Dimanche 22 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Présidentielle 2019 : Sonko décline son ambition aux Kaolackois

Single Post
Présidentielle 2019 : Sonko décline son ambition aux Kaolackois

En meeting politique, ce lundi 4 février, dans le département de Kaolack, précisément au terrain deggo du quartier Ndorong, Ousmane Sonko, candidat de la coalition ‘'Sonko président'', après avoir fustigé les "promesses non-tenues" du président sortant Macky Sall pour la région, déclare qu'"il est temps de changer, de raser le système qui est là". Selon lui, le Sénégal n'a pas un problème de dirigeant mais un problème de système". Et pour résoudre ce dernier, il estime que "la solution n'est pas une alternance politique mais, une alternative".

Sonko soutient aussi que le pays est confronté à "un problème de valeurs". Et avec ce dernier, "il sera difficile aussi de développer un pays". Pour lui, "Macky Sall n'a pas de valeur car, il n'a pas respecté ses promesses à Kaolack, en étant candidat en 2012".

Face à ces "problèmes", le candidat soutient que "Macky ne mérite pas un second mandat". Avant de rassurer les Kaolackois, en leur promettant de réaliser 7 grands projets dans la région, s'il est élu au soir du 24 février 2019. Un programme qui a séduit les militants. Il s'agit, "du dragage et extension du port de Kaolack, adossé à une zone franche commerciale et une plateforme de redistribution et de transit", "Kaolack, ville industrielle", "réhabilitation hydraulique urbaine", "Kaolack, creuset de l'intégration sous régionale et du brassage culturel", "renaissance du bassin arachidier", "traitement des sols et des équipements ruraux", et enfin, "renforcement des villes religieuses".

Après avoir fini de lister ses projets, Ousmane Sonko a donné rendez-vous à ses militants en 2024, en tant que président de la République sortant. Ce, pour "l'évaluer sur la base de ces 7 projets" qu'il a promis en tant que candidat en 2019.

Il faut noter que cette rencontre organisée par les militants de Kaolack a accueilli la présence de représentants de toutes les 14 communes du département.


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (09:02 AM)
    Les contrevérités de Sonko



    Les faiblesses et contradictions du programme de Pastef : Le vrai patriotisme, c'est de ne pas dire des contrevérités à notre jeunesse



    Le PASTEF, a-t-il une alternative crédible à l'offre politique et au bilan du candidat de Benno ?



    Sur la monnaie, il propose une sortie "prudente." : le FCFA est une monnaie africaine, gérée par des Africains, une monnaie qui garantit notre pouvoir d'achat et quand nous nous déplaçons à l'international.



    Sonko accompagné de Guy Sagna pense que la France a un véto dans le fonctionnement de l'Union. C'est une contre vérité provenant de sa méconnaissance du fonctionnement du conseil d'administration de notre Banque Centrale. Aujourd'hui c'est "un État, un représentant".



    Le processus d'africanisation complète de notre monnaie est enclenché depuis le transfert du siège de la BCEAO à Dakar dans les années 70, ensuite une africanisation totale du personnel, le rôle des instances purement africaines a été renforcé, un dépérissement progressif de l'utilisation du droit de véto, une rémunération de nos réserves.



    La dette française négociable fait plus de 1600 milliards d'euros. Notre réserve de change déposée dans le compte d'opération tourne autour de 4 milliards d'euros. C'est-à-dire 0.02% des besoins de la France. La France ne compte pas sur ces réserves pour ajuster ses finances publiques. La France n'a pas besoin des 8.000 milliards de francs CFA de nos réserves de change.



    Si on parlait de son slogan "Senegal first." Sonko fait du mimétisme d'un leader d'un pays (America first) qui a les capacités militaires, économiques, politiques, financières de se protéger (et encore) de protéger ses alliés du monde libre et de s'imposer , ce qui n'est pas le cas pour notre pays en cette ère de globalisation. La vérité est qu'il ne s'adonne qu'à un exercice de propagande, la vacuité de son programme est manifeste. Il prétend "promouvoir une dynamique de croissance inclusive en plaçant l'homme sénégalais au cœur…." du déjà vu dans le PSE Acte I transformation structurelle de l'économie pour une croissance inclusive Acte II filets sociaux le sénégalais au cœur de ce programme.



    Ce qui est incohérent dans le programme de Sonko, est qu'il commence par alourdir les charges budgétaires, augmenter la pression fiscale de 17% à 20% ensuite par supprimer (des institutions) pour économiser afin de trouver un financement à son plan (une pâle copie du PSE) alors que la bonne méthodologie aurait été de stimuler la production de richesse et recourir le cas échéant à l'emprunt pour financer son programme. Tout ceci me conforte dans l'idée que Sonko est un apprenti politicien, sans aucune expérience de gestion.



    Une autre incohérence réside dans sa détermination de renégocier les contrats miniers pour financer son programme, alors que toute renégociation implique des milliards d'indemnisation à laquelle on ne peut échapper.



    Sonko reproche à tort à Macky Sall d'avoir favorisé la France dans les contrats. Faux dans le pétrole Total est la dernière à soumissionner et ce avec Pétronas (société malaisienne). Dans tous les contrats de la ville de Diamnadio, il n'y aucune entreprise française allez vérifier. La France malgré nos relations séculaires ne disposent que du TER et des lampadaires comme projets majeurs. Sur les grandes réalisations de Macky on retrouve -AIBD (turcs)-ILA TOUBA (chine) -AIBD MBOUR (chine) -PONT DE FAREFEGNE (Sénégal) -VDN 2 (MAROC)-Bus DDD(INDE) –HELICOPTERES ARMEES (BRESIL/TURC)-PONT DE FOUNDIOUNE (CHINE)-ARENE NATIONALE (chine)-PONT DE L'EMERGENCE (Sénégal) -BUILDING ADMINISTRATIF (Sénégal) -SPHERES MINISTERIELLES (Sénégal)-DESSALEMENT(japon)-TER (France, 10 Sénégalaises , turcs,) -ENERGIE (USA, UK, Sénégal)-PORT DE KK (Corée /Sénégal) gare de dakhonga, carabane, PROT DE ZIG (Pays bas).



    Sonko en s'exprimant il emploie une rhétorique simpliste et essentialisante.



    En ce qu'il manipule la génération GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazone) peu politisée par des discours qui cherchent à susciter l'émotion la plus primitive : la peur Sonko préfère ne parler que de questions de société à forte teneur émotionnelle. Il tente d'exploiter le ressentiment de cette jeunesse.



    D'une part, il mélange des critères très différents: la démagogie, les promesses trompeuses, la dénonciation des élites, une offre politique simplifiée à l'excès. D'autre part, c'est une façon de délégitimer. Il revendique le monopole moral de la représentation du "peuple vrai". Le langage du PASTEF repose fondamentalement sur le "Nous", sur le rejet de la légitimité des autres acteurs politiques d'abord, en fustigeant les élites, accusées d'être corrompues, incompétentes et ennemies de la nation, en jetant la suspicion sur tous les citoyens qui pensent différemment en les privant de leur statut moral.



    Sonko est léger il ne rassure pas quant à la faisabilité de ses engagements cela enlève sa crédibilité



    #NonASonko
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (09:07 AM)
      ohohoho répondeurs automatiques de l'apr, réfléchissez un peu. plus vous tirez sur sonko plus il devient puissant.
      ce que je vous conseille :
      1. essayez de defendre le bilan de mack (bon c'est vrai il a rien et ca va être dur de le défendre)
      2. ignorez sonko, faites comme s'il n'existe pas (c'est le baba de la propagande, plus tu mets la lumière sur autrui plus tu lui donnes l'occasion de gagner en force)
      3. arrêtez vos textes à la noix, personne ne vous lira et vous le savez très bien (c'est trop trop long)
      4. priez pour que macky gagne
      5. recrutez moi je vous montrerai comme remettre macky en orbite
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (10:09 AM)
      le dragage du port a été fait et de nouveaux navires acquis et mis à l'eau par le chef de l'etat, il y a à peine 2 semaines.

      sortir du f cfa, c'est quitter l'uemoa et sortir de cette structure la plus puissante d'intégration sous-régionale en voulant faire de kaolack un pôle d'intégration osus-régionale, démontre que sonko n'est pas prêt et raconte du grand n'importe quoi en matière économique.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (10:38 AM)
      prix 2012 wade -prix 2019macky sall
      essence: 800 fcfa sous wade et 695 sous macky
      riz: 500 fca sous wade et 400 f cfa sous macky sall
      le pain baguette: 170 sous wade et 150 fcfa sous macky sall
      huile: 1 300 f cfa sous wade et 1000 fcfa en 2019
      sucre: 500 f en 2012 sous wade et 400 f cfa en 2019 sous macky sall
      gaz: 4 800 fcfa en 2012 sous wade et 2900 fcfa sous macky sall en 2019
      farine: 400 fcfa le kg sous wade et 300 fcfa sous macky sall en 2019
      lait en poudre: 3 300 f cfa sous wade et 2800 le kg sous macky sall en 2019..
      baisse de 18% du prix de l'électricité et de l'eau depuis 2012.
      pensez-y dans l'urne!
  2. Auteur

    Ridicule Les Repondeurs De Mac

    En Février, 2019 (09:16 AM)
    On vs paie à combien la journée lol.. il faut savoir contextualiser vos réponses en fonction des questions soulevées dans les articles.. Anonyme 1 tu ne mérites même pas 100f par jour loool...
    Auteur

    Ridicule Les Repondeurs De Mac

    En Février, 2019 (09:16 AM)
    On vs paie à combien la journée lol.. il faut savoir contextualiser vos réponses en fonction des questions soulevées dans les articles.. Anonyme 1 tu ne mérites même pas 100f par jour loool...
    Auteur

    Anti Systeme ?

    En Février, 2019 (09:51 AM)
    SONKO DIT VOULOIR FAIRE BAISSER LE TAUX DE L'IMPOT SUR LES SOCIETES. POUR QUELQU'UN QUI SE DIT NATIONALISTE ET ANTI INTERETS ETRANGERS, JE SUIS SURPRIS ET DECU. A QUI APPARTIENNENT LES PLUS GRANDES ENTREPRISES AU SENEGAL?????

    QUE LES GENS DE PASTEF ME CITENT UNE GRANDE SOCIETE QUI APPATIENT A UN SENEGALAIS??????????

    EN SOMME, EN BAISSANT L'IS, SONKO FAVORISE MALGRE LUI LES SOCIETES DES FRANCAIS, DES LIBANAIS, DES MAROCAINS ET DES CHNINOIS (SONATEL, LES BANQUES ET SOCIETES DE CREDIT, .... ETC).





    SONKO DIT VOULOIR FAIRE BAISSER LE TAUX DE L'IMPOT SUR LES SOCIETES. POUR QUELQU'UN QUI SE DIT NATIONALISTE ET ANTI INTERETS ETRANGERS, JE SUIS SURPRIS ET DECU. A QUI APPARTIENNENT LES PLUS GRANDES ENTREPRISES AU SENEGAL?????

    QUE LES GENS DE PASTEF ME CITENT UNE GRANDE SOCIETE QUI APPATIENT A UN SENEGALAIS??????????

    EN SOMME, EN BAISSANT L'IS, SONKO FAVORISE MALGRE LUI LES SOCIETES DES FRANCAIS, DES LIBANAIS, DES MAROCAINS ET DES CHNINOIS (SONATEL, LES BANQUES ET SOCIETES DE CREDIT, .... ETC).





    SONKO DIT VOULOIR FAIRE BAISSER LE TAUX DE L'IMPOT SUR LES SOCIETES. POUR QUELQU'UN QUI SE DIT NATIONALISTE ET ANTI INTERETS ETRANGERS, JE SUIS SURPRIS ET DECU. A QUI APPARTIENNENT LES PLUS GRANDES ENTREPRISES AU SENEGAL?????

    QUE LES GENS DE PASTEF ME CITENT UNE GRANDE SOCIETE QUI APPATIENT A UN SENEGALAIS??????????

    EN SOMME, EN BAISSANT L'IS, SONKO FAVORISE MALGRE LUI LES SOCIETES DES FRANCAIS, DES LIBANAIS, DES MAROCAINS ET DES CHNINOIS (SONATEL, LES BANQUES ET SOCIETES DE CREDIT, .... ETC).

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:02 AM)
    On va baiser l impot sur les société des pme lol.. toi aussi
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:18 AM)
    Sonko est un plaisantin

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR