Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Sédhiou : Les chefs d’accusation du Sels contre l’Etat

Single Post
Sédhiou : Les chefs d’accusation du Sels contre l’Etat

En tournée nationale, le secrétaire général (Sg) du syndicat des enseignants libres du Sénégal (Sels), Souleymane Diallo, a retenu 5 chefs d’accusation contre le gouvernement de Macky Sall. En premier lieu, il a évoqué la colère noire des enseignants suite à la surimposition sur les rappels de validation, d’intégration, de reclassement mais aussi sur les salaires. Pour le Sg du Sels, « il s’agit d’un vol et cela nous l’accepterons pas » a-t-il martelé.

Le second chef d’accusation relève des lenteurs administratives notées dans le respect des accords gouvernement/enseignants qui, dit-il, « continuent de gangréner la carrière des enseignants ». Souleymane Diallo, exige que les délais soient respectés.

Le troisième chef d’accusation est relative à la situation « douloureuse que vivent les élèves-maitres de la 20 et 21ème génération par la seule faute de l’Etat ». Selon le patron des enseignants du Sels, ils ont été recrutés, formés et affectés sans statut. Ce qui relève d’une aberration à corriger sans délai a-t-il menacé.

L’avant dernier point abordé par les enseignants en assemblée générale à la salle de délibération de l’autel de ville, c’est le silence coupable du gouvernement sur le régime indemnitaire. « Nous exigeons immédiatement l’ouverture de négociations sérieuses autour de la question » a dit Souleymane Diallo.

Enfin les enseignants ont dénoncé avec énergie l’aberration notée dans le test de positionnement. Et pour le Sg du Sels, « On doit d’abord tester avant de positionner mais le contraire n’est pas permis » et de mettre en garde : « Il ne faudrait pas que cela soit une occasion de stigmatiser, de diaboliser ou de dénigrer les enseignants. Que le gouvernement prenne ses responsabilités et fasse de la formation diplômante, qui est un acquis syndicale, une occasion de délivrer des diplômes suite un positionnement

 

Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Tall

    En Mars, 2017 (17:13 PM)
    et la question des zac , la viabilisation tarde à se materialiser :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2017 (12:53 PM)
      attention à ce vous écrivez monsieur le correspondant seneweb.com
      ....l'autel de ville......un acquis syndicale
  2. Auteur

    O Diatta

    En Mars, 2017 (12:30 PM)
    Et la grève? Aucun préavis? Vous ne faites qu'interpréter le monde des enseignants! Au Sénégal, seule la grève fait réagir. Aucune autre forme de lutte n'est ni efficace ni efficiente!...Il nous faut une année blanche pour ce régime qui est pire que tous les autres!

    A retenir! Trop de commentaires, d'explications.. On a tout compris. Tout...Assez de bulles!

    Pourquoi avoir cédé le 1/3 des rappels? Un dû est un dû! Voilà maintenant qu'on vous coupe le cul. Vous n'avez pas d'indemnités sérieuses, donc pourquoi céder sur les rappels qu'on vous doit? Vous êtes mal logés, mal nourris; donc, il fallait s'y attendre. Cet Etat est sans parole et ne respecte pas les enseignants.

    A vous de vous faire respecter devant ces députés, politiciens, magistrats, insolents, arrogants (de mêmes diplômes que vous!) qui ont des indemnités de millions. des 4x4, des immeubles partout...

    Et vous enseignants, vous n'avez que des taudis et des diakartas pour vous transportez, et vous acceptez de céder un pourcentage qui vous revient de droit! Au nom de quoi?!

    Vous êtes "des baadolos", comme l'avait bien dit Macky SALL!...Lui qui a des milliards. Il a parfaitement raison. Il a bien vu. Vous revendiquez des miettes et cédez quand on vous intimide, comme si vous étiez des illettrés, sans droits; bref, des sujets...

    Et puis il faut arrêter de prendre certaines décisions au nom de tous les enseignants! Donc ce 1/3 est à retourner! A rendre! A remettre aux enseignants! Tous ne sont pas d'accord! Donc qu'on y revienne! On ne réclame pas des parcelles à gauche et à droite. Il faut de l'argent pour construire! L'argent est la clef de tout. Chacun ira acheter où il veut...

    Les indemnités de logement comme tous! Ce que vous appelez acquis n'est pas acquis. Respecter une signature!...Ne nous faites pas chier!...

    Vive la grève. En bas les lâches, les défaillants, les faux dirigeants, opportunistes, retardataires. A débarquer...pour de Vrais acquis. Ça dure, ça perdure et certains de vos collègues meurent ou vont à la retraite. Alors, basta!...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR