Vendredi 15 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Nominations: Comment Macky «contrôle» le Ps à distance

Single Post
Nominations: Comment Macky «contrôle» le Ps à distance

Le président de la République, Macky Sall, est resté constant dans sa logique de «contrôler» le Parti socialiste (Ps), un de ses principaux alliés politiques. 

 En effet, amené à gracier Khalifa Sall à l’issue d’une rencontre secrète tenue avec l’ancien président Abdoulaye Wade et le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, lors de l’inauguration de la mosquée Masalikul Junaan, Macky Sall passe à l’acte, le 29 septembre dernier. 

 Mais, pour ne pas donner plus de pouvoir à Khalifa Sall "libre"et son mouvement Taxawu Dakar, réfractaires à sa politique, il n’a pas hésité à «renforcer» le camp opposé en nommant Aminata Mbengue Ndiaye à la tête du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) et Alioune Ndoye au département de la Pêche et de l’Economie maritime. 

 Evitant en outre un éventuel rapprochement entre Khalifa Sall et la mairesse de Podor, qui était jusque-là dans une position d’attente (et de frustration ?), Macky Sall case cette dernière à la présidence de la République. Elle est devenue ministre-envoyée spéciale. Avec ce poste, vu comme une sorte de récompense suite à son soutien lors de l’élection présidentielle de février dernier, la députée non inscrite va devoir désormais «oser l’avenir» sous le joug de l’actuel locataire du palais. 

 Au même moment, Khalifa Sall, «esseulé» et toujours entre les filets de la justice, sera contraint de s’appuyer sur des alliances contrenatures pour pouvoir s’affirmer dans l’espace politique. 

 Une stratégie bien murie pour avoir encore la main sur la formation socialiste qui, déjà affaiblie par le départ de son secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng, continue malheureusement de sombrer dans la division. En témoignent les nombreux crissements de dents notés à la suite de la nomination d’Alioune Ndoye comme ministre. Et les débâcles enregistrées aux mairies de Nguégnène et de Biscuiterie dont le Ps a perdu le contrôle !

Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Salif

    il y a 1 semaine (15:50 PM)
    ALLAH ne dort pas, ces calculs ne servent à rien; sinon démontrer le QI très faible du maquis
  2. Auteur

    Salif

    il y a 1 semaine (15:50 PM)
    ALLAH ne dort pas, ces calculs ne servent à rien; sinon démontrer le QI très faible du maquis
    Auteur

    il y a 1 semaine (16:12 PM)
    Mais ou est Ousmane Ngom on dirait qu'il est mourrant ou bien il est entrain de bouffer nos milliards volés

    Auteur

    il y a 1 semaine (17:37 PM)
    On peut être un grand syndicaliste, un avocat rompu à la cause de la mère et de l'orphelin , un général ayant conduit une guerre de libération de son peuple pendant dix ans, et être président de la République de son pays. Par contre, un géologue qui ne connaissait rien en économie ni en Finance encore moins en relations internationales ne peut mener à bien la gestion d'un pays en particulier en voie de développement. Dans trois ans, on se rendra compte de la pertinence de ces réalités. Macky fait du cinéma mais il a des lacunes et dort beaucoup même si les lampes de son bureau peuvent être allumées jusqu'à 23 au moment où il est allongé dans un canapé dans son bureau. ( Tout se sait dans les salons Dakarois) .
    Auteur

    La Verite, Rien Que La Verite

    il y a 1 semaine (23:00 PM)
    Le PS n' existe plus. Le PS est phagocyté par l' APR de MACKY SALL. C'est la honte du siècle. Le contraire pouvait ne pas étonné les sénégalais. Comment le premier Parti du Sénégal peut-il tombé aussi bas. A bien regarder de prés, on sent vraiment que le PS mort depuis qu'il a décidé de se faire phagocyter le nourrisson APR. Ne nous parler plus du PS, d'ailleurs j'ai demandé aux camarades d' aller dans une formation qui a des ambitions. Nous pouvons nous reconnaître en KHALIFA SALL puis qu'il est le seul qui peut sauver l'héritage de SENGHOR et de ABDOU DIOUF. Tous les autres pensent à leurs poches et non au Parti. Le premier Pari du Sénégal UPS devenu PS est devenu un parti sans avenir, sans lendemain, un parti YOBELEMA. Malheur aux gens qui veulent notre parti en ne souciant que leurs privilèges.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email