Vendredi 29 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Diourbel : L'imam Faye entendu puis libéré par la police

Single Post
Diourbel : L'imam Faye entendu puis libéré par la police
Convoqué au commissariat urbain de police de Diourbel pour n'avoir pas respecté l'interdiction de rassemblement hier vendredi, l'imam Aboubacar Faye, qui avait dirigé la prière, a été entendu, ce samedi.

Mais, il est sorti libre du bureau du commissaire Diallo, non sans avoir livré ses explications.

Il faut souligner que lorsqu'il avait été interpellé, hier, l'imam Faye qui avait apprécié la "courtoisie" des limiers qui, selon lui, l'ont traité avec respect, avait expliqué qu'il n'était pas au courant de l'interdiction, a appris Seneweb.

À noter que plusieurs personnalités de la localité, dont le député-maire, Malick Fall, ont joué les bons offices pour un dénouement heureux de cette affaire qui commençait à faire du bruit dans la zone.

L'imam Faye est sorti du commissariat avec un large sourire (voir photo).

liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2020 (20:50 PM)
    Dommage encore du laxisme.
    • Auteur

      Mea Culpa En Rétropédalage

      En Mars, 2020 (21:59 PM)
      imam, j'ai failli t'applaudir pour être un " martyr" de l'islam convaincu...mais ton " je n'étais pas au courant de l'interdiction " est d'une légèreté irreponsable et malhonnête. do wadji, tu as peur de la police. pas n'importe qui , les premiers fiers et redoutables combattants des compagnons du messager psl. combien de sandales abandonnées ont été ramassés par la police ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (22:13 PM)
      l’imam se nomme elhadj niang et non abdoulaye faye comme l’ecrit la presse.l’imam est instituteur à une école élémentaire de diourbel
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (22:30 PM)
      là c'est terrible si vraiment c'est un instituteur. en effet, son instruction lui permet de savoir le danger auquel est confronté notre pays.
  2. Auteur

    En Mars, 2020 (21:07 PM)
    il voulait son buzz....
    Auteur

    En Mars, 2020 (21:26 PM)
    il fallait le tabasser copieusement

    Auteur

    En Mars, 2020 (21:30 PM)
    Sil récidive bastonnez le jus qua.....
    Auteur

    Hiram

    En Mars, 2020 (22:33 PM)
    Je devais eternuer

    J'ai fait A..................

    Tout le monde s'est retourne. J'ai fait A-llah Akbar,

    Tout le monde etait rassure.



    " on va s'en sortir sans sortir"
    Auteur

    En Mars, 2020 (22:49 PM)
    Un imam menteur qui dit qu'il n'était pas au courant...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (08:43 AM)
      et un commissaire qui avale les paroles de l’imam je n’étais pas au courant » !le ridicule ne tue pas.
    Auteur

    Paix

    En Mars, 2020 (04:45 AM)
    Soyons modérés dans nos propos mais cet imam n’a aucune raison d’agir ainsi.

    Nous ne sommes pas plus musulmans que les saoudien qui pourtant ont reporté certains événements (pilier de l’idéal)

    Parfois dieu a plus besoin que nous raisonnons plutôt que d’insulter d’un côté ou de jouer au fanatisme de l’autre.
    Auteur

    Non Non Non

    En Mars, 2020 (07:16 AM)
    Punition exemplaire pour ce genre de factieux récalcitrant, danger public
    Auteur

    Yaya Jammeh

    En Mars, 2020 (07:52 AM)
    Instituteur ou pas, lorsqu'on regarde la tête de ce monsieur on voit tout de suite que nous avons affaire à un idiot. Le bastonner, n'est pas la solution. Mais le confiner à Rebeuss pendant 6 mois au moins, oui. Et surtout ne céder à aucune pression d'où qu'elle vienne pour sa libération. Ah, si mon homonyme était Président du Sénégal. On n'aurait pas enregistré plus de 3 cas de covid-19. Il aurait fait fusiller tous les récalcitrants (imams, immigrés, jeunes de la médina, etc .,,). Avec lui, on en serait jamais arrivé à ces histoires d'état d'urgence et de couvre-feu.
    Auteur

    En Mars, 2020 (08:55 AM)
    Son sourire de vainqueur aux lèvres entouré de ses défenseurs sans aucun respect d’éloignement en dit long sur le personnage et son niveau « intellectuel » !
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2020 (09:32 AM)
    SVP, l'imam n'est pas fautif parce qu'il ne gère et il n'habite pas dans ce quartier. le fautif est le fils aîné du défunt Imam Aboubakar Faye qui se nomme Moussa Faye qui est le responsable moral de la mosquée.

    Quand la police arrivait à la mosquée pour demander le responsable moral de la mosquée, il s'est avéré que le responsable a pris la fuite et c par là que la police a jugé utile de convoqué l'Imam le Samedi au commissariat urbain de Diourbel.
    Auteur

    En Mars, 2020 (10:39 AM)
    Il n était pas au courant ? Il vivait où lui ? Sur l Ile Sarpan ?
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:33 PM)
    Cet imam victime du manque d’information ? Il a dû soudoyer le grassement le commissaire lol
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:45 PM)
    J'espère qu'il ne fera plus le con. Laxisme, ignorance et règne des baol baol inciviques
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:55 PM)
    Niaka jom !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email