Mardi 27 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Aymérou Gningue: «Traduire en voix» un objectif de 10.000 parrains à Mérina Ndakhar et 80.000 dans le Tivaouane

Single Post
Aymérou Gningue: «Traduire en voix» un objectif de 10.000 parrains à Mérina Ndakhar et 80.000 dans le Tivaouane

Collecter 10.000 signatures à Mérina Ndakhar et 80.000 dans le département de Tivaoauane en faveur du président et candidat Macky Sall : tel est l’objectif que le député Aymérou Gningue, maire de Mérina Ndakhar a fixé à sa commune et au département. Le président du groupe parlementaire de la majorité Benno Bokk Yakaar à l’Assemblée nationale (Bby) procédait ce samedi au lancement officiel de sa campagne de parrainage dans la commune de Mérina Ndakhar.

«Nous avons voulu en faire un cadre unitaire pour appeler tous les responsables de Benno Bokk Yakaar, les maires qui sont mitoyens avec nous, pour que nous puissions partager nos expériences et les objectifs qu’on s’est fixés aujourd’hui», a-t-il dit, à savoir un objectif de 10.000 parrains au niveau de la commune de Mérina Ndakhar. «Ce même objectif sera décliné au niveau des autres communes pour qu’on puisse savoir dans chaque commune quel est le nombre de parrains que nous visons, pour que notre candidat, le président Macky Sall puisse être élu dès le 1er tour», ajoute le député-maire.

L’objectif de 80.000 parrains dans le département de Tivaouane, propose-t-il, «doit être splitté dans les 18 communes pour que les gens puissent mettre en œuvre l’ajustement mutuel, pour que chacun là où il est, puisse réunir les conditions de réussir cet objectif. Il ne s’agit pas simplement de parrainer, mais de transformer le parrainage en des bulletins de vote capables d’élire notre candidat dès le 1er tour», insiste Aymérou Gningue qui appelle à l’unité.

Mieux que de collecter des parrainages qui devront être remis au coordonnateur de la région de Thiès, Ousmane Tanor Dieng, il s’agira de «faire en sorte que ces parrains puissent se traduire dans l’urne». Car, «Unis, nous sommes plus forts… Et dans cette course-là, nous n’avons qu’un seul coordonnateur, un seul responsable; c’est le président Macky Sall qui va aller collecter les suffrages des Sénégalais».

«Le parrainage, rappelle enfin Aymérou Gningue, n’est pas une course de compétition : il ne s’agit pas de quitter sa commune pour aller dans les autres communes». Mais «d’aider ceux qui sont à la base à pouvoir s’organiser pour que l’objectif qui leur est assigné puisse être atteint. Pour atteindre cet objectif, nous avons besoin de travailler dans l’unité la plus parfaite» car il s’agit, conclut-il, de «traduire les 10.000 parrains en 10.000 voix» pour la commune de Mérina Ndakhar.

Revoir un extrait de ses propos



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email