Lundi 25 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

PREMIER FACE-A-FACE AVEC LES DEPUTES EN PLENIERE : Karim Wade défend son budget de 248 milliards demain

Single Post
PREMIER FACE-A-FACE AVEC LES DEPUTES EN PLENIERE : Karim Wade défend son budget de 248 milliards demain

Les députés tiennent enfin leur tête-à-tête avec Karim Wade. Ce sera demain, à partir de 15 heures, à l’Assemblée nationale avec l’ouverture des séances plénières pour l’examen du projet de Loi de finances 2011. Le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Energie, des Transports aériens et des Infrastructures va défendre son budget de 248 milliards.

Nombreux sont les députés de l’Assemblée nationale qui souhaitaient recevoir Karim Wade en plénière pour lui demander des comptes sur une partie des départements qu’il gère depuis quelque temps. L’occasion leur est désormais donnée de poser leurs questions sur les coupures d’électricité qui continuent de plus belle, les relations avec certains Etats, les transports aériens et les routes et échangeurs. Mais aussi sur des questions qui n’ont rien à voir avec le budget comme c’est le cas souvent à l’Assemblée nationale. En tout cas, rendez-vous est pris pour samedi, à partir de 15 heures, pour le baptême du feu de Karim Wade face aux députés de la mouvance présidentielle et de l’opposition. Mais avant lui, le ministre de l’Economie et des Finances va procéder à l’examen des recettes, des dettes publiques et des budgets des pouvoirs publics comme la présidence de la République, l’Assemblée nationale, le Sénat, le Conseil économique et social, la Céna, la Cour suprême, le Conseil constitutionnel, la Cour des comptes, la primature.

Les attentions seront certainement braquées sur  les 11 milliards de francs qui doivent être injectés dans le projet de la centrale hydroélectrique de Félou, à Kayes. Une centrale qui devrait permettre au Sénégal d’avoir des dizaines de mégawatts de plus sur les 60 qu’elle devra produire. La construction de la première phase de la boucle 225 Kv de la Senelec. Sans oublier l’extension du réseau électrique de la boucle 98Kw de Dakar prévue avec un milliard de francs Cfa. Il y a aussi l’enveloppe de 10,4 milliards pour l’intérieur du pays, qui n’a rien à voir avec deux phases d’électrification rurale de 3 milliards de francs Cfa, et un autre programme d’urgence d’électrification rurale de 2 milliards. En somme plusieurs milliards qui seront injectés dans l’énergie.

Du côté des infrastructures, il y a le prolongement de l’autoroute à péage jusqu’à l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass, qui va coûter plus de 90 milliards dont les 14 ont été déjà inscrits dans la Loi des finances de 2010. À Dakar, il est aussi prévu pas moins de 6 milliards pour la finalisation de la route Ouakam-Abass Ndao, Aéroport-Mamelles, l’assainissement et la réhabilitation de la Route nationale 1. Ce n’est pas tout. D’autres revendications sont également prévues concernant l’intérieur du pays. C’est la boucle du Blouf, la route Fatick-Kaolack, l’axe Linguère-Matam, la voie de contournement de Popenguine, la route de Tambacounda, Médina Gounass-frontière de la Guinée, les ponts de Gouloumbou (Vélingara), Emile Badiane (Ziguinchor), Faidherbe (Saint-Louis). Mais aussi et surtout la modernisation de Touba et Tivaouane qui bénéficieront chacune d’investissements de 10 milliards



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email