Dimanche 07 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Retour du quinquennat à la présidence de l'Assemblée nationale : Cheikh Bamba Dièye parfaitement en phase avec Idrissa Seck

Single Post
Retour du quinquennat à la présidence de l'Assemblée nationale : Cheikh Bamba Dièye parfaitement en phase avec Idrissa Seck

Pour Cheikh Bamba Dièye, leader du Front pour le Socialisme et le Développement / Benno Jubël (Fsd /Bj), le retour du quinquennat au perchoir de l'Assemblée nationale est une exigence démocratique. Une telle décision, selon lui, permettrait d’asseoir la stabilité de l’institution parlementaire et de rompre avec les pratiques partisanes du régime libéral sortant qui avait ramené la durée du mandat de cinq (5) à une année, comme un couperet suspendu au-dessus de la tête du président de l’Assemblée nationale. «  Nous voulons instaurer la rupture et créer la solidité dans nos institutions. Cela veut dire que pour tous les éléments ou institutions d’hier qui ont fait l’objet de graves injustices et de dysfonctionnements majeurs, il serait souhaitable d’y remédier », confie-t-il, dans l’émission politique Grand jury de ce week end sur la Rfm.

Sud Quotidien de souligner que le leader du Fsd /Bj a fait part de sa conviction que le retour à l’orthodoxie, pour ce qui concerne la durée du mandat du président de l’Assemblée nationale, permettra de rendre l’institution parlementaire stable. Cheikh Bamba Dièye soutient que « l’instabilité n’est pas bonne pour le fonctionnement de l’Assemblée nationale. Cela veut dire qu’on veut se donner les moyens de couper la tête de quelqu’un quand on le veut ». Prônant de fait la rupture et la pérennisation des acquis, Cheikh Bamba Dièye est ainsi parfaitement en phase avec Idrissa Seck du Rewmi et de celle de tous les autres leaders de Benno Sigil Senegaal  (Bss) qui ont donné leur aval pour l’abrogation de la Loi Sada Ndiaye. Une  loi qui avait ramené, en 2008, le mandat du président de l’Assemblée nationale de cinq (5) à un (1) an, permettant ainsi aux libéraux de bouter l’actuel chef de l’Etat, Macky Sall, en rupture de ban, du perchoir.


affaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Fsdbj

    En Juin, 2013 (12:25 PM)
    IDY POSE UNE SIMPLE QUESTION DE PRINCIPE
  2. Auteur

    Depute Faible Presi Fort

    En Juin, 2013 (16:27 PM)
    mais c quand meme bon de reflechir au dela des principes classiques. un president elu pour 5 ans pour une legislature de 5 ans devient un president fort face a des deputes faibles qui n'ont aucune prise sur lui. il peut ne meme plus travailler correctement parce que le pauvre petit depute faible ne peut rien contre lui. est ce que c ca une assemblee forte? le president de assemblee ne devrait il pas rendre compte de son travail a ses co-elus deputes (et d'egale dignite) qui devraient lui renouveler leur confiance eventuellement. une institution forte Estelle celle qui a un president fort ou celle qui a des membres forts qui choisissent leur president, l'evaluent et le sanctionnent positivement ou negativement. le debat va au dela du sympatique et valeureux president NIASSE et de APR qui n'est pas eternal au pouvoir. c pour le Senegal de demain que nous devons reflechir.
    {comment_ads}
    Auteur

    Borome Gualem Gui

    En Juin, 2013 (22:35 PM)
    idypresident,je vous conseille d aller a nimjatt ziara mame cheikhna cheikh saadbou khertou avant 2017,allahou Akbar.
    {comment_ads}
    Auteur

    Gaya

    En Juin, 2013 (10:16 AM)
    MERCI BAMBA. Il nous faut tout simplement avoir confiance sur les personnes que nous élions et être patients pour les laisser travailler. Le mandat doit impérativement être pour cinq ans. Je pense Wade avait évoqué loi Sada ndiaye pour faire un passages à ses militants.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email