Jeudi 19 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Sénégal : L’opposition nihiliste

Single Post
Sénégal : L’opposition nihiliste

La démocratie sénégalaise est malade de son opposition nihiliste et d’une bonne partie de ses médias décrédibilisés. Le 5ème anniversaire de l’arrivée au pouvoir du président Sall est ainsi l’occasion pour nombre d’opposants de rivaliser dans la surenchère verbale pour tout peindre en noir au risque de perdre tout crédit. Et de sombrer dans le déni de réalité. Les réalisations spectaculaires qui éblouissent les yeux de Diamniadio à Demet dans le Fouta, de Dakar à Diass, de Bokhol à Malicounda, de la Casamance au Ferlo, de Touba à Tivaouane en passant par Kaolack, de Ila Touba qui se construit à l’autoroute à péage qui s’étire jusqu’à Sindia, etc. sont indéniables. Elles sont la preuve d’un travail conséquent, rigoureux et efficace au service des Sénégalais. Il faut ajouter la Cmu, les bourses familiales, les baisses des prix des loyers et ceux des denrées de première nécessité et de l’électricité. La prise en charge des patients en dialyse, les efforts consentis pour les retraités, etc.

Sur le plan des actions concrètes, le président Sall peut marcher la tête haute. Il a déjà fait beaucoup plus que son prédécesseur dans tous les domaines. Et il l’a fait dans le respect de la bonne gouvernance. N’en déplaise à des médias querelleurs et partisans. Raconter des contre-vérités sur les ondes ou le faire par écrit ne change rien à l’affaire : une affabulation est une affabulation. C’est ainsi que d’aucuns ont inventé « une exfiltration » là il n’y a eu rien de tel. Ces drogués du buzz sont une gangrène pour la démocratie. Aussi, il faut les dénoncer et les combattre car ils intoxiquent l’opinion publique. Que les opposants sérieux s’assument et critiquent objectivement le travail du gouvernement pour le pousser à l’excellence. Non agir seulement par frustration, amertume et méchanceté gratuites. La majorité de ceux qui critiquent aujourd’hui étaient aphones quand ils étaient nommés à tel ou tel poste. Leur colère est liée à leur destitution. Ils ne sont donc intéressés que par leur petite personne et aux avantages qu’ils peuvent obtenir. La politique pour ses « mange-mil » est une question de partage du gâteau. La conception républicaine et l’impératif de satisfaire les besoins du plus grand nombre leur sont indifférents. Ceux d’entre-eux qui ont fait un bout de route avec le président Macky Sall ne pouvaient continuer. Ils rêvaient de milliards et de passe-droit. Ils ont été déçus et essaient de faire croire aujourd’hui qu’ils sont des parangons de vertu. Les Sénégalais ne sont pas dupes : ils les connaissent bien et se rappellent leur silence assourdissant lorsqu’ils étaient « servis ». La deuxième alternance qui fête ses cinq ans continue de charrier un espoir légitime pour l’immense majorité des Sénégalais qui jugent MackySall à ses actes. Et rien d’autre !

Les opposants seraient dans leur rôle en critiquant sans tomber dans l’imposture et la caricature. Tout ce qui est excessif est insignifiant.

Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (18:03 PM)
    macky n'a pas fait que mieux Wade.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (18:34 PM)
    Oui il a fait meilleur je suis pas de parti politique mais en chiffres il le devance de loin
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (19:44 PM)
    Dites moi s'il y a une personne responsable dans cette soit disant opposition. les sénégalais sont de nature amnésiques raison pour laquelle je fais un petit rappel de certains faits qui montrent que nos opposants sont de mauvaise foi.

    - ils ont cherché à mettre en mal le Pr avec les guides religieux.(citoyens ordinaires)

    - ils ont essayé de convaincre l'opinion que la promesse du président peut être au dessus de l'avis du conseil constitutionnel

    - leur "guide" a traité le Pr de tous les nom d'oiseaux( deum) pour le déstabiliser.

    - Ils ont accusé de vol de pétrole qui n'est même pas encore exploité

    - ils ont fait croire à l'opinion que l'article de la constitution qui parle des droits nouveaux était pour le président de légaliser l’homosexualité.

    Et rien de tout cela ne tient la route. Ils ne savent pas que la majorité des sénégalais les ont haï.

    Alors je vous conseille de revoir votre copie messieurs et s'opposer dignement avec des arguments justifiables et surtout arrêter vos mensonges car le peuple est plus intelligent que vous



     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (09:11 AM)
    Rien à ajouter, tout y est dit !
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (09:03 AM)
    heureusement qu il ya des gens qui sont de bonne foi dans ce pays tout dit
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (21:04 PM)
    mda
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (21:04 PM)
    ra

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR