Jeudi 04 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Macky Sall et ses conseillers : On se tait ou on se casse !

Single Post
Photo : Seneweb.com

Le président Macky Sall a une pléthore de conseillers. Le gros de la troupe est constitué de « conseillers politiques ». Des alliés casés, en fait. Des conseillers qui ne le sont que de nom, puisque n’ayant même pas la possibilité de voir celui qu’ils sont censés... conseiller : le Président de la République.

Ceux d’entre eux qui sont « dociles » conservent leurs « fromages ». Ceux qui sont bourrés de principes s’en vont, car se sentant inutiles. Ceux qui se permettent certaines libertés sont priés de débarrasser le plancher. 

Les cas Jacques Diouf, Moustapha Cissé Lô, Moubarack Lô, Malick Ndiaye, Amsatou Sow Sidibé... illustrent à suffisance ces cas de figure.

Si Jacques Diouf, l’ancien patron de FAO, a préféré restituer au chef de l’État son poste de ministre -Conseiller, pour ensuite accorder à Alpha Condé ce qu’il a refusé à Macky Sall, ce n’est pas le cas pour les autres dont la liberté de ton n’a pas plu au locataire du palais de l’avenue Léopold Sédar Senghor.

Jacques Diouf a quitté parce qu’il ne savait véritablement pas son rôle au palais. Il considérait son poste comme une planque dont il n’avait pas besoin. Il a préféré tout simplement rendre le tablier. Aujourd’hui, il officie comme ministre conseiller auprès du Président guinéen, Alpha Condé, là où il sera utile puisqu’ayant l’attention du chef de l’État.

L’économiste Moubarack Lô, lui, a été poussé à la faute. Du fait de sa liberté de ton, il a été écarté de tous les dossiers. Sachant qu’il est un homme à la fierté excessive, selon certaines mauvaises langues, il n’a pas tardé à claquer la porte du palais avec fracas, avant de revenir plus tard à la Primature comme conseiller, par une porte dérobée.

Moustapha Cissé Lô, Malick Ndiaye et aujourd’hui Amsatou Sow Sidibé ont, eux, dit tout haut le fond de leurs pensées, indisposant ainsi le Président de la République. Un limogeage sans ménagement s’en est suivi.

Cissé Lô a osé dire, tout haut, à Macky Sall qui voulait imposer Moustapha Niasse à la Présidence de l’Assemblée nationale qu’il est lui aussi intéressé par le poste. Il a perdu son poste de ministre conseiller. Pour avoir mis le doigt sur les « carences et errements du pouvoir actuel », Malick Ndiaye a été chassé du Palais. Amsatou Sow Sidibé, elle aussi, a perdu son « moussor » de ministre conseiller parce qu’elle a... conseillé au chef de l’État de respecter l’avis du groupe de travail des Nations-Unies et de libérer Karim Wade. 

Ce qui a fini de donner raison à ceux qui pensent que Macky Sall est un Président irascible, qui digère très mal la contradiction. En tout cas, ses conseillers sont avertis : on se tait ou on se casse.



26 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (17:36 PM)
    Un Conseiller doit être discret et effacé. Il n'a pas à faire comme les avocats qui, au lieu de plaider au tribunal viennent le faire à la Télé ou à la Radio, c'est a dire partout sauf là où se dit le droit. Un Conseiiler qui préfère la presse a sa place dans la rue publique et non dans la République.

    C'est bien PR moouut wala mooottt!
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (17:39 PM)
    Un ministre çà ferme sa gueule ou çà démissionne. Le Président est le seul élu et c'est à lui seul de rendre compte au peuple souverain!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Analyste1

      En Février, 2016 (18:31 PM)
      vaut mieux partir que de ester à recevoir l'argent des contribuables alors qu'en fait, ils ne voient le président qu'à travers les télés ou les meetings déguisés. les dignes vont quitter.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (19:18 PM)
      macky sall ne supporte pas la critique, ses proches pourraient vous le confirmer

      on se demande pourquoi il nomme des conseillers? pour les faire taire ???

      il est anti démocratique
    {comment_ads}
    Auteur

    Mabi

    En Février, 2016 (17:53 PM)
    Limogeage du Professeur Amsatou Sow Sidibé : signe d’un recul des libertés et de la démocratie pour notre République.

    Décidément encore une fois le régime de Macky n’a pas raté l’occasion de faire une vraie bourde politique en limogeant le Professeur Amsatou Sow Sidibe. Celle qui est considérée comme étant la seule conseillère assez digne pour dire la vérité au Président sur tous les sujets importants qui affectent notre pays vient d’être limogée pour avoir dit la vérité que tout le monde refuse de dire. Sur tous les sujets chauds qui méritent la réflexion et l’attention de tous les Sénégalais, Madame le Professeur a eu la générosité de guider le Président vers la voix de la pacification du pays. Le dernier cas en question, celui de l’emprisonnement arbitraire de Karim Wade n’a pas été l’exception mais vu la sensibilité de la question, le Président et ses conseils ont du être irrités, car sachant qu’ils ne sont pas à l’aise avec ce sujet brulant dont les organisations internationales se sont fait l’écho et ont à cœur de résoudre de la manière la plus pacifique que possible. Un exécutif qui refuse d’écouter et d’entendre la vérité devient un despote éclairé et l’histoire montre que les despotes éclairés ont toujours mené leur Nation droit vers la dérive. Je peux comprendre que selon la politique du ventre si bien décrite par J. F. Bayard, certains veuillent coute que coute préserver leurs avantages étant dans les cercles du pouvoir et décident de caresser le Président dans le sens du poil. Par contre je suis mois en mesure de comprendre qu’un bon conseil judicieux au Président débouche sur le limogeage de la personne concernée. Macky a-t-il conscience que ceux qui lui prodiguent de mauvais conseils ou qui préfèrent ne pas se prononcer seront les premiers à le lâcher le jour il sera dans une moins bonne posture.

    Madame le Professeur, restez fidèle a vos convictions ! Le pays tout entier est avec vous contre l’injustice, la malhonnêteté intellectuelle et pour la promotion de vraies valeurs que vous incarnez !







    Décidément on n’est pas encore sorti de l’ornière avec ce gouvernement de Macky Sall. Comment Macky peut-il tomber dans le piège tendu

    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (18:13 PM)
      bla bla bla si on ignore le devoir de réserve, c'est qu'on a rien à faire dans les institutions
    {comment_ads}
    • Auteur

      Kloytengala

      En Février, 2016 (19:08 PM)
      hors sujet à propos du recul des libertés et de la démocratie. le pr n'a pas nié a amsatou sa liberté d'expression, mais putôt son obligation de réserve. celui qui est dans un gouvernement doit respecter une ligne de conduite fixé par ce gouvernement. s'il ne peut pas le faire il n'a qu'a s'en aller et sauver sa face. dans toutes les démocraties du monde, la liberté de se désolidariser du gouvernement est mal vu et sanctionnée.
    {comment_ads} Top Banner
    Auteur

    Arissoi

    En Février, 2016 (17:53 PM)
    Bonjour LES FAIBLESSES DE PRESI....HA! HA!

































     :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :emoshoot:  :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Foulbés,

    En Février, 2016 (17:59 PM)
    C'est un résumé approximatif teinté de sentiments mortifères et entièrement destiné à certains-es! Les seuls-es dans ce pays qui avalent avidement tout étant viscéralement inaptes d'user à bon escient de leurs désertiques crânes pour cerner les trucs truqués pour des desseins sinistres. Est-il exact que M. mubarack lô possède des principes saines ou des convictions convaincues? Son départ du Palais n'est pas volontaire. M. lo mubarack, n'est pas "l'économiste" qu'il véhicule partout, il est arrogant-insolent-vantard-impoli-indiscret-déloyal-infidèle-exhibitionniste-jaloux-envieux-haineux-méchant-menteur-usurpateur-falsificateur-tricheur-comploteur; il a commis des sottises sottes indignes d'un "économiste". Dès sa CHASSE il s'est précipité dans les bras souilés de ses semblables, pour éjecter quotidiennement des bobards-foutaises sur l'action du gouvernement. M. lô mubarack est où maintenant? Au sein du gouvernement sur lequel il déversait sans vergogne ses sottes sottises. Quand on est membre d'un gouvernement ou d'une administration, on a des responsabilités et des devoirs. On peut critiquer ou refuser, mais là où il faut le faire. Ou bien partir, pour être libre de refuser, de critiquer ou même d'agir comme certains-es! Un pieds dehors, un pieds dedans, c'est indigne-lâche! Sauf M. Diouf, un Sérère de Souche pure, à jamais IN-certainisable, est parti dans la dignité, sans tambours ni trompettes, personne ne l'a plus jamais entendu piper une virgule relative aux actions du gouvernement. Là on peut parler de principes, de convictions! Alors que les autres, des certains-es, des infectés du virulent virus du CERTAINISME cruellement HANDICAPANT, trahissent d'abord, combinent-complotent-pactisent pour leurs sinistres desseins, distillent secrètement des torrents de de bobards, manipulent-manoeuvrent, squattent les rédactions de leurs journaux, pour déverser leurs fiels fielleux, pour crier comme certains-es. Mais, reviennent au galop, oubliant leurs torrents de sottises déversées sur le gouvernement! Principes? Convictions? Pour certains-es, naturellement! Pour les dignes-nobles peuples sénégalais c'est le sommet de sommets de l'indignité-d'immoralité-lâcheté. Là aussi les DIFFERENCES-DIVERSITES éternelles qui caractérisent à jamais les peuples sénégalais sont manifestes!

    Foulbés.
    Top Banner
    Auteur

    Senegal En Danger

    En Février, 2016 (18:06 PM)
    Pourquoi Macky Sall n' ose pas parler sur l' affaire du probleme qui perturbe le senegal,consenant l' homosexualite' ,vu l' emission de toukara du 03-2-2016 ,je le demande sa position sur ce probleme ,parceque ce jour je l' ai senti fouloux sur cette affaire,etpuis la justice senegalaise doit etre comforme `a notre valeur.je veut quelqu' un autre qui se presante devant lui aborde ce probleme avec lui pour que sa position soit clair wo salam :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lat Dior

    En Février, 2016 (18:13 PM)
    Le Senegal a le président qu'il mérite
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (18:26 PM)
      c'est un trait de caractère des gens complexé il faut interroger les psychologues
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Arissoi

    En Février, 2016 (18:38 PM)
    Bonjour LES FAIBLESSES DE PRESI....HA! HA!

































     :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :emoshoot:  :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (18:39 PM)
    Il y a deux complices qui prospère dans ce pays;les 2 M, Massata'ack MACKY Sall
    Top Banner
    Auteur

    Conseiller De President

    En Février, 2016 (18:44 PM)
    Un conseiller du Président DOIT avoir de la réserve, de la retenue. Il ne doit pas étaler ses conseils sur la place publique.
    {comment_ads}
    Auteur

    Arissoi

    En Février, 2016 (18:46 PM)
    AU SENEGAL VIVE LES HYPOCRITES. ET LES TRAITES. ..............ETRE JUSTE ET EQUITABLE EST MALHEUR.





    QUELLE MERDE NATIONALE :fbhang: 



















     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Arissoi

    En Février, 2016 (18:46 PM)
    AU SENEGAL VIVE LES HYPOCRITES. ET LES TRAITES. ..............ETRE JUSTE ET EQUITABLE EST MALHEUR.





    QUELLE MERDE NATIONALE :fbhang: 



















     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    {comment_ads}
    Auteur

    L'onu

    En Février, 2016 (18:47 PM)
    C'est pas l'ONU, ce machin, qui va dicter au Sénégal comment se policer.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (19:17 PM)
    Macky Sall ne supporte pas la critique, ses proches pourraient vous le confirmer



    On se demande pourquoi il nomme des conseillers? Pour les faire taire ???

     :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (23:42 PM)
    Ce sont seuls les orgueilleux qui n'acceptent les critiques. je comprends pourquoi les Alioune Sall et autres conseillers religieux font bouches bees. Et si Iran Ndao avait raison sur eux.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (00:17 AM)
    Un conseiller du Président son travail se trouve à la présidence pas dans les médias. Thi bir mba thi biti amoul nguaralé.
    {comment_ads}
    Auteur

    Conseiller Rue Publique

    En Février, 2016 (01:22 AM)
    Soit un conseiller de la République, soit un conseiller de la Rue publique.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (06:23 AM)
    "Jacques Diouf, l’ancien patron de FAO, a préféré restituer au chef de l’État son poste de ministre -Conseiller, pour ensuite accorder à Alpha Condé ce qu’il a refusé à Macky Sal"



    ..... plus loin ....



    "Jacques Diouf a quitté parce qu’il ne savait véritablement pas son rôle au palais. Il considérait son poste comme une planque dont il n’avait pas besoin. Il a préféré tout simplement rendre le tablier. Aujourd’hui, il officie comme ministre conseiller auprès du Président guinéen, Alpha Condé, là où il sera utile puisqu’ayant l’attention du chef de l’État."



    Quel sale fumier ce doulnaliste. Non mais...!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (08:07 AM)
    faute commise par les senegalais avec maky en 2012

    rattrapage en deboulant maky en 2017

    tous contre maky

    tous sauf maky
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (09:04 AM)
    Tout leader qui ferme son accès à la vérité tombe!
    {comment_ads}
    Auteur

    Boyoucognebi

    En Février, 2016 (11:27 AM)
    Vraiment le Sénégal marche en reculant....
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (12:20 PM)
    Sénégal émergeant .........hahahahaha ................ ripou-blique bananiére plutot .........
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (12:46 PM)
    Macky a besoin de conseiller alimentaire comme Ismaila Fall
    {comment_ads}
    Auteur

    Cane

    En Février, 2016 (13:57 PM)
    DEPUIS QU'IL EST AU POUVOIR QUE JE VOUS MARTELLE, QUE VOUS VOUS ETES TROMPES DE PERSONNE, MACKY SALL n'est rien d'autre qu'un dictateur, un incapable. IL EST SURPRIS D'ETRE LA OU IL EST AUJOURD'HUI RESULTAT IL NE SAIT PAS SE COMPORTER ENVERS LES AUTRES. Selon lui etre president, c'est etre au dessus de tout le monde et faire ce que tu veux sans respect.LA DAME SIDIBE S'EST COMPORTEE PUEREMENT EN EXCELLENTE DEMOCRATE, FAIRE PARTIR D'UN GOUVERNEMENT NE VEUT PAS DIRE QU'ON NE DOIT PAS ETRE CRITIQUE ENVERS TON PROPRE CAMP SURTOUT SI TOUT LE MONDE EST CONSCIENT DE L'ERREUR COMMISE PAR LE SOUSSIGNE MACKY SALL EN EMPRISONNANT ARBITRAIREMENT UN OPPOSANT DU NOM DE KARIM WADE. je demande a MACKY SALL DE VENIR EN STAGE AU PARLEMENT ANGLAIS POUR APPRENDRE COMMENT LA VRAIE DEMOCRATIE MARCHE SANS COMPLEXE. QUI EST DIGNE NE DOIT POINT SE LAISSER MALMENER PAR MACKY SALL qui est le premier voleur de la nation mais selon lui sa richesse est legale et pour les autres illegales dirais je illicite. UN VOLEUR CRI AU VOLEUR. DAME SIDIBE VOUS ETES CROYANTE NE REGRETTEZ RIEN DE S'ETRE DEMARQUEE DE CETTE TROUPE ET SON LEADER, DIEU TE DONNERA MIEUX, CHAPEAU MADAME SIDIBE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonymebara Fans

    En Février, 2016 (19:00 PM)
    les faux du palais mbaye ndiaye isse lo jacques iouf amsatou sidibe ect le constitutionel madior diouf sont inutiles au palais mobarack lo est intile a la primature il n est nui economiste et lui lance un dfi ni staticien avere karim est un voleur il n est paS SENEGALAIS NENE L A JAMIS ETE CES CHAROGNARDS DU pds perdent leur temps jamais les patriotes dignes fils ou filles du pays n accepteront sa candidature ,, ce sera au prix de notre vie wade et ses acolytes parmi lesquels aida diongue bailla wane aidara sylla et khalifa sall oumar ueye etc doivent etre juges ou rejuges
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (21:12 PM)
    Nul part au monde un conseiller peut declarer publliquement sa position sur un sujet en contradiction avec celui qu'il est charge de conseiller. Qu'est-ce qu'il cherche en le faisant? Au Burkina le conseille du 1er ministre a ete limoge pour avoir soutenu publiquement qu'il ne fallait pas dissoudre le RSP.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email