Jeudi 22 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Karim Wade : "La complicité de Badio Camara avec Macky Sall est manifeste"

Single Post
Karim Wade : "La complicité de Badio Camara avec Macky Sall est manifeste"

Karim Wade a repris la plume. Et il a écrit à Badio Camara, le président de la Cour suprême. Dans sa correspondance, parvenue à Seneweb, l’ancien ministre d’État met en garde le haut magistrat qui a fixé au 30 août l’audience et la composition de la Chambre administrative qui doit juger son pourvoi en cassation contre l’ordonnance du 23 juillet 2018 par laquelle le Tribunal d’instance Hors classe de Dakar se déclare incompétent à examiner le rejet de son inscription sur les listes électorales. Karim Wade considère que Badio Camara est disqualifié pour trancher cette affaire dans la mesure où, affirme-t-il, il figure parmi les principaux exécutants du complot politico-judiciaire dont il se dit victime depuis six ans.

Nous vous proposons l’intégralité de la lettre de Karim Wade. 

LA LETTRE DE KARIM WADE 

"Mes avocats m'ont informé que M. Badio CAMARA, Premier Président de la Cour suprême, nommé par Macky SALL, a fixé au 30 août prochain l'audience et la composition de la chambre administrative qui devra juger mon pourvoi en cassation contre l'ordonnance du 23 juillet 2018 de Mme Aïssatou Diallo BA, Présidente du Tribunal d'Instance Hors Classe de Dakar. Ce tribunal s'est déclaré incompétent pour examiner le rejet arbitraire, sans fondement juridique, de mon inscription sur les listes électorales par les services du ministre de l'Intérieur M. Aly Ngouille NDIAYE.

À la veille de cette audience, je tiens à bien faire comprendre que M. Badio CAMARA est au cœur du dispositif mis en place par Macky SALL pour instrumentaliser la justice contre ses opposants politiques. Il est l'un des principaux exécutants du complot politico-judiciaire dont je suis victime depuis 6 ans. En sa qualité de Premier Président de la Cour suprême, il porte une responsabilité personnelle, directe et écrasante dans les violations de mes droits fondamentaux, constatées par la Cour de Justice de la CEDEAO, le Groupe de Travail des Nations Unies sur la détention arbitraire, ainsi que toutes les juridictions internationales qui se sont prononcées sur ma situation.

Installé par Macky SALL à la tête d'un petit clan de magistrats aux ordres qui ont transformé la justice en annexe du pouvoir exécutif, M. Badio CAMARA a été maintenu à son poste alors qu'il devait partir à la retraite le 9 avril 2017, dans le seul but d'aider Macky SALL à se débarrasser des candidats qui font obstacle à sa tentative d'être réélu à la tête du Sénégal.

Depuis 2012, d'abord comme Président de la chambre pénale de la Cour Suprême, puis comme Procureur général près de la Cour suprême, enfin comme Premier Président de la Cour suprême, M. Badio CAMARA a :

1.    planifié et organisé le 23 mai 2014 le rabat scandaleux de l'arrêt historique de la chambre criminelle de la Cour suprême du 6 février 2014, qui consacrait mon droit d'introduire des recours ou de faire appel contre les décisions de la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI) ;
2.    organisé le rejet systématique des douze recours que j'ai présentés devant la Cour suprême ;
3.    organisé le 20 août 2015 le rejet de mon pourvoi en cassation contre l'arrêt du 23 mars 2015 de la CREI, sans avoir répondu aux arguments de mes avocats ;
4.    refusé d'appliquer l'arrêt de la Cour de Justice de la CEDEAO du 22 février 2013, qui interdisait à la CREI de statuer sur ma situation, et qui constatait que l'interdiction de sortie du territoire décrétée par le Procureur spécial de la CREI était gravement illégale et que la présomption de mon innocence avait été bafouée ;
5.    prolongé ma détention arbitraire en refusant d'appliquer l'avis du 20 avril 2015 du Groupe de Travail des Nations Unies qui a condamné le caractère arbitraire de ma détention et qui a déclaré injuste et inéquitable mon procès devant la CREI ;
6.    violé les règles sur l'impartialité et la neutralité des magistrats pour avoir participé, en présence de juges de la CREI, à une réunion présidée par Macky SALL au cours de laquelle ma condamnation et la durée de mon emprisonnement ont été décidées ;
7.    bloqué le jugement de nombre  de mes recours contre les décisions de la CREI, dont certains sont toujours en attente devant la Cour Suprême depuis plus de 5 ans ;
8.    fait siéger le juge Mamadou BAAL à la séance de la chambre criminelle qui a examiné mon recours contre l'arrêt de la CREI, alors que ce juge avait violé mes droits par des déclarations publiques lorsqu'il était directeur de cabinet du Ministre de la justice. Ce juge a aussi participé à la dissimulation du rapport de la Banque Mondiale et de l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime, qui n'a jamais été versé au dossier de l'instruction et dont l'existence et les conclusions qui m'innocentaient viennent d'être révélées par la presse ;
9.    participé récemment à plusieurs réunions nocturnes au Palais de la République, tenues par Macky SALL en présence d'un membre du Conseil constitutionnel, du Ministre de la Justice et du Ministre de l'Intérieur pour mettre à exécution le rejet arbitraire de mon inscription sur les listes électorales, et aussi organisé le rejet des recours que je pourrai introduire dont celui sur lequel la Cour suprême statuera le 30 août ;
10. Mis sur une voie de garage tous  les magistrats neutres, impartiaux et indépendants de la Cour suprême, notamment ceux qui avaient rendu des décisions qui m'étaient favorables à  la chambre criminelle et à la chambre administrative.

Par ses manœuvres frauduleuses, indignes, M. Badio CAMARA m'a privé du bénéfice des traités internationaux de protection des droits de l'homme et des droits fondamentaux, pourtant garantis par la Constitution de notre pays.

Faut-il également rappeler que M. Badio CAMARA a piloté dans l'ombre pour le compte de son mentor Macky SALL tout le procès de la CREI ? Incontestablement, le Président de la Cour Suprême a fait la preuve qu'il n'est ni impartial, ni indépendant. Il n'est pas qualifié pour organiser le procès juste et équitable qui serait exigé dans tout État de droit.

Pour toutes ces raisons, je ne peux avoir confiance en M. Badio CAMARA, que le sens de l'honneur, de la dignité et de la loyauté s'imposant à un magistrat aurait dû pousser à se disqualifier lui-même, sans attendre que je le fasse à sa place.

La complicité de M. Badio CAMARA avec Macky SALL est manifeste, alors que la Cour suprême a simplement à statuer sur une question de compétence, qui devrait normalement entraîner le renvoi devant un autre président de tribunal d'instance du Sénégal.

Notre justice regorge de magistrats indépendants et honnêtes, professionnels et compétents, ayant la ferme volonté de rendre des décisions impartiales et justes, acceptées par tous et contribuant au respect de l'État de droit et de la démocratie.

Tous ces magistrats incorruptibles sont volontairement écartés par Macky SALL au profit d'autres manipulables. Le moment est venu pour ces magistrats soumis aux ordres de Macky SALL d'être remplacés pour que notre pays retrouve une justice digne de ce nom. Les organisations des droits de l'homme et les ONG de lutte contre la corruption doivent alerter l'opinion publique et demander une enquête internationale indépendante sur l'origine de la fortune démesurée de cette poignée de juges aux ordres qui est sans commune mesure avec celle de la majorité de leurs collègues magistrats.

Pour ma part, je n'accepte pas qu'un seul de mes droits soit violé et piétiné par Macky SALL et son clan de juges aux ordres. Je mènerai vigoureusement, inlassablement, un combat politique pour recouvrer tous mes droits de citoyen sénégalais, pour que la justice et l'État de droit redeviennent la fierté de tous les Sénégalais et qu'il soit mis fin au règne de l'injustice. Il n'y a rien à attendre de cette Cour Suprême actuelle présidée par M. Badio CAMARA qui est devenue une annexe du palais présidentiel, et qui, en aucune manière, ne décidera de mon sort.

Ne pouvant obtenir justice dans mon propre pays, je saisirai toutes les juridictions internationales pour faire respecter mes droits fondamentaux et pour que soient imposées à Macky SALL et à son clan mon inscription sur les listes électorales et mon éligibilité afin qu'ils soient balayés du pouvoir au soir du 24 février 2019."

Article_similaires

59 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:31 PM)
    Karim neu niew, il faut mou méti, nieuweul!!!!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (20:41 PM)
      ils vont encore tenter d’assassiner le président de la cours suprême.
      karim pourquoi tu ne peux même pas voyager en france avec ton passeport français et la patrie et celle de ta mère?
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (20:50 PM)
      mais il faut venir tu es un lache pourquoi tu fuis? accepte le face à face au lieu de nous.écrire des lettres chaque jour
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (20:51 PM)
      karim, qui es-tu pour menacer une institution avec des termes aussi irrévérencieux? . en fait avec toi c'est la menace quoi, genre "je vais te casser"
      tu ne casseras personne car tu ne seras jamais président
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (21:28 PM)
      les mensonges du pds . karim ne s'interesse plus du senegal depuis qu'il a quitté la prison .ils pondentdes articles à son nom pour essayer de mettre le feu au senegal. ce sont une bande de voyoux. karim sait bien qu'il n'est pas aimé des senegalais.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (21:33 PM)
      vous qui ecrivez à son nom dites nous qu'est ce qui l'empéche d'aller en france . pourquoi ses parents sont ils obligés d'aller lui rendre visite . il existe vraiment des naïfs au senegal
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (22:20 PM)
      ndeyssan, là-bas dans le désert qatari où il crèche, le soleil doit darder fort ses rayons. il faut le comprendre. un coup de soleil est vite arrivé et bonjour les délires. un conseil : mettre sur la tête une serviette imbibée d'eau (très) fraîche.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (23:01 PM)
      karim nous te soutenons mais il faut venir mener le combat ici.
      daccord tu as de petits enfants mais la vie est un choix.

      tant que tu restera laba ils vont continuer à piétiner tes droits.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (23:01 PM)
      karim nous te soutenons mais il faut venir mener le combat ici.
      daccord tu as de petits enfants mais la vie est un choix.

      tant que tu restera laba ils vont continuer à piétiner tes droits.
    • Auteur

      Lysa

      En Août, 2018 (01:50 AM)
      wade a reussi son coup ,il a en effet reussi a imposer karim comme le candidat incotournable mais il a , du coup, reussi à maintenir macky au pouvoir en reduisant à neant les chance du pds..
      il avait dit que les liberaux sont là pour 50 ans et c'est ce qui va arriver si macky passe correctement le relai.
      karim est juste le pion pour barrer la route aux autres pretendant du pds .
      en y reflechissant bien ,on voit que wade a reussi à avoir l'argent de karim ,une certaine emprise sur macky ;il a ecarté idy en qui il n'a pas confiance et enfin obliger macky à finir ses chantiers.
      la seule erreur de ce monstre politique reste le derapage ordurier dont il est coutumier.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (02:52 AM)
      je vais voter pour toi si tu promets de mettre en place une justice saine et complètement indépendante. mais vous êtes tous pareils v.macky a sali les magistrats...mais yen gnepp pa yen.
  2. Auteur

    Xeme

    En Août, 2018 (20:31 PM)
    Et vous pensez pour quoi Macky Sall a manigancé pour l'empêcher d'aller à la retraite ?
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Août, 2018 (21:44 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Août, 2018 (21:45 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Août, 2018 (21:45 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: .
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
      al karim ! al qalam ! karim meissa wade 2019 dina dem ! ku dem mu dem ! ku demul mu dem !
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:35 PM)
    Le combat c'est dans les rues si vous voulez etre candidat. Seul la violence peut faire reculer macky sall dans sa logique de confiscation de nos suffrages.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (20:53 PM)
      "le combat c'est dans les rues".
      cette phrase à elle seule résume le philosophie du pds depuis 40 ns: le banditisme d'État institutionnalisé par une bande de voyous. pds comme apr vous nous emmerdez. ce pays ne vous appartient pas.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (21:00 PM)
      les services secret savent déjà qu'il y aura de la violence.... et ceci ne sera pas du tout bon pour tanor et moustapha niass... car l'heure cette fois ci niass n'aura pas le temps de ramasser une pierre.....
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:37 PM)
    Nous liberer des liberaux Macky, Idy, Karim est devenu une affaire de salubrité publique. Depuis 2000 le Sénégal a amorcé une pente dangereuse. Il est temps de remettre le pays sur les rails en le mettant entre des mains propres
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:46 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:47 PM)
    Macky va dégager avec ses juges corrompus qui bafouent toutes les conventions internationales signées par le Sénégal
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:55 PM)
    Waye doul Karim!!!

    On ne veut pas de toi au Sénégal. Trop nonchalant et voleur des bien du Sénégal.

    Merdes!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (22:03 PM)
      poste 7 il faut dire moi pas nous care en se me concerne je ne t autorise pas de parler a mon nom stp parlez a votre nom moi j attends le jours j pour accomplir mon droit nous réfléchissons comme vous
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:57 PM)
    Oh karim qui menace nos institutions et la mémoire des senegalais. Reviens avec tes arguments et nous verrons .
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:59 PM)
    Lui nous emmerde.sil ya deal Karim est dans le deal.rentre dans ce pays tu veux gouverner et explique a ce peuple tu demandes des voix comment tu as été libéré et exilé.Sinon tu la fermes et resté dans ce Quartier si loin des réalité s de ce pays .
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:08 PM)
    inchallah Karim sera président
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:08 PM)
    karim wade inchahallah un jour sera democratiquement elu President de la republique du senegal grace a la volonte du peuple.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (10:37 AM)
      inch'allah touts les candidats seront présidents en 2019.
      ils seront tous logés au palais avec femmes et enfants.
      comme ça tout le monde sera servi et le sénégal avancera
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:08 PM)
    Karim et Macky sont pareils
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:08 PM)
    Karim et Macky sont pareils
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:09 PM)
    Il faut pas nous faire le coup de feu Me Seye. De quoi inciter certains esprits etroits et mal intentionnes.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:10 PM)
    C'est clair. Ils sont tous comme des crimes de sa majesté Macky.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:10 PM)
    Namenala way. Reviens,sinon Sonko récupérera tout. Sa sera foutu pour toi
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:14 PM)
    Eh ben Badio Camara est habillé pour l'hiver prochain
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:19 PM)
     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :rigolo:  :rigolo: 
    Auteur

    Le Vrai

    En Août, 2018 (21:35 PM)
    Derrière ce courrier se cache probablement le même avocat qui défendit Khalifa Sall. Trop de phrases similaires.

    La question : qui écrit au nom de Karim Wade ou de Khalifa Sall.



    Le vrai.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:36 PM)
    Toutes ces lettres sont de Babacar Gaye ou d'Amadou Sall
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:46 PM)
    Karim Wade ne connait pas Badio Camara. Toutes ces lettres sont de quelques personnes du PDS. Faut oublier Karim, il ne peut pas etre candidat.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:49 PM)
    Ce parti est devenu une calamité pour le Sénégal. Depuis que le PDS a quitté le pouvoir ils souhaitent que le chaos s'installe dans ce pays.

    Entendre des hommes d'état dire qu'ils vont empêcher la tenue des élections car n'osant pas se décider pour trouver un candidat en dehors de la famille Wade.

    C'est une perte de temps et d'énergie pour eux . Pitié de ces cons qui se font manipuler par un vieux et son fils. Parti watsapp
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:55 PM)
    simple question : BADIO c'est quelle langue?  :bip-bip: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:00 PM)
    c'est BAAAADIO ou BADIO :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  à l'oral j'entend baaaadio mais à l'ecrit c'est badio  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  

    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:04 PM)
    Karim est détestable à bien des égards mais hélas il a tout à fait raison sur ce magistrat.

    Donc oui, cette justice là est à revoir. Un pays ne peut pas émergé dans des conditions pareilles. Je pense que si on mettait un non politicien professionnel, les choses iraient mieux.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:04 PM)
    Macky Sall tu e fini boy bi xadioul thi yaw,ki mooy domou Abdoulaye wade..



    Karim a perdu une bataille mais pas la guerre..
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:08 PM)
    Karim wade le voleur le plus audacieux du monde
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:08 PM)
    Karim wade le voleur le plus audacieux du monde
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (22:21 PM)
      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc
      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc
      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc
      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc
      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc
      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc
      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:08 PM)
    Karim wade le voleur le plus audacieux du monde
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:20 PM)
    Karim tu nous empeste l'air, si tu es garçon, vient le prouver;Tes menaces sont comme le pipi du chat contre le mur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (22:24 PM)
      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc

      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc

      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc

      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc

      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc

      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc
      petrotim sall,mbaye prodac,nièbè hanne..etc
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:22 PM)
    LA JUSTICE SÉNÉGALAISE TRAVERSE UNE SÉRIEUSE CRISE DE CONFIANCE



    ET CEUX QUI N ONT AUCUNE CONFIANCE EN ELLE ONT RAISON







    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:32 PM)
    Ce Karim est un poltron et ceux qui écrivent en son nom sont des lâches. Karim donowoul Gorgui, sil était clean il epargerait le vieux les deplacements Paris/ Doha/Paris.



    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:44 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (00:13 AM)
    Karim migui nieuw dal séne ka
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (01:18 AM)
    Oh he Karim, et nos 138 milliards??? Ils sont où??? Répond à cette question d'abord.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (01:50 AM)
    POURQUOI KARIM NE PART PAS EN FRANCE..PDS POURQUOI VOUS NE POSEZ PAS CETTE QUESTION?
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (07:01 AM)
    karim le fainéant tu veux que les gens te balisent le terrain à chaque fois . Ce gosse ne fait jamais d’éfforts et veut que la facilité
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (07:13 AM)
    Sabotage organisé des élections ou décryptage du maquis

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais. . 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections.Wade, avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils délocalisés et 500 mille emplois aux jeunes, est volontairement incapable de nous livrer sans discrimination régionalo-ethnique des cartes d’électeur.

    Le processus électoral est miné de A à Z comme dans le maquis. Comble de népotisme, de clanisme et de combinazione, c’est Aliou SAll DG de la caisse des dépôts et de consignations, frère de Maky, qui reçoit la caution des adversaires de Maky ! Pour la petite histoire Maky a taillé sur mesure le poste pour son frère de sang à la veille de sa nomination, en arrachant à l’ARMP, un droit de regard sur ce qui se passe à la CDC. Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle, avec un âge max pour les candidats. Maky invente le parrainage citoyen universel, avec 53.457 signatures au minimum, pour éliminer des adversaires qu’il n’ose pas affronter démocratiquement. Macky parraine des candidats fantoches aux différentes élections. Maky choisit et élimine les candidats de son choix à toutes les élections en manipulant la mackystrature ; demandez à Karim et Khalifa. Le parrainage permet à Maky de faire le tri de ses adversaires qui réussiront à passer après le tamis de la justice. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote, la proclamation des résultats. Seuls Maky et les 40 voleurs du suffrages du peuple détiennent le fichier électoral. Lors des législatives de juillet 2017, Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Des mauritaniens de son ethnie franchissent le fleuve pour s’inscrire en masse sur les listes électorales. Farba ngom dit que le Fouta est le titre foncier de Macky. Maky avait 5 ans pour préparer les législatives de 2017. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans. Les 6.210.000 électeurs votent ou pas comme Maky le veut. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. Le vote a démarré à 18 heures à Touba, telle fut la volonté de Maky.1.021.502 électeurs n’ont pas vu la couleur de leur carte. 1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé car Macky qui avait voté par force sans pièces à Fatick en 2007 l’a voulu ainsi. Relisez Althusser. Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à Abdoulaye Daouda Diallo, l’appareil idéologique confié à Yaya Abdoul Kane ministre des télécoms, chargé en plus du centre national d’Etat civil qui manipule les données démographiques avec fichage de tous les sénégalais dès la naissance, Chérif Diallo Directeur des TIC, Elhadji Ndiaye 2S TV PCA de la société sénégalaise de télédiffusion, Racine Talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou Karim Sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta, Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hôtel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012, comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan, pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où Wade refuserait de céder le pouvoir. La RTS, Youssou Ndour le ministre bodio bodio, en conflit d’intérêt avec son Groupe Falaat Maky, 2 S TV, le Quotidien, Libération, etc., font le reste du travail de propagande digne de la radio des mille collines du Rwanda. L’appareil économique étatique est sous la botte de son ethnie. Tout le Ministère de l’Economie dirigé par Amadou BA, est au service de son ethnie. Pour acheter les consciences, Maky invente soudainement en vue de la présidentielle de 2019, la délégation à l’entreprenariat rapide(DER) avec un budget officiel de 30 milliards de FCFA par an. La corruption de masse est en marche, arrachant ainsi toute dignité à l’électeur. L’OFNAC est une grosse arnaque, et ce n’est pas l’IGE Nafi Ngom Keita qui avait osé convoquer Aliou Sall le frère de Maky qui dira le contraire.

    Case Rebeuss, il n’y a que les wolofs qui y séjournent dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa, victimes de méthodes et procès dignes du nazisme et du stalinisme. Mamadou Dia avait même, selon RFI, tenté un coup d’Etat depuis Dakar contre Sekou Touré dans les années soixante pour soutenir ses parents peul fouta de la Guinée. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor, ont initié cette coalition ethnique depuis 1960. Maky la perpétue avec le PM Dione. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale et de la gendarmerie. En plus de la toucoulorisation à outrance de la république par des nominations, Maky veut changer la donne démographique du Sénégal en inscrivant en masse les peuls Fouta de la Guinée sur les listes électorales. Maky veut brûler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La mackystrature récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !

    Les sénégalais ont tranquillement vaqué à leurs occupations le lendemain des défaites de Diouf et de Wade, pour le pouvoir, rien que pour le pouvoir, pour tout le pouvoir. Le PSE ce sont les Petrotimbo faye gaz Sall émergents. Maky fait tout pour immerger le Sénégal dans un océan de larmes, de feu, de sang, de cimetières.

    Attention danger, l’ethnicisme émerge !



    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (07:14 AM)
    Sabotage organisé des élections ou décryptage du maquis

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais. . 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections.Wade, avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils délocalisés et 500 mille emplois aux jeunes, est volontairement incapable de nous livrer sans discrimination régionalo-ethnique des cartes d’électeur.

    Le processus électoral est miné de A à Z comme dans le maquis. Comble de népotisme, de clanisme et de combinazione, c’est Aliou SAll DG de la caisse des dépôts et de consignations, frère de Maky, qui reçoit la caution des adversaires de Maky ! Pour la petite histoire Maky a taillé sur mesure le poste pour son frère de sang à la veille de sa nomination, en arrachant à l’ARMP, un droit de regard sur ce qui se passe à la CDC. Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle, avec un âge max pour les candidats. Maky invente le parrainage citoyen universel, avec 53.457 signatures au minimum, pour éliminer des adversaires qu’il n’ose pas affronter démocratiquement. Macky parraine des candidats fantoches aux différentes élections. Maky choisit et élimine les candidats de son choix à toutes les élections en manipulant la mackystrature ; demandez à Karim et Khalifa. Le parrainage permet à Maky de faire le tri de ses adversaires qui réussiront à passer après le tamis de la justice. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote, la proclamation des résultats. Seuls Maky et les 40 voleurs du suffrages du peuple détiennent le fichier électoral. Lors des législatives de juillet 2017, Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Des mauritaniens de son ethnie franchissent le fleuve pour s’inscrire en masse sur les listes électorales. Farba ngom dit que le Fouta est le titre foncier de Macky. Maky avait 5 ans pour préparer les législatives de 2017. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans. Les 6.210.000 électeurs votent ou pas comme Maky le veut. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. Le vote a démarré à 18 heures à Touba, telle fut la volonté de Maky.1.021.502 électeurs n’ont pas vu la couleur de leur carte. 1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé car Macky qui avait voté par force sans pièces à Fatick en 2007 l’a voulu ainsi. Relisez Althusser. Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à Abdoulaye Daouda Diallo, l’appareil idéologique confié à Yaya Abdoul Kane ministre des télécoms, chargé en plus du centre national d’Etat civil qui manipule les données démographiques avec fichage de tous les sénégalais dès la naissance, Chérif Diallo Directeur des TIC, Elhadji Ndiaye 2S TV PCA de la société sénégalaise de télédiffusion, Racine Talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou Karim Sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta, Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hôtel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012, comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan, pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où Wade refuserait de céder le pouvoir. La RTS, Youssou Ndour le ministre bodio bodio, en conflit d’intérêt avec son Groupe Falaat Maky, 2 S TV, le Quotidien, Libération, etc., font le reste du travail de propagande digne de la radio des mille collines du Rwanda. L’appareil économique étatique est sous la botte de son ethnie. Tout le Ministère de l’Economie dirigé par Amadou BA, est au service de son ethnie. Pour acheter les consciences, Maky invente soudainement en vue de la présidentielle de 2019, la délégation à l’entreprenariat rapide(DER) avec un budget officiel de 30 milliards de FCFA par an. La corruption de masse est en marche, arrachant ainsi toute dignité à l’électeur. L’OFNAC est une grosse arnaque, et ce n’est pas l’IGE Nafi Ngom Keita qui avait osé convoquer Aliou Sall le frère de Maky qui dira le contraire.

    Case Rebeuss, il n’y a que les wolofs qui y séjournent dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa, victimes de méthodes et procès dignes du nazisme et du stalinisme. Mamadou Dia avait même, selon RFI, tenté un coup d’Etat depuis Dakar contre Sekou Touré dans les années soixante pour soutenir ses parents peul fouta de la Guinée. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor, ont initié cette coalition ethnique depuis 1960. Maky la perpétue avec le PM Dione. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale et de la gendarmerie. En plus de la toucoulorisation à outrance de la république par des nominations, Maky veut changer la donne démographique du Sénégal en inscrivant en masse les peuls Fouta de la Guinée sur les listes électorales. Maky veut brûler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La mackystrature récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !

    Les sénégalais ont tranquillement vaqué à leurs occupations le lendemain des défaites de Diouf et de Wade, pour le pouvoir, rien que pour le pouvoir, pour tout le pouvoir. Le PSE ce sont les Petrotimbo faye gaz Sall émergents. Maky fait tout pour immerger le Sénégal dans un océan de larmes, de feu, de sang, de cimetières.

    Attention danger, l’ethnicisme émerge !



    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (07:16 AM)
    Prisonniers politiques du Maquis Sall et délit d’opposition







    Khalifa Sall député Maire de Dakar candidats PR

    Hissein Habré Président du Tchad

    Karim Wade Ministre d’Etat PDS candidat PR

    Cheikh Alassane Séne Chef de parti

    Imam Alioune Badara NDaw

    Thierno ousmane sy fils de cheikh tidiane Sy ministre PDS

    Diony Bâ PDS

    Pape Mamadou Pouye PDS

    Amadou Kane Diallo ex PDS qui a transhumé

    Ousmane Ngom ex Ministre PDS qui a transhumé

    Samuel Sarr ex Ministre PDS qui a transhumé

    Sidy Lamine Niasse PDG walf

    Mamadou Mouth Bane journaliste

    Bibo Bourgi, ami de Karim Wade

    Pape Samba Diassé PDS

    Ndéye Khady Gueye PDS,

    Tahibou Ndiaye PDS

    Aidara Sylla PDS

    Serigne Assane Mbacké PDS

    Samuel Sarr ex PDS qui a transhumé

    Bara Gaye Maire PDS

    Aida Ndiongue PDS

    Omar Sarr secrétaire général adjoint du PDS

    Toussaint Manga député, responsable jeunes PDS

    Cheikh Ahmadou Bamba Bâ PDS

    Maître Amadou Sall Ministre PDS

    Mouhamadou Lamine Massaly PDS

    Moise Rampino PDS

    Bachir Diawara Chef de cabinet karim wade PDS

    Aminata Nguirane Karimiste PDS

    Bamba Fall Maire de la Médina

    Maguette Bâ PDS

    Bassirou Samb PDS

    cheikh Dieng Maire PDS Djeddah thiaroye kow

    Abba mbaye, PS pro khalifa

    Serigne Saliou Mbacké Diop PDS

    Bira Kane Ndiaye PDS

    Abdourahmane Mbaye PDS

    Yaya bodian PDS

    Cheikh Tidiane Sall PDS

    Abdoulaye Wane PDS

    Amina Sakho PDS pro karim

    Maimouna Bossou PDS pro karim

    Demba Dan PDS

    Rilk Dacleu PDS

    Barthélémy Dias Maire Mermoz sacré Coeur

    Mbaye Touré

    Yahya Bodian

    ,Amadou Mokhtar Diop

    Ibrahima Yatma Diop

    Fatou Touré

    Ibrahima Touré

    Abdoul Aziz Diop PDS



    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (07:26 AM)
    karim president
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (07:52 AM)
    Tu nous casses les ........

    Toute cette merde c’est vous qui lavez installée
    Auteur

    Dev

    En Août, 2018 (08:19 AM)
    Merci poste 11 au moin un politologue qui réfléchit
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (08:42 AM)
    un prince héritier de son père, k Wade ne sera jamais président de la république , de la France peut être.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (08:46 AM)
    Ouf, ils ont enfin compris que l'albinos est une poule mouillée!
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (09:09 AM)
    il faut voir un peu plus loin et comprendre que karim est libre de tous ses mouvements, va en france à chaque fois que de besoin, et pour cela il n'a pas besoin d'alerter tout le monde. Il peut y aller sans se faire remarquer, comme ''maquis'' rend viste à ses parents et on n'en parle jamais. Et pourtant ''maquis'' rend viste à ses parents. Qui nous dit meme que karim n'est pas prés de son père?
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (09:27 AM)
    Je m'appelle Mamadou Diaye, je suis wolof de père et peulh de Guinée par ma mère. les gens qui postent des idioties ethniques sur Seneweb ne sont autre que les membres de cette misérable ethnie Malinké qui vit en guinée. Cette ethnie voue une haine et une jalousie viscérale à l'encontre des peulh. parce que ceux ci les depassent à tous les niveaux. En guinée, les malinké sont les plus pauvres bien qu'il gère le pouvoir ,c'est une petite minorité qui détourne l'argent du contribuable guinéen.

    en guinéé, les belles maisons, les affaires, à l'école, l Ils sont devenus si amère depuis nos filles ont décider de n'épouser que les plus riche d'entre eux et Dieu seul sait ils sont combien qu'on peut les compter au bout du doigt.

    Les malinké ont connu un genocide en 1985 avec le regime de lansana conté, ils n'échapperont à un deuxième.

    Ecouter l'émission ALAIN FOKA de conté à condé vous allez découvrir l'envie du pouvoir de ces sauvages, très sales et bêtes.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (10:08 AM)
    Karim est impoli et mal élevé..il doit comprendre que les institutions de la république doivent être respectées . les sénégalais ne doivent pas cautionner ce genre de déclarations.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (11:17 AM)
    Que signifie badio?
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (11:41 AM)
    karim rék
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:08 PM)
    bonjour mollwxc
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:28 PM)
    Voila un candidat à la Presidence du Senegal qui passe son temps à communiquer avec son "peuple' par voie epistolaire et tjrs à distance et dont on peut douter de l'auteur ,et pourtant il existe pour authentifier ses ecrits de nouvelles technologies comme les audios etc ..esperons que malgré" l'exil" doré dont il se plaint ,il viendra mettre un bulletin dans l'urne de sa delivrance .
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:33 PM)
    Sabotage organisé des élections ou décryptage du maquis

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais. . 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections.Wade, avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils délocalisés et 500 mille emplois aux jeunes, est volontairement incapable de nous livrer sans discrimination régionalo-ethnique des cartes d’électeur.

    Le processus électoral est miné de A à Z comme dans le maquis. Comble de népotisme, de clanisme et de combinazione, c’est Aliou SAll DG de la caisse des dépôts et de consignations, frère de Maky, qui reçoit la caution des adversaires de Maky ! Pour la petite histoire Maky a taillé sur mesure le poste pour son frère de sang à la veille de sa nomination, en arrachant à l’ARMP, un droit de regard sur ce qui se passe à la CDC. Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle, avec un âge max pour les candidats. Maky invente le parrainage citoyen universel, avec 53.457 signatures au minimum, pour éliminer des adversaires qu’il n’ose pas affronter démocratiquement. Macky parraine des candidats fantoches aux différentes élections. Maky choisit et élimine les candidats de son choix à toutes les élections en manipulant la mackystrature ; demandez à Karim et Khalifa. Le parrainage permet à Maky de faire le tri de ses adversaires qui réussiront à passer après le tamis de la justice. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote, la proclamation des résultats. Seuls Maky et les 40 voleurs du suffrages du peuple détiennent le fichier électoral. Lors des législatives de juillet 2017, Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Des mauritaniens de son ethnie franchissent le fleuve pour s’inscrire en masse sur les listes électorales. Farba ngom dit que le Fouta est le titre foncier de Macky. Maky avait 5 ans pour préparer les législatives de 2017. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans. Les 6.210.000 électeurs votent ou pas comme Maky le veut. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. Le vote a démarré à 18 heures à Touba, telle fut la volonté de Maky.1.021.502 électeurs n’ont pas vu la couleur de leur carte. 1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé car Macky qui avait voté par force sans pièces à Fatick en 2007 l’a voulu ainsi. Relisez Althusser. Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à Abdoulaye Daouda Diallo, l’appareil idéologique confié à Yaya Abdoul Kane ministre des télécoms, chargé en plus du centre national d’Etat civil qui manipule les données démographiques avec fichage de tous les sénégalais dès la naissance, Chérif Diallo Directeur des TIC, Elhadji Ndiaye 2S TV PCA de la société sénégalaise de télédiffusion, Racine Talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou Karim Sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta, Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hôtel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012, comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan, pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où Wade refuserait de céder le pouvoir. La RTS, Youssou Ndour le ministre bodio bodio, en conflit d’intérêt avec son Groupe Falaat Maky, 2 S TV, le Quotidien, Libération, etc., font le reste du travail de propagande digne de la radio des mille collines du Rwanda. L’appareil économique étatique est sous la botte de son ethnie. Tout le Ministère de l’Economie dirigé par Amadou BA, est au service de son ethnie. Pour acheter les consciences, Maky invente soudainement en vue de la présidentielle de 2019, la délégation à l’entreprenariat rapide(DER) avec un budget officiel de 30 milliards de FCFA par an. La corruption de masse est en marche, arrachant ainsi toute dignité à l’électeur. L’OFNAC est une grosse arnaque, et ce n’est pas l’IGE Nafi Ngom Keita qui avait osé convoquer Aliou Sall le frère de Maky qui dira le contraire.

    Case Rebeuss, il n’y a que les wolofs qui y séjournent dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa, victimes de méthodes et procès dignes du nazisme et du stalinisme. Mamadou Dia avait même, selon RFI, tenté un coup d’Etat depuis Dakar contre Sekou Touré dans les années soixante pour soutenir ses parents peul fouta de la Guinée. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor, ont initié cette coalition ethnique depuis 1960. Maky la perpétue avec le PM Dione. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale et de la gendarmerie. En plus de la toucoulorisation à outrance de la république par des nominations, Maky veut changer la donne démographique du Sénégal en inscrivant en masse les peuls Fouta de la Guinée sur les listes électorales. Maky veut brûler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La mackystrature récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !

    Les sénégalais ont tranquillement vaqué à leurs occupations le lendemain des défaites de Diouf et de Wade, pour le pouvoir, rien que pour le pouvoir, pour tout le pouvoir. Le PSE ce sont les Petrotimbo faye gaz Sall émergents. Maky fait tout pour immerger le Sénégal dans un océan de larmes, de feu, de sang, de cimetières.

    Attention danger, l’ethnicisme émerge !





    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:33 PM)
    KARIM COMME KHALIFA

    Réveillez-vous sénégalais !coup d’état politique, coup d’Etat électoral permanent !sabotage organisé des élections, Karim comme khalifa traqués pour des raisons politiques et ethniques, avez-vous vu maky traquer un poular ou un membre de l’Alliance des poulars de la Ripoublique APR? Nafi OFNAC virée pour avoir osé convoquer Aliou sall. Aliou Sall DG de la CDC, Maky arrache à l’ARMP un droit de regard sur ce que fait son frère qui gère des milliards exempts de contrôle. Pour maky, il faut éliminer avant la présidentielle les candidats wolofs sérieux en oubliant la leçon de Moïse dégageant le pharaon. Le verdict de Maky est dans la poche du juge. Tout le reste c’est théâtre et mackillage juridique de sa Mackystrature destinés à la consommation des moutons, à l’explosion de l’audimat des medias manipulés et aux frais d’honoraires des avocats. Maky délivre aux organismes de contrôle comme l’IGE, la Cour des comptes, ARMP, OFNAC des ordres de mission ciblée vers ses adversaires, reçoit les rapports, fait le tri, met le coude sur les dossiers de son clan, sélectionne et dicte la conduite à la justice qui organise un simulacre de procès.

    La mackysctrature ne rend pas la justice, elle rend service à Macky

    Hé Macky, si t’es garçon , ose affronter Karim et Khalifa !

    Karim , deuxième après les lègislatives truquées, wolof , maky l’exclut

    Khalifa, troisième après des législatives truquées , wolof maky l’exclut

    Attention danger avec l’ethnicisme émergen



    Auteur

    Sah

    En Août, 2018 (13:05 PM)
    Toutes ces soit disantes sorties ecrites de Karim ne sont ni paraphées ni signées de sa main. Et les journalistes s'empressent de les relayer. Qu'est-ce qui l'empêche de

    faire des sorties vidéo pour que les gens le credibilisent ? S'il voulait réellement s'adresser à ses sympathisants il l'aurait fait en video.Vous journalistes c'est la question qu'il faut poser aux gens du PDS. La vérité est que Karim n'est même pas demandeur de son statut de candidat. Tout ce qu'il voulait c'est sortir de prison. Le PDS s'est enterré dans la tombé qu'il a lui même creusée. Karim ne

    veut plus revenir au Sénégal.Souleymane Ndéné devait aller jusqu'au bout de sa pensée et tout assumer au lieu de faire dans le "sentimenlisme". Il a voulu seulement rétablir une vérité : contrairement à ce que les gens du PDS criaient sous tous les toits que Karim n'a jamais été demandeur de grâce c'est lui même qui suppliait les gens d'intercéder en sa faveur auprès de Macky . Et ça il faut l'assumer Jules. Et.... bêtement le PDS se retrouve comme ça sans candidat. Et.... logique pour logique ils sont obligés d'empêcher que les élections se déroulent pour corriger cette énorme gaffe. Vous les autres de l'opposition ne tombez pas dans ce piège au risque de vous enterrer dans la même...tombe.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (13:05 PM)
    merci karim
    Auteur

    Sah

    En Août, 2018 (13:14 PM)
    Toutes ces soit disantes sorties ecrites de Karim ne sont ni paraphées ni signées de sa main. Et les journalistes s'empressent de les relayer. Qu'est-ce qui l'empêche de faire des sorties vidéo pour que les gens le credibilisent ? S'il voulait réellement s'adresser à ses sympathisants il l'aurait fait en video.Vous journalistes c'est la question qu'il faut poser aux gens du PDS. La vérité est que Karim n'est même pas demandeur de son statut de candidat. Tout ce qu'il voulait c'est sortir de prison. Le PDS s'est enterré dans la tombé qu'il a lui même creusée. Karim ne veut plus revenir au Sénégal.Souleymane Ndéné devait aller jusqu'au bout de sa pensée et tout assumer au lieu de faire dans le "sentimenlisme". Il a voulu seulement rétablir une vérité : contrairement à ce que les gens du PDS criaient sous tous les toits que Karim n'a jamais été demandeur de grâce c'est lui même qui suppliait les gens d'intercéder en sa faveur auprès de Macky . Et ça il faut l'assumer Jules. Et.... bêtement le PDS se retrouve comme ça sans candidat. Et.... logique pour logique ils sont obligés d'empêcher que les élections se déroulent pour corriger cette énorme gaffe. Vous les autres de l'opposition ne tombez pas dans ce piège au risque de vous enterrer dans cette même...tombe.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (13:15 PM)
    thiey BAADIO amal diom li niawna
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (03:37 AM)
     :taz-smile: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR