Lundi 06 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Diourbel : un conseiller municipal interpellé en pleine séance pour offense au préfet

Single Post
Diourbel : un conseiller municipal interpellé en pleine séance pour offense au préfet

Un conseiller municipal de la ville de Diourbel du nom de Djiby Ndiaye a été cueilli en pleine séance de l’instance communale réunie en session ordinaire par des éléments des forces de police requis par le préfet du département, Saer Ndao, blessé dans son honneur par des propos peu courtois de l’élu prononcés à son endroit.

 

Venu assister mercredi à la réunion du conseil municipal en tant que représentant de l’Etat, le préfet a subi une attaque en règle de M. Ndiaye, évoquant pêle-mêle son retard à la rencontre, ses airs ''de donneur de leçons de morale'', etc. 

 

Cet incident qui a fini par s’arranger a interrompu longuement les travaux du conseil municipal, convoqué entre autres points pour se pencher sur le débat d’orientation budgétaire. 

 

Entre la position ferme du préfet déterminé à faire respecter l’autorité de l’Etat et celle des conseillers municipaux qui assimilent l’interpellation de leur collègue à ''une humiliation'', il a fallu l’intervention de plusieurs bonnes volontés pour apaiser les esprits.

 

Aussi, le conseiller Djby Ndiaye, un des proches d'Aminata Tall, présidente du Conseil économique, social et environnemental, s’est-il rendu à la préfecture pour présenter ses excuses au chef de l’exécutif départemental qui s’était retiré momentanément avant de revenir dans la salle de réunion de la mairie plus tard.

 

Intervenant sur l’incident, beaucoup de conseillers municipaux ont insisté sur la nécessité de former davantage les élus. 

 

Par ailleurs, les conseillers municipaux ont soulevé plusieurs priorités à prendre en compte dans le prochain budget. Il s’agit entre autres de la question de l’éclairage public, de l’enlèvement des ordures, de l’adduction d’eau et de la solidarité envers les indigents et les nécessiteux. 

 

Les questions foncières ont aussi occupé une large place dans les débats pollués par des suspicions et des démentis relatifs à un trafic dont serait coupable un des membres du conseil municipal.

 

Outre le débat d’orientation budgétaire, l’ordre du jour de la session englobait également d’autres points dont l’information sur le budget participatif, la convention entre la commune et le Réseau des cadres du Baol (RECAB) et la désignation des membres du conseil municipal à la commission des marchés. La session était présidée par le quatrième adjoint au maire, El Hadji Ndiaye Diodio.


liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Papi

    En Février, 2013 (23:22 PM)
    Ce sont ces reliques qui ne doivent plus exister:Prefet, Gouverneur,etc....Supprimez la region et mettre a la tete de chaque prefecture un conseil d'elu.
    • Auteur

      Ladakaroise

      En Février, 2013 (23:38 PM)
      diourbel est tellement sans interet que meme les nouvelles qui viennent de l`a-bas sont sans aucun, mais aucun interet.
  2. Auteur

    Indy

    En Février, 2013 (23:22 PM)
    Ridicule! Ces histoires d'offense a l'autorite doivent cesser. Et que se passe-t-il si c'est l'autorite administrative (qui n'est pas elu mais nomme) offense l'elu local?
    Auteur

    Selou

    En Février, 2013 (00:25 AM)
    Un État ne marche pas sur la tête chers amis. Le Préfet c est l État; le president dans le département. Un élu local ne doit lui manquer de respect sous aucun prétexte. Si le monsieur ne s était pas excusé; le préfet aurait pu le faire coffrer pour injures publiques. Et ce ne serait que justice. Il ne faut jamais encourager la faiblesse ou la dégradation de l autorité; il y va de la sécurité de tous.
    • Auteur

      Papi

      En Février, 2013 (00:54 AM)
      en realite on ne doit manquer de respect a personne. prefet ou marchant ambulant,l'honneur d'une personne ne doit pas etre bafoue.l'administration coloniale nous a legue des choses qu'il faut supprimer.le "commandment" territoriale n'a pas sa place dans une democratie.comment un quidam nomme peut avoir l'autorite sur des elu?le pouvoir n'est-il pas au peuple et par le peuple?
    Auteur

    @préfet

    En Février, 2013 (02:11 AM)
    Un Baol-Baol ignard qui injurie un préfet, il faut l'envoyer à "ndougou Sine" :haha: 
    Auteur

    Canada Bis

    En Février, 2013 (03:10 AM)
    LE CONSEILLER municipal amna chance car il n`est tombé ur le préfet BOXEADOR qui avai viollemment bastonné dans son bureau le gueulard deputé nioro, el WACK LY.

    Ensuite wade l`a donné une grande promotion en lui nommant ensuite préfet de mbour aprés lui payer de bonnes vacances en europe.

    Ndax l`ex boy dputé liberal bi dafa commencé wone diakhar meme PA NÉEL (WADE).



    GRAND CONSEIL: LA PROCHAINE FOIS MON PREFET, IL FAUT FAIRE COMME UN MOD' LO OU LE PREFET A. B. DIOP (Le Bombardier de Nioro).
    Auteur

    Wow

    En Février, 2013 (04:53 AM)
    le prefet est venu en retard et veut se faire respecter????

    La bourgoisie de l'Administration Senegalaise ne se connait pas de limite. Mon weeeeee!!!!!!
    Auteur

    Pepes

    En Février, 2013 (14:49 PM)
    CONSEIL MUNICIPAL INDIGNE...LE PREFET N'A NULLEMENT RAISON.DANS TOUT CE QUE RAPPORTE CE JOURNALISTE IL N'YA L'OMBRE D'UNE INSULTE.ARRIVER EN RETARD AUX REUNION EST INDIGNE D'UN PREFET,TOISER LES CONEILLERS ET JOUER AUX DONNEUR DE LEçONS L'EST D'AVANTAGE.LE PREFET DEVRAIT REMERCIER CE CONSEILLER DE LUI DIRE TOUT HAUT CE LES AUTRES PENSENT TOUT BAS!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email