Dimanche 22 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Pénurie d'eau : Tirs groupés sur Macky

Single Post
Pénurie d'eau : Tirs groupés sur Macky

L'opposition a répondu présente à la manifestation de la population des Parcelles assainies contre la pénurie d'eau, ce samedi. Oumar Sarr et cie ont tiré à boulets rouges sur le président Macky Sall et son gouvernement. Propos recueillis sur Zik fm.

Oumar Sarr
"Ceci est le produit de l'incompétence du gouvernement une fois de plus. Qui gouverne doit prévoir. Et, c'était prévisible qu'à partir de 2013 déjà qu'il devait manquer de l'eau. Ils le savaient, tout le monde le savait. Et, ils n'ont pas pris les mesures idoines. Aujourd'hui, on est dans la catastrophe. Il y a l'eau au Palais mais il n'y a pas l'eau dans les quartiers populaires. Et, c'est quand même une situation que nous vivons. Il y aura encore d'autres manifestations. Là, c'est une première manifestation".  

Habib Sy
"Comme tous les Dakarois, nous souffrons du manque d'eau. Et, nous voulons insister sur l'irresponsabilité de ce gouvernement, son manque de considération envers les populations. Je ne peux pas comprendre que les populations n'aient pas d'eau et le gouvernement se paie le luxe d'aller en vacances. Et en plus de cela, au lieu de se préoccuper de cette question lancinante, il est plutôt enclin aujourd'hui à travailler pour le parrainage. C'est un gouvernement qui manque de vision". 

Thierno Bocoum
"Je suis désolé de constater que nous sommes toujours dans du colmatage, dans des mesures conjoncturelles ou factuelles. Il faut être dans des postures où on règle les choses du point de vue structurel. Il fallait prévoir ce manque d'eau depuis longtemps. On savait qu'il allait y avoir un déficit parce que la population augmente, c'est normal. Mais qu'est-ce qu'ils ont fait pour prévoir cela ? Pour anticiper cela ? Rien du tout. Ils attendent que les populations sortent pour essayer de trouver des solutions. Au même moment, tous les jours, les populations souffrent. Et, ce n'est pas normal".


Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:56 PM)
    La République des hal pular a fait faillite. .
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (00:16 AM)
      ne tirez pas sur l'ethnicisme nous sommes tous sénégalais qui se marions et vivons ensemble sans distinction de race et d'ethnie. c'est vrai que cette crise de l'eau a peiné beaucoup de monde quand je vois tous ces gens d'une cité de hauts cadres qui disent avoir trop souffert pour continuer à supporter le président car avec plus de 21 jours sans eau et ont fini à en quémander chez les voisins pauvres, il doit en faire une surpriorité
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (09:57 AM)
      entendre oumar sarr dire que :

      " c'était prévisible qu'à partir de 2013 déjà qu'il devait manquer de l'eau. ils le savaient, tout le monde le savait ".
      je ne dédouane pas macky sall et son gouvernement dans cette crise !

      mais...

      entendre oumar sarr débiner pareille connerie, prouve à suffisance que le gouvernement de wade a totalement échoué dans sa vision prospective.
      aucune solution à long terme, aucun investissement structurel n'a été fait... sachant que ( comme il le dit ), c'était prévisible...

      honte à vous tous !

      la décence devrait vous éloigner d'une manifestation où on décrit un mal que vous avez en partie été la source et la cause.

      tchiimmmm
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:59 PM)
    Parole de trois sans emploi........... :contaan: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (23:28 PM)
      j'espère que tu as un emploi car la population attend toujours les 500 000 emplois promis par macky.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (19:32 PM)
    Les hal poular sont des habitues a la disettece sont de brais saheliens dans leurs contrees certains villageois font des kilometres chaque jour pour puiser de l eau chez leur voisins wolofs du walodonc de vrais assoifes qui constituent malheureusement le betail electoral de macky....le fouta reveillez vous.......
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (19:49 PM)
      vraiment ya des cons dans ce forum comment peux t on dire certaines idiocies
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (14:36 PM)
      toi tu parle d'éthnie pendant que les gens se battent pour soutenir et consolider la vision du président. tu es vraiment lache. tu devrais faire l'objet d'une pendaison espèce d'esclave raté.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (19:51 PM)
    Voila un mec élu président à la surprise générale personne ne s'y attendait mais c'est fait

    il arrive avec un programme Yonou Yokuté pour lequel il a été élu pour un mandat de 7 ans il déclare qu'il lui suffit de 5 ans pour réaliser ses promesses de camapgne entre autres 500 000 emplois pour les sans emplois meme si ils sont plus de 5 millions en age de travailler qui sont sans emploi et parmi eux des milliers de diplomés de l'enseignement supèrieur

    un programme alléchant meme parfois audacieux mais après l'avoir lu je dirais courageux car il a touché certains problèmes sociaux

    A ma grande surprise le mec se léve un matin et jette ce fameux programme et nous tire on ne sait d'ou un Plan pour l'emergence on est pas encore là monsieur !!!!!

    on a des problèmes terre à terre à régler comme l'accés à l'eau potable l'electrfication des zones rurales et semi-urbaines la sécurisation de nos villes et villages la scolarisation la modernisation de notre agriculture en protégeant nos terres rurales qui sont entrain d'etre pillées par les étrangers et les groupes marocaines chinoises indiennes ect..

    la baisse cout des soins de santé les sénégalais ont des difficultés pour se soigner les soins coutent chers les médicaments aussi coutent une fortune

    Il faut diminuer les institutions politiques comme l'institution que dirige la dame Tall et l'autre niak jom Tanor Dieng diminuer le nombre de ministres et ministres conseillers et autres agences il faut

    INTERDIRE DE PAR LA CONSTITUTION CES FAMEUX FONDS POLITIQUES OU CAISSE NOIRE POURQUOI DONNER DES DIZAINES MILLIARDS EN CADEAU PENDANT 7 ANS A UN MONSIEUR PRESIDENT SOIT IL EN PLUS DES AVANTAGES QU'IL RECOIT DE SA FONCTION UN AVION PRIVE POUR SES VOYAGES NOURRI LOGE ET HABILLE GRATUITEMENT EN PLUS DES SON SALAIRE POUR QU'IL L'UTILISE POUR ACHETER OU CORROMPRE DES ADVERSAIRES POLITIQUES ET DES CHEFS RELIGIEUX DANS UN PAYS OU LES DEUX TIERS DE LA POPULATION NE MANGENT PAS A LEUR FAIM

    LE PRSIDENT PEUT RECLAMER UN FOND defini par la loi legislative DONT L'UTILISATION SERA CONTROLEE PAR LES DEPUTES ET L'Igf ET A LA FIN DE CHAQUE SESSION BUDGETAIRE IL DOIT FOURNIR DES PIECES JUSTIFICATIVES DES DEPENSES OPEREES Aux deputes et à l'igf
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:18 PM)
    L'eau est vitale, Il y a des rasons de s'impatienter, mais cette situation sera bientôt un mauvais souvenir Inchaallah ; l'opposition devra chercher un autre os à grignoter  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 



    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:18 PM)
    La République des reniements et des échecs.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:18 PM)
      nous en avons marre des politiciens. ça suffit. nous voulons des hommes nouveaux. le peuple réclame les candidatures de ousmane sonko et de ibrahima deme
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:22 PM)
    le ministre est incompétent et puis il a mis des gens incompétents des amis a la sones ,onas effort et office lac.

    c le seul ministre qui a nommé des stlouissiens dans tous les directions,ils sont tous incompetents mansour fayy momoule senegal

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:46 PM)
    Le gouvernement n'est pas à la hauteur et l'opposition est encore pire. Mais chaque peuples mérite ses gouvernants que les sénégalais assument leur choix.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (21:25 PM)
    Pr Sall a le mérite de s'attaquer au problème lancinant de l'eau potable contrairement à ses prédécesseurs qui l'ont esquivé sachant que les mesures à prendre seraient impopulaires dans leur phase d'exécution. Nous prions qu' il réussisse pour le bonheur du peuple. Toute réussite dans sa politique n'est que bénéfique pour le SÉNÉGAL .Arrêtons la démagogie et disons la vérité au peuple Merci!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (23:38 PM)
      il s'attaque au probleme de l'eau depuis quand ? il ne faut pas oublier que macky a bientôt fait 7 ans au pouvoir, parler de ses prédécesseurs pour justifier le manque d'eau est simplement risible.
      les incompétents cherchent toujours des excuses au lieu de réaliser ce que l'on attend d'eux.
      moi ce qui me dérange le plus c'est les mensonges à ce niveau de l'etat.
      j'attend le résultat pour pouvoir juger car ce gouvernement ne fait que de dans la communication avec peu d'actions et de résultats.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (21:46 PM)
    MACKY DéGAGE  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (00:30 AM)
    Il y'a des milliers de sénégalais qui ont accès à l'eau potable depuis l'avènement de Macky. Les projets structurants y compris le dessalement de l'eau de mer montrent que le Gouvernement a bien pris le taureau par les cornes. La mise en œuvre de ces projets ne se fera d'un claquement de main et entraînera beaucoup de désagréments pour la population de Dakar. Toutefois c'est le prix à payer pour résoudre le problème. Il faudra également s'attaquer au renouvellement du réseau vétuste de la ville. Les vrais patriotes, ceux qui ne versent pas dans la manipulation et la démagogie savent que Macky est sur le point de résoudre progressivement ce problème comme il l'a fait avec l'électricité. Bon, l'opposition sans programme croit avoir trouvé le filon d'or
    Auteur

    Anonymefans

    En Juillet, 2018 (09:50 AM)
    C EST LA FIN DU REGIME DE MACKY INCHALLAH NE VOUS FATIGUER PAS LE POUVOIR EST RETIRE A MACKY SON REMPLACANT NE SERA PAS ISSU NI DU PDS NI DU PS NI DE REWMI NI DE AFP NI D UN ANCIEN DU PS PDS ENCORE MOINSDE APR NI DE BBY INCHALLAH
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (12:52 PM)
      toute difficulté que vous voyez dans ce pays, vous la considérez comme un signe prémonitoire de la chute de macky sall, prenant ainsi vos désirs et vos rêves pour la réalité.
      réveillez-vous enfin, et sachez, que celui, qui battra macky sall n'est pas encore né. le président sall restera à la tête de ce pays, aussi longtemps qu'il le voudra, inchallah. et personne n'y peut rien.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (11:07 AM)
    SENEGALAIS,NDOKH POUR LAABOU SAKH AMOUGNOUKO,GRACE A DOUFF TOUNN,ON DIT MERCI A QUI? A DOUFF TOUNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (12:38 PM)
    Franchement parler, tout le monde sait que Macky Sall travaille, et fait de son mieux pour sortir le Sénégal du sous-développement et de la pauvreté.

    Mingiy def lumu mën. Lumu déful rek, boba Dafka mënul. Yehnem ci Sénégal ak Sénégalais-yi rëyna, teh barehna.

    Nañka bayi mu liguèye, ya xayti mulaana !
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (12:50 PM)
    Sabotage organisé des élections

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais alors que Wade, avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils décentralisés et 500 mille emplois aux jeunes, est incapable de nous livrer des cartes d’identité.

    Tout le processus électoral est miné comme dans le maquis.

    Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle, avec un âge max pour les candidats. Maky invente le parrainage citoyen universel pour éliminer des adversaires qu’il n’ose pas affronter démocratiquement. Maky choisit les candidats à toutes les élections en manipulant la mackystrature qui les élimine, demandez à Karim et Khalifa. Le parrainage permet à Maky de faire le tri de ses adversaires qui réussiront à passer après le tamis et la justice. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote, la proclamation des résultats. Lors des législatives de juillet 2017, Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. Le vote a démarré à 18 heures à Touba comme l’a voulu Maky.1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé. 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections. Maky avait 5 ans pour préparer les élections. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans .Relisez Althusser, Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à abdoulaye daouda diallo, l’appareil idéologique confié à yaya abdoul kane ministre des télécoms, chargé en plus du centre national d’Etat civil qui manipule les données démographiques avec fichage de tous les sénégalais dès la naissance, Chérif Diallo Directeur des TIC, Elhadji Ndiaye 2S TV PCA de la société sénégalaise de télédiffusion, Racine talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou karim sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta, Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hôtel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012 comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où Wade refuserait de céder le pouvoir. La RTS, youssou ndour le ministre bodio bodio, en conflit d’intérêt avec son groupe falaat Maky, 2 S TV, le Quotidien, Libération, etc., font le reste du travail de propagande digne de la radio des mille collines du Rwanda. Il n’y a que les wolofs qui sont emprisonnés dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor ont initié cette coalition ethnique depuis 1960. Maky la perpétue avec le PM Dione. En plus de la toucoulorisation à outrance de la république par des nominations, des bourses ethniques et recrutements ethniques d’ASP, Maky veut bruler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La justice récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !

    Attention danger, l’ethnicisme émerge !

    Djolof fign , alias Tuubé waalo



    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (12:51 PM)
    &é »’’(--&é »’(LEEBOONE, LOUPPENE

    Bilan des conseils des ministres décentralisés :

    BUDGET Sénégal 2018 : 3.710 milliards par an, fois 7 ans, total : 25.970 milliards FCFA

    5 000 milliards de FCFA de promesses en conseils délocalisés. Maky avait promis 700 mille emplois aux jeunes, une gestion sobre et vertueuse, OFNAC, un mandat de 5 ans, la patrie avant le parti

    Dette intérieure 500 milliards de FCFA, dette extérieure 3.000 millisrds de FCFA en 2017

    Le Bilan de Macky SALL est caractérisé aussi par des promesses non tenues : réduction de son mandat de 7 à 5 ans, création de 500.000 emplois pour la jeunesse, un gouvernement de 25 ministres aujourd’hui il a nommé plus de 49 ministres, sans compter les ministres-conseillers qui sont plus de 40. Il avait promis une gouvernance sobre et vertueuse mais que nenni, sous Macky SALL il y a eu une multiplication virale des agences et des institutions budgétivores et inutiles qui servent uniquement à caser de la clientèle politique et les transhumants en recherche de pâturages.



    Le montant cumulé des promesses de financement des programmes d’investissements publics validés lors des Conseils des ministres délocalisés s’élève à prés de 5 000 milliards de FCFA.



    Depuis le premier conseil délocalisé à Saint Louis en juin 2012, le chef de l’Etat et son gouvernement ont sillonné les 14 régions du Sénégal : Saint-Louis, Ziguinchor, Louga, Kolda, Sédhiou, Thiès, Matam, Kédougou, Tambacounda, Diourbel, Kaolack, Kaffrine, Fatick, Dakar.



    Saint-Louis : 306,7 milliards de FCfa



    Kaolack : 255 milliards de FCfa



    Matam : 127 milliards de FCfa



    Louga : 250 milliards de FCfa



    Tambacounda : 201,9 milliards de FCfa



    Thiès : 447 milliards de FCfa



    Ziguinchor : 360 milliards de FCfa



    Kolda : 204 milliards de FCfa



    Kédougou : 192 milliards de FCfa



    Diourbel : 209 milliards de FCfa



    Kaffrine: 206 milliards de FCfa



    Sédhiou : 187 milliards de FCfa



    Fatick : 246 milliards de FCfa

    Dakar 1800 milliards



    Total : prés de 5 000 milliards de FCFA&é »’((-

    &é »’(

    Djolof fign , alias Tuubé waalo



    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (12:52 PM)
    &é »’’’((--



    GESTION SOMBRE ET VICIEUSE

    Maky avait promis 25 ministres et un mandat de 5 ans Gestion sombre et vicieuse : Un Gouvernement avec 85 ministres. 40 ministres avec portefeuilles, 3 ministres d'Etat et 39 ministres sans portefeuilles... en plus du Premier ministre, sans compter les ministres nommés en cachette, les institutions pour caser une clientèle. Et si on disait au Président turc Erdogan la vérité !

    CHINE :28 ministres : 1 milliard 450 millions hbts 2 ème puissance



    INDE : 41 ministres :1 milliard 200 millions hbts 2 ème puissance démobraphique



    USA : 21 ministres 323 millions hbts 1 ère puissance mondiale



    Allemagne : 15 ministres 88 millions hbts 1 ère puissance europe



    France : 22 ministres 67 millions hbts 3 ème puissance europe

    Sénégal : 85 ministres, 1ère puissance gouvernementale





    1.Augustin Tine, ministre des Forces armées

    2. Sidiki Kaba, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur

    3. Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur

    4. Ismaïla Madior Fall, garde des Sceaux, ministre de la Justice

    5. Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement

    6. Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan

    7. Mansour Faye, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement

    8. Diène Farba Sarr, ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie

    9. Mariama Sarr, ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public

    10. Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural

    11. Mansour Elimane Kane, ministre du Pétrole et des Energies

    12. Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale

    13. Ndèye Sali Diop Dieng, ministre de la Femme, de la Famille et du Genre

    14. Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education nationale

    15. Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

    16. Alioune Sarr, ministre du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME

    17. Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Elevage et des productions animales

    18. Mamadou Talla, ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat

    19. Omar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime

    20. Yaya Abdoul Kane, ministre de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du territoire

    21. Moustapha Diop, ministre de l’Industrie et de la Petite et Moyenne industrie

    22. Mbagnick Ndiaye, ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Fracophonie

    23. Matar Bâ, ministre des Sports

    24. Samba Sy, ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions

    25. Abdoulatif Coulibaly, ministre de la Culture

    26. Khoudia Mbaye, ministre de la Promotion des investissements, des Partenariats et du développement des Téléservices de l’Etat

    27. Abdoulaye Bibi Baldé, ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique

    28. Maimouna Ndoye Seck, ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires

    29. Mame Mbaye Niang, ministre du Tourisme

    30. Aissatou Sophie Gladima Siby, ministre des Mines et de la Géologie

    31. Mame Thierno Dieng, ministre de l’Environnement et du Développement durable

    32. Pape Gorgui Ndong, ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat

    33. Aminata Angélique Manga, ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance

    34. Abdoulaye Diop, ministre de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la main d’oeuvre

    35. Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance

    36. Souleymane Jules Diop, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du PUDC

    37. Birima Mangara, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, chargé du Budget

    38. Abdou Ndéné Sall, ministre délégué auprès du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, chargé du Développement du réseau ferroviaire

    39. Moustapha Lô Diatta, ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, chargé de l’Accompagnement et de la Mutualisation des organisations paysannes.

    40 Cheikh Kanté, ministre du suivi du PSE

    Ministres d’Etat sans département (3)

    41 Eva Marie Colle Seck

    42 Mbaye Ndiaye

    43 Mahmouth Saleh

    En plus des 41 ministres nommés lors du dernier réaménagement gouvernemental, le président Macky Sall a sous sa coupole 39 ministres conseillers takhwaalou tambaambaalou , tous entretenus au frais du contribuable Sénégalais. Ce qui fait un total de 80 ministres. Du jamais vu !

    La liste des ministres conseillers takhawaalou tambaambaalou :

    1. Moustapha Diakhaté, Ministre/Chef de cabinet

    2. Elhadj Hamidou Kassé

    3. Youssou Ndour ministre bodio bidio , chanteur , PDG de presse et fonctionnaire

    4. Serigne Mbaye Dia

    5. Diagna Ndiaye CNOS

    6. Ousmane Ndiaye

    7. Baba Diaw Pétrole

    8. Bassirou Mbacke

    9. Benoît Sambou

    10. Mor Ngom

    11. Abdoul Aziz Mbaye transhumant

    13. Zator Mbaye

    14. Jean Pierre Senghor

    15. Hamidou Dia

    16. Seydou Diouf

    17. Ndongo Ndiaye

    18. Abdou Mboup

    19. Amy mbacke Thiam

    20. Abdoulaye Sali Sall

    21. Seydina Issa Laye Kane transhumant

    22. Pr Bamba Kane

    23. Bineta Gassama

    24. Cheikh Sakho

    25. Abdoulaye Badji, Ministre

    26. Arona Coumba Ndoffene Diouf

    27. Moustapha Fall CHE

    28. Penda Mbow

    29. Dr Fallou Samb

    30. Abdoul Aziz Diop

    31. Cheikh Mbacke Sakho

    32. Ndeye Marieme Badiane

    33. Pape Magueye Diop

    34. Seydina Elhadj Laye Seck

    35. Ablaye Sally Sall

    36. Zahra Iane Thiam

    37. Omar demba ba

    38. Sidy Ben Omar Kane

    39. Abdoulaye Seydou Sow

    39 ramatoulaye BA

    40 Abdoulaye Barro

    . Pour un budget de 3.790, 1 milliards en 2018, Maky en détient 88 milliards



    ASSEMBLEE NATIONALE: 165 députés dont 8 vice-présidents

    HCCT PDT Ousmane tanor dieng 150 membres

    Conseil économique environnemental de aminata tall : 120 membres dont 80 conseillers, 40 associés, 6 vice pdts et 6 secrétaires

    Commission sur la transparence dans les industries extractives présidée par Mankeur ndiaye

    Commission sur la protection des données personnelles :présidée par awa couddou louche

    Commission sur les investissements présidée par mamadou lamine keita

    Commission nationale du dialogue des territoires qui fut présidée par djibo ka, ensuite par Benoit sambou

    &éé »’((-

    Djolof fign, alias Tuubé waalo

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (12:53 PM)
    KARIM COMME KHALIFA

    Réveillez-vous sénégalais !coup d’état politique, coup d’Etat électoral permanent !sabotage organisé des élections, Karim comme khalifa traqués pour des raisons politiques et ethniques, avez-vous vu maky traquer un poular ? Nafi OFNAC virée pour avoir osé convoquer Aliou sall. Aliou Sall DG de la CDC, Maky arrache à l’ARMP un droit de regard sur ce que fait son frère qui gère des milliards exempts de contrôle. Pour maky, il faut éliminer avant la présidentielle les candidats wolofs sérieux en oubliant la leçon de Moïse dégageant le pharaon. Le verdict de Maky est dans la poche du juge. Tout le reste c’est théâtre et mackillage juridique de sa Mackystrature destinés à la consommation des moutons, à l’explosion de l’audimat des medias manipulés et aux frais d’honoraires des avocats. Maky délivre aux organismes de contrôle comme l’IGE, la Cour des comptes, ARMP, OFNAC des ordres de mission ciblée vers ses adversaires, reçoit les rapports, fait le tri, met le coude sur les dossiers de son clan, sélectionne et dicte la conduite à la justice qui organise un simulacre de procès.

    La mackyctrature ne rend pas la justice, elle rend service à Macky

    Karim , deuxième après les lègislatives truquées, wolof , maky l’exclut

    Khalifa, troisième après des législatives truquées , wolof maky l’exclut

    Attention danger avec l’ethnicisme émergent

    Djolof fign, alias Tuubé waalo



    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (14:51 PM)
      mon cher, l'éthnicisme, que tu dénonces au sénégal, y a que toi, qui le vois, et c'est seulement pour des raisons de politique politicienne. c'est évident. ton plan diabolique est cousu de fil blanc, et n'aboutira pas, car les sénégalais ne sont pas nés de la dernière pluie, pour se laisser manipuler aussi facilement que tu le veux, dans l'intention claire de fomenter des conflits éthniques, comme ce qui se passe dans les autres pays africains, pour renverser le régime en place.
      enfin, détrompe-toi, la plupart des gens que tu prends pour des halpulars, à cause de leur patronyme, ne le sont en fait que de nom : ils ne pratiquent ni les coutumes pulars, ni la langue. c'est des wolofs purs et durs. voilà pourquoi, il est temps que tu cesses tes conneries, car ton plan, tel que conçu, ne réussira pas.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (14:17 PM)
    La plupart de ceux qui critiquent ou dénigrent Macky Sall, sont déjà passés et on les a vus à l'œuvre. C'est pourquoi on les avait proprement dégagés, en espérant qu'ils ne reviennent plus au pouvoir, car si jamais ils revenaient, pour le malheur du Sénégal, ils commettraient les mêmes conneries, et étaleraient à nouveau leurs incompétences et leurs incapacités. Ce qu'ils n'ont pas réussi en 12 ans de pouvoir, ils ne pourront pas le faire en 5 ans. :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR