Dimanche 21 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

PALAIS DE LA RÉPUBLIQUE : Encore une nomination surprise

Single Post
PALAIS DE LA RÉPUBLIQUE : Encore une nomination surprise

Conseil économique et social - C’est devenu officiellement officiel, Ousmane Masseck Ndiaye sera le président du Conseil économique et social. Le décret 2009-455 signé le 4 mai dernier par Gorgui et Ndéné a été faxé hier vers minuit à notre rédaction par les services de la Présidence de la République. Le décret comporte deux articles. Article 1 : « Ousmane Masseck Ndiaye, ancien ministre d’Etat, est nommé Président du Conseil économique et social. Article 2 : « le présent décret sera publié au Journal officiel ». Plus de doute alors, l’installation n’est qu’une question de jours. En effet, la liste des membres de l’institution sera bientôt publiée.

Voyage - Après plusieurs semaines à Ndakarou, Gorgui reprend l’avion aujourd’hui pour une visite éclaire. Selon nos informations, le Président s’envole ce matin pour la Mauritanie. Une visite qui fait suite à une intense médiation sénégalaise à Nouakchott pour le report de la présidentielle. Avant Gorgui, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio avait effectué plusieurs visites chez nos cousins et dont la dernière remonte à jeudi dernier. C’est d’ailleurs à cause de ce déplacement qu’on ne l’a pas vu à la première rencontre du conseil des ministres après le remaniement du gouvernement.

Nomination - Du neuf au Palais. Si effectivement comme il le soutient Farba Senghor n’a pas été nommé ministre conseiller, il n’en demeure pas moins qu’après la purge à la Présidence, une nomination est passée inaperçue. Selon l’Agence France presse (Afp), Gorgui a nommé un conseiller chargé des relations avec la …Chine. Un gros clin d’œil à la troisième puissance économique du monde.

Audiences - Ne quittons pas la Présidence. Quelqu’un qui est fréquent au Palais par les temps qui courent, c’est bien Alé Lô. Sans doute pour les besoins de la « révolution agricole » lancée lors de la dernière rencontre du conseil des ministres par le Président. Avant-hier, Alé Lô était reçu par Gorgui en compagnie de Cheikh Amar de Tse et le directeur de la Caisse nationale du Crédit agricole du Sénégal(Cncas). Hier encore, nos radars et antennes ont filmé au Palais Alé Lô, accompagné d’un homme d’affaires. Il n’était pas le seul à être reçu puisque nos antennes signalent aussi que Gorgui a reçu Soumaïla Cissé de l’Uemoa, Alioune Badiane Namora, Ismael Sidibé, boss d’Africable et enfin un de ses parents, Mbossé Wade.

Faux - En voilà une affaire de faux captée au vol par nos radars sensibles. Selon nos informations, la Dic a « convoyé » au parquet, lundi dernier, deux suspects écroués dans une affaire dont les victimes sont de grosses boîtes de la place. En attendant que les limiers trouvent Fallou Ndiaye, la troisième personne impliquée dans ce scandale, les deux premiers suspects ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt. Selon nos radars, tout a commencé lorsque le consulat de Chine à Dakar a contacté le Crédit Mutuel du Sénégal (Cms) pour procéder à une vérification relative à un compte ouvert dans ses livres.

Faux (bis) - Chose bizarre, la banque ne connaît pas le contact qu’elle est pourtant censée loger. Illico, le Cms conclut que le compte était un faux, versé dans un dossier de demande de visa pour la Chine. C’est ainsi que le secrétaire général du Cms porte plainte à la Dic et fait une déposition. Les enquêteurs mettent la main sur l’auteur de la demande de visa et celui qui lui avait confectionné la fausse attestation pour 40.000 FCFA ! Une troisième personne impliquée dans le coup a pris la tangente après une première audition à la Dic. Convoqué à nouveau, il s’est fondu dans la nature.

Faux (ter) Et dîtes-vous que l’audition de l’auteur de la demande de visa a été plus que fructueuse. Le gars a fait quelques révélations aux enquêteurs. À savoir qu’il est déjà allé en Chine grâce à une fausse attestation Cbao que lui a confectionnée un certain Dia, dont l’identification se poursuit. C’est d’ailleurs pour retourner en Chine qu’il a déposé une nouvelle demande, avec toujours un faux. Car, soutient-il, il devait repartir pour rapatrier vers Dakar de l’aluminium qu’il avait acheté lors de son précédent voyage. Comme à la Dic on n’est pas du genre à écouter blablater les plaisantins, le gars et son complice ont été expédiés au parquet pour Rebeuss Island.

Détournement - Décidément, l’affaire du détournement de 130 millions de FCFA à la perception municipale de Diourbel n’a pas encore livré ses secrets. Alors que le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances a dépêché sur place une inspection, nos radars signalent que deux nouveaux agents, récemment entendus puis libérés sous convocation, ont été « repris » par la gendarmerie. C’est au total donc cinq personnes que les pandores ont présentées hier au parquet qui les a tous placés sous mandat de dépôt puis ouvert une information judiciaire auprès du juge qui a aussitôt fait une délégation judiciaire aux hommes en bleu. Pour vous dire que des têtes peuvent encore tomber à tout moment.

Pm - Le chef du gouvernement est en train de mener des rencontres tous azimuts pour calmer le front social. Souleymane Ndéné Ndiaye a rencontré, durant plusieurs minutes hier, le syndicat des éboueurs en grève depuis plusieurs jours. Avant-hier, le Premier ministre a, dans la plus grande discrétion, taillé bavette avec les syndicats de l’enseignement et a promis de trouver une solution à leurs revendications. Cette audience avec l’Intersyndicale s’est déroulée en présence du ministre Kalidou Diallo. Les deux parties ont promis de se retrouver tous les dix jours pour une évaluation des négociations.

Baptême - Nous vous disions que l’une des épouses du Premier ministre lui avait donné une mignonne fille. Eh bien, selon nos radars Nafissatou Wade Ndiaye, c’est le nom de la fille, a été baptisée hier à la clinique des Madeleines. C’est Anta Fall, la première épouse du Pm qui l’a gratifié de cette fille qui porte le nom d’une de ses très proches, Nafissatou Wade Ndoye, qui évolue dans le monde des affaires. Comblée de bonheur, la marraine de l’enfant a programmé le « fône » (bise en espèces sonnantes et trébuchantes) pour la semaine prochaine. Pour tout simplement vous dire qu’elle va casser la baraque.

Sénat - Le moins que l’on puisse dire est que l’ancien maire de Dakar et président du Sénat n’est pas du genre à lâcher ses proches. La preuve. Selon nos radars et antennes, il vient de caser Taya Samb et Seydina Omar Touré (ex-directeur de cabinet) à la mairie, au Sénat.

Faux -proc’ - Récemment nous vous parlions de l’escroc qui se faisait passer pour le procureur Bamba Niang et qui a été alpagué par les limiers de Dieuppeul en flagrant délit. Eh bien, quand les flics lui ont demandé dans quel tribunal il travaillait, il a lancé tout de go, « tribunal régional ». Mais c’est quand un des flics lui a demandé où était sa carte professionnelle que le bonhomme bien habillé en Ganila, a sué, avant de répondre qu’il l’avait… oubliée. Vite fait bien fait, il a été déféré et envoyé à Rebeuss.

Parti socialiste - Ousmane Tanor Dieng et Cie sont foncièrement contre la vice-présidence qu’ils jugent inutiles. Pour les socialistes, son institution renseigne sur le peu de considération que Wade tient le peuple sénégalais. De plus, les socialistes déplorent l’accroissement des charges inhérentes au fonctionnement d’institutions inutiles et coûteuses tel le Sénat devenu le refuge de courtisans volubiles et parasitaires’’. Ils mettent en garde contre certains conflits de compétence qui vont naître entre la vice-présidence et le gouvernement

Front Populaire - Du côté du Front populaire par contre, c’est l’affaire Mame Madior BOYE et Cie qui a été analysée en profondeur. Bacar Dia et ses camarades ont approuvé la décision de Wade d’envoyer un collectif d’avocats pour défendre les personnalités ciblées par le juge d’Evry. A cet effet, ils demandent au juge d’Evry de rester conséquent, en traduisant, par la même occasion, le gouvernement français qui a enrobé de force, des millions de tirailleurs sénégalais, pour libérer la France totalement occupée par les nazzis. Le Front populaire demande à l’ensemble des familles ayant perdu des parents et à l’Afrique qui a perdu ses bras les plus valides pendant les deux guerres mondiales, de traduire la France devant la Cour Internationale de Justice, pour avoir utilisé les Africains comme boucliers toujours dans les premiers rangs des combats. Bacar Dia et Cie exigent que justice soit faite sur le triste, horrible et inhumain massacre de Thiaroye où, des tirailleurs sénégalais, réclamant leur droit les plus légitimes, ont été sauvagement exterminés, après avoir rendu de très grands services à la France.

Solution - Tout est bien qui finit bien ! Après avoir eu vent, à travers nos colonnes, de la tension qui couvait au niveau du campus social de l’Ucad à cause d’un problème de salles entre les membres de l’amicale de Médina Ndiathbé et l’amicale des étudiants de Guinguinéo, le chef de personnel du Coud a réagi en vrai responsable. Nous lui tirons au passage notre chapeau ! Dès qu’il a lu notre pique relative à cette affaire, il a convoqué dans la matinée d’hier les deux parties pour aplanir les angles et lever ce qu’il appelle un malentendu au sujet de la salle 3 du restaurant argentin que les étudiants de Médina Ndiathbé avaient réservée depuis novembre dernier pour leur journée d’intégration prévue le 16 mai prochain. Lors de cette rencontre à laquelle a pris part le Pca de la Sn/Hlm, Mamadou Harouna Ndiath, en sa qualité de ressortissant de Médina Ndiathbé, le chef du personnel de l’Ucad, après avoir dénoncé la décision inique du sieur Oumar Dieng, a rassuré les membres de l’amicale de Médina Ndiathbé qu’ils disposeront de la salle 3. En voilà quelqu’un dont l’acte doit être loué dans la mesure où il évite la bataille rangée entre étudiants de Médina Ndiathbé (qui avaient le soutien de leurs camarades des autres amicales du Fouta) et ceux de Guinguinéo.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email