inspiré du discours de Macron de ce soir qui demande au français de voter en responsabilité face au RN.
    {comment_ads}
    Auteur

    Grand Papa

    En Juin, 2024 (00:49 AM)
    DEMEL RETRAITE, TOI QUI NE PEUX MEME PAS TE DEFENDRE QUE TU N ES PAS NDRING!!!! VIVEMENT QU UN AUTRE LEADER DE L OPPOSITION EMERGE. CES LOOSERS DE PASTEFS PREFER AVOIR AMADOU BA EN FACE UN BOULON IL VA TOMBER...DONC NE FAIS PERDRE DU TEMPS DE L ENERGIE!!!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2024 (01:53 AM)
      Haïr une personne pour ce qu’elle est demeure le fondement de l’injustice et de l’animosité. Son appartenance ethnique que vous mettez en lumière semble être une obsession. La politique est faite de projets de sociétés, de débats programmatiques, de contradictions conceptuelles. Les attaques Ad hominem distingue les esprits de faible conception et de basse extraction.
      Par ailleurs, votre suprise sera incommensurable lors des prochaines élections.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (01:19 AM)
    Imbus de ta personne

    Tu méprisais tes collaborateurs

    Tu ne répondais jamais au téléphone

    Et maintenant tu veux…..
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (01:19 AM)
    Imbus de ta personne

    Tu méprisais tes collaborateurs

    Tu ne répondais jamais au téléphone

    Et maintenant tu veux…..
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (01:19 AM)
    Imbus de ta personne

    Tu méprisais tes collaborateurs

    Tu ne répondais jamais au téléphone

    Et maintenant tu veux…..
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (01:19 AM)
    Imbus de ta personne

    Tu méprisais tes collaborateurs

    Tu ne répondais jamais au téléphone

    Et maintenant tu veux…..
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (01:19 AM)
    Imbus de ta personne

    Tu méprisais tes collaborateurs

    Tu ne répondais jamais au téléphone

    Et maintenant tu veux…..
    {comment_ads}
    Auteur

    Billy Boy

    En Juin, 2024 (01:29 AM)
    Nouvelle Responsabilité? Est ce le nom qu’il va donner à son parti ? Va savoir
    Top Banner
    Auteur

    Les Gens Qui Vote

    En Juin, 2024 (02:18 AM)
    les gens qui votent e savent meme pas de quoi il parle
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (03:04 AM)
    Ndeysaane Macky ta mi in a roller coster ride

    Snap out of it and go live your life in guinee

    Yewoul Macky ta fait beaucoup rever



    Pousser election me fait toujours rirre

    Les vrais senegalais have an eye for their country
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (05:00 AM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Les Chiens Aboient

    En Juin, 2024 (05:04 AM)
    La caravane passe les sénégalais ne vont pas tarder à se rendre compte qu'ils ont rataient le train de l'histoire en votant pour les menteurs la responsabilité est là et c'est l'intérêt du Sénégal d'avoir un opposant digne et travailleur malgré tous les deals contre le Sénégal
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (07:04 AM)
    Trop de littérature pour rien au sein de l'Apr il ya un secrétaire général , que nous attendons , vous ,, vous avez pris la responsabilité d'écrire pour dire Je



    Je pense qu'il faut osez dire je démissionne de l'Apr





    Vous l'avez fait officieusement mais sachez que votre littérature n'engage que vous et votre entourage



    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (07:13 AM)
    Amadou Ba khana mouno bayi sounou Reew et tu rentres a Pita en Guinee

    On t'a dit qu'un poulo fouta ne dirigera jamais le Senegal ni la Guinee vous serez toujours des vendeurs de bananes de petits colas de charbon de bois jmais des presidents de la republique
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (08:20 AM)
    Un très bon texte sur lequel doivent débattre les gens lucides et imbus de qualités intellectuelles.On ne peut pas construire un pays avec cet affaissement moral et intellectuel qui se lit à travers certains commentaires qui ne nous apportent rien car faits d’attaques et d’insultes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ccc

    En Juin, 2024 (08:23 AM)
    un artiaant majeur de la colonisation ndring dans ce pays
    Top Banner
    Auteur

    Bastard

    En Juin, 2024 (08:45 AM)
    Ceux qui index une ethnie sans préciser la leur son surement des batards sans ethnie sinon ils auraient préciser a quelle ethnie ils appartiennent
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (08:59 AM)
    un guinneej president du senegal ? lolou mounoul nek de plus un traite et vaurien comme lui qui avait deja vendu le senegal aux francais. il a trahi son parti et macky pr s'allier tout ca pour etre president. Un homme dit ouvertement qu'il n'y a qu'une seule femme...tu respectes même ta femme qui bat campagne pour toiet porte tes enfants . Ce vaurien vraimet vous pensez qu'il va être ptésident en plus d'être un voleur de ptemière sans charisme sans rien. Allez Sippp
    {comment_ads}
    Auteur

    Modoumodou

    En Juin, 2024 (09:26 AM)
    Le petit larbin de la France que le larbin en chef avait introduit chez Macaroni ns parle de panafricanisme, souveraineté……😂😂😂😂. C’est la fin du monde. Wait a minute!!! Il n’est plus dans la continuité?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (10:57 AM)
    Amadou Bâ c’est comme feu OTD. Il ne sait pas que le mépris des sénégalais le dépasse et englobe tout le défunt régime. Il n’a jamais rien gagné pas même son bureau de vote. Sa 2e place il ne l’a eu que par la grâce des moyens de l’état de la corruption etc... s’il revient en course même anta b ngom risque de le devancer.
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2024 (11:00 AM)
    Ce Plan Sénégal Emmerdant là
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (11:26 AM)
    Ce sont les youssou Diallo de Sénégal émergent qui ont théorisé tout ça mais ça ne marchera , il faut laisser les nouvelles autorités travailler .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (11:28 AM)
    C’est un hâbleur qui ne représente rien à Saint Louis , un petit PCA de rien du tout.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (12:16 PM)
    Ce régime de Pastef, on doit en finir rapidement. 2029 doit pas être dépassé. Sinon les dégâts seront incommensurables. Certes avec Diomaye mon amour augmente tous les jours avec lui contrairement au patron que mon cœur rejette de plus en plus. Souhaitons que Diomaye puisse prendre rapidement les choses en mains avant qu'il ne soit trop tard. Sonko fait peur.
    Top Banner
    Auteur

    Ndank

    En Juin, 2024 (12:35 PM)
    Mon Dieu, la sortie de Amadou Ba a déclenché une levée de boucliers de cette armée mexicaine de Pastef/Fentef. On le traite de moins que rien, mais pourtant on lit entre les lignes une réelle peur de ces partisans du mensonge. Il apparaît évident que Pastef/Fentef sera le seul parti au pouvoir à être balayé après un seul mandat! La DPG de leur gourou sera un indicateur de leur désaveu de la part du peuple avant que les prochaines législatives ne leur portent le coup de grâce. Wait and see.

    {comment_ads}
    Auteur

    Lg18

    En Juin, 2024 (13:10 PM)
    C'est ce même Amadou Ba qui prônait le continuité de l'œuvre de Macky Sall ou il a été échangé sans qu'on le sache?

    Il faut respecter les Sénégalais! Amadou, tu as raté le train de l'histoire en ne pas prendre tes responsabilités quand il fallait le faire.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (15:09 PM)
    Lui même ne se respecte, accusé de corrupteur par son propre parti qui la investi, ce mec est indigne de se laver et porter plainte. Il faut justifier vos biens matériels et mobilier qu on vous dit de posséder. Pour un fonctionnaire de l'état



    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    En Juin, 2024 (15:40 PM)
    Nous sénégalais , sérieux imbus des valeurs d'honnêteté, de justice, prenons acte de cette déclaration. Le texte est d'une valeur intellectuelle qui atteste le niveau de responsabilité de son auteur.

    Amadou Ba est un sénégalais modèle poli et compétent.

    Il a eu la malchance d'être le candidat de Macky Sall que les sénégalais avaient fini de rejeter

    Que Amadou Ba décidé d'ouvrir une nouvelle page de sa vie politique, est attendu de beaucoup de ses souteneurs.

    Maintenant, au delà du texte, il y'a beaucoup de choses sur lesquelles il doit revenir.

    – être plus accessible

    _ être très proche de ses militants et responsable

    – les parcellois doivent le sentir plus à bleue côté

    _ il doit entreprendre une vraie tournée nationale,et aller discuter avec le Sénégalais des profondeurs.

    Et après l'avenir nous édifiera.

    ❤️❤️❤️❤️
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      L B

      En Juin, 2024 (00:00 AM)
      « Nous Peulhs guinéens » tu veux dires car tous les autres sénégalais ne se sentent pas représentés par les deux parties des peulhs et des toucouleurs que sont L’APR et BBY. Le Sénégal ne se limitent pas à ce groupe ethnique! Amadou Ba et Macky Sall font la politique des Al Pulaars seulement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anti Neddo Ko Bandoum Système

    En Juin, 2024 (19:06 PM)
    C'est du NEDDO KO BANDOUM SYSTÈME emballé dans du PAPIER RÉPUBLICAIN. ÉLIRE AMADOU BA c'est RETABLIR L'ETHNOCRATIE que Macky à instauré entre 2012 et 2024 . Ne REMETTONS PAS LE POUVOIR aux POLITICIENS DEALERS FOUTANKÉ qui ne nommeront que des HAAL POULARS d'abord et des PEULS ensuite. Non au Retour de Amadou Ba
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2024 (19:14 PM)
    Ndringue dou fallou Sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    Technicien

    En Juin, 2024 (23:05 PM)
    Arrêter ce gas et surveiller de trés près Cellou Dalein puis régler le problème de la montée en puissance des ndéreng qui se multiplient du jour au lendemain de manière excessivement inquiétante.
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriote

    En Juin, 2024 (00:25 AM)
    Prends alors tes responsabilités et dit au peuple

    Combien de femmes tu as

    Ou tu as pros tes milliards

    Que faisais tu à Paris pour que makiavel t haisse

    Cafard de pita
    Top Banner
    Auteur

    Niokhor Ndiaye

    En Juin, 2024 (10:49 AM)
    Un texte bien structure", un language tres Clai mais Senegal beugoigno degue vakhi nit,, wakhi dof rek. Le regrette' Cheikh Anta Diop, paix sur lui, nenavone tameu nagne ak leundeum ba bolene dieume' thia lerr nga gnou bagne et c,est malheureuxr
    {comment_ads}
    Auteur

    J L

    En Juin, 2024 (23:20 PM)
    Amadou Ba est un homme politique qui avant de se présenter à l’élection présidentielle Sénégalaise 2024 a modifié sa page Wikipedia où il était inscrit « né de deux parents guinéens » (Amadou Pita Ba), un candidat à la présidentielle qui lors son passage à la télévision nationale n’a pas voulu préciser sa situation matrimoniale alors même que tous les autres candidats on déclaré leurs polygamies si c’était le cas, un homme dont la déclaration de patrimoine avant l’élection a était remise en cause par des experts accusés de manquer de transparence, un homme qui a tout de même des accusations de corruption lorsqu’il était dans la fonction publique et premier ministre de Macky Sall, un homme qui lors de la campagne électorale sénégalaise a bénéficié frauduleusement de sa position politique confortable pour distribuer des ressources financières à ses partisans et corrompre des marabouts ainsi que toutes personnes notables susceptibles de lui rapporter la maximum de voix électorales. Sans oublier que il y aurait eu des irrégularités à la frontière Bissau-guinéenne et guinéenne le jour du scrutin et des citoyens sénégalais avait filmé 60 guinéens qui auraient été payés par des adhérents proches du partis de Amadou Ba pour voter, avec des faux documents civils, pour ce dernier. Encore une fois sur les réseaux sociaux, le Sénégal n’étant plus épargné par des conflits ethniques depuis le mandat malheureux de Macky Sall qui aurait dit que sa mère est Al Pullar pour s’assurer du soutien de la communauté toucouleurs de même que de la communauté Peulh sénégalaise et étrangère notamment de Guinée, Amadou Ba à échoué à rassembler le peuple sénégalais attaché à sa devise « Un peuple, Un but, Une foi » en mobilisant derrière Cellou Delein Diallo, qui d’ailleurs est un réfugier politique au Sénégal et n’aurait pas dû s’immiscer dans la politique sénégalaise car d’abord il n’est pas citoyen sénégalais ni même de nationalité, de plus cette alliance politique contre nature qui repose uniquement sur le fait que ces deux personnes d’origine distincte soit du même groupe ethnique entre Amadou Ba et Cellou Delein Diallo est un manque de respect envers la diversité du peuple sénégalais dont les dirigeants de Léopold Sedar Senghor à Abdoulaye Wade ont toujours veillé à ce que aucun homme ou femme ne soit exclus en raison de son appartenance religieuse ou ethnique. A l’heure d’aujourd’hui, trois vidéos notamment qui circule sur la toile depuis ces élections présidentielles montre le vrai visage d’Amadou Ba: Premièrement, encore sur le sujet de l’ethnicisme et du tribalisme des partisans D’amadou Ba d’ethnie peul et d’origine étrangère guinéenne on appelé à aller chercher des cartes électorales si ils ne sont pas en règle et voter Amadou Ba parce leurs permettrez d’accéder au pouvoir. Deuxièmement, une où on le voit promettre à ses collaborateurs et autres durant la campagne électorale des coquettes sommes d’argent si il accède au pouvoir, tous ça avec l’argent du contribuable sénégalais évidemment puisque Amadou Ba comptait se servir dans les caisses de l’Etat sénégalais à son arrivée au pouvoir. Troisiemement, Amadou Ba en France aux côtés de l’ancienne première ministre française Elisabeth Born, se voyant déjà présider le Sénégal en 2024 celui-ci dit que entre le Sénégal et la France « le seul problème c’est qu’il n’y a aucun problème » alors que la France c’est l’ancien colon qui s’est servie du Sénégal comme une réserve d’E$claves avant de piller toute l’Afrique en a$$assinant les prodiges africains, c’est aussi elle qui c’est servie des tirailleurs sénégalais comme de la chaire à canon rappelé vous que les sénégalais lors des deux guerres mondiales étaient systématiquement fusillés car la vie d’une personne de couleur ne valait rien à côté des européens. Sachant que les tirailleurs n’ont jamais réellement était reconnue par la France les derniers survivants n’ont jamais même reçu une pension ou la nationalité que leurs prometter l’Etat français. Sans parler de l’exode forcé des marabouts sénégalais voulant propager l’Islam comme Serigne Touba, du code indigène pendant la colonisation jusqu’en 1962 qui faisait des sénégalais des hommes et femmes sans droits et respect de la dignité humaine, du massacre de Thiaroye et la listes est non exhaustive des crime$ de la France sur les sénégalais et l’africain en règle générale. Jusqu’à maintenant les ressortissants sénégalais ne sont pas traités avec le même respect que les français au Sénégal. Je pense qu’avec des déclarations aussi indigne du même style que Macky Sall qui disait que au moins dans leurs malheur « les tirailleurs sénégalais avaient droits à des desserts » le Sénégal a échappé à une gouvernance qui aurait marqué la fin des bienfaits dont a toujours bénéficié le pays de la Teranga en Afrique de l’Ouest. Car Amadou Ba avait dit qu’il voulait la continuité de Macky Sall alors que le Sénégal après 12 ans sous Macky Sall c’est un des 35 pays les plus pauvres au Mondes, un des pays les plus endettés d’Afrique surtout envers la France, un des pays les plus touchés par l’immigration clandestine avec un taux de mortalité très élevé etc … Encore une fois Amadou Ba avait dit sur TFM ou une autre chaîne nationale que de toute façon ceux qui mourraient en prenant les pirogues était des étrangers. Monstrueux de tenir de telles propos mes cela donner un avant goût de l’irresponsabilité de sa gouvernance qu’il prévoyait au Sénégal. Amadou Ba est l’antithèse d’un « panafricain de gauche » en disant implicitement que l’immigration clandestine est moins grave lorsqu’il ne s’agit pas d’un sénégalais il avoue aussi son insensibilité pour les personnes qu’il ne lui ressemble pas, ironique qu’on on sait qu’il aurait des parents guinéens, cette arrogance d’Amadou Ba on l’a comprend mieux en lissant l’article de « Mediapart » d’un de ces proches qui porte le même nom de famille que lui, qui assure entre autres que Amadou Ba est plus sénégalais que qui compte, dans cette article que vous pouvez encore trouvez en ligne Amadou Ba est presque dépeint comme « un Sénégalais pur souche » a deux doigts de dire que c’est un descendants de Lat Dior. Face à lui Diomaye Faye qui a toujours été posé sur les plateaux télé même lorsqu’on s’adressait à lui avec mépris et irrespect. Aujourd’hui Diomaye à diminuer les prix sur les produits de première nécessité dont les sénégalais ont tout simplement besoin pour se nourrir conscient de l’insécurité alimentaire, Diomaye à prévue de digitalisée l’Etat civil au Sénégal avec déjà quelques milliers de citoyens sénégalais enregistrés et de mettre en place une relation « gagnant-gagnant » avec les partenaires du Sénégal dont la France en réduisant la présence militaire française de 1000 à 100 le mercredi 19 juin 2024 (contrairement à Amadou Ba qui voulait garder cette relation post-coloniale entre la France et le Sénégal et cette France-Afrique si détestable qui infantilise et méprise l’Afrique noir depuis des décennies). La jeunesse et le peuple sénégalais tout entier a élue au premier tour un président sage qui est ambitieux pour le Sénégal et l’Afrique. Diomaye Diakhar Faye était sans aucun doute le meilleur choix pour le Sénégal. Vive le Sénégal en Paix et Unie Inch’Allah.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email