Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Procès Khalifa Sall : L’affaire Benalla s’invite à l’audience

Single Post
Procès Khalifa Sall : L’affaire Benalla s’invite à l’audience

Alexandre Benalla a été "appelé" à la barre de l’audience du procès en appel de Khalifa Sall. L'agent de sécurité du président Macron est impliqué dans des violences policières lors des manifs du 1ermai.   L’affaire politico-judiciaire qui secoue  la France a été évoquée par Me Khassimou Touré qui portait la réplique au parquet général, après son réquisitoire.

 

« Des qu’il a été interpellé conformément au Code français, il a fait appel à ses avocats. C’est pour montrer que les droits de la défense sous d’autres tropiques sont en train d’évoluer. C’est un proche du président Macron interpellé. Cela a fait les choux gras de la presse. Mais les droits de la défense ont été complètement et entièrement respectés. Le Sénégal ne devrait pas être en reste. Je ne dis pas que notre justice est à genou. Je sais tout simplement que notre justice doit être réhabilitée », a-t-il dit à ce propos. 

 

« Il est temps d’en finir avec ce procès »

 

Me Khassimou Touré s’est aussi attaqué à ses confrères de la partie civile qui soutenaient que « les exceptions soulevées par la défense sont irrecevables. Ils ont dit que le débat de fonds a été entamé. Ils ont parlé de l’autorité de la chose jugée et ont évoqué la constitution de partie civile de la mairie de Dakar ». « Pour la défense au fond, si les avocats de l’Etat le soutiennent, je dis qu’ils  sont dans une autre planète. Nous sommes toujours sur les exceptions de nullité. Il nous faut être sérieux. On n’en est pas encore sur le fond. Le débat porte sur la régularité de la procédure. On ne peut pas parler de recevabilité sans parler de forme », indique-t-il.

 

Pour la nullité, il y a ce qu’on appelle des nullités d’ordre public. Et parlant de cette nullité, il a  relevé que face à un procès verbal d’enquête préliminaire annulé « la conséquence qui s’impose, c’est d’annuler toute la procédure et tous les actes subséquents. Lorsqu’il (le procureur général) demande qu’on élimine du jeu ce procès verbal d’enquête préliminaire, il ne reste alors rien de cette procédure. Tous les actes subséquents se référent au procès verbal. Ordonnez la nullité de la procédure et ordonnez la levée de mandat de dépôt d’office de notre client. Il est temps d’en finir avec ce procès pénible pour tout le monde. Il vous faut restaurer le droit. Ce que nous attendons de votre juridiction c’est de dire le droit ».

 

Etant le dernier avocat à plaider, l’avocat a invité Demba Kandji a réconcilier la justice avec son peuple. Le président de la Cour d’appel de Dakar a suspendu l’audience jusqu’à demain. Le temps de méditer, dit-il, sur les plaidoiries, de ce mardi.

Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR