Samedi 21 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

APR MAURITANIE : MACKY SALL SANCTIONNE…

Single Post
APR MAURITANIE : MACKY SALL SANCTIONNE…

Du nouveau dans l’affaire de la vente du véhicule affecté par Macky Sall à la Direction des Sénégalais de l’extérieur/Mauritanie de l’Alliance pour la République (APR). Selon le quotidien Source A, qui donne la nouvelle dans sa livraison de ce samedi, les premières sanctions sont tombées.

Alioune Ndao Fall, secrétaire national chargé de la diaspora de l’Apr, a suspendu Morkane Ndiaye et Amadou Ndiaye, respectivement coordonnateur et trésorier de la Des/Apr de la Mauritanie. Pour assurer leur intérim, Pape Guèye, jusque-là vice-coordonnateur, et Fatou Ndiaye, qui assurait les fonctions de trésorière adjointe, sont portés au pinacle.


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2019 (10:29 AM)
    Macky Sall à la Direction des Sénégalais de l’extérieur/Mauritanie de l’Alliance pour la République (APR).

    Avec SES cfa ?

    En 2019 pourquoi doit on laisser cette info passer comme une lettre à la poste.

    Même si nos dirigeants étaient des lumières absolues.... Il faut savoir avec quelle oseille ce véhicule à été financé.

    Tant que ces choses nous paraîtront normales il ne faut rien espérer sous nous lattitudes
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (17:49 PM)
      il s'agit plutôt de la "délégation des sénégalais de l'extérieur" qui est une structure de "l'alliance des pulaar de la république" (apr)
  2. Auteur

    En Mai, 2019 (10:43 AM)
    le probleme est de savoir ce qu'ils ont fait de l'argent tiré du vehicule vendu ?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2019 (11:05 AM)
    ils ont raison de profiter de enrichir avant la fin de Macky

    parceque Macky même profite pour enrichir......
    Auteur

    En Mai, 2019 (18:33 PM)
    Les amis, sachons raison garder, et respectons-nous, les uns les autres. Il s'agit ici d'une affaire privée, parsk concernant un parti politique, lequel relève du secteur privé. Laissons-les donc régler leurs propres affaires entre eux. Du reste, personne ne veut voir une tierce personne s'immiscer dans ses propres affaires, tant que celle-ci n'y est pas invitée, même s'il s'agit de l'État. Bref, gardons toujours à l'esprit qu'un homme d'État, quel qu'il soit, a aussi un domaine privé qu'il gère librement, et où l'État ou le public n'a pas à s'ingérer, sous peine de se voir remonter les bretelles.
    Auteur

    En Mai, 2019 (22:10 PM)
    Sadaxta ! En effet, ne fais pas aux autres ce que tu voudrais pas qu'on te fît.
    Auteur

    En Mai, 2019 (03:10 AM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR