Mercredi 25 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Macky Sall veut une intensification du processus d’industrialisation

Single Post
Macky Sall veut une intensification du processus d’industrialisation
L’intensification du processus d’industrialisation était au cœur de l’intervention du président de la République, mercredi, en conseil des ministres, a appris l’APS.
 
Le communiqué du Conseil des ministres rapporte que ‘’le chef de l’Etat a, à l’entame de sa communication, abordé la question de l’intensification du processus d’industrialisation au Sénégal’’. 
 
Il a, à ce titre, demandé aux ministres en charge de l’industrie et de l’économie de finaliser l’actualisation consensuelle de la Stratégie nationale de Développement industriel, tout en invitant le secteur privé à relever, avec le Gouvernement, le défi de l’industrialisation.
 
Selon le communiqué, ‘’le chef de l’Etat a également indiqué aux ministres en charge de l’industrie et de la Coopération, l’urgence d’assurer le développement soutenu de la deuxième phase de la plateforme industrielle de Diamniadio, en veillant à la fixation, avec les acteurs institutionnels et partenaires, de ses modalités de gestion’’.
 
Il a, au titre de la mise en place des agropoles pour intensifier l’aménagement et le développement territorial, demandé aux ministres sectoriels impliqués de prendre les dispositions appropriées pour la réalisation des quatre (4) agropoles prévus dans les zones et collectivités territoriales ciblées. 
 
Macky Sall a aussi rappelé au Conseil, qu’il rencontrera, ce jeudi, les élus territoriaux, à l’occasion de la tenue de la 1ère édition de la Journée nationale de la Décentralisation.
 
Selon le communiqué, le président de la République, ‘’revenant sur le développement des activités des minoteries installées au Sénégal, a signalé au ministre du Travail l’importance d’accorder une attention particulière à la situation des travailleurs dans les grandes entreprises de ce secteur fortement créateurs de richesses et d’emplois’’.
 
Macky Sall a, enfin, invité le ministre du Commerce et le Ministre de l’Industrie à ‘’travailler de concert avec les industriels, les boulangers et les opérateurs économiques actifs dans le domaine, afin de faire du secteur de la minoterie, un pilier essentiel de la politique du +Produire et du Consommer local+’’  


22 Commentaires

  1. Auteur

    Diop Diop

    En Octobre, 2020 (00:08 AM)
    Qu'il fasse un remaniement au plus vite car moustapha diop est vraiment incapable .
    • Auteur

      Senegal En Avant

      En Octobre, 2020 (01:23 AM)
      vive moustapha diop
      c le meilleuir ministre de lindustrie
      il a completement changer les industrie en revisitant les minoteries et les usines de grande consommations
    • Auteur

      Waakh Djeuff

      En Octobre, 2020 (08:59 AM)
      " macky sall veut une intensification du processus d’industrialisation"
      question: what is holding him? qu'est ce qui le retient ?
      reponse: la propagande le mensonge. l'achat de véhicule mercedes haut de game - 90 millions cfa. 6 pour un coup de plus 650 millions par un de ses services publique - sa police - son copin - son ministre de l'intérieur - son ex promo: aly ngouye ndiaye.
    • Auteur

      Merci Codiv19

      En Octobre, 2020 (11:29 AM)
      trop tard. qu'a t il fait de ses 8 années de règne? que des investissements improductifs.
  2. Auteur

    Un Voeu Pieux.

    En Octobre, 2020 (00:39 AM)
    L'industrie marche avec l'électricité,or nous avons une senelec à qui on a mis des boulets de fer aux pieds avec une bande délinquants au col blanc qui se partagent la dépouille :akilee,excellec, centrales de complaisance en veux tu en voilà,etc..du coup on a l'électricité la plus chère du monde.

    Les points d'entrée et de sortie des matières premières pour l'industrie que sont le port et l'aéroport sont parmi les plus chères du monde car bradés à des intérêts particuliers.

    Aucune politique industrielle digne de ce nom n'est définie ,aucun pays ne s'est développé en ouvrant a tout va ses frontières aux autres pays comme nous sommes en train de le faire avec la nouvelle trouvaille appelée zleca,je dirais plutôt zleconnerie.

    Je passe sur la politique fiscale,les exonérations en tous genres destinées à une certaine caste et qui viennent concurrencer les rares industries installées.Sans être exhaustif, voilà quelques points qui feront que notre industrialisation restera un vœu pieux.
    • Auteur

      Citoyens Senegalais

      En Octobre, 2020 (01:11 AM)
      moustapha diop est un ministre qui est tres reactif et regardant a la situation des senegalais .
      en visitant les industries moustapha diop accompagne les industriels afin de faire face aux besoins du moment
    Auteur

    En Octobre, 2020 (00:52 AM)
    Vraiment président vous avez le don de me faire rire.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (01:05 AM)
    Tu doit etre le griot de diop.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (02:18 AM)
    N'avait on pas accéléré la cadence pour obtenir 500.000 emplois ? Ou c'était du nakhéé mbaay?fowé seu khèl baakhoul dé...!

    Quand ça a-t-elle décéléré?Avec d'échec ? (Ré)accelérons donc.Vivemrnt d:autres slogans !
    Auteur

    Alibaba

    En Octobre, 2020 (03:16 AM)
    Heureusement que le President Macky est en train de rectifier son PSE, Mais helas il est trop tard.



    Il met la Sante, l'education et l'industrialisation au devant dans son PAP2.



    Et pourtant c'est ce que Ousmane Sonko a theorise dans son livre Solution, des le debut.



    Auteur

    En Octobre, 2020 (03:44 AM)
    Moustapha Diop est alle se coucher... lol
    Auteur

    En Octobre, 2020 (04:20 AM)
    Un incompétent entouré d'incompétents. Que voulez-vous que ça donne? Les jeunes prennent les pirogues alors que leur pays a tout pour les retenir. Si nous avons des dirigeants qui réfléchissent par leur ventre cela ne va rien donner.
    Auteur

    Amsa

    En Octobre, 2020 (05:21 AM)
    Prenez vos baggages et partez avant qu'il soit tard , un regime incapable avec un president vide , Jules S Diop disait que Macky , n'a ni le profil ni les qualites d'un chef de parti pour briguer la presidence et sur ce note il a raison !!!
    Auteur

    En Octobre, 2020 (05:28 AM)
    Un incapable vraiment!!



    Macky le seul honneur qu'il lui reste ,c'est rendre tout de suite le tablier et organiser de nouvelles élections.

    Vouloir le pouvoir pour le pouvoir ,très bizarre. Tu ne sais pas et tu ne peux pas.;



    MEUNO,BAWO malade ce prési par effraction!!!
    Auteur

    En Octobre, 2020 (05:34 AM)
    Le pauvre ,il avait cru qu'il allait diriger une asc de navétanes !!



    Je reconnaitrai toujours la dignité de Hollande quand il a compris que les Français n'en voulaient plus .Il s'est retiré par amour de son pays.
    Auteur

    Sen Eau

    En Octobre, 2020 (05:38 AM)
    Allah bonni sen'eau on ne dort plus de minuit à 6h du matin parceque on sait pas l'eau viens

    En plus on doit aller travailler le lendemain

    Auteur

    En Octobre, 2020 (06:53 AM)
    Un sénégalais habitant thies a inventé un prototype de voiture deux portes qui consomme peu d'essence car ayant un moteur de moto.

    On a besoin d'appuyer ses champions pour booster l'industrialisation.

    Ce Monsieur Ndiaye s'il lit mon commentaire je l'invite à ouvrir une chaîne YouTube et lancer un appel de fonds à l'endroit des sénégalais du pays et de la diaspora.

    Un fan .Courage
    Auteur

    Traoré

    En Octobre, 2020 (07:04 AM)
    C'est dommage

    Il est toujours en retard ce Président.

    Une industrie est une vision une ambition , un vouloir
    Auteur

    Mbaye

    En Octobre, 2020 (09:08 AM)
    Faire financer par les commerçants la production de ce qu'ils important. C'est désolant de voir partout dans le pays que des produits venus d'ailleurs. Les chinois qui sont installés ici doivent être amener á installer des units de production.
    Auteur

    Youssoupha Diop

    En Octobre, 2020 (09:11 AM)
    Mrs le Président vous êtes en retard aprés presque huit années de gouvernance c'est maintenant que tu parle d'industrialisation.
    Auteur

    Atiou

    En Octobre, 2020 (09:29 AM)
    le document d'actualisation est sans appel quand il énumère les manquements dans son volet diagnostic , on est frappé que la question des lourdeurs des procédures soit à nouveau posée alors que le discours est tout autre avec l'APIX , a t'elle échoué dans sa mission , le rapport ne le dit pas mais c'est tout comme et d'autres points du diagnostic qui en faîte tendent à montrer qu'on a fait du surplace voire régresser .

    Je crois que le Président s'est rendu compte qu'il y a eu peu d'avancées , qu'on a même un peu somnoler quelque part à tel point que son engagement actuel est un appel au réveil et au redéploiement des autorités en charge du secteur, le diagnostic donne l'impression qu'il y a eu peu d''acquis .

    Maintenant est ce la PSE n'est pas rattrapé par l'absence de certains prérequis , comment positionner le PSE par rapport à cette activité d'actualisation de la politique d'industrialisation ?
    Auteur

    En Octobre, 2020 (09:43 AM)
    heureusement qu'il a des ministres ce président froussard, obèse et dormeur pour faire le travail

    lui se contente de "s'indigner" de voyager, de voler et de voler dans la caisse de l'Etat
    Auteur

    Nkhson

    En Octobre, 2020 (11:04 AM)
    Sacré Président avec ses déclarations d'intentions, ses projets et réalisations pour la plupart inopportuns ou mal gérés et exécutés. C'est à croire qu'il n'a pas une claire vision, un objectif précis en politique de développement. On sent quelqu'un plutôt obnubilé par une passion, une boulimie du pouvoir. Il est toujours dans la logique de recrutement et de massification de son cercle de partisans, dans la perspective de préparation des prochaines élections. Pour lui l'essentiel est de gagner les élections quel qu'en soit le prix, c'est pourquoi la démocratie qui faisait notre fierté en a accusé un mauvais coup, depuis que Macky est à la tête de ce pays. Les institutions sont gravement ramollies, la corruption et la grande criminalité sont en progression. On assiste au culte de la médiocrité et de l'impunité des responsables au sommet de l'état trempés dans de nombreux scandales et cas de prévarications avérés. Pour ses partisans tout est permis, tant qu'ils lui restent fidèles et lui vouent l'allégeance.

    Ce pays est dirigé par des aventuriers et arrivistes qui n'ont cure de son développement. Pour s'en convaincre, il faut seulement observer le "lambi golo" que se livrent l'entourage du président qui s'entre déchirent, les violences verbales, les complots et autres dénigrements sont leurs lots quotidiens. La bataille pour les positionnements demeure cruel et dénué souvent d'humanisme, car les passions deviennent exacerbées.

    Quand un président est sérieux, honnête et sincère vis à vis de son peuple, il doit se mettre à son service avec servilité et humilité, pour réussir cette haute et noble mission avec les honneurs. Pour cela il se doit d’oublier sa « petite » personne, se départir de tout esprit partisan et œuvrer uniquement pour la collectivité en prenant le soin de s’entourer de la meilleure équipe possible et disposant d’excellents conseils.

    Il est évident que sous nos cieux, nos dirigeants sont très éloignés de ce modèle qui demeure certes idéaliste, mais tout de même réaliste.

    Le jour qu’on mettra à la tête de ce pays un honnête citoyen, qui aura à cœur de développer ce pays, il engagera les réformes nécessaires à un sursaut. La première sera justement de ne plus permettre à un président de la république de diriger un parti politique ou une quelconque association privée. D’autres réformes aussi pertinentes qui consacreront la séparation effective des pouvoirs, pour un équilibre institutionnel qui empêcherait la concentration de tous les pouvoirs entre les mains du président. Mais aussi des réformes qui viseront à doter de nos institutions de contrôles de la gouvernance de l’état, de plus de moyens et de prérogatives pour remplir au mieux leurs missions.

    Nous avons vraiment le souci de voir ce pays gouverné autrement que ce qu’on a connu jusqu’ici. Par rapport à ses potentialités tant humaines qu’économiques, le Sénégal se devait de décoller depuis belle lurette ou tout au moins faire partie des pays émergents de ce monde. Mais il y’a un énorme gâchis perpétré par les régimes qui se sont succéder de « l’indépendance » à nos jours.

    Au lieu de susciter et d’imprimer des changements d’attitudes tendant vers le développement, nos dirigeants en contre modèles ont toujours chercher à gouverner le peuple en exploitant ses tares. Nous avons connu dans ce pays des chefs narcissiques imbus de leurs personnes arrogants et avides de pouvoir. Cette vanité qui se retrouve chez la plupart des gens est la principale cause de notre sous développement endémique, qui est avant tout une mentalité.

    Auteur

    Copier Mais Jamais égaler

    En Octobre, 2020 (11:22 AM)
    Merci Président Sonko mahé est entrain de copier tes solutions. Dommages il n'a pas les compétences et la volonté que tu as pour mettre en avant le Sénégal avant tout. Chez mahé sale tout est politique. Que des slogans qui ne se concrétisent jamais. Seul le parti compte à ses yeux et tous les moyens sont bon pour caser ses militants dont certains sont de vieux dinosaures en voie de disparition.
    Auteur

    Pop

    En Octobre, 2020 (12:18 PM)
    Maki sall dafaye nélawe ba kine bi gniere mou diouk avec ses grand discours Dou tebeul dara
    Auteur

    Ouz

    En Octobre, 2020 (12:27 PM)
    rendez l argent vole au contribuable senegalais vraiment se president et rigolo

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email