Samedi 21 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Macky Sall à Tambacounda : La guerre de positionnement des responsables de l'APR risque de gâcher la fête

Single Post
Macky Sall à Tambacounda : La guerre de positionnement des responsables de l'APR risque de gâcher la fête

Ce 24 avril 2013, Tambacounda accueille le Chef de l’Etat Macky Sall dans le cadre du conseil des ministres décentralisé prévu le 25 à l’hôtel de ville. Toutefois, tout porte à croire qu’il y aura des risques de perturbations. Et cela sera certainement l’œuvre des responsables politiques de l’APR de Tambacounda et de leurs militants et sympathisants.

Depuis deux  jours, les prétendants au poste de responsable, entre autres, organisent à leur manière la venue du Chef de l’Etat. Ces différents camps se regardent en chiens de faïence. Des jeunes ont été recrutés et regroupés en milice pour assurer la sécurité de leur mentor. Chacun de son coté souhaite faire une démonstration de force pour être visible avec des pancartes et tee shirts à l’effigie de leur Macky Sall à côté de leur mentor. Ce qui pourrait déboucher à des affrontements entre militants si rien n’est fait pour mettre de l’ordre. Cette guerre de positionnement risque de gâcher la fête.

 


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Ba2

    En Avril, 2013 (22:38 PM)
    La fête!!! Au moment où les gens souffrent,il ose parler de fête.C´est son "Yonou Yokouté".Le problème des senegalais est le cadet de ses soucis."Honte à qui peut chanter pendant que Rome brûle!" Badolo hamoul ndiowane.Thimmm!!!
    • Auteur

      Xeme

      En Avril, 2013 (13:21 PM)
      cela montre l'absence de neutralité du journaliste. il laisse comprendre qu'il a mal des guerres de positionnement qui risque de lui gâcher sa fête.
  2. Auteur

    Temoin

    En Avril, 2013 (23:07 PM)
    RELISONS LAMINE BA

    "Il y a un an tout un peuple s’était dressé pour faire partir un homme ; oui il devait certainement partir et il est parti ; mais la question est de savoir si l’enjeu en valait la chandelle ! C’est cela qui explique cette modeste contribution qu’il me plait d’intituler «je refuse».

    Je refuse comme je l’ai fait avant l la dernière présidentielle, entre les deux tours et après, d’être amnésique en supportant ceux qui ont trahi l’idéal libéral. Qu’ils soient du régime précédent, de l’actuel ou des deux à la fois. Ceux la qui ont perverti notre vision libérale et saccagé la suite de notre projet démocratique, économique et social qui, à l’ origine, était ce qu’il y avait de meilleur pour le Sénégal et l’Afrique au sortir de trois siècles d’esclavage , de colonisation et 40 ans de socialisme débridé, ravageur et sans ambition.

    Je refuse d’accorder du crédit à ceux-là , qui en février/mars 2012 regardaient les sénégalais dans les yeux pour leur proposer un projet chimérique qui n’est fondé sur aucune stratégie ou vision et qui ont profité de la vacuité intellectuelle de la dernière présidentielle pour glaner les suffrages d’un peuple, qui pour des raisons éthiques et démocratiques, voulait se débarrasser de Wade et de ceux qui avaient perverti ou trahi la nouvelle émergence libérale sociale née de l Alternance de 2000.

    Je refuse de suivre un homme apparemment kidnappé et instrumentalisé par des socialistes et de vieux communistes au point d’oser regarder tout un peuple dans le blanc des yeux et lui promettre de diminuer le prix des denrées de 1ere nécessité, en faisant fi des coûts de production qu’il ne maitrise pas ; et qui aujourd’hui, fait face en toute impuissance, à la flambée de l’ensemble des prix, plongeant notre pays dans une crise économique et financière sans précèdent."
    Auteur

    Temoin

    En Avril, 2013 (23:16 PM)
    RELECTURE DE LAMINE BA (suite et fin)

    "Tout comme Emile Zola dénonçait l’antisémitisme qui caractérisait le procès Dreyfus du gouvernement Faure, j’avertis contre les dangers d’un « éthnicisme » rampant en refusant de participer à tout ce qui pourrait plonger le Sénégal dans ce cycle démoniaque. Le Sénégal, notre cher pays, c’est certes le Fouta mais c’est aussi le Cayor, le Djolof, le Ndiambour, le Walo, le Baol, le Sine et Saloum, le pays Lebou, la belle Casamance et les autres.

    Notre force réside dans la cohésion entre toutes nos ethnies qui sont toutes cousines et sœurs. Mais comment ne pas s’inquiéter, qu’une frange ethnique se soit singularise si fortement dans son soutien pour un candidat en 2012 et depuis mars dans une entreprise de colonisation rampante de l’administration publique. Cela a déstabilisé certains pays dans notre sous région. Zola n'ayant pas été compris en son temps, l’antisémitisme avait poursuivit son malheureux chemin jusqu’a déboucher sur la 1ere guerre mondiale l holocauste, la seconde guerre et cette confrontation quasi permanente entre mondes arabe et juif.

    Mon devoir citoyen, comme Emile Zola à l’époque, est de parler, quoiqu’il m en coûte, car je refuse d’être complice en me taisant.

    Ne pouvant pas distribuer la lettre de Zola à tous nos concitoyens, il me semble utile d’en partager une citation avec l’opinion :

    « Et c’est un crime encore que de s’être appuyé sur la presse immonde, que de s’être laissé défendre par toute la fripouille de Paris, de sorte que voila la fripouille qui triomphe insolemment, dans la défaite du droit et de la simple probité. C’est un crime d’avoir accusé de troubler la France ceux qui la veulent généreuse, à la tête des nations libres et justes …. C’est un crime d’égarer l’opinion … cette opinion qu’on a pervertie jusqu'à la faire délirer. C’est un crime d’empoisonner les petits et les humbles, d’exaspérer les passions de création et d’intolérance, en s’abritant derrière l’odieux antisémitisme, dont la grande France libérale des droits de l’homme mourra, si elle n’en est pas guérie. C’est un crime que d’exploiter le patriotisme pour des œuvres de haine, et c’est un crime, enfin, que de faire du sabre le Dieu moderne, lorsque toute la science humaine est au travail pour l’œuvre prochaine de la vérité et de la justice. Cette vérité, cette justice que nous avons si passionnément voulues, quelle détresse à les voir ainsi souffletées, plus méconnues et plus obscurcies »



    Cette citation pourrait s’adapter à notre contexte sénégalais a bien des égards".





    Auteur

    Wa Tamba

    En Avril, 2013 (00:01 AM)
    C'est faux il y'aura rien du tout il y' a que des rumeurs de certains types de journalistes comme d'habitude

    C'est faux il y'aura rien du tout il y' a que des rumeurs de certains types de journalistes comme d'habitude

    C'est faux il y'aura rien du tout il y' a que des rumeurs de certains types de journalistes comme d'habitude

    C'est faux il y'aura rien du tout il y' a que des rumeurs de certains types de journalistes comme d'habitude

    C'est faux il y'aura rien du tout il y' a que des rumeurs de certains types de journalistes comme d'habitude

    C'est faux il y'aura rien du tout il y' a que des rumeurs de certains types de journalistes comme d'habitude

    C'est faux il y'aura rien du tout il y' a que des rumeurs de certains types de journalistes comme d'habitude

    C'est faux il y'aura rien du tout il y' a que des rumeurs de certains types de journalistes comme d'habitude

    ca s'est passé partout comme ça au Sénégal
    Auteur

    Awa

    En Avril, 2013 (06:11 AM)
    s larbitrage neutrement la lecon est la .ce groupe dhommes politike de journalistes ki diabolises wade nave k1 objectif devenir des intouchables
    Auteur

    Santa

    En Avril, 2013 (11:53 AM)
    le YONU YOKUTE de la famille FAYE , SALL , THIMBO , GASSAMA , a atteint vraiment sa vitesse de croisière ; quand nous allons nous réveiller demain , nous n'aurons que nos yeux pour pleurer tellement notre AMATEUR NATIONAL aura détruit ce pays par son incompétence !! comment peut il passer tout son temps à distribuer de l'argent ainsi comme une banque ambulante , ne sait il pas que le monde est dans une crise importante ?? vouloir se faire aimer à tout prix est très difficile , je lui conseillerai de travailler pour le peuple au lieu de faire le bon samaritain avec de l'argent appartenant à tous , cette manière de faire est tout bonnement malsaine !!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR