Lundi 22 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Communiqué du conseil des ministres du Mercredi 22 Mai 2024

Single Post
Communiqué du conseil des ministres du Mercredi 22 Mai 2024
Le Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Bassirou Diomaye Diakhar FAYE a présidé, ce mercredi 22 mai 2024, la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Président de la République a fait part de l’importance particulière qu’il accorde au développement du secteur de l’élevage et des productions animales dans notre quête de souveraineté alimentaire.

Le Chef de l’Etat a félicité les éleveurs, les opérateurs privés du secteur et les services de l’Etat pour leurs actions résolues et engagées dans l’autonomisation du Sénégal en moutons, le développement du cheptel, la santé animale et la valorisation des produits d’élevage et dérivés sur les marchés nationaux et internationaux.

Le Président de la République a demandé au Premier Ministre et au Ministre en charge de l’Elevage de parachever l’actualisation du Programme national de production fourragère en corrélation avec une bonne maîtrise des prix de l’aliment de bétail et une stratégie avancée de lutte contre les feux de brousse. Dans le même sillage, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement d’engager, sans délai, la mise en œuvre d’un plan d’aménagement consensuel des parcours du bétail et espaces de pâturage notamment dans la zone sylvopastorale.

En outre, le Président de la République a souligné la nécessité d’un recensement national régulier et d’une identification nationale précise du cheptel afin de mieux orienter les ressources et les interventions de l’Etat dans le secteur.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a demandé au Ministre des Forces armées et au Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique d’intensifier les actions préventives conjointes de lutte contre le vol de bétail.

Il a également fait valoir l’urgence d’un recensement général des infrastructures d’élevage et équipements pastoraux réalisés par l’Etat et appelé à une réflexion stratégique sur leur mode d’exploitation et d’entretien au profit des acteurs du secteur.

Le Président de la République a invité le Ministre en charge de l’Elevage en liaison avec le Ministre de l’Industrie et du Commerce à soutenir le développement des filières avicole, viande et lait de notre pays et favoriser la consommation des productions animales nationales.

Dans cet esprit, il a sollicité la révision du cadre d’intervention du Fonds de Stabulation (FONSTAB) dont les dotations financières et les critères d’attribution doivent être évalués et réorientés.

Le Chef de l’Etat a aussi demandé au Gouvernement de veiller au renforcement des ressources humaines spécialisées du secteur de l’élevage et de poursuivre, sans relâche, les campagnes nationales de vaccination du cheptel, les actions de promotion de la santé animale et la recherche en matière d’amélioration des races bovines.

Evoquant l’autonomisation et la promotion économiques des femmes, le Président de la République a rappelé que le PROJET d’un Sénégal souverain, juste et prospère accorde une importance primordiale aux femmes et à leur rôle déterminant dans la consolidation de la famille, du développement économique et du renforcement des solidarités dans notre société.

Il a saisi l’occasion de ce Conseil, pour magnifier la contribution significative des femmes pour un Sénégal prospère dans la justice sociale.

Sur cette lancée, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de procéder à un audit des mécanismes et instruments de promotion économique et sociale des femmes et l’actualisation des plans, stratégies et actions destinés au renforcement de leur autonomie.

Dans cette dynamique, le Président de la République a invité le Gouvernement à préparer, en accord avec l’ensemble des organisations féminines du Sénégal, un projet de loi d’orientation sur l’autonomisation économique durable des femmes. Enfin, au titre de son agenda diplomatique, le Chef de l’Etat est revenu sur les visites d’amitié et de travail qu’il a effectuées au Nigéria et au Ghana respectivement les 16 et 17 mai 2024.

Dans sa communication au Conseil, le Premier Ministre est revenu sur les priorités gouvernementales. À cet égard, il a donné aux ministres concernés des orientations en vue de la réduction du train de vie de l’Etat, avec notamment les démarches à entreprendre pour la récupération de son patrimoine foncier et bâti cédé à des privés dans des conditions irrégulières, alors que des services administratifs font recours à la location.

Il a également indiqué la nécessité d’accorder une attention urgente aux programmes de construction de logements sociaux recentrés sur les nouvelles orientations du Gouvernement et de consacrer un traitement particulier aux prêts DMC.

Le Premier Ministre a, en outre, évoqué les diligences relatives au réexamen de certaines conventions notamment dans les secteurs miniers, pétroliers et 3 halieutiques ainsi que la revue des finances publiques sur la période allant du 1er janvier 2019 au 31 mars 2024.

Il a rendu compte au Conseil des premiers résultats des concertations en cours avec les parties prenantes, sur la réduction du coût de la vie pour les produits de première nécessité et les services de connexion à l’Internet.

Le Premier Ministre a fait part des conclusions des Conseils interministériels consacrés à la prévention et à la gestion des inondations ainsi qu’à la préparation des examens et concours au titre de l’année scolaire 2024.

Il a également annoncé le programme des prochaines rencontres interministérielles sur le secteur de l’hydraulique, les infrastructures maritimes et portuaires ainsi que sur la prévention et la sécurité routière. Le Premier Ministre a demandé aux ministres et secrétaires d’Etat de proposer les mesures et ajustements à envisager à l’issue de la réalisation de l’état des lieux des programmes et projets, du capital humain et des ressources budgétaires trouvés dans leurs ministères respectifs à leur prise de fonction.

Enfin, le Premier Ministre a partagé avec le Conseil les orientations qu’il compte imprimer à la relance du Service civique national.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS DES MINISTRES : 

  • Le Ministre de l’Energie, du Pétrole et des Mines a fait une communication sur l’état d’avancement des projets pétroliers et gaziers d’une part, et d’autre part, sur l’exploitation des phosphates de Ndendory-Ouali Diala ; 

  • Le Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a fait une communication sur la situation du programme Xeyu ndaw yi et sur l’état de construction des Maisons de la jeunesse et de la citoyenneté ;

  • Le Secrétaire d’Etat aux Coopératives et à l’Encadrement paysan a fait une communication sur la préparation de la campagne de production agricole 2024.

Le Ministre de la Formation Professionnelle,
Porte-Parole du Gouvernement
Amadou Moustapha Njekk SARRE


17 Commentaires

  1. Auteur

    Analyste

    En Mai, 2024 (21:12 PM)
    Du Macky sans macky, peut être rupture=continuité qui sait le français est surprenant 
    Top Banner
  2. Auteur

    En Mai, 2024 (21:22 PM)
    le Premier Ministre est revenu sur les priorités gouvernementales. À cet égard, il a donné aux ministres concernés des orientations en vue de la réduction du train de vie de l’Etat, avec notamment les démarches à entreprendre pour la récupération de son patrimoine foncier et bâti cédé à des privés dans des conditions irrégulières.

     

    Il a également indiqué la nécessité d’accorder une attention urgente aux programmes de construction de logements sociaux recentrés sur les nouvelles orientations du Gouvernement et de consacrer un traitement particulier aux prêts DMC.

     

    Le Premier Ministre a, en outre, évoqué les diligences relatives au réexamen de certaines conventions notamment dans les secteurs miniers, pétroliers et 3 halieutiques ainsi que la revue des finances publiques sur la période allant du 1er janvier 2019 au 31 mars 2024.

     

    Il a rendu compte au Conseil des premiers résultats des concertations en cours avec les parties prenantes, sur la réduction du coût de la vie pour les produits de première nécessité et les services de connexion à l’Internet.

    FOCUS REK!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:38 PM)
    j'imagine des conseils de ministre ennuyant avec un français qui donne des migraines entre le président, le 1er ministre et le ministre de la communication
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:45 PM)
    Ousmane revanchard sonko va récupérer les maisons vendues par l'Etat à des particuliers.

    Que ceux ci préparent leurs avocats et l'affrontent en justice .

    il faut que la justice arrête ousmane revanchard sonko. mil ridwue de passer les cinq prochaines années à faire de la vendetta 
    {comment_ads}
    Auteur

    Femme Entrepreneure

    En Mai, 2024 (21:51 PM)
    un article intéressant avait été publié y a quelques jours. Pour la promotion de l'entreprenariat féminin je vous conseille vivement de le lire. Le Sénégal regorge de potentialités
    Top Banner
    Auteur

    Recensement Du Cheptel

    En Mai, 2024 (21:56 PM)
    Recensement du cheptel????😀😀😀

    ANSD AU TRAVAIL
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:12 PM)
    Sonko est trop bavard. Il croit qu'il est le président du Sénégal. Il faut qu'il accepte que les sénégalais ont élu Monsieur Diomaye. En plus, pour les nominations il faut qu'il sache que le Sénégal ne se limite pas aux régions sud. Nous avons 14 régions. Wassalah
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:28 PM)
    N'oubliez pas le patrimoine des universités. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:50 PM)
    Jr me demande quand est ce qu'ils vont commencer à travailler. Gni macky dou sen morom
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:51 PM)
    Que des généralités ! Vous baissez quand les salaires et supprimer les fonds communs et la caisse noire. On ne vous attend que sur ça pour que vous foutiez le camp !
    {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    En Mai, 2024 (22:55 PM)
    Chaque semaine conseil. Je trouve cela trop condenser. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (23:11 PM)
    Au Sénégal tout le monde se croit très intelligent, moi-même y compris. Cependant, certains d'entre nous sont devenus tellement idiots en voulant vaille que vaille, par tous les moyens, sans scrupules, en s'appuyant essentiellement sur des mensonges et sur la manipulation, susciter une divergence entre le PR Bassirou Diomaye Diakhar FAYE et son Premier Ministre Ousmane Sonko. De ce point de vue, la sécurité du PR devra être une exigence et une priorité de tous les instants, en toutes circonstances car ces bandits de l'APR/BBY avec Macky Sall à leur tête sont capables de l'inimaginable  pour arrêter le rouleau compresseur qui va les broyer à coup sûr. Dans un premier temps, les insulteurs publics de l'APR/ BBY comme le débile Bah Diakhaté comme chef de file sont offerts en victimes expiatoires sur l'autel du sacrifice. Ensuite, le PM Ousmane Sonko qui est leur cible principale dans ce duo au sommet recevra de plus en plus des coups en traître pour espérer ralentir le processus déjà enclenché de leur mise à mort politique imminente.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (00:34 AM)
    POURQUOI L'un DES TROIS N'est jamais concentré pendant que les autres travaillent il est toujours distrait 
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (01:58 AM)
    J'attends le faux ex-procureur Sirou GUEYE de l'OFNAC, le falsificateur de PV d'audtion de gendarmerie. J'ai aimé le président Diomaye Digne FAYE qui, en tant que Secrétaire Général l'avait qualifié de gros menteur. Maintenant que Diomaye est président et que de sa signature de stylo, Sirou GUEYE doit vider son bureau (exigence de probité morale pour le peuple), on a la preuve que Seul Dieu est au dessus de tout le monde.

    J'attends aussi que le doulkatte International Souleymane Jules Diop soit démis de sa gracieuse fonction d'Ambassadeur Doul de l'UNESCO à Paris. Il faut vite le faire avant qu'il ne nous sorte des histoires toutes inventées que sa maman et celle de Ousmane Sonko se rencontraient au marché et son épouse et leur domestique se fréquentaient. Doul reck.

    La liste est longue mais j'aimerais entendre Yankhoba Diattara qui disait vouloir castrer le PM, quel gros propos. J'attends aussi Abdou naim Mbow, de même que Cheikh Violeur Seck, etc. Sans oublier le repreneur de femme dont il organise le divorce et puis l'épouse, répudiant sa femme, le procureur Karim Diop qui accusait Ousmane Sonko de voleur. Gatt, dis-le à nouveaux, di na leu ...ouye!

    Ces noms traduisent une frustration. Il est urgent di dioukk sène kaw avant que nos lacs se tarissent pour avoir été puisé de fond en comble par ces mystiques hommes qui ne croient en rien. Macky Sall les a foutu dans une grosse M... et il est parti, rigoland de ses belles dents que tous sont des pourris.
    {comment_ads}
    Auteur

    Boff

    En Mai, 2024 (03:26 AM)
    Rien de nouveau dans le ciel du Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (07:14 AM)
    Nous nous sommes planté avec ces enfants à la tête de ce pays. Ils n'ont pas le niveau du Sénégal pour le conduire. Même celui qui rédige les communiqués du conseil des ministres laisse à désirer. Ses textes on dirait un étudiant en deuxième année 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (07:57 AM)
    Waw je trouve qu'il y a une amélioration dans le texte mais les premiers conseils des ministres étaient mal écrits sans compter la ridicule mention du PROJET en majuscule... Kom niou diangoul. Un projet day am tour kay. Que du vent.

    Ensuite l'élégance républicaine voudrait qu'au sortir du pèlerinage de Popenguine au moins le Gouvernement dans son communiqué en laissé une trace une ou deux lignes c'est trop demander ? En tous cas ça a été très bien organisé merci à tous.
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email