Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Landing Savané sur l'affaire Khalifa Sall : "J'ai toujours montré mon désaccord sur ce dossier"

Single Post
Landing Savané sur l'affaire Khalifa Sall : "J'ai toujours montré mon désaccord sur ce dossier"

Article_similaires

33 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (18:50 PM)
    la seule croissance visible monsieur c' est le ventre du patron, son frere et ses enfants. Parole de specialiste de la santé !
    • Auteur

      Yero

      En Février, 2018 (20:31 PM)
      bien sur tu ne vas pas etre d accord au temps de abdoulaye il a largement bénéficié des fonds politiques je crois aussi sa femme était plus ou moins mêlée dans des affaires louches .
      comme on dit il faut vite éteindre l incendie sinon le voisin sera touché.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (20:48 PM)
      fichtre, nom de koch barma fall, mais où est passé le brillant landing savané des années 1974-2000 ?

      où est passé le brillant intellectuel, économiste-statisticien qui a aurait pu être président de la république s'il n'avait pas commis la fatale erreur de suivre abdoulaye wade en 2000 ?

      mais pardi où est donc passé le mari de la brillantissime marie-angélique sagna considérée comme la pionnière du féminisme et des luttes pour l'émancipation de la femme en afrique ?

      quelque part embourbé dans une bourgeoisie insolente arrosée de billets
      de cfa qu'il combattait naguère farouchement, me répondrait-on.

      quel gâchis ! qu'il est méconnaissable, le jallarbiste en-chef de
      l'aj/mrdn des années de braise !

      au secours, rendez-nous notre landing savané. !

      miraks
  2. Auteur

    Nene

    En Février, 2018 (19:59 PM)
    Il fait vraiment pitié, ce Landing. Et dire qu’il y a encore quelques individus qui croient encore à ce qu’il dit.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:59 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:59 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:59 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:59 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:59 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:59 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (20:17 PM)
    Ferme là et Bouffe
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (20:17 PM)
    Bien dit mr savané,nous sommes de tout cœur avec toi

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (22:33 PM)
    Reddition des comptes ou reglement de comptes, nous demandons la justice.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (07:08 AM)
    Mais l'audit devait porter sur tout le processus électoral et non sur le seul fichier!!!!! C'est là toute la polémique M. Savané et apparemment vous n'avez rien compris.
    Auteur

    Momotaro

    En Février, 2018 (07:45 AM)
    Landing Savane est l'archetype d'une personne ayant vendu son ame au diable. Son explication sur la croissance m'a donne la nausee. Quand une croissance economique n'a pas d'impacts sur le statut socio-economique des populations (surtout les plus vulnerables d'entre nous), alors l'economie "nationale" ne beneficie qu'a une certaine elite et aux societes etrangeres. On n'a pas besoin d'avoir le BFEM pour comprendre cela.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (09:30 AM)
    Entreprenariat politique ou comment gagner sa vie sans travailler : les médiocres prennent le pouvoir.

    La politique est une entreprise financièrement rentable au Sénégal. Le pays est un immense gâteau de chef étoilé à partager entre plus de 300 partis dont 290 vautours n’osant pas voler de leurs propres ailes à une présidentielle car n’ayant ni le quotient électoral, ni la surface financière pour payer la caution, si ce n’est pas le pouvoir qui s’en acquitte à leur place pour berner les masses, astakhfiroullah !, baiser devrais-je dire. Ils se réfugient derrière le nid douillet des coalitions, désertent le terrain politique pour envahir le terrain médiatique et exister par l’unité de bruit ; ni permanence, ni structures, zéro activité. Le récépissé ne sert point à conquérir le suffrage des électeurs, mais c’est un permis de combinazione, de spoliation, de prédation, d’accaparement de ressources sur le dos du Sénégal. La stratégie est simple. Le parti-media dit soutenir l’action du Président de la république en fonction qui lui jette un grand os à ronger rembourré avec fromage : salaire, avantages en nature et espèces garantis durant le mandat.

    Si c’est à la veille du premier tour de la présidentielle, il faut faire semblant de se présenter sans en avoir le courage. Aucune consigne et on attend le deuxième tour pour le grand chantage du maître en la matière. Au président sortant qui détient la caisse noire de milliards, il est exigé des frais de campagne. Les soi-disant souteneurs du challenger prétendent que leur soutien est sans condition. De ce fait, ils reçoivent des frais de campagne. Si le challenger passe, c’est le jackpot : rentes assurées durant le mandat du nouvel élu. Le supporter du candidat battu va transhumer par contournement, pour, dit-il, soutenir l’action du Président de la République. Dans tous les cas, les entrepreneurs politiques ne perdent rien de leur investissement et suceront le sang du contribuable sénégalais : salaires, passeport, logement, couverture maladie, parc automobiles, carburant, voyages à l’autre bout du monde. C’est pourquoi les partis yobaléma, altoppé prospèrent. Violence au summum sur le peuple dépouillé ne saurait être plus pernicieuse. Ainsi déguisé, le vol est institutionnalisé et le crime organisé sans porter le nom de camorra ou oser appeler au « legalize it » à propos du yamba de Peter Tosh et du mouvement rastafari. Personne ou peu pour défendre les intérêts supérieurs de la nation orpheline et impunément violée à répétitions sur recommandation juridiquement encadrée. Le seul métier qui vaille est la politique. Inutile de travailler ; point de curriculum-vitae à faire valoir. Le parcours politique prime sur parcours professionnel.

    Faites de la politique et toujours de la politique, rien que de la politique, ainsi ventre et bas-ventre sont éternellement satisfaits. Les compétences en politique politicienne payent plus que les compétences pures.

    Ah tchim !, tchim mbaye ! transhumance !, appellation d’origine contrôlée de la prostitution politique dans le maquis avec ou sans la carte sanitaire du parti au pouvoir! Et si la proposition de l’ex- Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye avait abouti, combien d’hommes politiques, pardon, de bêtes en transhumance à la recherche de pâturages d’abord verts-PS, ensuite bleus-PDS, après marron-beige-APR, voulant goinfrer à tous les râteliers, de Senghor à Diouf, en passant par Wade et Macky, seraient fusillés ?

    Rage du Sunugal, les politichiens émergent, l’homo-senegalensis s’immerge et se noie mais quand le peuple se réveillera, le monde des politichiens s’effondrera. Donald Trump ne parlera plus de pays de merde. Le rire du nègre bon banania, comme pendant l’époque coloniale, ne se rappellera plus au bon souvenir de l’homo-africanus, risée du monde.

    Tuubé Waalo

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (11:44 AM)
    Fiable alors que 2 millions d'électeurs n'ont pas reçu leur carte.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:18 PM)
    A.J.est devenu est un parti telencentre.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:18 PM)
    A.J.est devenu est un parti telencentre.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:18 PM)
    A.J.est devenu est un parti telencentre.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:18 PM)
    A.J.est devenu est un parti telencentre.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:18 PM)
    A.J.est devenu est un parti telencentre.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:18 PM)
    A.J.est devenu est un parti telencentre.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:18 PM)
    A.J.est devenu est un parti telencentre.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:22 PM)
    "J'ai toujours montre mon desaccord..."Ah bon?

    Moi,je viens juste de vous entrendre condamner cette arrestation de H

    Khalifa Sall.

    Auteur

    Babs

    En Février, 2018 (13:08 PM)
    Tu ne parles qu à la veille d une election et c bizarrre
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (16:20 PM)
    Entreprenariat politique ou comment gagner sa vie sans travailler : les médiocres prennent le pouvoir.

    La politique est une entreprise financièrement rentable au Sénégal. Le pays est un immense gâteau de chef étoilé à partager entre plus de 300 partis dont 290 vautours n’osant pas voler de leurs propres ailes à une présidentielle car n’ayant ni le quotient électoral, ni la surface financière pour payer la caution, si ce n’est pas le pouvoir qui s’en acquitte à leur place pour berner les masses, astakhfiroullah !, baiser devrais-je dire. Ils se réfugient derrière le nid douillet des coalitions, désertent le terrain politique pour envahir le terrain médiatique et exister par l’unité de bruit ; ni permanence, ni structures, zéro activité. Le récépissé ne sert point à conquérir le suffrage des électeurs, mais c’est un permis de combinazione, de spoliation, de prédation, d’accaparement de ressources sur le dos du Sénégal. La stratégie est simple. Le parti-media dit soutenir l’action du Président de la république en fonction qui lui jette un grand os à ronger rembourré avec fromage : salaire, avantages en nature et espèces garantis durant le mandat.

    Si c’est à la veille du premier tour de la présidentielle, il faut faire semblant de se présenter sans en avoir le courage. Aucune consigne et on attend le deuxième tour pour le grand chantage du maître en la matière. Au président sortant qui détient la caisse noire de milliards, il est exigé des frais de campagne. Les soi-disant souteneurs du challenger prétendent que leur soutien est sans condition. De ce fait, ils reçoivent des frais de campagne. Si le challenger passe, c’est le jackpot : rentes assurées durant le mandat du nouvel élu. Le supporter du candidat battu va transhumer par contournement, pour, dit-il, soutenir l’action du Président de la République. Dans tous les cas, les entrepreneurs politiques ne perdent rien de leur investissement et suceront le sang du contribuable sénégalais : salaires, passeport, logement, couverture maladie, parc automobiles, carburant, voyages à l’autre bout du monde. C’est pourquoi les partis yobaléma, altoppé prospèrent. Violence au summum sur le peuple dépouillé ne saurait être plus pernicieuse. Ainsi déguisé, le vol est institutionnalisé et le crime organisé sans porter le nom de camorra ou oser appeler au « legalize it » à propos du yamba de Peter Tosh et du mouvement rastafari. Personne ou peu pour défendre les intérêts supérieurs de la nation orpheline et impunément violée à répétitions sur recommandation juridiquement encadrée. Le seul métier qui vaille est la politique. Inutile de travailler ; point de curriculum-vitae à faire valoir. Le parcours politique prime sur parcours professionnel.

    Faites de la politique et toujours de la politique, rien que de la politique, ainsi ventre et bas-ventre sont éternellement satisfaits. Les compétences en politique politicienne payent plus que les compétences pures.

    Ah tchim !, tchim mbaye ! transhumance !, appellation d’origine contrôlée de la prostitution politique dans le maquis avec ou sans la carte sanitaire du parti au pouvoir! Et si la proposition de l’ex- Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye avait abouti, combien d’hommes politiques, pardon, de bêtes en transhumance à la recherche de pâturages d’abord verts-PS, ensuite bleus-PDS, après marron-beige-APR, voulant goinfrer à tous les râteliers, de Senghor à Diouf, en passant par Wade et Macky, seraient fusillés ?

    Rage du Sunugal, les politichiens émergent, l’homo-senegalensis s’immerge et se noie mais quand le peuple se réveillera, le monde des politichiens s’effondrera. Donald Trump ne parlera plus de pays de merde. Le rire du nègre bon banania, comme pendant l’époque coloniale, ne se rappellera plus au bon souvenir de l’homo-africanus, risée du monde.

    Tuubé Waalo

    Auteur

    Fier

    En Février, 2018 (17:02 PM)
    Merci a toi,Deug la verite.
    Auteur

    Fier

    En Février, 2018 (17:02 PM)
    Merci a toi,Deug la verite.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (18:43 PM)
      moi j'ai toujours mal quand j'entends ce landing parler, car combien de jeunes de l"époque ont sacrifié leurs études leur vie pour un mouvement qu'il a crée aujourd'hui s'il est digne il doit laisser tomber la politique au lieu de s'arrimer à des régimes pires que ceux qu'il combattait hier, j'ai mal très mal
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (17:01 PM)
    Si tout le monde n'a pas reçu sa carte, il n'aurait pas d'ed'eélection parce que c'est du vol pur et de niakdiom maky de merde.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (01:34 AM)
    Ndeyssane,fou thiop am nguene demm
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (01:34 AM)
    Ndeyssane,fou thiop am nguene demm
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (01:34 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (01:35 AM)
    Savane deyssane nopalicoul
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (01:35 AM)
    Savane deyssane nopalicoul

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR