Mercredi 21 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Amsatou Sow Sidibé : « La goutte d’eau qui a fait déborder le vase c’était l’affaire Karim Wade»

Single Post
Amsatou Sow Sidibé : « La goutte d’eau qui a fait déborder le vase c’était l’affaire Karim Wade»

Démise de ses fonctions de ministre-conseiller du président de la République il y a  moins d’une semaine, Mme Amsatou Sow Sidibé, est montée au créneau pour parler des raisons qui ont conduite à cette décision présidentielle qui fait d’elle une ex-proche collaboratrice de Macky Sall.
 
«Je ne veux pas dévoiler des secrets. Un conseil c’est pour s’asseoir avec le président et lui parler les yeux dans les yeux. Si ce n’est pas possible on choisit les voies et moyens disponibles. Je suis en pleine réflexion. Le  directeur de cabinet m’a dit : ‘’Je m’étais opposé à votre limogeage’’. Il m’a  rappelé qu’il y a de cela quelques mois, j’avais dit à l’époque, que si le président m’avait écouté, si on s’était parlé, on ne lui aurait pas jeté des cailloux à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad). Il ma dit qu’on a dit ça au président. Il y a eu d’autres réactions dont l’une portait sur l’interprétation des textes de la Constitution. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase c’était l’affaire Karim Wade. Et je dis ici, que je le ferais encore si j’avais à le faire», a confié le Pr Amsatou Sow Sidibé qui, à la question de savoir si elle est toujours membre de la coalition Benno Bokk Yakaar», a répondu qu’elle était encore en pleine réflexion.
 

Présidente de la Convergence des acteurs pour la défense des valeurs républicaines (Car Leneen), elle dit ne pas regretter ce qui lui a valu cette situation. «J’ai voulu rester fidèle à mes principes et conviction : vérité, sincérité, rupture. La vérité, toujours la vérité et rien que la vérité. J’ai pris position sur différentes questions d’actualité forte de mon expertise juridique. Je quitte la présidence suite à un désaccord profond dû à l’absence d’un cadre de concertation favorable à une collaboration fructueuse. Ceci a été le catalyseur de ma communication».
 

Cependant, elle a tenu à rappeler que c’est le président Sall qui avait fait appel à elle. «Je voudrais rappeler l’invite expresse à travailler ensemble que m’avait faite le candidat Macky Sall entre les deux tours de la présidentielle de 2012. Je suis fière d’avoir servi le peuple sénégalais à travers la mission qui m’a été confiée. En tant que ministre-conseiller chargée des droits humains et de la paix, j’ai servi mon pays avec détermination, loyauté, dévouement et abnégation. Je tiens à remercier tous mes collaborateurs pour leur soutien dans ma mission, somme toute difficile et pleine d’embuches».
 

«Je me réjouis du travail que j’ai abattu. J’ai travaillé avec loyauté et motivation. J’ai fait ce que j’avais à faire, sans rechercher le profit. La mission était difficile, mais j’ai été bien accompagnée par mes collaborateurs. J’ai reçu des coups bas, n’empêche, je n’ai pas fléchi. Aujourd’hui, je peux sortir, la tête haute, parce que n’ayant rien à me reprocher», a-t-elle déclaré.
 

Devant ses militants et sympathisants, elle a estimé avoir été, jusqu’au bout, conforme à ses principes. «Mon expérience de juriste et mon expertise dans le domaine des droits de l’homme et de la paix, ont été la ligne conductrice de l’ensemble de mes activités tant pour la renaissance de la Casamance, que dans le domaine social et l’instauration d’un environnement de stabilité dans le pays».
Article_similaires

33 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (18:58 PM)
    En tout cas félicitations il faut être constant dans la vie.maar naan bounou la takha naan potite
    • Auteur

      Massage Dakar 772646161

      En Février, 2016 (19:52 PM)
      massage dakar avec de sexy masseuses tres profesionel massage au choix appel au 338683419 ou
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:03 PM)
    Amsatou, vraie nafekh.
    • Auteur

      Verite

      En Février, 2016 (09:00 AM)
      vraiment, je ne comprens plus au sénégal. si tu dis la réalité on te classe dans la catégorie des "nafekhes". alors que la dame est ministre-conseiller qui devait défendre le chef de l'etat pour garder son fauteuil et conserver ses intérêts personnels mais elle a préféré préservé sa dignité en disant ses vérités au chef de l'etat.
      si tous nos gouvernants faisaient comme elle sans chercher ce qui plait au président lui dire la vérité, le sénégal était développé depuis notre accession à l'indépendance.
      soyons courageux et agissons en responsable pour le bon développement de notre cher sénégal.
      merci de votre compréhension
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (11:15 AM)
      elle s'attendait toujours à être ministre et elle sait maintenant qu'elle ne pourra plus l'être avec ce régime. maintenant, elle cherche encore un groupe pression pour pouvoir se vendre. depuis 4 ans tu subis sans rien dire et chaque mois tu perçois ton salaire, ton carburant et autres avantages. d'autres part, d'être un homme d'état c'est pas vraiment facile car je ne peut pas comprendre des professeurs conseillers qu'on limoge et ils mettent les secrets sur la place publique. c'était le cas avec pr malick ndiaye. un professeur doit avoir de la hauteur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (00:05 AM)
      je suis desole car elle n'a rien dit au president du fait
      qu'elle dit elle meme qu'elle ne pouvait pas le voir pendant 2ans .
      la seule solution était de demissionner et aller voir les radios
      comme elle vient de le faire mais au senegal on n'a pas cette
      culture. on se fait snober pendant des annees ,vous l'accepeter jusqu'à vous
      faire ejecter et vous venez tympaniser les gens mais les politiques ignorent
      ou font semblant d'ignorer que les senegalais ne sont pas dupes .
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:04 PM)
    J'ai beaucoup de respect pour cette dame pour son courage, integrite, independence d'esprit et sa fidelite a ses principes. On a besion de leaders comme elles pour radicalement changes le pays.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (15:01 PM)
      nooon !

      on a pas besoin de personnes de ce genre.
      elle est restée 2 ans sans rencontre celui qu'elle était sensée conseiller !
      2 ans elle a bénéficié des avantages de son poste !
      soxnaci passes au tresor !
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:20 PM)
    On est soit conseiller de la République soit conseiller de la Rue publique.
    Auteur

    Bs

    En Février, 2016 (19:36 PM)
    Je suis en pleine réflexion; le temps der savoir si j'aurais une autre sucette ou non;Si je perd espoir , je commencerais à faire du " sani kher"
    Auteur

    Arissoi

    En Février, 2016 (19:37 PM)
    VOILA UNE REFERENCE.........LE GRAND NOMBRE TOUS DES HYPOCRITES-MENTEURS- VOLEURS.

















    MERCI MADAME DJAARAMA















     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:42 PM)
    Félicitation pour ton courage et ta loyauté. :smile:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Madou

    En Février, 2016 (19:47 PM)
    bravo madame.une denrée rare au senegal.tu es véridique, suffisante, honnête et sérieuse. en toute circonstance il faut dire la vérité.serigne touba est notre modèle
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (19:54 PM)
      macky va regretter la brutalité de son geste indigne de la hauteur de vue et de l'élégance qu'on attend d'un vrai chef d'etat
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:55 PM)
    Au juste quel son bilan en tant que Ministre Conseiller ? Franchement personne ne va la regretter .
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:57 PM)
    Cette dame! Sa formation politique n'est d'aucune utilité dans la vie de la nation. Son expertise professionnelle aussi car il y a longtemps qu'elle a déserté les amphi et jury de l'Université. Ministre conseiller d'un Président qui ne la consultait pas, l'écoutait pas.

    Alors je me demande bien de quoi elle peut être fière. Elle devrait plutôt raser les murs car tout le monde sait qu'elle avait un poste de sinécure dont les salaires et avantages grevaient d'autant le peu de ressources allouées aux sénégalais.
    Auteur

    Keno

    En Février, 2016 (20:02 PM)
    Ni rek la
    Auteur

    Bon Débarras

    En Février, 2016 (20:04 PM)
    Bon débarras. Trop de ministre conseillers grève nos maigres ressources.
    Auteur

    Jajeufati

    En Février, 2016 (20:08 PM)
    Le PR avait bien dit qu,il ne cederait jamais au chantage.LE PR a trovuve 1 pays ou tout est a refaire,Il ne peut pas passer tout son temps a s.assoir avec 1 capricieuse qui ne fait que pleurnicher tout le temps pour des postes qu.on ne peut pas lui donner,Soit modeste Amsatou
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (20:23 PM)
    Pourquoi n'a t'elle pas demissioné ?
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (20:43 PM)
    Si humaine, humble et croyante ! Diarama Adja Amsatou !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (21:33 PM)
     :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (21:45 PM)
    Desole Madame si vous avez claquez la Porte avant que on vous foute a la Porte la on Peut croire maitenant ce une maicontante qui parle
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (21:48 PM)
    Voilà qui montre que la décadence a atteint son point maximorum au pays Ex-Téranga : en effet à l'approche de possibles autres échéances, cette dame qui semblait être une icone sur divers plans et qui en particulier devait participer au retour de la paix totales en Casamance comme elle s'y était engagée, eh bien cette soit disant grande Dame fait semblant d'être limogée alors qu'elle démissionne de son propre gré et sans nul doute pour des intérêts personnels qu'elle juge plus importante qu'une quelconque paix en Casamance du Pays Sénégal.

    Karim a été jugé, condamné depuis quelques ans par la République qui a employé cette dame durant tout ce temps où elle a pris des engagements bien précis en particulier pour arrêter ces viols, meurtres de jeunes gens , ces pillages de boutiques, maisons , champs de cultures de la population du Sud par une Mafia africaine dont l'installation sur ces Terres a très certainement été favorisée, encouragée par le Super Ministre et Prince Karim et La Cour Wadiste.

    Voilà Mme Sidibé : Vous démissionnez pour sauver Karim qui n'est pas condamné à mort ET vous vous foutez de ces milliers de jeunes garçons et filles qui continues d'être violé(e)s, tué(e)s chaque jours en Casamance car il ne vous serait jamais venu l'idée de démissionner pour manifester votre colère contre cet état de fait de meurtres et de viols toujours en cours d'une population d'avenir du pays et vous avez tout oublié du contenu du Livre du Colonel N'Daw sur ces faits des milliards payés à cette Mafia basée en Casamance par la famille royale Wadiste.

    Madame SIDIBé , NE TROMPEZ PAS LE PEUPLE : vous n'avez pas été limogée, VOUS RECHERCHEZ D'AUTRES INTERETS PERSO PLUS JUTEUX. .

    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (23:01 PM)
      quelle lâcheté, quelle bassesse, votre macky est indigne et sans honneur,
      il faut etre indigne, lâche traitre comme lui pour cheminer avec lui. des gens comme amsatou sow sidibé ou chekh bamba dieye ne peuvent pas accompagner macky
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (13:08 PM)
      non je suis vraiment étonné qu'il ait dans ce pays autant d'hypocrites. comment peut on être l’avocat du diable, défendre quelqu'un qui s' est gavé de nos deniers publics. vous avez des intérêts que personnels que vous n'avez pas encore dévoiles mis vous ne perdez rien pour attendre. au lieu de remercier le président qui vous a sorti de l'ornière mais vous passer votre temps à critiquer celui qui vous êtes censés défendre.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (21:57 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (23:16 PM)
    Le propre de l'intellectuel c'est d'avoir l'esprit libre d'avoir des convictions de faire des critiques objectives et sans calcul
    Auteur

    Anonyme Deug

    En Février, 2016 (23:29 PM)
    Bonsoir,madame ,il faut etre coherant dans ta demarche,tu ne peux pas etre dans un gouvernement et critiquer ce gouvernement,pourquoi tu n'as pas demissionne apres avoir tant souffert et apres ta declaration Tu n"as aucun poids sur l'echiquier politique madame ,il faudra au moins remercier Macky Sall qui t"a fait ministre conseiller autrement tu ne serais jamais ministre de le republique de meme que ce vaurien de bamba dieye

    wassalam :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (23:35 PM)
    cette dame nak a depasse ses prerogatives, maky n'aime pas les rebelles et ceux qui choisissent le maquis, elle ne pesait rien du tout et avait un simple strapontin ou "wersailles" si vous preferez dans le car rapide presidentiel

    Mais celui qui a raison on le saura bientôt
    Auteur

    Wretyui

    En Février, 2016 (02:06 AM)
    TOUTEZ NOUS LA PAIX AVEC CETTE HISTOIRE DE KARIM. IL N EST PAS KE SEIL LA BAS. ALLEZ TRAVAILLER C RST MIEUX POUT VOUS. VOUS NE POURREZ PAS TOUS VIVRE DE LA POLITIQUE.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (08:18 AM)
    vive amsatou et karim

    maky degage
    Auteur

    Zeus

    En Février, 2016 (09:30 AM)
    Auteur

    Freeobserver

    En Février, 2016 (09:32 AM)
    Cette Dame veut se victimiser à peu de frais à l'approche des élections connaissant l'émotivité des sénégalais ! Macky est bien dans son rôle de maintenir la cohésion dans son équipe sinon ça risque d'aller dans tous les sens, ce qui risque d'être fatal pour son régime!!

    J'ai éprouvé un peu de sympathie pour la dame dans un premier mouvement puis j'ai été scandalisé par son intention manifeste de semer la zizanie entre le Président et son Directeur de cabinet.

    Sans avoir l'air d'y toucher , elle a cherché à griller le DC auprès du Président en affirmant implicement que celui n'était pas d'accord avec son Chef qu'il accuse à demi mot, d'être têtu !!!

    C'est de la petitesse de la part de cette Dame!!!
    Auteur

    Diop

    En Février, 2016 (10:05 AM)
    elle est de la région de Kébémer donc elle soutient Karim c'est du régionalisme
    Auteur

    Rokassss

    En Février, 2016 (10:21 AM)
    3 ans aprés ngay démissionner ?

    Amsatou je ne suis pas d'accord avec toi
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (10:43 AM)
    Text 11 LA dame a enseigne 35/ans a l university et a forme des generations de personalities.de ce pays. Que voulez vous.qu Elle fasse d autre pour etre reconnue ? En as tu fait autant pour LA critiquer ?

    Auteur

    Cane

    En Février, 2016 (10:50 AM)
    ET SI NOTRE SENEGAL DETENAIT 10 PERSONNES COMME CETTE DAME SIDIBE, personellement je dirais que la dignite, l'honnetete, l'integrite y sont encore. MADAME JE VOUS FELICITE POUR VOTRE COURAGE ET VOTRE FOI, ON A BESOIN DE GENS COMME VOUS ET LES GENERATIONS A VENIR POURRONT COMPTER SUR DES VALEURS SURES C'EST A DIRE GARDER SA DIGNITE CAR LE POUVOIR EST A DIEU. MACKY SALL PAS MACKY SALL, je salus votre courage et votre personnalite, il faut jamais changer, meme si vous n'etes pas recompense sur ce bas monde S'IL PLAIT A DIEU VOUS AUREZ LA VOTRE AUPRES DE DIEU. VIVE MADAME SIDIBE, VIVE DAME SIDIBE, VIVE DAME SIDIBE. et ne vous en fait pas pour les coups bas car ca arrive qu'aux personnes integres et dignes.
    Auteur

    Abou

    En Février, 2016 (10:59 AM)
    Dieureudieuf mme Sidibe! Seuls les nafekhs critiquent cette honnête position.
    • Auteur

      Sall

      En Février, 2016 (14:04 PM)
      diarama diarama .........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................diarama sidibé
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:57 PM)
    Une femme pleine de vertus et de convictions!

    C'est de ce genre de personnes dont nous avons besoin à la tête de notre pays!

    Amsatou Sow Sidibe, nous sommes derrière vous pour un Sénégal meilleur !
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (00:20 AM)


    Accueil / Breaking news / Hot news / KARIM WADE, OTHMAN BENJELLOUN, MAMADOU POUYE, LES BOURGI… : L’histoire secrète de BMCE Capital Sénégal devenue Blackpearl Finance

    karim-benjalloun

    KARIM WADE, OTHMAN BENJELLOUN, MAMADOU POUYE, LES BOURGI… : L’histoire secrète de BMCE Capital Sénégal devenue Blackpearl Finance

    BREAKING NEWS, HOT NEWS 9 février 2016 Aucun commentaire

    Crée par le marocain Othman Benjelloun et attribuée par la CREI a Karim Wade, la banque BMCE Capital Sénégal dont le nom et surtout l’actionnariat a beaucoup changé, avant sa liquidation en 2014, continue de susciter la curiosité. Au Maroc, le journal « Le Desk » dans une large enquête, a fouillé dans les ruines de la banque autour de laquelle apparaissent toujours le banquier marocain et des proches de Karim Wade. Selon le journal qui cite l’enquête, la présence des hommes du tout puissant ministre, Karim Wade, devait faciliter l’accès aux mandats publics.







    Le journal marocain « Le Desk » a tenté de percer le mystère de la banque BMCE Capital Sénégal, fondée par le Marocain Othman Benjelloun, mais attribué à Karim Wade par la CREI. Dans un article intitulé : l’histoire secrète de BMCE Capital au Sénégal, « Le Desk » commence par souligner que c’est le 10 mars 2003 qu’Othman Benjelloun, président du groupe BMCE, inaugure sa toute première filiale africaine : BMCE Capital Sénégal. Et qu’à ses côtés, il y a avait, « le conseiller royal André Azoulay et Karim Wade, le fils du président sénégalais, rentré au pays après à la réélection de son père Abdoulaye Wade en 2000 ».



    Ce qui suscite la curiosité des journalistes, c’est que dès sa création, la filiale sénégalaise de BMCE Capital, pilotée par Adnane Chmanti, un ex-analyste de Wafabank, « décroche très vite d’importants mandats publics au Sénégal» dont : « l’émission obligataire du port de Dakar, le financement du nouvel aéroport de Dakar, l’attribution de la 3e licence télécom, la privatisation de l’hôtel Meridien, … ».



    « 3AIG » de Pape Mamadou Pouye a démarché les mandats, pour un quote-part de 250 millions



    En réalité, ses mandats lui ont été apportés par une autre société avec laquelle BMCE Capital Sénégal avait signé un «protocole secret». Il s’agit de la société « 3AIG », crée en mars 2003, (juste après l’inauguration de la filiale sénégalaise de BMCE), par Pape Mamadou Pouye, son épouse et le financier camerounais Serge Yanic Nana.



    Selon les enquêteurs de la CREI, cette société a signé un protocole d’accord avec BMCE Capital Sénégal, afin de démarcher des mandats à son profit : C’est ainsi qu’elle a mis dans l’escarcelle de la banque : la privatisation de l’hôtel Meridien, l’émission obligataire du port et de la mairie de Dakar, ou encore la privatisation de la Société des Oléagineux du Sénégal (SONACOS)…. Les enquêteurs relèvent qu’un second protocole d’accord avait été signé avec BMCE Capital en avril 2004, évaluant la quote-part devant revenir à 3AIG à 250 millions de FCFA (environ 4,1 millions DH). Et l’un des dirigeants de « 3AIG », Serge Yanic Nana obtient même un poste de directeur général adjoint au sein de BMCE Capital Sénégal. Et en 2008, il va prendre la tête de BMCE Capital Cameroun.



    Encore Pape Mamadou Pouye…et les frères Bourgi



    Le média marocain souligne qu’en plus de « 3AIG » qui démarche les mandats pour la banque, «Fin 2004, BMCE Capital Sénégal va plus loin en procédant à une augmentation de capital réservée à une obscure société luxembourgeoise, Metinvest Equity, créée pour l’occasion à travers une société-écran basée dans le Wyoming, un petit paradis fiscal américain, et qui devient ainsi actionnaire de BMCE Capital Sénégal, à hauteur de 40%».



    Alors que « le groupe BMCE n’a jamais communiqué sur cette opération ni sur l’identité de son nouveau partenaire au Sénégal », c’est «grâce à une commission rogatoire » envoyée au Luxembourg fin 2013, que les enquêteurs de la CREI ont découvert que les véritables propriétaires de Metinvest Equity sont des proches de Karim Wade : Pape Mamadou Pouye, « Bibo » Bourgi et son frère Karim.



    Dans son verdict rendu en mars 2015, dont Le Desk détient une copie, la CREI parle d’un « système consistant à mettre en exergue des sociétés très connues telles la BMCE, société marocaine ou Fraport, société allemande, pour ne pas apparaître et laisser croire que ce sont lesdites sociétés qui bénéficient des contrats signés avec l’Etat du Sénégal (…) ».



    BMCE Capital Sénégal disparaît comme par enchantement, alors qu’elle s’est fait beaucoup d’argent avec les mandats



    Le plus cocasse fait remarquer le journal, c’est que, « malgré un tel succès, BMCE Capital Sénégal disparaît des radars à partir de 2008 », soit 5 ans seulement après sa création. La filiale n’apparait plus dans les rapports annuels de la maison-mère et n’est même pas mentionnée parmi les entités devant constituer MediCapital Bank, qu’Othman Benjelloun a lancé à Londres, comme étant son nouveau pôle banque d’affaires à l’international, devant regrouper les filiales de BMCE Capital en Afrique (Axis Capital, créée en Tunisie en 2006, et BMCE Capital Cameroun, lancée à Douala en 2008).



    Cette situation est d’autant plus surprenante qu’en lançant sa filiale sénégalaise, ce ténor marocain de la finance affirmait que «la nouvelle antenne, en charge des activités d’affaires à Dakar, ambitionne d’accompagner le groupe dans son développement à l’international et drainer l’investissement marocain en Afrique».



    « Le Desk » qui se demande «que s’est-il passé avec BMCE Capital Sénégal ?», au point de disparaître aussi vite n’ pas trouver de réponse auprès d’Othman Benjelloun et son groupe qui n’a jamais communiqué sur le sujet. Les journalistes se rabattront sur « les résultats de l’instruction menée entre 2013 et 2014 contre Karim Wade et son entourage par la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) ». Des résultats d’enquête qui selon les confrères marocains, «apportent leur lot de révélations ».



    Et c’est en exploitant l’arrêt de renvoi de la commission d’instruction, qu’il s’est procuré que le journal a pu «retracer la véritable histoire» de BMCE Capital Sénégal, «renommée « Blackpearl Finance en 2009», mais toujours contrôlée par Othman Benjelloun depuis le Luxembourg jusqu’à sa liquidation en 2014.



    BMCE se retire du capital au profit de… FinanceCom International



    La « disparition » de BMCE Capital Sénégal des rapports annuels de la maison-mère à partir de 2008 s’explique en fait par un nouveau changement d’actionnariat opéré cette année-là. BMCE Capital sort en effet du tour de table de sa filiale sénégalaise pour être remplacée par une nouvelle société tout juste créée au Luxembourg, Decrow Capital. Une nouvelle société actionnaire, détenue à titre personnel par Othman Benjelloun, patron de BMCE (qui s’est retiré pourtant) à travers sa holding luxembourgeoise FinanceCom International (qui n’est pas une filiale du groupe FinanceCom, contrairement à ce que son nom et les rapports du CDVM indiquent). Ce changement d’actionnariat s’accompagne d’un nouveau nom pour BMCE Capital Sénégal, qui devient en juin 2009 « Blackpearl Finance ». Au final, c’est le nom qui change, mais toutes les personnes qui tournent autour de la banque depuis sa création restent les mêmes.



    A la question de savoir pourquoi Othman Benjelloun avait-il « coupé les ponts » entre la BMCE et sa filiale sénégalaise, Adnane Chmanti, l’ex-dirigeant de BMCE Capital Sénégal, interrogé en septembre 2013 par la gendarmerie dans le cadre de l’enquête contre Karim Wade, avait déclaré que cette opération avait été réalisée « pour apaiser les mauvaises relations entre BMCE Capital Sénégal et les autorités sénégalaises de l’époque ».



    Toujours est-il que le banquier marocain (Othman Benjelloun) et ses partenaires cachés ont gardé la main sur Blackpearl Finance, dont la direction générale a été confiée en 2010 à Khalil Chyat, ancien directeur MENA du fonds d’investissement Emerging Capital Partners et tout juste recruté au sein de la galaxie Benjelloun.



    «La banque de Karim (Karim’s bank)», selon une ex-ambassadrice des USA



    Sur l’existence de liens entre la banque et Karim Wade, le journal marocain qui rappelle l’attribution de la propriété de la banque au fils de l’ancien président Wade par la CREI, souligne également des déclarations et faits allant dans ce sens.







    «A Dakar, la relation privilégiée entre la filiale de Benjelloun et Karim Wade n’est pas un secret pour tout le monde. Dans un câble diplomatique daté de mars 2009 et révélé par Wikileaks, l’ambassadrice américaine au Sénégal, Marcia Bernicat, explique que BMCE Capital est communément appelée « la banque de Karim » (« Karim’s Bank ») », cite Le Desk. Et d’ajouter que selon la diplomate, l’affairisme supposé du fils Wade lui vaut par ailleurs le surnom de « Monsieur 15% » dans le milieu diplomatique local.







    Evoquant un autre fait troublant, le média fait remarquer que «pour des raisons encore obscures, Blackpearl Finance s’est vu retirer en 2011 son agrément de société de gestion par l’autorité régionale de régulation, le CREPMF, qui a pointé « divers manquements à la réglementation du marché financier régional ». Et d’ajouter : «Ce qui n’a pas empêché la banque d’affaires de participer en 2012 au plan de désendettement de la société nationale d’électricité (SENELEC). Une mission confiée à Blackpearl Finance, et à d’autres cabinets, par le ministre de l’Energie de l’époque, Karim Wade », selon le témoignage devant la CREI de l’ex-directeur de la SENELEC, Seydina Kane.







    Jotay, avec Le Desk

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR