Jeudi 28 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Élections Locales : La tension monte (déjà) à Mbao et à la Patte d'Oie…

Single Post
Élections Locales : La tension monte (déjà) à Mbao et à la Patte d'Oie…
À cinq mois des élections locales, la Commune de Mbao, réputée très politique, est secouée par les tensions pré-électorales.

D'après L'AS qui donne l'alerte, la virulence et le radicalisme dans le discours méritent vraiment d'être apaisés.

Les passes d'armes entre le camp de la majorité présidentielle incarnée par Abdou Karim Sall et l'opposition inquiètent plus d'un.

Les proches du maire Abdoulaye Pouye ont en effet fait une sortie pour accuser le coordonnateur local de l'Apr Abdou Karim Sall de faire des transferts d'électeurs via la ville de Pikine.

"Un faux débat", rétorquent leurs adversaires de l'Apr qui les considèrent comme des politiciens en perte de vitesse et apeurés par les élections pour défaut de bilan.

Cette crise prédit des lendemains sombres pour les élections locales dans cette commune de Mbao où à chaque échéance électorale, des scènes de violences sont enregistrées.

Dans une autre commune particulièrement à la Patte d'Oie, les inscriptions sur les listes électorales polluent l'atmosphère politique.
 
Et ce sont les responsables locaux de Pastef qui montent au créneau pour dénoncer le blocage de l'inscription des primo-votants sur les listes pour défaut de certificats de résidence.
 
Les Patriotes accusent l'équipe municipale actuelle dirigée par l'édile socialiste Banda Diop.
 
Ce dernier a toutefois fait une sortie, sur sa page Facebook, pour se dédouaner et nier toutes les accusations qui lui sont reprochées.


1 Commentaires

  1. Auteur

    Nkhson

    En Août, 2021 (15:53 PM)
    En tout cas les suspicions de fraudes et manoeuvres delictuelles vont bon train. La démocratie et l'esprit consensuel qui la gouverne sont sérieusement malmenés par le régime inique du "Macky". Depuis qu'il est aux commandes du pays, on déplore des élections à processus irréguliers qui lui donne systémiquement "victorieux". Tout est conçu de long en large dans le processus pour emporter les élections. Ce régime et son mentor semblent s'inscrire dans une logique de ne pas perdre des élections dont ils ont organisé, suivant des méthodes machiavéliquement orchestrées. Ils ont une conception trop bornée du pouvoir, qui se résume à s'y maintenir par des moyens pas du tout orthodoxes . Un système mafieux très rodé de tripouillages a été instauré, à travers la conception d'un fichier douteux à plus d'un titre. C'est ce qui explique d'ailleurs cette volonté manifeste de ne pas inscrire les primo votants dans ce fichier, ce qui risque sans doute de fausser les donnes. 

    Face à ce monstre électoral, l'opposition et les forces vives patriotiques de ce pays devront en amont chercher à surveiller de prés tout le processus électoral, et exiger plus de transparence. Il est inadmissible que notre pays continue à regresser sur le plan de la démocratie et des droits citoyens. Nous ne devrons plus laisser une bande mafieuse dicter leurs "lois" à une majorité pour des enjeux de pouvoir. Nous devons faire face à ces "tocards", ces antirépublicains, faussaires notoires afin de faire échouer leurs sinistres desseins pour le salut et l'honneur de la république.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email