Jeudi 09 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Gouvernement élargi à l’opposition : Ces facteurs qui font blocage

Single Post
Gouvernement élargi à l’opposition : Ces facteurs qui font blocage
Dans la perspective d’un probable plan de sortie de crise, le président de la République, en quarantaine dans sa résidence secondaire de Popenguine, envisagerait, selon Walf Quotidien, la mise en place d’un gouvernement élargi. Le journal annonce même l’éventuelle « entrée au gouvernement de certains caciques de l’opposition et de la société civile », pour décrisper la situation sociale très tendue. 

Une hypothèse écartée d’emblée par une certaine opposition notamment Ousmane Sonko qui a très tôt couper court aux rumeurs d’un casting en vue de l’installation d’une équipe d’union nationale.

Le non catégorique de Sonko

Le leader de Pastef qui faisait partie des premiers à répondre à l’appel du président de la République au palais au début de la pandémie, est catégorique : « je n’accepterai jamais un poste venant de Macky Sall. Je ne travaillerai jamais avec le président de la République, Macky Sall. Même si tous les membres de mon parti décidaient de rejoindre Macky». Ce, pour trois raisons : « premièrement, il n’y a aucun aspect sur lequel Macky et moi avons la même vision. Et avoir une vision est la base du travail d’un gouvernement.

Deuxièmement, nous n’avons pas le même programme. J’estime que le Plan Sénégal Émergent (Pse) pour lequel le président Macky Sall a battu compagne n’est pas bon, contrairement à mon programme de campagne adossé à ma vision ». Et enfin, souligne Sonko, « je ne suis pas d’accord avec la manière dont Macky Sall dirige le pays, il ne nous inspire aucune admiration, bien au contraire. Je pense que Macky n’a ni la compétence, ni la légitimité, encore moins le courage que sa mission requiert ».

Les autres points de blocage

En dehors, de ces points, d’autres facteurs non moins importants se dressent contre cette éventualité. Il s’agit entre autres, des contradictions très vives sur la gestion foncière du littoral et dans les zones rurales, le décret consacrant l’honorariat au Cese, la gestion de la Covid-19, les lenteurs et soupçons de scandale autour de la distribution des vivres, la pénurie d’eau en pleine pandémie et les nombreux points d’achoppement dans les discussions du dialogue national.

Toutefois, certaines sources font croire qu’une certaine opposition ‘’docile’’ serait en train d'être consultée en vue d'un enrôlement dans la prochaine équipe qui devra piloter la sortie de crise.

liiiiiiiaffaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    Clé De Sortie Pour Malick Sall

    il y a 1 semaine (16:29 PM)
    Dame justice ne doit pas souffrir du règlement de comptes entre le SG non élu du Sytjust et le garde des sceaux. Si le dernier a fermé le robinet au premier, c'est tant mieux. C'est d'ailleurs ayé le seul greffier qui ne travaille pas. Il mérite à cet effet aucun respect. La chancellerie doit cependant prendre des mesures fermes contre ses complices: les chefs de greffe intérimaires. Ce sont ceux-là qui suivent aveuglément ayé en cherchant à bloquer les greffes quitte à cacher les cachets et certains registres pour neutraliser les greffiers et agents éclairés qui ne suivent pas le mot d'ordre. Que la chancellerie retire les greffes à ces gens-là et les donne à plus compétents

    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (23:38 PM)
      on dirait un magistrat qui parle aka nioo sokhorr té bonn ci greffiers yi. de vrais jaloux et haineux.
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (16:30 PM)
    Sacré Macky!
    Auteur

    Idy 1er Ministre..

    il y a 1 semaine (16:38 PM)
    Noyveau gouvernement: Aminata-honorariat et Mimi Touré pour la déco, Khalifa Sall, issa Sall, Decroix, Momar Diao ascosen, Yaxaam, Dièye et Mr ong 3D... Ça va etre dur pour l'Apr ou le Benno "canal historique"
    Auteur

    X

    il y a 1 semaine (17:20 PM)
    C'est ridicule de donner des réponses sur des questions qui ne sont pas ( officiellement) posées. Dou lép louniou la missal ngua dadi koy gueum, dèl déglou ak sa khél ! Notre You national l'a dit il y'a très longtemps.
    Auteur

    Elargissement

    il y a 1 semaine (17:44 PM)
    Elargir le gouvernement avec une cuillèrée du club des Dialoguistes et une pincée du club des suivistes des camions de kits alimentaires en souffrance (ce sont tjrs les mêmes..) + la crême déco, Moussa Sy et un lieutenant de sonko à défaut de himself, pour le plaisir de nuire..
    Auteur

    Lizi

    il y a 1 semaine (18:00 PM)
    Je ne pense pas que le moment est opportun de changer de gouvernement avec cette situation sanitaire negueul ba senegal guene si gouta gui ba paré
    Auteur

    il y a 1 semaine (18:11 PM)
    lol, j'ai pitié du COJER, et du MEER, vous qui aboyez partout pendant 8 ans , des retraités sont entrain de prendre des poste et des salaire qui devrait vous revenir.

    amléén jom ak fouleu
    Auteur

    il y a 1 semaine (18:12 PM)
    L'opposition ne va jamais monter sur un bateau qui coule ou un avion dans lequel le commandant fait du pilotage à vue. C'est du suicide.
    Auteur

    Senegaal

    il y a 1 semaine (19:09 PM)
    Le mieux et le plus urgent, c'est de dissoudre l'assemblée nationale et organiser des élections en octobre.
    Auteur

    Samourai101

    il y a 1 semaine (19:23 PM)
    En tout cas Sonko a ete clair. Pastef n'acceptera aucune compromission. Nous sommes entrés politique sur la base de principes que sont la bonne gouvernance et le respect des valeurs republicaines, pas pour des postes de ministre or DG ou PCA. La patrie ou la mort et nous vaincrons !!
    Auteur

    Anonyme

    il y a 1 semaine (21:06 PM)
    vérité crue nguir yallah le prochain gouvernement naka si bolé coalition Domi rewmi monsieur le Président
    Auteur

    Deug

    il y a 1 semaine (21:50 PM)
    sonko tu me fais vraiment rire tu es drole ministre sonko quelles sont les qualites tu as pour aspirer à un poste de ministre

    Auteur

    Deug

    il y a 1 semaine (21:54 PM)
    Je refuse un poste ministériel de grâce s’il te plait regardes toi dans une glace

    Et demandes toi si je merite un poste de ministre
    Auteur

    John Dingo

    il y a 1 semaine (09:58 AM)
    Si un citoyen, quel qu'il soit pense que pour entrer dans un gouvernement, il faut avoir une vision politique, il se trompe lourdement puisque dans un attelage gouvernemental on n'a besoin que DES COMPETENCES des ministres pour faire avancer les projets et donner corps à la vision de celui que le peuple a souverainement élu sur la base d'un programme qu'il soumit à sa sanction. Par ailleurs, parler de COMPETENCE en parlant d'un président de la république me semble on ne peu saugrenue et incongru.De quelles competences voudrait-on nous parler? L'aptitude d'un homme à se hisser à la hauteur des enjeux du developpement de son pays ne dépend nullement des diplomes universitaires mais plutot d'une aptitude presque innée chez certains à devellopper une intelligence acuite des situations et de mettre en place des stratégies adaptées pour en venir à bout pour le bonheur du peuple. Aussi l'histoire nous a révélé a suffisance que les pietres présidents du monde étaient dans bien des cas des diplomés d'université et qu'à l'opposé ceux dont l'histoire retiendra leur nom à jamais étaient hélas d'un niveau intellectuel très modeste pour ne pas dire presque bas. Alors, quiquonque est un citoyen patriote, compétent dans un domaine de la vie, se devrait d'accepter d'accompagner son président d'il l'y invite.Toute autre attitude relèverait d'une pure alchimie polico-politicienne sans lendemain. Merci.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email