Mardi 16 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[Présidentiables 13/19] Le dernier des Mohicans en piste pour l’ultime défi

Single Post
[Présidentiables 13/19] Le dernier des Mohicans en piste pour l’ultime défi
 Leader du parti Rewmi, Idrissa Seck fait office de vétéran en termes de compétition électorale dans cette présidentielle. Il est le seul rescapé de la dernière élection. Fort de son expérience politique incontestable, il brigue la présidence sénégalaise pour la quatrième fois après ses échecs de 2007, 2012 et 2019. Mais pour ce scrutin du 24 mars 2024, l’ancien maire de Thiès compte jouer ses dernières cartes.

A première vue, l’homme peut ne pas payer de mine. Mais, détrompez-vous ! Car, on ne le surnomme pas "Ndamal Kajoor" pour rien. Haut comme trois pommes, trapu, il hausse rarement la voix. Sa pensée fascine. Ses paroles excitent les foules. Ses faits et gestes suscitent moult réactions. « Il nous faut un homme compétent avec un vécu pour qu’une fois à la tête de la magistrature suprême, il déroule directement son programme au lieu de quelqu’un qui viendrait en position de stage », a-t-il déclaré, ce dimanche 17 mars, lors d‘une caravane à Tivaouane Peulh. 

Au bout de ses 65 ans, il est né le 9 août 195), Idy se voit en « doyen » et en homme politique « expérimenté », se distinguant ainsi des « stagiaires » qui veulent briguer le suffrage des Sénégalais. En tout cas, l’ancien Premier ministre de Wade est réputé être un fin stratège. Son vécu et son expérience font de lui un successeur « légitime » de Macky Sall à la tête du pays. Connu, en effet, pour sa verve et sa communication médiatique au compte-gouttes, le "Rewmiste en chef" est, aujourd’hui, à sa quatrième participation à une élection présidentielle après les épisodes de 2007, 2012 et 2019. Il est sorti deuxième lors de la dernière présidentielle, sous la bannière d’une coalition XXl, dont beaucoup de membres sont, aujourd’hui, candidats, Idrissa Seck envisage, tout de même, d’abattre sa dernière carte.

Si pour certains de ses détracteurs, l’ancien maire de Thiès, qui se proclamait « 5e président » en 2019, avant de déchanter, serait en perte de vitesse pour avoir posé, contre toute attente, ses baluchons dans le « Macky », du côté de ses partisans, l’on parle d’une tactique politique qui commencerait à faire peur à ses adversaires.

Interrogé sur cette séquence de sa carrière politique, Idrissa Seck a rappelé qu’il avait, à l’époque, décidé en tant que chef de l’opposition, d’accepter, face à une situation donnée, à savoir la pandémie de Covid-19, la main tendue du président Macky Sall « pour sauver le Sénégal», alors que, se défend-t-il, dans d’autres pays, des chefs de l’opposition ont profité de la crise sanitaire, pour faire tomber les régimes en place, le résultat a été la prise du pouvoir des militaires. Il a indiqué avoir fait ce choix, plutôt que le privilège qui lui confère le statut de chef de l'opposition, qui donne droit à un budget de 4 milliards de F Cfa.

« Tant que les Sénégalais n’ont pas voté le 25 février 2024, je suis le chef de l’opposition », avait-il persisté, le 22 avril 2023, lors d’une déclaration qu’il faisait au cybercampus de Thiès. « Pourquoi reconnaît-on à Macky Sall, en raison des 65% de suffrages obtenus, qu’il est le président de la République du Sénégal jusqu’au 25 février 2024 ? », avait-il questionné, laissant entendre que ce sont les mêmes suffrages à la présidentielle de 2019 où il est arrivé deuxième, qui lui confèrent le statut de leader de l’opposition.

Directeur de campagne de Wade à la Présidentielle de…1988

 

Son cursus scolaire démarre à l’école primaire de Randoulène Sud 2 de Thiès. Ce, après avoir appris le Coran chez son homonyme Idrissa Gaye. Il poursuit ses études au collège Saint-Gabriel de la cité du rail, puis au lycée Van Vollenhoven (actuel Lamine Guèye) de Dakar. Le baccalauréat en poche en 1981, il est lauréat du concours général.

Ce qui lui permet d’être admis en classe préparatoire à l’Ecole des Hautes études commerciales (Hec) de Paris (France). En 1983, Idrissa Seck fait des études en sciences politiques, en section économie et finance.

A 14 ans déjà, il prend goût à la politique. Par le biais de son cousin Alioune Badara Niang, ami d’Abdoulaye Wade, secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds) et membre fondateur de ce parti, il fait la connaissance de l’opposant historique.

Né en 1959, il est directeur de campagne du candidat Abdoulaye Wade à la Présidentielle de 1988 puis ministre du Commerce dans le gouvernement d’union nationale en 1995. Cinq ans après, il est de nouveau directeur de campagne du candidat Abdoulaye Wade. En 2000, il initie la « Marche bleue » qui mène son candidat, le 19 mars, au palais pour un mandat de 7 ans.

Idrissa Seck est alors au cœur du régime libéral. Ministre d'État, directeur de cabinet du président puis Premier ministre en novembre 2002. Il se fait l’avocat de la bonne gouvernance. Les résultats sont au rendez-vous avec des taux de croissance record de 6,68% en 2003 et 5,87% en 2004. Fidèle élève de « Niomboor », dont il se définissait alors comme le jardinier des rêves, il migra, pour le paraphraser, vers la station primatoriale, en 2002. « Il connaît ma pensée. Je n’ai pas besoin de fournir de grandes explications pour qu’il comprenne ce que je veux dire. Je lui fais confiance, c’est mon fils », disait de lui l’ancien chef de l’État.

Mais, les relations entre Idy et son mentor finissent par se dégrader. Le « fils d’emprunt » est accusé, au nom d’une dualité réelle ou supposée, de vouloir écarter « le père ». Il est limogé le 21 avril 2004 et remplacé par un certain Macky Sall.

« Ils m’ont sali, ils ont raconté n’importe quoi sur moi. Ils ont fait une propagande mensongère contre moi », avait-il déclaré.

C’est alors la disgrâce, qui ne s’arrête pas là. Idrissa Seck est accusé d’avoir détourné des sommes importantes dans l'affaire dite « des chantiers de Thiès ». Il est arrêté le 23 juillet 2005. La majorité parlementaire vote sa mise en accusation devant la haute cour de justice pour détournement de fonds, corruption, faux et usage de faux, atteinte à la défense nationale et à la sûreté de l'Etat. Après plus de 6 mois à la prison de Rebeuss, il bénéficie d'un non-lieu. Il est libéré. Selon lui, ce sont les moments les plus douloureux de sa carrière politique.

« J’ai encore le souvenir frais de ma fille qui n’avait pas encore 5-6 ans, qui est venue s’enlacer contre moi en me disant: qu’est-ce qui se passe Papa? J’en ai encore le souvenir », a-t-il confié.

Alors que certains analystes persistaient à croire qu'il est victime de « son caractère orgueilleux », son « élève » Yankhoba Diattara, botte en touche : « C’est son niveau d’instruction, son éducation, son parcours et les enseignements religieux qui sont à l'origine de tout cela. Il a un parcours qui pourrait, en principe, lui permettre d'asseoir un projet politique pas difficile à comprendre ».

Aujourd’hui, après un long mutisme, Idrissa Seck est sorti de sa carapace en annonçant vouloir signer avec les Sénégalais un nouveau ‘’Pacte’’ (Paix-autorité-compassion-travail et espoir », du nom de son programme politique. Une vision qu’il veut mettre en œuvre dans tout le pays, après l’avoir expérimentée à Thiès, sa ville natale, quand il était aux affaires.





17 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2024 (09:18 AM)
    C'est le seul candidat apte à tenir les rênes du pays. Il en a l'expérience mais aussi n'a pas la main trembalnte face aux fauteurs de troubles (Cf l'affaire Khadim Bousso). Et last but no least, il est capable de porter la réplique sur le plan de la connaissance, des enjeux et de tout le reste. 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (10:20 AM)
      Les gens oublient vites mais Ndama avait dit qu'il allait prendre sa retraite politique en 2022 à 63 ans avant d'ajouter qu'il fait toujours ce qu'il dit. On est en 2024 et il est toujours là pour ''kheuthio Bol Bi''
    {comment_ads}
    • Auteur

      Leuk

      En Mars, 2024 (10:25 AM)
      Le meilleur des candidats. Je vous encourage a regarder integralement son emission d'hier sur la TFM, Quartier General.
      C'est vraiment le meilleur profil de tout ces candidats. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (10:53 AM)
      Tout programme sérieux doit commencer par la régulation ou l'arrêt de l'invasion guinéenne. Elle constitue le principal danger auquel nous sommes confronté aujourd'hui et une menace pour la cohésion nationale et notre ordre culturel.Si nous voulons rester cette havre de paix ,sans conflits inter-ethniques ,que nous sommes jusqu'ici.Et sans la résolution de ce problème,toute politique mise en place en matière de l'emploi des jeunes,de la santé,de l'éducation,du cadre de vie,de l'environnement etc...sera voué à l'échec.
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Amadou

      En Mars, 2024 (12:33 PM)
      Diomaye est actuellement favori pour remporter les élections. Qui l'aurait cru il y a 3 mois. Un pays de foureul et de Taf yeungueul où la triche et le doore marteau règnent en maître. Du grand n’importe quoi dans ce pays. Le PDS a été naïf face à un CC qui était en mode défaneté. Les membres du CC se sont procuré unilatéralement tous les droits en ne respectant pas ni la constitution ni le code électoral. Et comme par hasard, tous ceux qui faisaient du bruit se taisent maintenant. Où sont les principes qu’ils évoquaient. Le comble est que certains universitaires sont aussi complices. C’est vraiment honteux et lâche. Le Sénégal ne mérite pas cette farce. L'avantage de cette crise est que maintenant on sait qui est qui et les convictions des uns et des autr. Les chercheurs de raccourcis pour accéder au pouvoir. Les masques commencent à tomber. Société civile WO, chroniqueurs bidon WO, faux politiciens WO, universitaires WO, journalistes WO, politiciens WO, tous les caméléons de ces catégories WO. Des contributions et analyses souvent minables à deux balles. Partisannerie outrancière, biais cognitifs, aveuglement volontaire ou simple mauvaise foi à des fins politiques? Tout le monde interprète les lois selon ses schèmes de pensées et ses intérêts. Le pays ne mérite pas un tel niveau de médiocrité. La CS doit sauver le Sénégal. Macky doit aussi prendre pleinement ses responsabilités face à l’histoire.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Irving

      En Mars, 2024 (13:14 PM)
      Toutes les personnes lucides vont voter pour Idy. Le vote ce n'est pas une affaire d'émotion mais de compréhension du monde et de son évolution. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Cmm

    En Mars, 2024 (09:36 AM)
    Le seul présidentiable !
    {comment_ads}
    Auteur

    Clarté

    En Mars, 2024 (09:38 AM)
    Ce qui se conçoit bien s'annonce clairement. Tous ceux qui ont regardé Quartier Général sur TFM hier savent que Idy est un homme d'Etat, un homme cultivé et un intellectuel. Son PACTE est une vision pour son mandat et les années à venir. Il a le talent l'autorité et l'expérience pour faire face aux problèmes qui vont se poser. Il n'est pas dans les promesses  électoralistes 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (09:40 AM)
    Où sont les centaines de milliards détournés???
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (10:00 AM)
    le pire des candidats depuis les années 80 vous n'avez rien foutu de bon, pendant que son fils danse dans des milliards

     

    le pays a choisi diomaye , on veux une gestion sobre et vertueuse
    Top Banner
    Auteur

    Diaraf Sene

    En Mars, 2024 (10:05 AM)
    L'homme idéal pour pousser le Sénégal vers le développement 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ah

    En Mars, 2024 (10:15 AM)
    Idy is the best candidat for 2024
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (10:21 AM)
    Un tortueux pareil ne mérite pas de diriger ce pays les convictions sont importantes dans ce nous sommes appelés à entreprendre c est pas avec ce paresseux qui attend l heure sombre pour devenir président 
    {comment_ads}
    Auteur

    Manam

    En Mars, 2024 (10:33 AM)
    Realy, He is the best.

    C'est le que tu va élire dimanche soir et il commence le job lundi matin.

    Il y a des candidats qui mettront des années à apprendre, ce n'est pas son cas.
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (10:37 AM)
    Cherchez l'erreur. Il y'a toujours un Macky qui plane quelques part. 2004, 2013, 2018, 2023. Idy, Karim, Khalifa, Sonko, tous emprisonné avec toujours la même personne aux affaires 

    Je pense que c'était l'instigateur de tout cela. Certains même disent que c'est lui qui a convaincu Abdoulaye Wade de foutre Idrissa en prison sinon il sera victime d'un coup d'état orchestré par Idy. Abdoulaye Wade est un grand démocrate et un libéral convaincu, sans Macky, Idy ne serait jamais en prison.

    Macky est un communiste à l'instar de Poutine, Mao... et sois-disant libéral par opportunisme. Sa méthode c'est foutre les opposants susceptibles de lui barrer la route en prison 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Ibrahima Sylla

    En Mars, 2024 (11:15 AM)
    Le meilleur candidat cest Idrissa SECK

    je ne suis pas daccord avec votre titre .Le titre adequat serait: "LE PLUS EXPERIMENTE DES CANDIDATS"
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (11:45 AM)
    J'ai suivi Idrissa Seck hier à la télé et j'ai vu un grand leader, un homme aux idées très claires, sobre, humble et plein d'humour. Ce qui m'a le plus marqué, c'est sa sagesse, sa spiritualité, son sens du pardon, un sourire généreux qui exprime la clarté du coeur, aussi sa sénégalité et sa modernité. Machalla ! Tant pis pour le Sénégal, s'il ne donne pas sa chance à ce génie politique très charismatique. Ce serait dommage!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Ticken Reply_author

      En Mars, 2024 (12:34 PM)
      Tu as tout résumé. Idrissa Seck est né travailleur. Il a tout gagné à la sueur de son front et son opiniâtreté face à tous les défis imaginables. C'est même un modèle, pour tous les Africains.  Il est de loin le meilleur candidat qui aurait même du Président de ce pays depuis longtemps et nous éviter les dérives inutiles qu'on a vécues ces dernières années. Idy c'est tout simplement le meilleur. Sinon tant pis pour le Sénégal. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (11:54 AM)
    Idy ? Cette personne résume en lui même tout ce qui nous fait mal. Les milliards, le népotisme, les clans, " jè sais tout ", donneur de leçons sans être universitaire ( sauf un petit stage aux USA  pour la galerie ), pion d Israel...

    Bref pas cette personne.
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (12:17 PM)
    Le choix de la raison demeure sans aucune mesure IDY
    {comment_ads}
    Auteur

    Blake

    En Mars, 2024 (13:39 PM)
    Voila un monsieur etremement complexe, dote d'un ENORME EGO, qui se croit plus intelligent que tout le monde, rancunier et mechant et pour couronner le tout c'est un beau parleur qui vous convaincra facilement si vous l'ecoutez. si ce type accede a la presidence de la republique (chose peu probable), nous aurons un veritable dictateur
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (15:56 PM)
      Fait un petit effort et tu comprendras la haine et la rancune ne devrait pas nous affaiblir. Idy demeure debout et meilleur. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Vérité

    il y a 2 semaines (12:50 PM)
    S'il savait choisir ses hommes et avait l'intèligence de bien gérer les ressources humaines que certaines personnes ( chef religieux, notables et porteurs de voix ) avaient mis à sa disposition , il aurait du être Président depuis 2012.

    Son plus gros défaut est qu'il croit tout savoir et qu'il peut tout faire seul.

    DOMMAGE
    {comment_ads}
    Auteur

    Vérité

    il y a 2 semaines (12:50 PM)
    S'il savait choisir ses hommes et avait l'intèligence de bien gérer les ressources humaines que certaines personnes ( chef religieux, notables et porteurs de voix ) avaient mis à sa disposition , il aurait du être Président depuis 2012.

    Son plus gros défaut est qu'il croit tout savoir et qu'il peut tout faire seul.

    DOMMAGE
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email