Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Maisons conventionnées à Sédhiou : L’Etat doit 4 ans d’arriérés de paiement aux propriétaires

Single Post
Maisons conventionnées à Sédhiou : L’Etat doit 4 ans d’arriérés de paiement aux propriétaires

Entre 2005 et 2007, une rude bataille pour l’érection de Sédhiou en région opposait les hommes politiques. Pour certains, il fallait d’abord ériger le département en région et puis construire les infrastructures d’accueil. Par contre, les autres soutenaient qu’une région sans infrastructures d’accueil serait une collectivité de nom.

Aujourd’hui, l’histoire semble leur donner raison à ces derniers plus que l’Etat qui, au dernier recensement des maisons conventionnées en novembre 2012  dégainait  plus de 100 millions de francs CFA par an pour loger l’administration territoriale ainsi que les différents services régionaux. Entre temps beaucoup d’autres services se sont implantés relevant sans doute l’ardoise financière.

Mais depuis 2015, l’Etat peine à honorer ses engagements vis-à-vis des propriétaires de ces maisons conventionnées, selon le collectif des bailleurs de bâtiments conventionnés de Sédhiou. Son président Théophile Isaac Coly, dans une première lettre en date du 8 août 2018 et dans une seconde en date du 14 décembre 2019 rappelle à l’autorité son devoir de s’acquitter de ses dettes.

 « En effet, depuis quatre longues années, nous attendons le paiement intégral de la location de nos bâtiments conventionnés par l’administration et dont les coûts de construction ont été supportés grâce à des prêts consentis dans nos banques respectives », lit-on dans une lettre en date du 9 septembre 2019, adressée aux trois préfectures, aux différents arrondissements de la région et au service de l’urbanisme.

Au service de l’urbanisme, représentant l’agence de gestion du patrimoine bâti de l’Etat qui gère les locations conventionnées, il y a eu un mouvement du personnel. Le tout nouveau chef de service demande du temps pour mettre les pendules à l’heure. L’ancien patron, joint au téléphone, déclare qu’il ne réside plus à Sédhiou.

En attendant, les bailleurs de bâtiments conventionnés continuent de ruminer leur colère. Mais le collectif menace de rompre les contrats si une solution heureuse n’est pas trouvée d’ici les semaines à venir. «  Nous n’excluons pas une éventuelle rupture des contrats en cas de léthargie face à nos nouvelles actions communes », a conclu le collectif dans sa dernière lettre.
Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Defenseur

    il y a 4 jours (14:59 PM)
    Les premiers là ont tort c'est parce qu'ils se sont misés sur leur potentiel individuel(stars) pour forcer les choses sans réfléchir mais bon c'est l'Afrique
  2. Auteur

    il y a 4 jours (15:02 PM)
    L'ETAT fait pitié
    Auteur

    Retraiter

    il y a 4 jours (15:50 PM)
    c est partout pareil L Etat nous doit 5 ans de loyers concernant nos villas conventionnées et jusqu a present rien.On comptait sur ces loyers pour payer la scolarité de nos enfants etc.....

    il est vraimemps que l Etat nous paye
    Auteur

    L&m

    il y a 4 jours (16:01 PM)
    Soyez sérieux chers journaleux, ne nous montrer pas des photos datant du temps de Abdoulaye Wade !!!!!!!!!!!
    • Auteur

      Bailleur

      il y a 2 jours (23:17 PM)
      mon cher ceci est une réalité. l'etat nous 4 ans d'arriérés de loyers. les banques nous fatigues avec des sommations et menaces. en dehors sa nous avons des familles et des problèmes à gérer (sante, éducation, dettes...).
      nous réclamons nos dus et invitons l'État du sénégal à respecter ses engagements et à se faire respecter.
    Auteur

    il y a 3 jours (21:26 PM)
    Hoooo mi casamance te adoró, siempre estaré contigo este donde este. Andaré siempre con tu cultura i tu spritus casamances humilde natura multicultural trabajador,te quiero casamance como región o como comunidad, siempre estaré contigo. (Casamance jardín del aden)
    Auteur

    il y a 3 jours (21:26 PM)
    Hoooo mi casamance te adoró, siempre estaré contigo este donde este. Andaré siempre con tu cultura i tu spritus casamances humilde natura multicultural trabajador,te quiero casamance como región o como comunidad, siempre estaré contigo. (Casamance jardín del aden)
    Auteur

    il y a 3 jours (21:26 PM)
    Hoooo mi casamance te adoró, siempre estaré contigo este donde este. Andaré siempre con tu cultura i tu spritus casamances humilde natura multicultural trabajador,te quiero casamance como región o como comunidad, siempre estaré contigo. (Casamance jardín del aden)
    Auteur

    il y a 3 jours (21:26 PM)
    Hoooo mi casamance te adoró, siempre estaré contigo este donde este. Andaré siempre con tu cultura i tu spritus casamances humilde natura multicultural trabajador,te quiero casamance como región o como comunidad, siempre estaré contigo. (Casamance jardín del aden)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR