Jeudi 16 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Ces contrats léonins à des étrangers : Le pipeau des multinationales au Sénégal Dossier réalisé par Babacar Gueye

Single Post
Ces contrats léonins à des étrangers : Le pipeau des multinationales au Sénégal Dossier réalisé par Babacar Gueye
Sde, Securiport Llc, Eiffage, Necotrans, Shnedai, etc., la liste de compagnies étrangères qui se sont vus attribuer, ou plutôt offrir gracieusement des contrats au Sénégal est longue. Que cachent donc de tels contrats qui obèrent les maigres ressources du secteur privé national et plombent l'économie du pays en ces temps dits pompeusement de rupture ? Ces contrats sont à tout casser des aberrations dans un environnement économique mondial morose. Et pourtant, Monsieur 20% (suivez notre regard ! ) est derrière les barreaux depuis bientôt un an. Petit round-up de ces aberrations dans quelques domaines-clés, en attendant de revenir sur d'autres, tout aussi stratégiques, comme les télécoms, l'énergie, etc.

Sde, Eiffage, China Road and Bridge Corporation : Sur le trajet sinueux des exploitants de l'économie sénégalaise
La pénurie d'il y a deux mois et qui avait privé la capitale sénégalaise, Dakar, et sa banlieue, d'eau pendant plus d'un mois, avait remis sur la sellette les contrats liant l'Etat du Sénégal a des multinationales. La Sénégalaise des Eaux du Sénégal (Sde) avait alors été pointée du doigt, même timidement, par la Directrice générale de la Société nationale des Eaux du Sénégal (Sones), mettant en cause un " incident d'exploitation " qui expliquerait cette pénurie. Or, comme on le sait, si la Sones gère le patrimoine hydraulique du Sénégal, la Sde en assure l'exploitation. Le Sénégal, via la Sones, met donc en place les infrastructures et la Sde les exploite. Ainsi, tout incident d'exploitation est du ressort de celle-ci. Mais tout le monde a pu constater le flou qu'il y a eu dans cette affaire ou on ne sait toujours pas qui a été responsable de quoi entre la société étatique (Sones) et la société privée (Sde), en attendant l'audit technique de la panne ayant entraîné la pénurie. Mais ils ont été nombreux à s'accorder sur le fait que c'est la nature même du contrat liant l'Etat du Sénégal à la Sde qui est à l'origine du problème. Rappelons que la Sde est une société privée dans laquelle l'Etat sénégalais détient 5%, le privé national 39%, les employés 5%, les 51% appartenant au groupe français Bouygues. Le capital majoritaire de l'usine de distribution d'eau du Sénégal est donc détenu par une compagnie étrangère. Or, depuis 2008, près de la moitié de ce capital a déjà été cédée à un fonds d'investissement américain, comme l'a révélé le Forum civil. Ce qui veut dire qu'un secteur aussi stratégique que la distribution de l'eau au Sénégal est entre les mains de financiers étrangers, qui n'ont, bien évidemment, cure que de leur profit. Toujours est-il qu'à la suite du contrat d'affermage liant le Sénégal à la Sde (nonobstant les résultats obtenus par cette dernière), le capital de la société de distribution de l'eau au Sénégal a emprunté les sombres arcanes du monde des finances, rendant ainsi quasi impossible son contrôle.
Si le contrat avec la Sde a signé au terme d'un appel d'offres international, ce qui n'excuse en rien ses aspects nébuleux, le cas de l'attribution du marché de l'autoroute à péage à la société Eiffage s'est fait par entente directe, tout comme celui du tronçon Thies / Touba qui est un prolongement de ladite autoroute. Tout le monde se demande aujourd'hui au nom de quelle logique, cette société, la dernière arrivée des maîtres d'œuvre de l'autoroute à péage, se voit confier la gestion de ce péage sur une durée de trente (30) ans. Et pourtant, dans ce partenariat Public/Privé, l'Etat du Sénégal a injecté trois cent dix neuf (319) milliards de F Cfa, et le groupe Eiffage seulement vingt virgule huit (20,8) F Cfa, compte non tenu des financements obtenus auprès de ses partenaires (Boad, Bad, Cbao, Ifc). Or, le Directeur général d'Eiffage a révélé attendre de l'exploitation quelque quinze (15) millions F Cfa par jour. Qu'est-ce que l'Etat a donc à gagner d'un tel partenariat ? Cerise sur le gâteau, le tronçon Diamniadio / Aéroport de Diass a été confié, par entente directe pour un montant de quatre vingts (80) milliards, au même groupe Eiffage. Selon les révélations du coordonnateur de l'Agence pour les Investissements (Apix), cela a été fait sur la base d'un Bot (building, operate and transfer). Interpellé sur ce gré à gré, le directeur général de l'Apix, Diene Farba Sarr à l'époque, avait évoqué une procédure d'urgence. Devenu ministre de la Promotion des Investissements et du Partenariat, le même Diene Farba Sarr a clame il y a un peu plus d'un mois sa nette préférence pour Eiffage dans la construction du tronçon Thies / Touba lors d'un forum organisé par le groupe français. Or, ledit marché avait été déjà octroyé, toujours par gré à gré à un groupe chinois pour un montant d'un peu plus de quatre cents (400) milliards (des experts des Bâtiments et Travaux publics y voient une sur facturation de près cent (100) milliards). Dans ce cas, pourquoi les autorités sénégalaises n'ont pas simplement lancé un appel d'offres pour ouvrir la compétition à tous, ce qui amoindrirait grandement l'impact des commissions et autres dessous de table qui pourraient accompagner le gré à gré ou entente directe ?

Securiport Llc, Iris Technologies Corporation, Schnedai : Ces sous-traitants de la sécurité nationale
L'heure est à la traque des biens mal acquis après l'arrivée du nouveau pouvoir au terme de la présidentielle de février 2012. Dans le lot des personnalités de l'ancien régime mis à l'index, l'ancien tout-puissant ministre de l'Intérieur du Sénégal, Me Ousmane Ngom. Et pour cause, en septembre 2007, le bonhomme signe un marché pour l'instauration des passeports numérisés avec une société malaisienne, Iris Technologies Corporation, d'un montant de cent dix huit (118) milliards sur une durée de vingt (20) ans. Il est curieusement fait obligation aux Malaisiens la confection de cinq cent mille (500 000 000) passeports par an. Or, de 2004 à 2007, seuls quatre cent cinquante mille (450 000) passeports avaient été confectionnés au Sénégal. Mais le plus curieux dans cette affaire, c'est le ministre de l'Intérieur de l'époque à procédé à l'octroi dudit marché sans obtenir, au préalable, l'autorisation de la Commission nationale des Contrats de l'Administration (Cnca), qui ne l'a délivré que que quinze (15) jours après, soit le 18 septembre 2007. Le Premier ministre de l'époque, dont les ministres des Forces armées et de la Justice devaient donner leur aval préalablement à la signature dudit marché en raison de ces implications sécuritaires, n'a apposé sa signature sur le contrat que le 28 septembre de la même année. Me Ngom est ainsi sur la sellette de la Cour de Répression de l'Enrichissement illicite (Crei) ressuscitée par le nouveau régime pour la circonstance. 
Aussi, lorsqu'en mai 2012, quelques jours après l'installation de Macky Sall à la présidence de la République, les nouvelles autorités ont mis fin (officiellement) au traité liant le Sénégal à Securiport Llc, les observateurs ont applaudi des deux mains. En effet, le Sénégal, après institution de la Redevance pour le Développement des Infrastructures aéroportuaires (Rdia) en novembre 2008, avait affecté une partie de cette taxe à la sécurité aéroportuaire et confié sa collecte à Securiport Llc, une société basée  à Washington. A charge pour celle d'installer un matériel de détection biométrique des passagers dont le coût, selon les spécialistes interrogés, n'excède guère cent cinquante (150) millions de francs Cfa. En contrepartie, Securiport Llc récoltait la moitié de la taxe sur la sécurité aéroportuaire (12 dollars par passager). A signaler que dans le bureau de Dakar, Securiport Llc ne comptait pas plus de trois (3) employés, mais pouvait engranger pas moins de trois (3) milliards de nos francs par an. Il reste que Securiport Llc a toujours pignon sur rue à l'aéroport Léopold Sedar Senghor et on ne sait guère selon quel régime de collaboration avec les nouvelles autorités.
Mais alors, comment expliquer l'attribution par entente directe, ou gré à gré, du marché de la confection de visas à la société Schnedai de l'Ivoirien Adama Bictogo dont le pedigree ne mentionne que le pays de la lagune d'Ebrie comme expérience probante ? Or, pour ledit marché, l'homme d'affaires ivoirien (ancien ministre de l'Intégration africaine de Côte d'Ivoire sous Alassane Dramane Ouattara, viré pour malversations financières, soit dit en passant), n'investit pas plus de un milliard deux cent vingt cinq millions (1 225 000 000) et récolte annuellement un peu moins de quatre (4) milliards. Or, le marché s'étale sur sept (7) ans. A vos calculettes !

Dubaï Ports World, Necotrans, Bollore : Dans les eaux glauques du Port autonome de Dakar (Pad)
En matière de passation de marché non orthodoxes, c'est le Port autonome de Dakar qui ravit la vedette par ces temps qui courent. On se souvient déjà qu'en 2007, l'attribution du terminal à containers à la multinationale Dubaï Ports World par le clan des Wade (l'ancien président de la République) avait fait beaucoup grincer les dents. En effet, dans l'avis d'appel d'offres même, les sociétés sénégalaises qui s'activaient dans la manutention étaient éliminées d'office du fait des conditions requises : avoir déjà, par le passé, une expérience de mille (1000) tonnes de manutention. Avec cette concession sur le terminal Ro-Ro, Dubaï Ports World était tenu de rétrocéder 15% de ses activités dans le Pad au privé national, ce qui n'a jamais été fait. Les nouvelles autorités ont aussi imputé à la multinationale dubaïote d'autres manquements sur lesquels nous ne reviendrons pas, mais qui témoignent de la légèreté dans laquelle ce contrat de concession a été signé.
Mais l'attribution, dernièrement, de la concession du vraquier du môle 8 à la multinationale française Necotrans a été la goutte de trop. En effet, après avoir annoncé que ladite concession, sur une superficie de quatre vingt onze mille (91 000) mètres carrés ferait l'objet d'un appel d'offres, le Pad fait volte-face et annonce que le marché est finalement attribué à Necotrans. Sur quelle base ? Mystère et boule de gomme ! Une concession qui s'étale sur vingt (20) ans et pour laquelle Necotrans s'engage à investir à hauteur de quarante huit milliards de francs Cfa après dix huit (18) mois d'activités. Quand on sait que Necotrans va engranger en moyenne vingt cinq (25) milliards par an et qu'elle ne compte pas injecter de fonds propres, on s'imagine la plus-valeur que va entraîner pour elle cette concession. Mais, comme l'ont dit en chœur les manutentionnaires et transporteurs du Pad, plus qu'une simple concession domaniale, la concession accordée à Necotrans est une concession des activités des entreprises du privé national qui s'activent sur le môle 8. La manutention et le trafic routier des marchandises débarquées sur ledit môle, et dont s'acquittaient déjà fort bien les entreprises du privé national, sont désormais entièrement du ressort de Necotrans qui, pourtant, est inconnu dans , le domaine du transport de pondéreux. On a ainsi ôté le pain de la bouche d'entreprises sénégalaises pour le donner gracieusement, sans raison objective, à une multinationale française... 
Dans la même foulée, les autorités portuaires se sont livrées à un autre micmac inqualifiable. En effet, après avoir attribué le marché du terminal roulier au groupement Somicoa Smith & Kraft / Grimaldi (la première est une société sénégalaise employant des Sénégalais) en novembre 2011, le Pad revient pour annoncer l'octroi de la concession dudit terminal au groupe français Bollore. Certes, ce dernier était le mieux disant après le groupement suscité, mais les conditions d'attribution laissent sans voix. Dans l'appel d'offres émis par le Pad pour le terminal roulier, la concession était d'une durée de quinze (15) ans. Dans la concession accordée à Bollore, la concession s'étale sur vingt cinq (25) ans. Ce qui nécessitait un autre appel d'offres. 
Dernièrement, pour calmer les ardeurs des acteurs portuaires du privé national, les autorités du Pad leur ont jeté en pâture des parts des trois terminaux, de 25, 20 et 15%. De la gnognote au regard de ce que gagnent indûment les multinationales. Et il se dit que le Pad ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et devrait procéder de la même manière pour l'octroi de la concession du terminal céréalier et la gestion de la plateforme logistique... Et dire que dans le programme " Yonou Yokkoute " qui a mené le candidat Macky Sall à la magistrature suprême, il était prévu qu'au moins 25% des activités économiques évite draient au privé national.
" Our mother Africa has been milked until she's almost dry ", disait Jomo Kenyatta, un des pères de l'indépendance africaine, dans les années soixante. Apparement, la vache malingre qu'est devenue notre chère Afrique, est toujours à traire. Ceux qui, dans notre pays, s'attendaient à une rupture avec les méthodes du passé, devront assurément prendre leur mal en patience.

liiiiiiiaffaire_de_malade

38 Commentaires

  1. Auteur

    Zéro

    En Janvier, 2014 (10:22 AM)
    Zéro commentaires?
    • Auteur

      Le Peuple

      En Janvier, 2014 (13:16 PM)
      dites nous des entreprises locales capables de réaliser les grands projets de ce pays,c'est un article vide qui ne colle pas à la réalité.je pense que c'est à nous maintenant d' etre à la hauteur avec des entreprises de qualité pour etre conforme au appel d'offre!!!!!!!!!!!!
    • Auteur

      Mabousso Abentéiste

      En Janvier, 2014 (15:22 PM)
      au moment où l’uemoa met en place un programme de diagnostic et d’analyse des performances des pme avec un coût d’exécution du plan de mise en œuvre de programme estimé à 69,7 milliards de fcfa, le dg de l'ade-pme du sénégal, mabousso thiam, fils de habib thiam l’ancien pm de abdou diouf, est aux abonnés absents. cet homme se fiche complètement du développement de l’agence dont il a la charge. sinon comment comprendre qu’un dg puisse s’absenter du sénégal durant plus de six (6) mois, bloquant ainsi le travail d’une agence stratégique dans le développement des pme du sénégal. mabousso thiam, qui a bénéficié de ce poste uniquement grâce à la complicité qui le lie à l’ancien pm abdoul mbaye, et non de par ses compétences professionnelles, doit nécessairement être relevé de ses fonctions de dg de l’ade-pme. un dg d’agence ne peut pas quitter son poste durant plus de six mois et rester indéfiniment en france comme s’il y résidait. et même si ses proches, pour le couvrir, répètent qu’il y reste pour se soigner, quelle est cette maladie qui peut le contraindre à rester à l’étranger aussi longtemps. s’il est malade, qu’il prenne sa retraite au lieu de pénaliser le travail de tout un secteur, si névralgique et si stratégique dans le programme de développement économique du gouvernement. l’alliance dont mabousso thiam a fait partie, taxaw temm de ibrahima fall dont il était le directeur de campagne, a claqué la porte de bennoo bokk yaakaar il y a longtemps de cela. au moment où des cadres de l’apr beaucoup plus compétents et honnêtes que lui sont privés de postes importants où ils estiment pouvoir apporter leur contribution au développement du sénégal ; au moment où le président de la république demande aux ministres de ne pas prendre de vacances pour rester au service du peuple sénégalais dans les difficultés du moment, mabousso thiam qui se tape cinq (5) millions par mois et d’importantes (trop importantes) indemnités de voyage se permet de rester à se la couler douce en europe durant plus de six mois. certains dossiers très importants sont en attente de signature et de décision depuis plusieurs mois. mabousso thiam pénalise l’ade-pme et pénalise un secteur tout entier ! c’est un scandale ! et le ministre alioune sarr qui est de l’afp et qui gère son ministère de tutelle doit prendre toutes ses responsabilités et alerter le pm mimi toure.
    • Auteur

      Les Frustres Du Senegal

      En Janvier, 2014 (21:48 PM)
      trop de coupables au senegal:


      indemnites discriminatoires et abberrants aux gros bonnets politicien du secteur publique


      logement subventionnes a des inspecteur d'etats ou a des magistrats alors qu'ils ont deja de gros indeminite tenant en compte cet element. - abberration ils n'y ont pas droit et doivent deguerpir

      contract abberrant et nefaste a l'economie du senegal accordes a des compagnies etrangeres par des dirgeant seneglais.


      plusieurs politiciens devenus milliardaire en moins d'une decennies d'activite salariale dans le public - abberration dans n'importe quel pays surtout dans un pays pauvre


      abus de pouvoir par l'approbation de loi grattifiant le palais et l'assemblee de budget de fonctionnement colossaux et de fonds polituqes immenses au president - depassant meme ceux alloues au president francais,


      privileges de fonction evoques pour justifier 8 milliards cfa patrimoine du president senegalais - depassant de 3 fois celui de obama des usa ( huit milliards cfa de macky c'est a dire 12 millions d'euros, contre 4 millions d'euros de obama)


      et depassant de 6 fois ceux du presdient sarkosie ( 12 milliards contre 2 milliards )


      des salaires indus et pivileges indus accordes a une category de citoyen depuis les independances y compris de gros bonnets de l'appareil d'etat.


      des experts etrangers - continuant a percevoir des revenus - du fait du laxisme des ministeres concernes.

      des clients politques recevants des payements parceque s'abritant dans une cour maraboutique


      des ressources importantes grattifiees a des soit disant dignitaires ( foncier - terrains en zone urbaine acquis au franc sybolique par les grosses pontes du regime ( y compris macky )


      tout est a refaire au senegal


      et personne n'est a condemner si ce n'est ceux qui ont dirige ce pays toutes ces annees.


      autrement on arrete de faire la pression sur de petits citoyens presque innocent car n'ayant pas ruine le pays par enrichissement illicite - mais ayant simplement nourri des familles


      que les dirgenat prennent leur responsabilite pour demander pardon au peuple senegalais - ceux d'hier comme ceux d'aujourd'hui:



      le senegal comme la plus part des pays africains n'a jamais ete bien gouverne.




      en avant pour les reformes - mais pas avec violence, intimidation et manque de respect comme l'attitude ou l'approche guerriere et intimidatrice de mansour sy incapable d'introspection et d'esprit assertif dans l'analyse d'une situation et qui risque de declencher des revoltes - car tous y yont verses ( dirigeants religieux comme politque petit et moyen cityen ).


      les senegalais sont deja trop frustre d'apprendre ce que leur presdient a declare comme patrimoine - et d'entendre ou de lire, les explications contradictoires de mimi toure et macky sall :


      la premiere, mimi: declarant dans un interview a la tele alors ministre de la justice, que la fortune de macky vient de don et d'appui ala campagne et a la politque de macky.


      le second, macky lui declarant a journaliste americain que sa fortune est le resultat de privileges lies a ses fonctions ( ministerielle et primatoriale )


      nous senegalais reflechi - avons toujours du mal a nous faire accepter la realite que macky est notre presdient.
    • Auteur

      Xeme

      En Janvier, 2014 (00:04 AM)
      je n'ai de cesse de répéter que tout est parti de la légion d'honneur au président de l'assemblée nationale du sénégal d'alors.
  2. Auteur

    Thedon

    En Janvier, 2014 (10:44 AM)
    On nous bourre les oreilles avec le néocolonialisme....ce terme est vide de sens le colonialisme n'a jamais cessé d'exister. Nos dirigeants sont choisit par la france (MACKY, WADE, WATARRA...) celui qui fait le gros dos elle te te liquide direct ou au frigo (SANKARA, LUMUMBA...)

    " Our mother Africa has been milked until she's almost dry "
    • Auteur

      Pharoah

      En Janvier, 2014 (13:24 PM)
      lumumba a commencé sa carrière en volant dans la caisse de la poste de stanleyville ou il tavaillait : heureusement qu'il n'a n'est pas resté longtemps au pouvoir ! sankara envoyait ses brigades révolutionnaires semer la terreur dans les campagnes , il est arrivé au pouvoir par un coup d'état , un autre l'a chassé : logique
      tant que le sénégal ne sera pas capable de fabriquer un cure-dent les multinationales feront la pluie et le beau temps....rappelez vous qu'il a fallu 20 jours à la sde pour changer un vulgaire tuyau !!!!! pitoyable....mais normal dans un pays ou on ne veux pas (trop !) travailler
    • Auteur

      Siggil Africa

      En Janvier, 2014 (14:09 PM)
      tu racontes du n'importe quoi. quelles sont tes sources ? il ne manquerait plus que tu accuses mandela d'être un grand raciste.
    • Auteur

      @ Pharoah

      En Janvier, 2014 (18:27 PM)
      bonjour juste rectifier quelques erreurs qui figurent dans le commentaire de pharoah: lummumba ne travaillait pas à la poste mais dans une entreprise qui fabriquait et commercialisait de la bière. et c'était un homme irréprochable dans son comportement, très investi dans le travail. paix en son âme. quant à sankara, ce sont ses amis qui ont fait le coup d'etat pendant qu'il était en prison. ils sont allés le chercher pour lui demander de prendre le pouvoir. ils étaient guidés par ses idées, son charisme et son abnégation. c'était un jeune leader, visionnaire qui aimai beaucoup l'afrique. paix à son âme. ces deux hommes sont incontestablement des modèles pour la jeunesse d'afrique et du monde. ils se sont sacrifiés pour un idéal. nous devons leur rendre hommage au lieu de chercher, sans doute par facilité et paresse intellectuelle, à les dénigrer. bien à vous et bon courage pour la recherche sur l'histoire et l' identification de nos repères culturels.
    • Auteur

      Socé

      En Janvier, 2014 (10:12 AM)
      @@pharaoah,

      "seytané wakhoul deugueu, wayé yakhana am khèle" ou en termes plus proches de l'idée : "certes satan le malin ne dit pas vrai, mais fait quand même douter".

      grand merci pour cette clarification d'une partie de l'histoire contemporaine sur l'afrique.

      au nom de la jeune génération (celle de nos neveux et fils (les)), je vous dis diarama du fond du coeur.

      ces remerciements s'adressent également à siggil africa je dirais même à tous les siggil africa du monde entier.

      salam
    Auteur

    Wathever

    En Janvier, 2014 (10:45 AM)
    et le contrat attias ???
    • Auteur

      Xeme

      En Janvier, 2014 (01:12 AM)
      pour ceci comme pour ce qui se prépare, qui peut se targuer d'être mieux à l'aise que xeme pour avoir vu venir et pour l'avoir dit ? n'avez vous pas vu et compris que beaucoup de choses sont en cours de révision ? ah! j'avais oublié que je parle à beaucoup de fanatisés. alors, je résume pour rappel:
      le cerveau d'un fanatisé, c'est comme un jeu nintendo. c'est le jouet qui ignore que c'est un jeu , mais le joueur, kay, il sait qu'il joue. alors, armes virtuelles, gagner des vies, scores, battre le record... puis recommencer. c'est un jeu. le cœur d'un fanatisé, on le rempli de haine, on remplit même beaucoup, beaucoup, c'est pour le feu et sang, même pour des morts. le pouvoir en vaut la chandelle. pardon: le jeu en vaut la chandelle. et puis ces cœurs, eh bien, on les vide,. mais tout doucement, nak. pour ne pas abimer le jouet, pour pouvoir le réutiliser. si on vous dit 4000 milliards volés de la poche d'un pauvre sdf, kay, vous devez comprendre que c'est du nintendo. on hausse la barre c'est pour permettre au héros virtuel d'être un grand héros. si on expliquait toutes les règles du jeu, il perdrait son piquant et on aura plus de jouets.
    Auteur

    Jokko

    En Janvier, 2014 (10:55 AM)
    c'est pas normal  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :down:  :down:  :down: ce qui se passe dans ce pays ou les politiciens et dirigeants ne sont pas patriotique  :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Edou

    En Janvier, 2014 (10:57 AM)
    En tout cs à ce rythme, on risque de payer cher l'élection de ce président de la république. Quel accident politique!
    Auteur

    Vario

    En Janvier, 2014 (11:01 AM)
    le senegal doit accepter les accords préférentiel avec le Maroc, une chose qui nous apportera satisfaction car leur produits font partie des meilleurs en Afrique , vu que l UEMOA s'y oppose alors qu'elle nous apporte rien avec ses pays membres qui n'arrivent pas à satisfaire leur demande nationale comment ils pourront exporter vers d'autre pays membres ?? ces coopérations avec le Maroc nous donnerons beaucoup d'opportunités et un accès facile au marché européen , il (le maroc ) va constituer un PONT pour le sénégal par rapport au pays européens d'ou un échange fluide et avantageux comme bénéficie le Maroc avec l'implantation de beaucoup de société européenne. Cette opposition par L'UEMOA de ces accords doit être brisée si elle accepte pas de nous donné cette opportunité. l'ETAT du Senegal doit revoir tout ça , car je vois pas l’intérêt que les pays membres de UEMOA nous apporte. cette union a mon avis n'a pas de sens du coté économique car aucune de ces pays n'a une industrie forte qui peut transformer et vendre , ce sont que des pays producteur de matière premières qui n'a aucune valeur ajoutée.
    Auteur

    Cool

    En Janvier, 2014 (11:03 AM)
    esclavagisme,impérialisme, colonisation, décolonisation, néocolonialisme et aprés
    Auteur

    Cool

    En Janvier, 2014 (11:09 AM)
    répondant à sarkozy, je dirais que l'homme africain est assez entré dans l'histoire mais dans la souffrance, la famine, les maladies, les guerres et le vol permanent de ses ressources par les dinosaures occidentaux.
    Auteur

    Wifipartout.com

    En Janvier, 2014 (11:11 AM)
    c'est l’asservissement sous une nouvelle forme, nous sommes réduits à engraisser nos anciens maitres dans notre propre pays. Dans le semblant d'indépendance que nous avons, rien ne nous appartient en réalité, ni l'eau, ni le téléphone, ni e ciment, ni l'énergie, et j'en passe. Notre force de travail même leur appartient car nous achetons presque tout chez eux. Nos dirigeants en sont conscients de la situation mais sont dans un mutisme complice. Le pire c'est que même dans la population on ne sent pas pointer la révolte. afrique dou déme!
    Auteur

    Gege

    En Janvier, 2014 (11:13 AM)
    ce monsieur dit n ' importe quoi , l ' état du Sénégal ne peut pas être a 100% dans toute ces activité et ce qu ' il se passe au Sénégal se passe partout dans le monde , même en France l ' état n ' est qu ' actionnaire dans ses autoroutes le reste étant des privés , les cartes vital ne sont même pas fabriquer par des industries française c ' est réaliser a l ' étranger ... et si la partie privée est réalisé par des étrangers c ' est tout simplement parce qu ' il n ' y a pas d ' investisseur sénégalais capable de mettre de tels sommes ...les sénégalais qui investissent le font a l ' étranger pourquoi ?? simplement par manque de confiance , quel est le pays en Afrique sure en stabilité ?? aucun ...voila le pourquoi !!!!!!!!!!
    Auteur

    Partenariat

    En Janvier, 2014 (11:19 AM)
    Je me souviens avoir evoque l 'idee de creer des partenariats efficaces , entre des compagnies senegalaises

    et etrangeres , afin de beneficier d ' un certain..." ..know how..."...., donc d'expertises , qui permettraient

    a des senegalais de se lancer en affaires , de contribuer a une creation d 'emplois locaux , tout en gardant

    les benefices obtenus au pays !

    Je viens de me lever , et mes prieres m 'attendent , donc je suis alle .."...poicher.."..., dans Wkipedia ,

    afin d 'eclairer certains , sur les avantages , les possibilites, et surtout la pertinence et le bon sens de

    creer ces partenariats , comme outils de base pour developper ce pays , par nous memes..!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    '''...Le partenariat se définit comme une association active de différents intervenants qui, tout en maintenant leur autonomie, acceptent de mettre en commun leurs efforts en vue de réaliser un objectif commun relié à un problème ou à un besoin clairement identifié dans lequel, en vertu de leur mission respective, ils ont un intérêt, une responsabilité, une motivation, voire une obligation. Le partenariat s'envisage souvent dans le cadre d'alliances. Une entreprise qui fonctionne systématiquement en organisant des partenariats est une entreprise en réseau .Le partenaire se distingue d'une partie prenante ordinaire, dans le sens que les relations opérationnelles avec le partenaire sont plus étroites. Les obligations d'une entreprise vis-à-vis d'une partie prenante peuvent découler de contraintes juridiques, se traduire par des obligations d'information, mais ne pas avoir de

    concrétisation opérationnelle dans le cadre de partenariats..!.."...End of quote...!

    WASSALAM....a vous , en attendant des commentaires de votre part sur ce sujet..!. de la part de....Elysee..!
    Auteur

    Partenariat Suite

    En Janvier, 2014 (11:22 AM)
    ...suite...

    '''...Le partenariat se définit comme une association active de différents intervenants qui, tout en maintenant leur autonomie, acceptent de mettre en commun leurs efforts en vue de réaliser un objectif commun relié à un problème ou à un besoin clairement identifié dans lequel, en vertu de leur mission respective, ils ont un intérêt, une responsabilité, une motivation, voire une obligation. Le partenariat s'envisage souvent dans le cadre d'alliances. Une entreprise qui fonctionne systématiquement en organisant des partenariats est une entreprise en réseau .Le partenaire se distingue d'une partie prenante ordinaire, dans le sens que les relations opérationnelles avec le partenaire sont plus étroites. Les obligations d'une entreprise vis-à-vis d'une partie prenante peuvent découler de contraintes juridiques, se traduire par des obligations d'information, mais ne pas avoir de

    concrétisation opérationnelle dans le cadre de partenariats..!.."...End of quote...!

    WASSALAM....a vous , en attendant des commentaires de votre part sur ce sujet..!. de la part de....Elysee..!
    Auteur

    @ Bla Bla Rek

    En Janvier, 2014 (11:33 AM)
    Vou avez une mentalite bien bornee de defaitiste , d 'un etre bien negatif sans visions , ni ambitions

    pour ce beau pays , a lire vos vomissures...! :hun:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   :?: 

    Avant de poster un commentaire , ...cogitez....d 'abord...!

    Cancres vas...! :dedet:  :down: 
    Auteur

    ..errata...

    En Janvier, 2014 (11:35 AM)
    ...lisez....VOUS...!

    CIAO....:)
    Auteur

    A Méditer

    En Janvier, 2014 (11:44 AM)
    Parfois Dieu exhausse certaines prières pour mieux châtier...
    Auteur

    Softlyjoe

    En Janvier, 2014 (11:48 AM)
    La plupart des études montrent qu’interdire le cannabis n’a pas d’influence sur le niveau de consommation. On consomme deux fois plus de cannabis en proportion de la population en France, où la législation est sévère, qu’aux Pays-Bas, où elle est plus tolérante. Donc, ce n’est pas parce qu’on légalise qu’on va présenter favorablement le produit. Au contraire, on peut se servir de l’argent économisé sur la répression pour faire de la prévention, ce qui n’est pas fait en France actuellement.
    Auteur

    Senewebba

    En Janvier, 2014 (11:58 AM)
    S ' IL VOUS PLAIT.... :-D 

    Vouez vous dire a Mme Oumou Wone..., qu publier une chronique , pour en bloquer les commentaires

    cela me semble....FROUSSARD....!....A t ' elle peur des opinions et critiques ???!!! :dedet: 

    Elle me semble bien intelligente , agreable a lire , donc qu 'elle arrete ce stratege de vouloir nous imposer

    ses points de vue , en nous refusant le droit de critiques , fussent elles ...acerbes...!:)

    WASSALAM.....de ...Elysee...!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    NB....J 'OSE ESPERER , QU 'ELLE NE FAIT PAS DE LA PUBLICITE , ....DE LA COM...., pour ce Macky Sall

    et ce parti....APR..., gratuitement sur ,,,,Seneweb.. ! :-D 
    Auteur

    ...corrigez..

    En Janvier, 2014 (12:01 PM)
    ...lire...STRATAGEME.....!

    Merci...de....Elysee...!

    a...plus tard...Ciao:)
    Auteur

    Ss

    En Janvier, 2014 (12:07 PM)
    Macky ,exprimes toi plus souvent comme tu l as fait la dernière fois avec les intellos, sors le fond de ta pensée tu prends de bonnes décisions mais tu ne prends pas le temps de les défendre toi meme, c est toi que les sénégalais ont élu et vont peut être réélire si tu prends le soin de te forger une personnalité. Les seuls fois ou les sénégalais te voient c est quand tu lis des discours, c est fastidieux et personne n écoute ce ke tu dis , tu ferais mieux de t exprimer plus souvent sans texte en défendant tes réformes et en parlant au sénégalais tu es plus convainquant comme cela. Tous les esprits sensés te soutiennent Avances alorss
    Auteur

    X

    En Janvier, 2014 (14:20 PM)
    Le problème c pas d'avoir des entreprises etrangeres...si elles sont plus competitives que les entreprises nationales on peut les prendre, mais sa doit etre assorti a un certain nombre de conditions: d'abord il faudrait confier ces projets toujours sous forme de joint-venture a une entreprise nationale et une grnde entreprise etrangere pour assurer un transfert effectif de technologie...Si c des entreprises etrangeres qui s'installent durablement pour exploiter un secteur strategique on doit comme font les Arabes et les autres pays les controler effectivement en associant des nationaux aux postes de direction et pour garantir la releve...leur imposer des investissements consequents dans les infrastructures...et assurer la formation de cadres nationaux...mais si on se desengage de tout pour se contenter de 5% comme avk teranga gold..lemergence restera a jamais un mirage... :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Le Contre Pantin

    En Janvier, 2014 (14:28 PM)
    C est dommage pour nous ,nous sommes toujours sous la domination de l occident.il faudrait revoir les contrats et la nation doit avoir 20% de parts d action et diminuer la durée des contrats afin d avoir l assurance que les entretiens soient fait ou les investissements et le recrutement du personnel.il faudrait faire une demande qu il est un audit par une compagnie sénégalaise aprés chaque attribution de contrat et voir si il ya eu un appelle d offre .le contrat pour les passeports est une abération c est l état sénégalais qui doit les faire dans son propre pays par des nationaux et pas un autre pays.le port doit étre contrôler par une entreprise nationale et privé sénégalaise afin d avoir un controle sur nos ressource qui sortent et celle qui rentrent.l autoroute ,le privé a sa place mais avec un investissement moins important de l etat.nous devons faire attention il nous recolonnise avec l aide de nos pantins car la plupart des capitaux partirons grossir les caisse d un autre pays mais surtout pas le notre c est malheureux pour nous africain.
    Auteur

    Vendre Son Ame Au Diable

    En Janvier, 2014 (14:28 PM)
    c'est ce que vous etes entrain de faire ,vous les Webmasters de seneweb.com , et c'est dommage , car vous auriez pu œuvrer comme avant Avril 2013, en respectant votre Deontologie de journaliste ....

    La libre Expression n'est pas l'apanage des seuls Occidentaux ....... vous l'avez prouvé jusqu'en Avril 2013 puis vous avez basculé dans l'absurde , ressaisissez-vous et redevenez ce pourquoi on courrait tous vers le Site de Seneweb.com --des journilstes INDEPENDANTS
    Auteur

    ---

    En Janvier, 2014 (14:51 PM)
    seneweb na pas de journalistes...ils sillonnent le net et fon copie coller :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    • Auteur

      Foutaises

      En Janvier, 2014 (20:42 PM)
      informe-toi avant de poster... seneweb mo leu arranger deh! au moins tu peux venir t'exprimer ici. rien qu'a cause de ca, fethial beu teup!
    Auteur

    Kotch

    En Janvier, 2014 (16:54 PM)
    anyway, le sénégal réalisera qu'il faut que les gens du pays construisent eux-m leur pays. je vois que maintenant ils constaent que Wade était un monstre, il a accéléré la cession du pays aux étrangers, les sénégalais ne veulent pas de la prostitution généralisée ou de la guerre civile qui devrait balayer définitivement la classe politique formée à l'école de la france-afrique dont Bolloré est un des plus généreux financiers. je connais bien ce que je dis pour l'avoir fréquenté par hasard. en ces temps là, la cote-d'ivoire était en guerre civile, maintenant ce sont les arabes qui réalisent que la coopération économique avec l'occident se résume à accepter l'exploitation de son pays par des gens qui vont ensuite détruire toutes autres valeurs. tout le monde suivra les pas des asiatiques et de l'amérique latine dans ses rapports avec l'Occident et ce sera mieux pour les gens du tiers-monde. Il faut s'organiser pour insataurer un nouvel ordre qui cadre avec nos propres interets. c'est la seule urgence du Sénégal.......
    Auteur

    Atypico

    En Janvier, 2014 (18:29 PM)
    La mondialisation de l'économie capitaliste messieurs, c'est notre présent. Universellement ! Alors s'il vous plait, arrêtons de nous gargariser sur notre pseudo patriotisme qui ne dépasse jamais le cadre de notre famille et de notre quartier. Arrêtons de parler de colonialisme et de néo - colonialisme pour excuser nos carences et limites propres . Arrêtons de vouloir soutenir que l'on est plus compétitif que les entreprises étrangères alors qu'on passe notre temps à arrêter de travailler soit pour respecter nos rites sociaux multiples et fêtes religieuses diverses avec ou sans jour férié, soit par ce que nos gouvernants n'ont pas voulu résoudre le problème de l'électricité (par le solaire et l'éolien). Arrêtons de croire que nos ministres et présidents ne prennent pas de pourcentage sur les contrats qu'ils se dépêchent de passer , tant qu'ils sont au pouvoir, donc sans cohérence, avec tel et tel état, telle et telle multinationale alors qu'il suffirait de penser à l'intérêt général , à des priorités cohérentes et d'assortir la conclusion les contrats avec les entreprises et états étrangers, de condition d'acquisition et de formation à leurs technologies et de d'utilisation de personnels et cadres sénégalais, soit attitude basique qu'à adoptée la Chine avec le succès capitaliste qu'on lui connait. Mais pour cela il faudrait réformer la république, arrêter de privilégier les religieux, lutter contre le népotisme et la corruption dans l'état ...et pour cela aucune multinationale ne peut se substituer même momentanément à nous, comme citoyens, qui avons aimés haïs Wade et élu : Macky la pseudo rupture ....
    Auteur

    Ada

    En Janvier, 2014 (18:35 PM)
    En este un pays pauvre .il faut leducation a 80 por ciento por developper le pays.education cest la cle
    Auteur

    Kinkon

    En Janvier, 2014 (18:40 PM)
    karim president karim president en 2017

    Auteur

    Kinkon

    En Janvier, 2014 (18:43 PM)
    karim wade president en 2017

    Auteur

    Mr -29%

    En Janvier, 2014 (19:09 PM)
    Quand est que L'état va baisser le prix: des crédits de téléphone, le prix des cheveux naturels, le prix du péage de l'autoroute, des soins médicaux, les frais de mariages, baptêmes, les factures sénéléc, sde ... Afin que la population puisse conserver son salaire intégralement. Merci
    Auteur

    Fatick

    En Janvier, 2014 (19:44 PM)
    macky veut mais il est incapable.

    Auteur

    Yoto

    En Janvier, 2014 (19:52 PM)
    au secours les ics (industrie chimique du senegal °)sont entrains de tomber en faillites a cause de mauvaises gestions des indiens;prèsident macky sall fait kelkes chose avant kil soit trop tard
    Auteur

    Lcp

    En Janvier, 2014 (20:15 PM)
    Mais a quand un soulèvement des africains contre leur maître,a quand ils vont devoir se battre afin d avoir une indépendance,vous préférez danser et draguer les filles nous sommes des étres soumis pour toujours vu notre situation.nous avons pas de plan pour viré ses pantins au pouvoir .sarkozi a en parti raison l homme noir n est pas rentré dans l histoire et ne rentrera pas avec clowns qui aiment être soumi et qui s entretuent sans réfléchir a qui est derrrière leur malheur.le monde va prendre toute vos richesses car nous sommes des vaux rien.pauvre peuple.
    Auteur

    Macky Esclave Des Francais

    En Janvier, 2014 (21:00 PM)
    Macky est un HOMME FAIBLE;les Francais l'ont compris et il l'UTILISE comme leur MARIONNETTE !Il fera PIRE QUE SENGHOR LE NEGRE BLANC :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: On a elu un YAMBAR SANS POIGNE :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
    Auteur

    Hoh

    En Janvier, 2014 (22:01 PM)
    aduna bi mo macki :up: 
    Auteur

    Marouan

    En Janvier, 2014 (23:48 PM)
    Bla bla reck, au senegal ns sommes tous des craks et on peut meme fabrique un velo. ligueye lenne mo guenne.
    Auteur

    Maty

    En Janvier, 2014 (04:36 AM)
    LIBEREZ KARIM WADE , OTAGE POLITIQUE  :sn:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Mackyato

    En Janvier, 2014 (08:38 AM)
    Le president devrait apprendre , s ' inspirer de....HAIDAR...!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

    ALI.......pour le poste de...., Premier Ministre...!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Ali....Aidara...le nouveau type senegalais... :...NTS...!!! :up:  :tala-sylla: 

    HOURAHHHHHHH....  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

    En voila un qui travaille , qui a des couilles , et ne magouille pas

    comme ces autres vauriens !

    Creer des milliers, sinon millions...d 'emplois c'est possible , tres faisable ,

    mais il faut cogiter , innover , reflechir a des plans intelligents

    et les appliquer , sans y meler des colons francais , surtout !:)

    WASSALAM....de..Elysee...!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    NB.....Ali Haidar a donne a frousse aux russes !!!...Il faut le feliciter !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    • Auteur

      Babs1985

      En Janvier, 2014 (21:20 PM)
      ( pas de wikipedia please !!!!) nous avons au sénégal une loi cet adoptée en 2004 qui est très claire sur le sujet. sans faire de droit comparé, l'on constate que dans les autres etats tels que la france, le cameroun, de telles lois existent. pour les définitions, vous pouvez nous épargner des sources non fiables :)
      maintenant sur la pertinence du partenariat, il est clair que c'est un moyen de financement du développement. toutefois, l'exemple donné par m. gueye est assez terrifiant ! l'objectif d'un ppp ou cet ou d'une bot, peu importe la terminologie utilisée, est de confier à une personne privée une mission globale de construire, exploiter des infrastructures... ici (dans les exemples donnés), c'est l'etat du sénégal qui s'endette pour aider au montage juridique et financier d'un édifice contractuel manifestement déséquilibré en défaveur de l'etat.
      tout cela pour dire merci à ce m. gueye pour nous avoir donné des données essentielles pour mieux comprendre l'absence de logique des gouvernements sénégalais. il a fait une analyse critique digne d'intérêt !!!!
    Auteur

    Babs1985

    En Janvier, 2014 (21:12 PM)
    L'article est clair et pertinent en ce qu'il montre clairement les problèmes de gouvernances auxquels notre cher sénégal est confronté, après plus 50 ans d'indépendance.

    Sur la définition du partenariat, je pense qu'il est important d'utiliser les bonnes sources ( p

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email